News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Les filles-mères boudent la décision de faire payer la cantine à la halte garderie d’Oyem

Le site de la Liberté - LVDPG - Média Libre pour tous : Source : AFP le Vendredi 7 Janvier 2011 à 01:14 | Lu 705 fois



Les filles-mères boudent la décision prise mercredi par la responsable de la halte garderie d’Oyem, chef-lieu de la province du Woleu-Ntem (nord), rendant obligatoire et payante la cantine pour tous les enfants des sections quatre et cinq ans.

Pour avoir droit à la cantine, chaque enfant doit désormais débourser mensuellement 5.000 FCFA, une somme jugée exorbitante par les filles-mères.

‘’Les haltes garderies ont été mises en place pour nous autres qui n’avons pas suffisamment de moyens, afin de nous encourager à poursuivre nos études ou à vaquer librement à nos petites occupations professionnelles’’, a expliqué une fille-mère sous couvert d’anonymat.

‘’Que les haltes garderies soient maintenant payantes n’est que la conséquence de leur prise d’assaut par les femmes salariées’’, a-t-elle dit, soulignant que ‘’nous n’avons jamais payé un rond auparavant pour la cantine de nos enfants’’.

‘’L’année dernière, la responsable n’avait jamais rien demandé et pourtant les enfants mangeaient à la cantine’’, a-t-elle déclaré, ajoutant que nombreuses sont les filles mères qui n’arrivent même pas à assurer leur transport et celui de leurs enfants.

’’Il y a parmi nous celles qui ont du mal à joindre les deux bouts’’, a-t-elle expliqué, affirmant que de nombreuses filles-mères se seraient bien passées de la halte-garderie si la décision rendant la cantine obligatoire et payante leur avait été signifié au moment des inscriptions, en début d’année scolaire.

‘’Si lors des inscriptions, cette mesure nous avait été annoncée, nous aurions pu prendre nos dispositions. Or, c’est presque vers la fin du premier trimestre que nous en avons été informées’’, a-t-elle déploré.

La responsable de la halte garderie, Marie Maganga Pambou, a confié à l’AGP que la cantine a été rendue obligatoire parce que certains enfants ne rentraient pas chez eux à midi et restaient à la halte garderie, parfois au-delà de 18H00.

‘’La halte garderie prépare à l’école élémentaire. Les enfants qui ne peuvent pas rentrer chez eux à midi parce que leurs mamans préparent le BEPC ou le Bac doivent obligatoirement manger à la cantine à raison de 5000 FCFA par enfant et par mois’’, a expliqué Marie Maganga Pambou.

‘’Nous ne demandons que 5000 FCFA de frais d’écolage pour toute l’année et nous demandons également aux parents la somme forfaitaire de 5000 FCFA pour leur participation à la vie de la cantine, afin de nous aider à acheter des vivres que nous ne trouvons pas dans les magasins tels que le manioc, la banane’’, a-t-elle ajouté.

Selon Mme Maganga Pambou, la somme de 5000 FCFA exigée aux parents des enfants des sections 4 et 5 ans a été fixée à l’issue d’une étude effectuée par la direction générale du ministère de la famille.

Les nouvelles dispositions ont été rendues publiques au cours d’une réunion présidée par le chef de service provincial de la famille, Mme Albertine Minko.

Une fille-mère, Janissia, a estimé que la décision de faire payer la cantine était justifiée. ‘’Mais ce sont les moyens qui font défaut et nous n’avons pas été averties à temps’’, a-t-elle dit.

L’année dernière, la cantine n’était pas payante parce qu’elle ne bénéficiait qu’a quelques enfants, issus notamment de parents démunis ou préparant des examens.

La halte garderie d’Oyem est opérationnelle depuis 2006. Comme les autres structures du genre, construites dans les chefs-lieux des neuf provinces du pays, elle a pour objectif d’aider les filles-mères économiquement faibles et en situation de précarité à poursuivre leurs études ou à apprendre un métier, de vaquer à leurs occupations quotidiennes sans se soucier de la garde de leurs enfants.


Vendredi 7 Janvier 2011
LVDPG - Média Libre pour tous : Source : AFP
Vu (s) 705 fois




1.Posté par D'OYEM le 07/01/2011 13:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Niquer, Niquer, Niquer ...

Il faut assumer Maintenant........
A force de chercher le petit bon bout (du Bambou) pour joindre les 2 bouts: on finit par être mère étant fille encore....
Assumez avec ces niqueurs de passage Grands et petits confondus
Mes pensées vont à Mo-nique, Maria-nique et Domi-nique

2.Posté par Bernard N I le 07/01/2011 15:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Que les concernées se réunissent et aillent auprès des autorités compétentes, ici le maire de la localité, pour trouver une solution a leur problème.

3.Posté par DAFRIKA le 07/01/2011 18:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Vraiment 5000 FCFA C'est pas beaucoup. Elles devraient bien se débrouiller pour trouver l'argent. Enfin elles comprendront qu'à leur âge, on ne doit pas faire des enfants si on n'a pas des moyens...

4.Posté par unpassant le 08/01/2011 02:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ces filles la veulent qu'on leur tout gratuitement. Elles aiment la facilite. Lorsqu'elles commencent a avoir un enfant, elle n'arretent plus et continuent de pondre. Elles peuvent aller vendre quelques produits vivriers dans des marches ou quelque part, 5000fca ce n'est pas beaucoup pour toute une annee d'inscription, qu'elles se responsabilisent un peu aussi, ces Marie couche-toi!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...