News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Les patrons des journaux suspendus préparent leur riposte contre le CNC

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Mercredi 8 Août 2012 à 06:02 | Lu 1172 fois



Gabon : Les patrons des journaux suspendus préparent leur riposte contre le CNC
Jean De Dieu Ndoutoume Eyi, directeur de publication du mensuel Ezombolo et Maximin Mezui, patron de l’irrégulier La Une donnent une conférence de presse conjointe mercredi à Libreville pour protester contre la suspension pour six mois de leurs titres par le Conseil national de la communication (CNC, organe de régulation).


« Nous allons expliquer au public les dessous de cette suspension inique », a confié à Gabonactu.com, Maximin Mezui rencontré au siège d’un journal où il est venu transmettre une invitation à participer à sa conférence de presse.

« On suspend un journal pour 6 mois pour avoir caricaturé ou qualifié une autorité, c’est une dérive autoritaire inacceptable », a-t-il fustigé.

Jean De Dieu Ndoutoume Eyi a pour sa part regretté la décision prise contre son journal alors que l’échelle des sanctions prévue par le code de la communication n’a pas été respectée.

« Le CNC ne nous a pas convoqué, on a jamais été blâmé ni mis en demeure ni averti. On a été brusquement sanctionné », a déploré M. Ndoutoume Eyi.

Vendredi dernier, le CNC a suspendu les deux journaux "pour non respect des institutions de la République".

Le CNC constate que (...) Enzombolo et La Une persistent dans le non respect des institutions de la République et les personnalités qui les incarnent", lit-on dans le communiqué, qui annonce la suspension de ces deux journaux "pour une période de six mois".

Reprochant notamment a l'Ezombolo d'avoir qualifié le président gabonais Ali Bongo de "bibendum national", ou d'avoir lancé "un appel à l'insurrection" dans l'armée, le CNC accuse également le journal "La Une" d'avoir "qualifié de +chiffe molle+" le gabonais Jean Ping, ancien président de la Commission de l'Union africaine.
"Cette suspension est la suspension de trop. Elle survient de façon arbitraire alors que, sans être inquiétée, à chacune de ses parutions, la presse pro-présidentielle (...) traîne dans la boue toute forme de contestation", a pour sa part réagi dans un communiqué un mouvement de la société civile "Ca suffit comme ça".

Au mois de janvier, le journal "Echos du nord" et la télévision gabonaise de l'opposant André Mba Obame, "TV+", ont été suspendus temporairement, après avoir diffusé les "voeux à la nation" de l'opposant qui s'était autoproclamé président en janvier 2011.

Lors de la cérémonie des voeux de Nouvel an à divers organismes publics dont le Conseil national de la Communication (CNC), le président Bongo avait demandé plus de fermeté au CNC: "Au regard de nombreux dérapages quotidiens dont une certaine presse s'est fait la spécialité depuis plusieurs mois, il est permis de s'interroger: pourquoi l'organe régulateur n'est-il pas en mesure d'appliquer les textes en vigueur? Si (...) je reste attaché à l'exercice de la liberté d'expression, j'en appelle toutefois à une action plus vigoureuse (...) face aux errements constatées".




Yves Laurent GOMA
gabonactu

Mercredi 8 Août 2012
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 1172 fois




1.Posté par TCHOUGOUDJA LE FILS le 08/08/2012 12:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Non, la véritable chiffe molle c'est OBI OJUKWU Alain Jeffrey du biafra qui se planque en permanence derrière ses bérets rouges et autres forces du désordre où l'on trouve des étrangers.

Une balle dans la tête, un point c'est tout

2.Posté par obama le 08/08/2012 19:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
LES BERETS ROUGE NE PEUVENT PAS ELIMINER TOUT UN PEUPLE

3.Posté par Hulk le 08/08/2012 21:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
je suis partant pour que le peuple manifeste contre ces derives autoritaires, mais peut avoir le courage de sortir quand les soldats sont pointes sur les terrasses. Le peuple Gabonais est vraiment l'un des peuples les plus poltrons d'afrique.

4.Posté par Ondouda le 09/08/2012 11:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tous les théoriciens, Jean-Jacques Rousseau en premier, nous ont enseigné que lorsqu'une loi est injuste, on ne peut, on ne doit la respecter. Par exemple, une loi qui interdirait aux gens d'aller dormir sous les ponts serait , bien entendu, dressée contre les SDF. Comment vouloir que ces misérables personnes, se sentant lésées, la respectent lorsque les autres citoyens peuvent dormir royalement chez eux? Au Gabon, les institutions ont été montées pour protéger le clan illégitime, discrédité et minoritaire des bongo. Une horde de prédateurs qui ont décidé de confisquer un pays qui a tout pour se développer. Leurs lois injustes, comme leur pouvoir issu de la force, ne doivent, en aucun cas, être respectées. Alors, bravo Ms. les responsables des journaux insoumis. Une dictature se détériore par petits bouts, c'est la tradition.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...