News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Les leaders de l’Union Nationale approuvent les déclarations d’André Mba Obame

Le site de la Liberté - LVDPG - Actualité en ligne 24h/24 le Vendredi 19 Mars 2010 à 08:48 | Lu 1691 fois

A la suite des réactions de réprobation et de stupéfaction marquées par le gouvernement et les Forces de Défense et de Sécurité gabonais, consécutivement aux déclarations d’André Mba Obame publiées dans les colonnes de l’hebdomadaire français « l’Express », les leaders de l’Union Nationale, dans une déclaration commune rendue publique, mercredi, par le troisième Vice-président de la formation politique, Pierre Claver Zeng Ebome , approuvent les propos du Secrétaire Général de leur parti et lui expriment leur solidarité.



Gabon : Les leaders de l’Union Nationale approuvent les déclarations  d’André Mba Obame
TEXTE INTEGRAL

« DECLARATION DE L’UNION NATIONALE SUR L’INTERVIEW ACCORDEE PAR LE SECRETAIRE EXECUTIF A L’HEBDOMADAIRE L’EXPRESS.

Depuis quelques jours, une polémique est née et enfle, plus que de raison, à la suite de l’interview que le Secrétaire Exécutif de l’Union Nationale, Monsieur André Mba Obame, a accordée à l’hebdomadaire français l’Express.

L’Union Nationale tient à cet égard à restituer les propos du Secrétaire Exécutif dans leur contexte et dans leur sens.

En séjour privé en France, Monsieur André Mba Obame, a été l’objet de sollicitations de la part de la presse française et internationale, de la Communauté gabonaise et de personnalités intéressées par la vie politique, économique et sociale du Gabon. Pour y répondre, il a tenu, avec le vice-président Monsieur Bruno Ben Moubamba, une réunion publique et a accordé des interviews.

Dans l’entretien en cause avec le magazine l’Express, le Secrétaire Exécutif a dit son sentiment sur certains aspects de la politique française au Gabon et sur la politique intérieure gabonaise. Sur la foi d’exemples précis, notamment :

-La régression démocratique par l’interdiction des meetings de l’Opposition dans les lieux publics, le non accès de l’Opposition aux medias publics ;

- Les règlements de comptes et la chasse aux sorcières dans l’administration publique avec la mise à l’écart à l’occasion des conseils des ministres de centaines de cadres réputés proches de l’Opposition ;

- Le recours récurrent aux forces armées pour des tâches de maintien de l’ordre pour lesquelles elles ne sont pas préparées en vue de mâter l’Opposition et les mouvements sociaux ;

- L’interdiction autoritaire et brutale de l’exportation des bois en grumes ;

- L’instauration intempestive de la journée continue du travail, etc

Monsieur André Mba Obame a fait part de ses vives préoccupations sur les conséquences politiques, économiques et sociales résultant de l’action du nouveau pouvoir au Gabon. En conclusion de cette analyse de la situation qui prévaut dans notre pays, il a estimé que « …si ça continue on va au coup d’état avant la fin de l’année. Un coup d’état à la nigérienne ».

Le Secrétaire Exécutif a surtout indiqué que l’opposition fait tout pour calmer le jeu en évitant le recours à des moyens d’action qui offrirait au pouvoir le prétexte à une répression sanglante.

L’Union Nationale estime que l’on ne peut tirer de tels propos la conclusion que le Secrétaire Exécutif ou son parti projette de perpétrer un coup d’état, d’autant moins que l’analyse d’une situation ne la crée pas. La responsabilité de l’Opposition n’est-elle pas d’analyser, de critiquer, voire de prévenir des situations potentiellement explosives ? Mieux vaut prévenir que guérir dit l’adage populaire.

Du reste, les situations que Monsieur André Mba Obame dénonce ne sont créées ni par lui ni par l’Opposition.

L’exploitation tendancieuse qui est faite des propos du Secrétaire Exécutif est une pure intoxication et une manipulation dangereuse. Elle viserait à rechercher des motifs pour piéger l’Opposition en lui imputant la violence, pour mieux la retourner contre elle avec les moyens de la force publique. D’ailleurs, le conseil des ministres et les déclarations des autorités publiques ont commencé à proférer des injures, des menaces et des intimidations à l’encontre des leaders de l’Opposition pour préparer l’opinion. Toutes choses qui visent à la prise des mesures privatives de liberté en vue de décapiter l’Opposition et éteindre toute forme de débat démocratique dans notre pays. L’Union Nationale prend à témoin l’opinion nationale et internationale sur cet état de fait.

L’Union Nationale dénonce le lien que le pouvoir voudrait établir entre cette affaire et sa reconnaissance de plein droit conformément aux dispositions de l’article 17 de l’article 24/96.

L’Union Nationale, qui tient à la vie de chaque Gabonais, n’a pas le temps pour la polémique stérile. Elle appelle ses militants et sympathisants à éviter ce piège connu de tous. Elle les exhorte à faire preuve de détermination, de bon sens, et à agir conformément au noble projet de regrouper les forces de l’Opposition en vue de parvenir à l’alternance au pouvoir par les voies démocratiques et pacifiques.

