News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Les ordures à la Mairie de Libreville ?

Le site de la Liberté - LVDPG - Presse Gabonaise & Internationale le Mardi 29 Mars 2011 à 11:21 | Lu 871 fois



Gabon : Les ordures à la Mairie de Libreville ?
Des tonnes de ferraille constituent le principal décor du bureau de celui qui voulait à tous prix – se pliant en quatre aux pieds d’Omar Bongo Ondimba – être Maire de la capitale du Gabon.
Le Maire de la Commune de Libreville, Jean François Ntoutoume Emane, croupit sous les ordures, depuis son arrivée à l’Hôtel de ville de la capitale. Le moins qu’on puisse dire est que le maire n’a jusque là pas encore réussi à régler le problème de l’insalubrité à partir de son lieu de travail. Et les agents de la municipalité, tout comme les citoyens administrés se demandent comment une mairie peut se transformer en fourrière et être maintenue dans cet état, sans que le premier responsable s’en émeuve.

Tout ce qu’on peut remarquer aujourd’hui c’est l’empressement du maire à créer des taxes à n’en point finir, tournant ainsi le dos aux vrais problèmes de la ville. Au nombre desquels, l’insécurité et les ordures. Alors que la décharge de Mindoubé attend d’être déclassée, ne pouvant plus contenir les ordures ménagères. La Sovog, concessionnaire de la décharge, roule sur le même or, avec sa convention floue. On peut conclure, que si pour le citoyen ordinaire, ce sont des ordures, pour le maire Ntoutoume Emane, c’est de l’OR DUR. Car toutes ces épaves de véhicules sont en attente d’être retirées par les propriétaires, moyennant une amende. L’amende, elle, commence par 24 000 F cfa et grimpe plus haut en fonction du temps mis par l’épave, ce qu’affirment des sources proches du service contentieux.

Or, ces épaves se comptent par milliers. L’épave vaut de l’or. Dépassé ces délais ces épaves seront jetées à la fourrière. Une belle blague. Quelle fourrière en dehors de l’Hôtel de ville, se demandent les agents en grève depuis un moment. De l’autre côté, un commerce de type nouveau s’est développé à Libreville, celui de la vente de la ferraille, tirée essentiellement des engins et des véhicules.

Ce commerce est détenu par les indiens, qui achètent tout l’aluminium et le fer des épaves de véhicules, selon un acheteur indien, installé dans le secteur depuis deux ans. En attendant 2012, date du renouvellement du conseil municipal de Libreville, Jackie Mille diplômes, comme l’appèlent ses intimes, a le temps de se faire de l’or, grâce à ses ordures. Depuis trois ans, le Pnud avait engagé un programme de pré collecte d’ordures dans les quartiers sous intégrés, en partenariat avec la Mairie de Libreville et les ONGs oeuvrant dans l’environnement.

La Sovog, n’intervenait dans ce programme qu’en collecte finale, et s’engageait à fournir les bacs. Montant des versements annuels du Pnud, 300 millions de francs. Pendant trois ans, la mairie bien qu’ayant choisi les ONGs à sa solde, n’a rien fait avec cet argent. Le Pnud a jugé utile de suspendre le programme, dans l’attente du paiement par l’Etat de sa quôte part, évaluée à 100 millions de francs. Aux dernières nouvelles, les services financiers de la mairie reconnaissent que l’Etat a bien versé sa quôte part, lors du cinquantenaire de l’indépendance, mais les mêmes services ignorent la destination prise par cette somme. A Lalala, fief politique de Jackie, on parle plus de ses diplômes que de la salubrité de la ville. A cette allure, on voit bien que l’émergence est encore loin de la porte de notre capitale.

Par Jean Bokolo

FIN/INFOSGABON/JB/2011 Source: Croissance Saine Environnement


Mardi 29 Mars 2011
LVDPG - Presse Gabonaise & Internationale
Vu (s) 871 fois




1.Posté par Mandela le 29/03/2011 20:10 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Son incompetence est les ordures qui minent Libreville sont lier a la couleur noir de son Coeur le mal que tu as fait a mon pere tu le payeras tot ou tard

2.Posté par jamaicaine le 30/03/2011 13:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le Gabon va de mal en pire a cause des especes pareilles. Mais DIEU est OVA.

