News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon - Libreville : La situation des malades mentaux interpelle

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Mercredi 10 Octobre 2012 à 20:04 | Lu 700 fois



La présence des malades mentaux déambulant dans la capitale gabonaise nécessite que l’on s’interroge un temps soit peu sur cette question au regard de l’ampleur de la maladie et du caractère morale et sécuritaire qu’elle engendre.


Il n’est pas surprenant aujourd’hui de faire cent mettre à Libreville sans que l’on soit en face d’un malade mentale. Des rencontres qui nous renvoient une mauvaise image en matière d’éducation et de la morale. Une situation qui nécessite que l’on s’interroge sur le suivi de ces malades dans les centres psychiatriques.

La journée internationale de la santé mentale devrait permettre aux autorités gabonaises d’une part et aux parents des malades mentaux d’autre part d’asseoir les bases d’une véritable prise en charge des malades.

La construction prochaine par le gouvernement d’un centre de psychiatrie, répondant aux normes internationales dans ce domaine, serait déjà une première réponse donnée aux préoccupations des familles ayant des malades mentaux.

Le gouvernement gabonais doit une fois de plus mettre les bouchées doubles afin d’asseoir son image et répondre aux attentes des malades qui n’attendent qu’un geste de bien être.


Mercredi 10 Octobre 2012
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 700 fois




1.Posté par ALI DOIT FINIR AVEC LE PDG le 10/10/2012 20:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
VIEUX PB QUI DATE DEPUIS KALAKALA, EN PLUS LE MINISRE CHARGE DE CE DOMAINE N'A JAMAIS FAIT D'EFFORT EN CE QUI CONCERNE LES FOUX QUAND BIEN MEME CELA EST MAL JUGER CE QUI EST NORMAL. TOUS CES BUDGETS SOUVENT ANNONCES A GRANDE POMPE SERVENT MEME A QUOI MON DIEUUUUU.OJOUKOU ALI DEMON ET LES BA ACCROBESSI ET SOULEMAN CES 3 EXPATRIES SONT DÉCIDÉS A RUINER LE GABON PENDANT QUE SES FILS DU GABON CRIENT A LA MISÈRE.
VIVRA VERRA
GABON AUX GABONAIS
VIVE LA CNS
VIVE UFC
VIVE UN GABON NOUVEAU

2.Posté par Plus-dAbonnés-au-numéro-demandé le 10/10/2012 21:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Voilà les véritables voyants indicateurs du décollage d'un Pays. Or celui-là est toujours au rouge! Ce qui veut dire que les beaux jours du Gabon ce n'est pas pour demain. Que pouvez-vous faire avec un peuple malade? Et qui plus est, quand il est malade de la tête? Tous comptes faits, ce problème de malades mentaux qui déambulent dans les rues de Libreville, entrain de dépécer les chiens écrasés, nous interpelle tous. En effet, il y a là comme une non assistance à personne en danger! Et c'est une honte pour les familles de ses malades qui, dans leur profond désespoir, aimeraient trouver un peu plus de réconfort du côté de leurs parents: tout est possible quand on veut. Souvent le langage que les uns et les autres tiennent est aux antipodes d'un engagement réel pour les assister. Pour certains, quand leur fils ou leur soeur n'a pas trop fumé du chanvre indien, il/elle a commandé de la magie en Inde, etc. Montrons-nous un peu plus humains entre nous...

3.Posté par King le 11/10/2012 12:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Une enquête démontre que la plupart des malades mentaux (fou) sont des étrangers tout comme les mendiants au Gabon sont expatriés.
Pourquoi sont-ils abandonnés pour la simple raison que ces fous jeunes la majorité sont des aventuriers venus chercher certainement bonheur au Gabon mais n'ont pas de famille pour entreprendre les démarches sanitaires!
Voilà pourquoi on les rencontre dans tous les coins de grande ville du Gabon notamment Libreville et port gentil.

4.Posté par Plus-dAbonnés-au-numéro-demandé le 11/10/2012 14:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Que vous le vouliez ou non, le Gabon est un grand Pays: on ne va pas s'établir chez n'importe qui. C'est aux Gabonais de montrer qu'ils méritent cette réputation. En France, Michel Roccard, Socialiste, avait dit une phrase qui est restée célèbre et reprise un peu partout où l'immigration frappe très fort. Je cite: "La France ne peut pas accueillir toute la misère du monde", fin de citation. Mais la France accueille quand-même et soigne tous ceux qui sont sur son sol. En quelque sorte, cette politique est prolongée chez nous; sauf quand il s'agit de soigner les gens qui essaient de trouver leur bonheur chez nous. S'il y a quelque chose à ne pas faire, c'est l'amalgame de "tous les étrangers sont mauvais et mendients". C'est très dangereux pour notre Pays et pour les Gabonais qui risquent de perdre leur réputation de peuple ouvert et accueillant. Ne confondons pas entre lutter contre un régime et essayer de mettre dans l'inconscient collectif un sentiment de haine contre les gens qui ont choisi le Gabon comme terre d'asile. En revanche, il est de bon ton de décourager certains de se mêler au débat politique quand ils ne remplissent pas les conditions requises. Laisser les malades mentaux écumer nos rues sous prétexte que ce sont des étrangers est un crime. Cela s'appelle une non assistance à personne en danger et c'est condamnable. En plus c'est un comportement irresponsable dans la mesure où ce sont les Gabonais qui vivent sous la menace permanente. En effet, tout le monde connaît le caractère imprévisible du comportement d'un malade mental en plus de la gêne que sa présence occasionne!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...