News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Les transporteurs prennent les populations en otage à Franceville et à Moanda

Le site de la Liberté - LVDPG - Média Libre & Débat 24h/24 le Dimanche 20 Juin 2010 à 11:15 | Lu 2523 fois



Gabon : Les transporteurs prennent les populations en otage à Franceville et à Moanda
Les transporteurs ont pris en otage les populations à Franceville et Moanda, les deux principales villes de la province du Haut-Ogooué (sud-est) depuis plusieurs mois.


L’extension sans cesse croissante de ces localités, oblige les habitants à partir de loin pour atteindre les pôles de concentration humaine, notamment les hôpitaux, les marchés et les établissements scolaires.

S’y rendre semble plus facile que de faire le voyage inverse. A Franceville par exemple, il n’est plus aisé de quitter le quartier commerçant de Potos pour se rendre dans les quartiers.

Il faut dorénavant 30 à 45 minutes d’attente voire plus et une sacrée lutte à la manière des rugbymen pour accéder au taxi-bus. Ceux-ci viennent d’ailleurs au compte-goutte ou donnent l’impression qu’ils ne veulent plus travailler avant, finalement, de charger en catastrophe et de s’en aller comme s’ils voulaient s’échapper d’une trappe.

Mais ce caprice n’est pas le dernier. Après avoir embarqué les passagers, l’itinéraire subit les fantaisies du chauffeur. Généralement il est scindé en trois ou quatre étapes pour permettre à celui-ci de gagner plus que d’habitude à travers le ‘’saucissonnage’’ des distances.

Cette attitude ne laisse pas sans idée les conducteurs des taxis (petits taxis). Ces derniers ne bougent pas pour moins de 1 000 Fcfa sur les trajets pour lesquels ils avaient coutume de percevoir la somme de 100 Fcfa et prennent jusqu’à 2 000 Fcfa pour les trajets qui coûtent habituellement 200 Fcfa.

Cette situation a ostensiblement modifié les habitudes des francevillois : retards au lieu de travail ; limitation de sorties ou rentrées tardives à domicile ; perte ou destruction d’objets sensibles et,ou cassables pour avoir accès à un moyen de transport en commun ; dépenses imprévues pour le transport, etc.

Le renfort, dans un environnement conflictuel, des transporteurs suburbains n’a rien ajouté au soulagement des populations qui se sentent pris en otage.

Le phénomène est pire à Moanda (63 Km à l’ouest). Quand arrivent les quinzaines et les fins de mois dans la ville du manganèse, ce sont les populations qui n’ont pas de liens directs avec la Comilog qui en pâtissent.

L’itinéraire le plus emprunté de la ville part de l’hôpital Marcel Abéké (sortie est) jusqu’à la gare routière de Mounana (sortie ouest) pour 200 Fcfa.

Mais aux jours indiqués ci-haut, ce trajet d’environ 7 Km est expressément scindé en quatre par les conducteurs de taxis qui voient soudain l’occasion de valoriser leur métier.

Du coup, pour aller du quartier commercial jusqu’à l’Oasis (gare routière de Mounana ; la direction la plus habitée) il faut emprunter jusqu’à trois taxis à défaut de prendre une course à 1 000 Fcfa.

Plus criard. Il arrive que certains taximen débarquent leurs passagers dès qu’un piéton crie : « Course ! ». Cela sous-entend bien entendu une recette plus importante pour le transporteur véreux.


Dimanche 20 Juin 2010
LVDPG - Média Libre & Débat 24h/24
Vu (s) 2523 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

41.Posté par histoire le 22/06/2010 15:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@la gabonaise

j espere que ton conte a l eau de rose sur l etat de la planete et des avances
o mali, un pays tt recemment victim des emeutes de la fin et ki a accorde 1 bail de 100 ans o chinois sur ses terres fertiles , ou o benin ou bollore a enkor la m1 mise, c est une sequence d choix ou 1 partition pour tes amis lor d vos delires ethyliques.

je vx bien pensé k c sont les histoires kon t racconte entr 2 bieres o bar et non des propos responsables serieux et averes.

Auquel cas, je tiens à te rappeler q mem si des simples instituteurs malhonetes finissent par gouverner les lignes de pensees ds c pays, on en est pas pour otan tous des idiots.

Merci pour ta connaissanc sur l asie, l inde, l afrik d l ouest ki laiss just comprendr comb1 ton sieg a du souvent etre vide lors du cours d economie , et combien il est dangereux d avoir des incultes desireux d instruir ceux ki ont moins d cultur generale qu eux.

