News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Lettre Ouverte à Raymond Ndong Sima, Candidat à la Présidentielle d’août 2016.

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Vendredi 18 Mars 2016 à 07:54 | Lu 2293 fois



Monsieur le Premier Ministre,

Qu’il me soit permis de faire suivre votre publication dernière de cet avis par lequel vous apprécierez, l’opinion que se fait ma modeste personne de votre actuel engagement.

En amorce, sans en faire une fixation, j’estime que votre sortie sonne quelque peu comme un aveu de faiblesse, par le fait pour vous d’opposer une réplique de justification à ceux qui habillent d’interrogations votre déclaration de candidature. Vous vous serez abstenu de répondre sur ce point car votre cap semble déjà fixé, celui de solliciter le suffrage de vos compatriotes. Toutefois, comme il revient à l’admettre, le droit à l’expression est par principe inaliénable. Soit.

Monsieur le Premier Ministre,

Ceux qui palissent des affres de la misère et de l’incertitude du lendemain sont dans nos quartiers et nos villages. C’est cette population de compatriotes marginaux qui demeurent, par principe et fatalement, le sujet des divers débats que vous, hommes et femmes politiques, menez. Cette population, dis-je, a toujours exprimé son aspiration à un Gabon où le mieux-être est notre quotidien, et non la confiscation du Pouvoir par une famille, un clan, associés à leurs soutiens et nébuleux réseaux tapis dans l’ombre. Le Peuple gabonais éprouve, par la pauvreté vécue chaque jour, par les privations de liberté en leurs circonstances et par les assassinats multiformes, le vœu suant d’être libéré du joug cinquantenaire des Bongos.

Monsieur le Premier Ministre,

Quoi de plus normal que de placer votre candidature à l’aune de votre projet de société. C’est tout à votre honneur.
Cependant, dans votre envolée idéologique, j’aimerais que vous reconnaissiez que le véritable problème du Gabon est la priorité accordée à l’exercice du Pouvoir pour le Pouvoir et non à l’application des idées salutaires pour le développement du pays et la prospérité des citoyens.

Le Pouvoir actuel est loin de souffrir de cécité ou d’incapacité d’action. Le nœud du mal réside dans la volonté, érigée en règle, de laisser moisir toutes les excellentes thèses d’essor économique et social, dans les tiroirs de la caravane qui passe pendant que le Peuple de chiens aboie. Et ce, juste pour donner la première et la dernière place aux futilités exhibitionnistes qui cachent l’indécente course à l’enrichissement oligarchique et au pillage généralisé qui mettent aujourd’hui le Gabon à genoux.

Monsieur le Premier Ministre,

Pourquoi l’engagement pris par vos soins de reformer l’Administration, au bénéfice des agents publics, n’a t-il pas prospéré jusqu’à terme ? Evidement (du moins à mon avis) parce que cette marge de manœuvre que l’Exécutif vous avait accordée ne rentrait plus dans la ligne de mire de ses ambitions. C’est ainsi que parallèlement, vous assistiez, en spectateur forcé, aux olympiades de promesses hyperboliques que le célèbre escroc Richard Attias, déguisé en communicant, est venu servir à notre pays, avec des budgets d’organisations secrets dont seuls les défilés des sacs de liquidité trahissaient l’épaisseur insoupçonnée.

C’est dire ici, que l’épine réside dans la main qui manœuvre mal et non dans la tête qui réfléchit peu. Comme qui dirait, la volonté de construire le pays est pour le Pouvoir en place, la chose au monde, la moins partagée.

Monsieur le Premier Ministre,

Cette réalité doit légitimement exhorter les hommes et femmes politiques contestataires du Gabon à entrevoir la prise du Pouvoir, avec froideur et solennité. Ce combat est loin d’être une simple compétition de théories. L’épisode des confrontations de projets s’en vient naturellement comme il convient. Mais, la grande interrogation réside dans la probabilité des postulants à vaincre l’Auteur de l’enlisement qu’il dénonce, et qui n’est autre qu’Ali Bongo.
Comment rendre possible cette prise de Pouvoir, qui permettra l’application d’un tel ou tel projet de société de rupture ? Tel est le véritable enjeu.

A ce sujet, la population gabonaise éprouve de plus en plus de regret au déferlement continu des candidatures, qui semblent sous-estimer la passerelle à enjamber, en faisant déjà prématurément, chacune, les calculs inhérents à son sacre.

Monsieur le Premier Ministre,

L’Election Présidentielle, comme le savez, est à UN SEUL TOUR au Gabon. Elle convient à ce titre à l’affrontement (politique) des coalitions, elles-mêmes définies sur la base d’alliances bien établies. Pour ma part, à moins qu’un Candidat de la rupture veuille (par exemple) faire revêtir les routes du pays d’asphalte et l’autre de marbre, il existe substantiellement une plate-forme conciliante qui d’ailleurs ne peut s’inspirer que des insuffisances infra structurelles actuelles et des opportunités d’investissement à consolider ou à définir. La Parole Sainte apprend à quiconque dispose son cœur à l’entendre qu’il n’y a rien de nouveau sous le soleil.

Monsieur le Premier Ministre,

En vertu de la responsabilité historique de chacun de vous, vis-à-vis du Peuple gabonais, qui veut dans sa majorité tourner la page Bongo, je vous exhorte à ne pas fermer la brèche de l’Union Sacrée à vos concitoyens de l’Alternance. Daignez avoir une posture conséquente. Celle qui fait prospérer le Changement devant l’approche démagogique du « Changeons Ensemble ». Daignez offrir au Peuple gabonais, le droit de n’être plus considéré comme un peuple d’esclaves irrésolus. Daignez, Monsieur le Premier Ministre, par des rapprochements stratégiques, œuvrer véritablement pour la victoire des idées au moyen d’un vote consolidé, dans cette Election capitale à UN SEUL TOUR.
Respectueusement.



Vendredi 18 Mars 2016
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 2293 fois




Dans la même rubrique :
< >

Mardi 29 Novembre 2016 - 00:00 Gabon : Lettre ouverte à Ben Moubamba

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...