News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Lettre à Monsieur Faustin Boukoubi secrétaire général du PDG

Le site de la Liberté - Gervais Mboumba, militant des droits de l'homme le Dimanche 21 Août 2016 à 06:43 | Lu 2132 fois



Il ya dans la vie, des grandes surprises parfois bonnes, parfois mauvaises, parce qu'on n'a aucune boule de cristal pour scruter l'avenir, bien que parfois les méandres d'un rêve prémonitoire vous guide dans le sommeil, sur une joie que Dieu vous procurera demain ou sur un malheur que le Diable, ennemi de Dieu peut également vous procurer.

Diriger un parti politique dans un pays donné et que si ce parti est celui qui dure au pouvoir pendant 50 ans par la fraude, par l'orgueil de ses dirigeants, par le mensonge et la malhonnêteté qu'affichent les cadres ou dirigeants du même parti, une toute petite réflexion s'impose pour observer, pour regarder le pays à partir du prisme, ne fut-ce que réduit, de l'état des rues, des mapanes, ce nom donné aux types de maisons qui sortent des terres dans une ville capitale comme Libreville, et , si vous ne le savez pas, ces maisons qui s'apparentent à celles des paysans dans des villages lointains, à plus de 400, 500 kms dans la foret d'Iboundji, de Makokou, de Bitam, de Moulenguebinza, n'existeraient pas à Libreville lorsqu'on sait que votre parti le PDG puise des millions au Trésor- Public Gabonais, et, croyez moi, depuis 50 ans de règne de ce parti à la tête du Gabon, et, ceci par effraction, certains citoyens auraient déjà eu de jolies maisons et y vivraient tranquillement.

Monsieur Faustin Boukoubi,. comprenez que les informations en notre possession font état d'un gros montage de fraude pour à nouveau voir ce Parti au pouvoir, le parti dont vous êtes le grand manitou, aux commandes voici plus de 10 ans, car, je connaissais un autre monsieur qui était également secrétaire général de ce parti démocratique gabonais, Oui, si ce parti a comme credo en son sein, une démocratie dont seul vous connaissez l'existence et le fonctionnement, on vous le concède du reste, mais sachez que les gens vous poussent à ne pas lire l'écriture du temps.

Ne savez-vous pas que le temps a une belle écriture, et tous les jours chaque humain s'exerce à le lire. cette écriture s'appelle le changement. Or comment envisager le changement qui est un principe dialectique, même en démocratie, pendant que la fraude est en préparation au sein du PDG que vous dirigez de mains de maitre pour à nouveau rempiler?

Monsieur Faustin Boukoubi, votre patronyme signifie le dur! la force! Mais, regardez l'horizon, je dois vous l'apprendre que l'horizon n'est pas éloigné, mais c'est la vue qui est courte.

Nous militants des droits de l'homme avions-nous appris avec regret que des velléités de fraude avaient une marge de manœuvre dans les officines du PDG, parti au pouvoir. Une telle pratique ne vous met pas à l'abri des arrestations certaines, si des troubles voyaient le jour au Gabon. sachez que tous les projecteurs du monde sont braqués sur les murs du Gabon et l'on souhaiterait que tout puisse marcher comme sur des roulettes afin de préserver toute contestation provoquant des vives tensions dans le pays. Il y'a lieu de se désolidariser d'une quelconque fraude.

Vous ne voulez pas le changement et l'alternance, mais vous voulez uniquement la fraude. Une telle attitude frise la colère, et vous savez bien qu'on ne joue pas avec la vindicte populaire. et au demeurant, vous serez les premiers à parler malhonnêtement d'actes d'incitation au désordre, à la pagaille, incitation à la haine, ce vocabulaire ambiguë, une telle rhétorique abyssale peuvent provoquer un coup d'État qui peut être salué par la communauté internationale, et dans pareilles situations, les têtes tombent souvent de manière éhontée, jusqu'à vous aligner un à un sur le parvis de la Cour Pénale Internationale.

Je viens de vous rappeler que le temps a une écriture noble appelée changement.

Avez-vous penser à la jeunesse gabonaise? Avez-vous penser à la situation de vos propres enfants, cousins , cousines Tantes et autres...

Vous n'oubliez jamais ce qui se passe ailleurs!

Cordialement monsieur le secrétaire général du PDG Libreville.

Gervais Mboumba, militant des droits de l'homme

Dimanche 21 Août 2016
Gervais Mboumba, militant des droits de l'homme
Vu (s) 2132 fois




Dans la même rubrique :
< >

Mardi 29 Novembre 2016 - 00:00 Gabon : Lettre ouverte à Ben Moubamba

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...