Le barbare erudit , la demagogie, le charlatanisme et l obscuratisme à la fin.
Il t arriv d te mirer apres t etre versé en d long torrents sur tout et rien , sans savoir d koi tu parles?

Te mets tu parfois en cause face à l immensité de ton ignorance k tu envellope d une fausse naiveté et etale avc insistanc ici ?

Es tu 1 seul instant conscient k tu es tenu d etre responsable ds tes affirmations afin d donner d la credibilite au cause k tu pretends vouloir defendr et c en prechant un faux , ki malheureusment n echappe à personne?

C est comment ? c est la generation racaile ? Tout le monde devient revolutionnaire bling bling et parle de tout et de n importe quoi ?

40.Posté par la gabonaise (pas La Gabonaise) le 22/06/2010 08:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Filsdupays,
tu ferais mieux de relever les injustices sociales sommises par nos gouvernements qui au final vont engendrer des comportements d'auto-détermination. Si des communautés (ou des individus) se sentent lésées, voient des portes se refermer sur eux, à elles de trouver des issues de secours. Si un système broie des peuples ( comme la Françafrique ou le pdg), il faut créer un système économique parallèle et informel qui à terme feront tomber le système oppresseur. Les asiatiques ont pu le faire. Nous les Africains, nous attendons que la France nous accorde ou nous concède ceci, cela, les gabonais continuent de toujours rêver, même au bout de 42 ans, alors qu'ils vivent dans des taudis, qu'ils n'arrivent pas à satisfaire leurs besoins en alimentation, en eau,...
Les Africains savent que les français par le biais du cfa, prélèvent les 2/3 de leur pib, mais rien n'est entrepris pour sortir de la zone franc-euro. Résultat: l'Afrique est toujours obligée de s'endetter pour se doter du moindre équippement et d'engager des générations futures dans ces dettes. Si les états africains condamnent leurs populations, celles-ci répondent en créant un système informel tel qu'il est développé en Afrique de l'ouest; en Asie il a été créé une banque des "pauvres" qui a sorti 150 millions de personnes de la pauvreté ( 100 X plus de gabonais), toujours en Asie particulèrement en Inde, des gamins qui travaillent ont créé une banque de crédit ayant des agences rudimentaires dans chaque coin; demandez-vous comment un milliard d'habitant en Inde ont accès à l'eau potable et à l'électricité!
Face à l'indifférence manifeste de nos responsables, nous gagnerons à réflechir sur un mode de gestion et de développement autonome basé sur l'esprit de solidarité (nous n'avons pas le choix, vu notre pauvreté), des coopératives, des regroupements au sein d'une activité, le but étant de devenir indépendant, autonome. A ce momment, comme au mali ou au bénin, il y aura des chances d'une réelle avancée démocratique, puisqu'il sera dans ces conditions de plus en plus difficile d'acheter les consciences, d'enfermer les populations dans un chantage permanent.

39.Posté par la gabonaise (pas La Gabonaise) le 22/06/2010 07:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Fils d gabon,
le service publique ne répond pas aux exigences et aux normes recquises. L'état engloutit des sommes colossales dans un hopital militaire géré comme une institution privée, qui de plus fait des recrutements sur une base ethnique. Donc l'état gabonais préfère tuer notre système sanitaire et éducatif publics afin d'élever des structures "privées" aux investissements publics que l'on fait passer pour des structures para-étatiques.
A beau dènoncer, a beau défendre le service public, qu'obtiennent les pauvres gabonais? De l'indifférence la plus abjecte de la part de nos gouvernants.
Donc au lieu de se rendre indéfiniment ridicule par nos plaintes et doléances, les gabonais devraient apprendre à rouler pour eux-mêmes. A Libreville, les aofiens, les français ont leurs propres cliniques. Il y a bien des cliniques gabonaises, certaines aussi bien équippées que les hôpitaux européens. Il y a des établissements scolaires privés...
Moi je souhaite que les gabonais multiplient ce type d'initiatives et que les moins nantis se regroupent au sein de ces structures, exactement comme cela se passe ailleurs.
Ce que j'ai dit ans le post 28 est valable pour les gabonais. Je me suis adressé particuièrement aux fangs parce que certains pensent que les fangs se plaignent plus que d'autres. Et je pense qui'il faut écouter et proposer des pistes de rélexion en se basant sur l'expérience des gens plus avisés tels que les aofiens qui n'attendent pas la manne pétrolière ou minière pour bâtir leurs pays.

