News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Les notables de l'Ivindo font bloc contre le bradage du fer de Bélinga

Le site de la Liberté - Alexandre ONA le Vendredi 10 Juillet 2009 à 02:01 | Lu 345 fois

Après l'association du député Bilié-Bi-Nzé, c'est au tour des notables de la province de l'Ogooué-Ivindo de protester contre les termes de la convention signée entre l'Etat gabonais et la Compagnie minière de Belinga (COMIBEL) concernant l'exploitation du gisement de fer de Belinga. Le Cercle de réflexion des notables de l'Ivindo (CERNI) réclame notamment le retrait de la loi des finances rectificative 2009 des avantages fiscaux accordés à la partie chinoise en attendant la renegociation de la convention.



Gabon : Les notables de l'Ivindo font bloc contre le bradage du fer de Bélinga
Accueilli en fanfare par la population avec ses 1600 milliards de francs CFA, ses projets d'infrastructures et ses promesses d'emplois, le projet Belinga a vite fait déchanter les Gabonais aux vues des avantages démesurés accordés à la partie chinoise en même temps que s'amenuisent les avantage pour le pays.

Déjà décriée par de nombreuses ONG, ce sont les notables de la province de l'Ogooué-Ivindo, au Nord Est du pays où se trouve Belinga, qui ont protesté ce 9 juillet contre les termes jugés léonins de la convention associant l'Etat gabonais au gouvernement chinois.

Le Cercle de réflexion des notables de l'Ivindo (CERNI) a rendu publique ce jour à Makokou, la capitale provinciale, une «motion de protestation» destinée au chef de l'Etat Rose Rogombé, «suite au vote de la loi des finances rectificatives (...) décriée par tous les gabonais en général et les ogivins en particulier, où le gouvernement a inséré frauduleusement les dispositions fiscales et douanières de la Convention minière de COMIBEL».

Dans ce document, rédigé au cours d'une réunion organisée ce jeudi, le CERNI dénonce ''avec véhémence cette manœuvre ignoble du gouvernement de la République de faire passer les dispositions fiscales et douanières de la mauvaise Convention minière de Bélinga dans ladite loi, malgré les remarques formulées par les députés du pays et le CERNI''.

L'association réclame «vivement la révision de cette convention afin de tenir compte des besoins des deux parties (État gabonais et Compagnie minière de Belinga), avec l'implication de tous les acteurs» et encourage «les députés ogivins et les autres acteurs politiques de la province (Ogooué-Ivindo ) à la vigilance», indique la motion de protestation.

Le CERNI demande par ailleurs que les articles 22, 24 et 27 qui concernent l'exploitation de la mine de fer de Belinga «soient retirés de la loi des finances rectificatives de 2009», exhortant le chef de l'Etat à «la non promulgation de cette loi» avant que ces articles n'aient été retirés ou révisés.

L'article 22 de la convention stipule en effet que «l'Etat octroie à l'opérateur principal toutes autorisations, toutes attestations fiscales, et aux sous-traitants, sous réserve que le principal opérateur en fasse la demande pour le compte de ses sociétés affiliées ou de sous traitants».

L'article 24 indique quand à lui que «l'Etat garantit que la société minière, dans le cadre du projet minier, est exemptée de tous impôts, taxes et contributions quelle qu'en soit la nature, prévus par le code minier et la législation fiscale en vigueur au Gabon, notamment les impôts, taxes et contributions», a également été fermement fustigé.

La convention stipule encore dans son article 27 que «toute machine et tous les outils, installations, équipements, pièces détachées, véhicules, matériels, fournitures et biens non consommables importés au Gabon par la société pour les besoins des opérations du projet sont importés en franchise de droits et taxes de douane, de quelque nature que ce soit».

En conséquence, le CERNI appelle «tous les ogivins à la mobilisation pour faire échec à tous ceux qui tentent de brader l'exploitation du grand gisement de fer de Belinga», poursuit le document publié par l'association. La mine de Bélinga demeure le plus grand gisement de fer découvert au monde à ce jour.

En décembre 2008 et janvier dernier, le CERNI avait déjà adressé au chef de l'Etat un mémorandum et une «déclaration de Makokou» dans lesquels il dénonçait le retard pris dans le démarrage des chantiers inhérents à l'exploitation du fer de Belinga, et demandait la clarification des termes des différentes conventions déjà signées entre le Gabon et la société chinoise adjudicataire du marché.

L'association «Sauvons Belinga» a également tenu une conférence de presse le 5 juillet dernier à l'hôtel Méridien de Libreville, pour dénoncer les termes de ce contrat qui favoriserait démesurément la partie chinoise.

La plupart des ONG dénoncent également la légèreté des études d'impact environnemental, alors qu'aucune nouvelle n'a encore été donnée des 1600 milliards de francs CFA que la partie chinoise avait versés au gouvernement gabonais à la signature de cette convention.

Publié le 10-07-2009 Source : Gaboneco.com Auteur : Gaboneco

Vendredi 10 Juillet 2009
Alexandre ONA
Vu (s) 345 fois


Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...