L’Union Nationale assure le Secrétaire Exécutif de sa confiance, de sa solidarité et de son soutien. En dépit des effets d’annonce, le tapage médiatique organisé autour de cette affaire est en réalité une manœuvre politicienne destinée à distraire le peuple gabonais de ses nombreux problèmes quotidiens qui sont faits de misère, de précarité et d’insécurité. Je vous remercie.

Pierre Claver Zeng Ebone


Vice-président de l’Union Nationale »


Vendredi 19 Mars 2010
LVDPG - Actualité en ligne 24h/24
Vu (s) 1691 fois




1.Posté par Gabon énervant le 19/03/2010 09:16 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Même pierre Mamboundou l'a expliqué à l'union.il dit qu'on ne peut pas interdire à quelqu'un de dire la vérité,et soutient aussi les propos d'AMO,je sens qu'un tandem va se créer entre les membres coalitions du refus ( ACR,UN,FAR,MORENA,CDJ etc...).Et je crois que cette majorité présidentielle vu des faux résultats 58% peut renverser la donne.je crois qu'une strategie doit se mettre en oeuvre,celle de booster l'électorat.

2.Posté par Biboiulou le 19/03/2010 11:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les pédé-gistes sont très mal placés pour condamner les coups d'état. Depuis 1990, ils ne sont au pouvoir que par les moyens de coups d'étas militaro-constitutionnels. Ils seraient bien fondés de commander un sondage par une institution qualifiée. Cela leur permettrait de se rendre compte à quel point la population seraient heureuse d'apprendre qu'ils ont été chassés du pouvoir par un coup-d'état, quelle que puisse en être la forme.

Le pauvre Mangolo, depuis qu'Ojuku Obi Jeffrey lui a permis de porter la tenue de la GR, il se prend pour un grand militaire, alors qu'il n'est qu'un simple flic qui devrait régler la circulation aux différents carefours de Libreville. Quant à Angélique Ngoma, la vraie putain de l'Etat, elle ferait mieux de gérer son sida et les dégats que les militaires envoyés pour la violer lui ont laissés. Les vrais et dignes militaires savent où sontg leurs intérêts.

3.Posté par Mezzah le 19/03/2010 12:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Clair et net.
Qui dit mieux?

4.Posté par mong y'adzè le 19/03/2010 13:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
L'émergence de la misère!...Pauvres gabonais!

5.Posté par St.Michael le 19/03/2010 17:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Let's not try to defend the truth since the rtuth needs not to be defended.

We all know the truth: the countdown for alibet has started to exit and leave Gabon and gabonese people in peace.

TGIF: (Thanks God It's Friday).

6.Posté par SERGE le 20/03/2010 00:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ARRETEZ CETTE STUPIDITE. VOILA DES GENS QUI S'EN SONT MIS PLEINS LES POCHES ET QUI POSSEDENT TOUS, D'INSOLENTES ¨PROPRIETES IMMOBILIERES EN FRANCE. ILS VEULENT JUSTE SE SERVIR DE VOUS POUR REGLER LEURS COMPTES PERSONNELS.
MBA OBAME HABITE OU EN FRANCE ?
VOUS NE LE SAVEZ PAS ?
ALORS C'EST BON ARRETEZ DE LA RAMENER.
TOUS CES GENS LA S'EN FOUTENT DE VOUS. C'EST DE LA MASTURBATION POLITICO METAPHYSIQUE.

7.Posté par Peacemaker le 20/03/2010 13:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@Biboiulou ,

Ton champion Amo, lork´il vient à Paris, dors ou? Dans un formule1?Non va chercher du coté Neuilly.Il fo arreter de distraire les gens. Le ministre de l´intérieur Amo,il ya kelkes mois n´orait pas hésité à mettre kelkun en taule pour moins ke cela,il orait meme fait interdire le parti,aujourdhui il est devenu un grand démocrate?
Tu parles du sida de Angélike Ngoma,mais kel est l´homme puissant au Gabon ki ne l´a pas?Oyé Mba et co ne l`ont pas ossi?Le pédé de Amo ki le distribue aux jeunes gabonais en mankent de pognon,tu n´es pa ocourant?

Ce sont ces memes pédés ki distribuent le sida aux jeunes pour l´argent, ki poussent les jeunes filles gabonaises à la prostitution pour des stages et des Toyota Rav4,k´ils soient barrons de UN ou du PDG.Myboto, lui c´était carrement ses excrémements. Tu ne le sais pas?
Le grand probleme k´ils ont aujourdhui, c´est ke Alibaba ne veut pls leur permettre de faire du politico-business comme avec son père. Cela veut dire jouer aux opposants la journée et venir la nuit chercher des sacs adidas remplis de pognon à la présidence.
Laisser le peuple trankil,avec tous ces politiciens de merde.

8.Posté par papatou le 08/04/2010 00:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
arretons de parler comme des gens du quartier. parler des bien de AMO c'est bien beau mais n'oublions pas la richesse de la famille Bongo.
ABO a prit le pouvoir par la force et en meme temps c'est lui qui veux donner des leçons au gens. le roi de la fraude c'est lui!
personne n'est parfait mais s'il ya quelqu'un de parfait entre ABO et AMO c'est bien AMO. ya des gens qui sont mort ne l'oublions pas les gabonais ne veulent pas d'ABO et nous le savons!
MERCI

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...