News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Lettre aux comptables publics

Le site de la Liberté - Serge Dibangou Yangari le Dimanche 1 Mai 2016 à 00:00 | Lu 1710 fois

Lettre aux comptables publics



Dibangou Yangari s'adresse aux comptables publics

Lettre aux comptables publics
À l’attention de tous les comptables publics de la Republique Gabonaise

Compatriotes

Depuis 1960, date à laquelle l’Etat gabonais, qui a enfin connu sa réalité historique et formelle devient souverain. Tapis dans l’ombre, les comptables publics que vous êtes ont sciemment accompagné la famille Bongo Ondimba et ses auto-assujettis du PDG à démunir la Republique de son caractère unitaire et à dénaturer la notion même de l’Etat qui est l’élément de cohésion sociale et un garant de l’égalité entre les individus. Devenu ensuite un Etat occupé par deux catégories d’individus entre ceux qui subissent et assistent les autres et ceux qui font subir et jouissent à eux seuls de toute la richesse nationale.

Comme je disais longtemps vous êtes resté dans l’ombre et complices des machinations qui ont permis à tous les malhonnêtes de la Republique de s’enrichir abondamment au vu et au su de toutes les instituions et instruments de control de l’action publiques et de lutte contre l’enrichissement illicite et vulgaire.

Depuis une trentaine de jours, votre homologue Doukaga Kassa Jean Pierre fait face à la justice et a été récemment déféré au centre pénitencier de Libreville, cela ne m’émeut point, car sur mes propos laminaire je dénonce la complicité dans laquelle vous comptables, avez délibérément accompagné ce regime dans toutes ses gabegies aux conséquences dramatiques alors que l'Etat fait de vous les garants du respect des principes et règles de tenue des comptabilités en vous confiant la charge de veiller notamment à la sincérité des enregistrements comptables et à la bonne application des procédures, sans pour autant que ces obligations interfèrent dans le champ de votre responsabilité personnelle et pécuniaire qui demeure cantonné au périmètre des missions et des actes définis par la constitution d'une part et les différentes lois et règlements inhérents dudit domaine.

Dans votre rôle de comptable publique, vous prêtez serment devant la plus haute autorité de la justice financière qui représente le peuple dans son chainon de souveraineté. Vous êtes d’abord des fonctionnaires d’Etat au service du bien collectif et de la profitabilité unitaire. Vous avez le rôle de caissier du peuple, à ce titre vous contrôlez la qualité de l’ordonnateur et ainsi que l’exacte imputation des dépenses aux différents chapitres concernés.

Ainsi, l’article 14 du Décret n°0094/PR/MBCP du 8 février 2016 portant Règlement Général sur la Comptabilité Publique définit clairement votre responsabilité personnelle en ces termes :

« Les comptables publics sont personnellement et pécuniairement responsables des opérations dont ils sont chargés ainsi que de l'exercice régulier des contrôles prévus »
De ce qui précède, vous ne devez pas oublier qu’il n’existe qu’un seul Gabon et les multiples ordonnateurs qui vous commandent à violer la loi, à retranscrire dans le faux les pièces de la comptabilité publiques, vous exposent à répondre devant la loi à tout moment, maintenant ou demain lorsque la justice de la Republique aura enfin retrouvé ses lettres de noblesse, le choix de la vérité sera un sens unique.

Mon rôle en tant qu'enfant de la patrie, est de vous interpeller pour que vous ne soyez pas les bouc-émissaires d’un système machiavélique qui n’a d’intérêt que faire souffrir les autres pour assouvir leur appétit intarissable d’accumulation de richesse personnelle au détriment du bien être commun. Je peux comprendre qu’il est difficile de se maintenir à ce genre de poste en restant en conformité avec la loi quand le haut sommet hiérarchique de la Republique est occupé par des braqueurs, des voyous, n’ayant aucune notion de responsabilité encore moins de moralité personnelle mais que dire du principe de sincérité auquel vous êtes soumis? L’affaire Doukaga Kassa, doit vous interpeller et faire école "Ab Uno Disce Omnes" ( Et qu'un seul vous apprenne à les connaître tous) alors je vous conseille à prendre toutes les mesures nécessaires à prouver au moment critique que les ordonnateurs dans ces opérations douteuses se sont immiscés dans les attributs de gestionnaire public de fait.

Désormais il est plus que nécessaire de regrouper dès à présent toutes les pièces comptables sensibles, dissimulez les loin des regards indiscrets afin que vous ne soyez pas seuls à subir ou à payer les conséquence d’un septennat inscrit dans la médiocrité, le faux et usage de faux, l’abus des biens sociaux, la prise illégales d’interet et autres crimes financiers dont le regime est distingué mondialement par son expertise hors norme.

Nous avons tous le devoir de changer le Gabon profondément, de rétablir l’Etat de droit afin que les générations futures n’héritent pas d’un Tchernobyl ou d’une Somalie bis, refusons cela ensembles changeons de président car c’est Gabon d’abord.

Pour définir cette relation entre l’ordonnateur et le comptable public, l’article 9 du RGCP stipule ce qui suit:
« Les fonctions d'ordonnateur et de comptable sont incompatibles.

Les conjoints, les ascendants et les descendants des ordonnateurs ne peuvent être comptables des entités publiques auprès desquelles ces ordonnateurs exercent leurs fonctions »
Ayant connaissance de cet article 9 et son 2e alinéa, votre homologue comptable public de la présidence, a exécuté des ordres venant de Madame Sylvia Bongo Ondimba pour payer par exemple le cabinet de Consulting McKinsey & Co pour une facture de 18 milliards de F Cfa que répondra t il devant la justice en cas échéant ? Sylvia Bongo Ondimba est elle devenue « ordonnateur » ou est ce que Monsieur Accrombessi qui gère la comptabilité nationale s’est aussi arrogé ladite fonction « d’ordonnateur public » du fait d’avoir aliéné le chef de l’Etat gabonais sous sa tutelle ?

Voyons ce que dit l’article 15 dudit décret : « Toute personne qui s’ingère dans les opérations de recettes, de dépenses ou de maniement de valeurs publiques sans qualité ou titre est réputée comptable de fait. Elle est justiciable du juge des comptes, sans préjudice des sanctions prévues par le Code Pénal »
Cette gouvernance inspirée à celle du roi Poteau ou l'affinité l'emporte sur la fonction doit tous nous interpeller car votre acoquinement avec le regime, met l’avenir de votre nation en danger. Je vous recommande une fois encore la plus grande vigilance et l’anticipation permanente dans votre quotidien, car un homme intelligent doit voir le mal arriver de loin.

Dans cette optique je vous rappelle que vous disposez encore de l’article 17 qui dit : « Les ordonnateurs et les comptables publics dont la responsabilité a été mise en jeu à la suite d'un cas de force majeure peuvent obtenir décharge totale ou partielle de leur responsabilité après production de toutes justifications nécessaires » Dans ce cas de force majeure où c’est Accrombessi et Sylvia Bongo Ondimba qui gèrent nos deniers publics, gardez des photocopies, munissez vous de toutes les pièces justificatives pour prouver vous dédouaner si litige, car le principe du metier vous rend responsable sur vos deniers propres. si vis pacem para bellum !

Ab imo pectore, je vous remercie

Changeons de regime ensemble, donnons une chance au Gabon de se renouveler !
Serge Dibangou Yangari, un simple compatriote

Dimanche 1 Mai 2016
Serge Dibangou Yangari
Vu (s) 1710 fois




Dans la même rubrique :
< >

Mardi 29 Novembre 2016 - 00:00 Gabon : Lettre ouverte à Ben Moubamba

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...