3.Posté par nendjoh le 31/03/2011 09:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
la question sur l'urbanisation de lbv est d'une part à l'origine de ce problème.d'autres part, quand le politique confond management et campagne électorale sa nous conduit forcement là où nous sommes.une mairie qui n'a aucune planification crédible.et puis le fait qu'on ait mit quelqu'un juste pour le récompenser pour ses efforts de bavardages et sodomie intellectuelle (excuse mon langage).il est temps qu'on mette la personne qui faut à son poste.celui ci n'a plus rien à prouver.

4.Posté par ALLHEN ALLHAN AMBAMANY le 31/03/2011 20:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Permettez moi de rappeler ici bas que les acolytes d'Albert Bernard Bongo, devenu Hadj Omar Bongo apres et Omar Bongo Ondimba pendant sa mort, ne peuvent rien apporter de nouveau dans l'Etat actuel de la ville de Libreville, particulierement au Gabon. Ils sont affecte par le virus de l'argent (detournement des fonds de l'Etat), depourvu de tout ame et de toute personnalite. NTOUTOUM EMANE comme ALI BONGO ONDIMBA et les autres n'ont pas d'amour pour le Gabon, si ce n'est de courir apres les dollars du peuple Gabonais. Pauvre agents de la mairie avec des salaires aussi maigre, pourquoi NTOUTOUM ne peut-il pas aller a la retraite apres avoir ete Premier Ministre au service du Machiavelique OMAR BONGO, agent secret des services secrets de l'exagone, mort comme un chien a l'exterieur parce qu'il ne pouvait doter son pays des structures sanitaires digne de ce nom, ou d'acheter des medicaments pour soigner son propre peuple qui est entrain de mourir a petit feu. NTOUTOUM EMANE ne saurait faire mieux qu'OMAR BONGO ou ALI BONGO, actuellement au pouvoir au Gabon, il est le reflet d'un systeme qui se meur dont les Gabonais attendent le jour "J" pour demander des comptes a chacun d'eux dans le cadre d'une Commission-Verite-Justice avant qu'un tribunal populaire ne decide de leur sort. ILs ne sont pas rassasier malgre l'argent amasse, mais continue d'affaler le Gabon par leur Gourmandise des dollars du peuple qu'ils n'investissent nulle part ailleurs. Vous conviendrez avec moi, que l'argent detourne par ses Vautours dorment dans des BANQUES a l'Etranger. La diaspora Gabonaise aux USA, prend acte de l'Etat actuel de notre capitale, Libreville et des souffrances des agents de la mairie. Nous invitons ses agents a s'organiser pour la revolution au Gabon car le bilan est catastrophique. Qu'il s'agisse de NTOUTOUM EMANE, ou de tous ceux avant lui a la tete de la Mairie n'ont apporte aucun changement a la ville de Libreville qui, se veut la capital d'un pays aussi riche en ressources. Mais il prefere entretenir des maitresses a cout de millions de francs cfa, pendant que la ville croupille dans la puanteur. Lui comme ses amis n'ont pas fini de baiser les Gabonaises, raison pour laquelle ils veulent d'avantage de dollars. IL n'est un secret pour personne, que meme son propre fief de LALALA est non seulement dans une puanteur inconcevable, mais dans un etat de delabrement tres avance. Nous demander aux peuple Gabonais la rupture avec ses aines qui ont manque de sagesse et de responsabilite dans la gestion de deniers publics. L'appel de Montclair faisant foi desormais, la diaspora-USA invite les Gabonais a se rebeller contre ses indesirables qui continuent de mettre le pays a genoux. BONGO ONDIMBA est bel et bien mort, il n'a emporter dans son cercueil l'argent vole au peuple. Le Gabon n'est pas a l'abri de ce qui se passe actuellement en Afrique du Nort, meme s'il y a une pretendue armee d'occupation qui semble apporter la securite du pouvoir BONGO et ses Acolytes.

Bonne comprehension
Vive la revolution qui arrive au Gabon

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...