38.Posté par filsdugabon le 22/06/2010 03:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@la gabonaise post 28

relis ton commentaire, puis mire toi et enfin dit nous si tu merite d'etre Gabonaise? Le Gabon c'est pas une republique fan et il ne le sera jamais pour la simple raison que le Gabon est le pays de tous les GABONAIS.

"Les fangs sont-ils incapables d'avoir leurs propres structures sanitaires suffisamment équippés?" que sous entendu tu par cette interrogation... Et apres ce sera quoi? des ecole fan? des Transport fans? des ... et des...

Quelle honte !

37.Posté par histoire le 21/06/2010 23:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
le barbare erudit c est 1 sacré probleme, surtout quand ca se prend pour 1 espece evoluée d apes politicus teigneuse et hargneuse.

36.Posté par St.Michael le 21/06/2010 22:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
My Bright People,

I am compelled to interject here…….

Nous connaissons tous ici l’individu qui apparaît en 1000 pseudos avec une signature caractérisée en 4D (Diviser, Distraire, Diversion et Distorsion).

Repartez 4 mois en arrière ici sur ce site, vous verrez qu ‘il a battu le record de saturer le site avec plus de 1000 articles en malicieusement orientant le débat sur les diversions ethniques (Irrelevant) au Gabon où le Sud et le Nord se donnent des enfants en mariage et l’Ouest et l’Est en font pareille.

Soyons intelligents (and focus) pour voir que vous n’arriverez à aucune conclusion à part que vous etes entrain de satisfaire son Ego qui est alimenté par son inconscience et son 'Heavy burden of the past'.

Vous voudriez bien vous désengager de ce personnage sans éthique aux 1000 pseudo dont les posts sont NAV (Non Added Values).

@Histoire,
The past is the cause of the present and the present will be the cause of the future. Let’s therefore focus on where we are heading off (Our future) and not where we have come from (our rich and prolific history).

You do not need to replicate as I will dismiss your reply.

St.Michael.

35.Posté par histoire le 21/06/2010 22:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
primate visionaire

monadze, je t ai di raccroches! c q k tu cherches, c ki t rend si aigri , tu sais ou trouvé ca, les g2 n ont pa encor , comparé a vs fantasmes cree la republik du g2, c ki y est exploite s fait ds l interet d tt les gabonais et s investi en majorite a lbv, mem si tu crois k c est l villag k tu as herite de ton grand pere. Et tes G2 k tu cherches ils passent la majeur partie d leur temps a lbv. Si tu n vois r1 pourkoi, es tu si aigri et t en prend s tu a des laisser pour compte ?

34.Posté par histoire le 21/06/2010 21:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
et vous avec votre charlatanisme vs vs situer où ? vs avez soigne comb1 d personn, deposer comb1 d patentes ou d brevet, kel est votr entrepris coter sur 1 plac financier ? ..... c est facile d kritiker les gens ou d indexer les ethnies d manier arbitrair et à l emporte piec qd on a fait ces preuv null part. Vs pensez k vos konstruktions virtuels ds vos kaboss vs donn le droit pcq on a di tribune libre, d venir deglutir n impert koi ? Sachez 1 chos vs n avez pa l monopol de pouvoir deformer les realites et à c jeu tt l mond peut s y mettr avc tt autant d brillanc.
Deportez vs d preferenc du cul d sac, pcq ces jongleries d primates visinitionaires ou politik vont vs faire ceuillir 1 brindille à la place d une branche.

33.Posté par Mong y'adzè le 21/06/2010 21:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@histoire (sans morale)
Pourquoi le G2 ne se développe-t-il pas? malgré l'argent cachés dans les malettes! Malgré le transgabonais! Malgré l'uranium exploité à mounana! Malgré le manganèse! Malgré le CIRMF! Malgré l'USTM! Malgré BONGO père et fils dignes enfants des plateaux! La montagne...le plateau aurait-il engendré des souris?
Pourquoi cette province demeure-t-elle sous-développée?
Ahh histoire, donne nous des explications please! Ce paradoxe nous dépasse et nous empêche de dormir!

32.Posté par la gabonaise (pas La Gabonaise) le 21/06/2010 21:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Histoire,
les longs crayons cela paye et cela fait de bons médecins qui arrivent à soigner sans matériel, de bons ingénieurs qui travaillent dans des conditions extrêmes, mais des crayons courts ça fait des médecins qui tuent la population, des gestionnaires et des financiers qui tuent les économies et les banques centrales. La compétence, l'expertise et la maîtrise sont préférables aux bricoles casse-pipe! Au moins cela s'exporte.

1 2 3 4 5

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...