News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Les enseignants du pré-primaire, du primaire et du secondaire exerçant à Ndjolé sont en danger

Le site de la Liberté - LVDPG - News le Vendredi 18 Février 2011 à 13:31 | Lu 2705 fois

Document à télécharger ci-dessous



Gabon : Les enseignants du pré-primaire, du primaire et du secondaire exerçant à Ndjolé sont en danger
Suite à un message gouvernemental relatif à la prestation de serment de M. André MBA OBAME, et à l’annonce de la dissolution de l’Union Nationale, M. Charles Rock MBERSANIAMBI MOUGUIAMA Préfet du département de l’Abanga-Bigné, sur instruction de l’Honorable Député du 1er siège de l’Abanga-Bigné, Maitre Denise MEKAMNE, a décidé de traquer les enseignants qui roulent pour les partis politiques de l’opposition par tous les moyens.

Première mise en œuvre ; le Préfet, à travers une note circulaire N° 009/PMO/DAB/PN signé en P.O par son secrétaire général, a convoqué tous les enseignants du pré-primaire, du primaire et du secondaire à une réunion le samedi 12 février 2011 dans la salle du nouvel hôtel en cours de travaux appartenant à l’Honorable Maître Denise MEKAMNE.

Le ‘’grand Préfet’’ n’est pas allé par quatre chemins pour montrer combien il est « le chef suprême des fonctionnaires ». Le choix de la catégorie de fonctionnaires invités repose sur l’échec du candidat PDG aux dernières élections présidentielles et la victoire dans tout le département du candidat André MBA OBAME, victoire impulsé par l’implication de plusieurs Enseignants.

« Le chef suprême des fonctionnaires » a fait savoir aux Enseignants que « les hommes politiques de Ndjolé se plaignent des Enseignants » auprès de lui et que « en tant qu’Enseignants vous ne valez rien. Affecté à Ndjolé vous n’avez pas le droit de faire la politique, si vous voulez, allez faire la politique chez vous » et en tant que chef suprême de tous les fonctionnaires de Ndjolé, il n’hésitera pas à prendre « par la peau du derrière et jeter dans les pipis » quiconque oserait encore parler au nom de l’opposition.

Le discours du ‘’grand préfet’’ a suscité une montée d’adrénaline chez les Enseignants mais ces derniers ont réagit en véritable pédagogues en s’appuyant sur les textes et lois en vigueur en république gabonaise assortis des exemples pratiques pour indiquer au ’’grand préfet’’ sa défaillance en matière de maitrise de la législation de notre pays, ce qui est dommage pour un ‘’chef suprême des fonctionnaires’’.

Les quatre premières interventions des Enseignants ont amené le ‘’chef suprême des fonctionnaires’’ à mettre fin à la réunion en claquant la porte. Le vin d’honneur qu’il a prévu pour la circonstance a ainsi été boycotté par les ¾ des Enseignants. Affaire à suivre…


Tél du préfet de Ndjolé : 07.36.63.34 ou 07.35.51.87

L. NDONG ONDO

scanne_2.jpg SCANNE 2.jpg  (162.08 Ko)


Vendredi 18 Février 2011
LVDPG - News
Vu (s) 2705 fois




1.Posté par Doom Le Vengeur le 18/02/2011 15:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tous ses collabos du pouvoir en place cherchent à sauver leur peau et à faire échec à la révolution en cours.
NE VOUS LAISSEZ PAS FAIRE, ILS N'ONT AUCUNE AUTORITÉ SUR VOUS ÉTANT LES REPRÉSENTANTS D'UN POUVOIR ILLÉGAL et ILLÉGITIME.

2.Posté par MLUTHERKING le 18/02/2011 15:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
le courage et l'abnégation du peuple Gabonais à chasser ce pouvoir illégal, illégitime, incompétent,diabolique, assassin, vont prévaloir dans leurs faits et gestes. Courage la victoire est à portée de mains.

3.Posté par Citoyen Libre le 18/02/2011 17:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Et on va encore nous dire qu'il n'y a aucun problème au Gabon. Tout va bien, madame la Marquise!

Une bande de dictateurs se croient tout permis dans ce pays. Ils font tout cela parce qu'ils savent que ce genre d'attitudes est soutenu au plus haut niveau de l'état. Je suis sûr que ce "Chef suprême des fonctionnaires" a reçu des félicitations pour ce "excellent" travail! C'est du terrorisme étatique!!!

Vraiment les dirigeants gabonais font pitié!

Un jour, tout cela aura une fin; une telle fin est plus proche que certains le pensent...


4.Posté par DAFRIKA le 18/02/2011 19:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il suffit que le peuple se soulève et on le jette sur l'Ogooué et le tour sera joué

Je ne manquerais pas de téléphoner à cet imbécile de préfet et lui dire mes quatre vérités.

5.Posté par Larévolte le 18/02/2011 22:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le Préfet de Ndjolé changera bientôt de numéros de téléphone. Nous allons le traumatiser au téléphone. Nous avons noté ses numéros.

6.Posté par Ntongou Albertine le 18/02/2011 22:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mais pour qui elle se prend cette Dénise Mekamne au point d'intimer l'ordre aux valeureux enseignants de NDJOLE , ces connaisseurs des droits fondamentaux grace a qui elle (chimène: c'est son petit nom d'écolière à MINSSANGA) a pû franchir le secondaire sans plus si ce n'est l'école de la magistrature pour être AVOCAT d'un an en sous-fonction parce-que manque de carrure; la politique aidant elle opte pour et avec tout ce que l'on sait accède au poste de MINISTRE DES MORTS sans portefeuille valable. chers collègues instructeurs, ne vous laisser pas intimider par ces espèces qui ont déja vendu leur dignité et qui savent ce qui les attend d'ou leur acharnement preuve de la panique qui les anime, A toi DENISE, trouve-toi deja un endroit sûr où te cacher, après avoir insulté à outrances les populations de NDJOLE à propos de l'état des routes, le compte à rebours pour toi a commencé, tu connais NDJOLE-NON? Alooors, va t'acheter un scaphandre pour plonger dans le fond de la lagune MISSANGA mais très en retrait dans ses méandres de la forêt loin de la ville, parce-que tous ceux qui soutiennent Ali subiront le même sort.

7.Posté par elgaboma le 18/02/2011 22:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Albertin lahe la doc sur cette député c'est qui celle là? il faut déjà tout nous dire pour qu'on règle leur compte le moment venu.
Tu connais sa famille à ndjolé? on va les tabassés un à un bande voleurs tous pareils. TCHIPPPPPPPPPPPPPPPPP

8.Posté par madjodjo le 19/02/2011 09:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
les gouvernants doivent être instruit pour bien gouverner et prévoir l'avenir des gabonais, unisons nous pour faire échec aux plans machiavéliques des canards boîteux, choisis pour servir le PDG ingrat, sans souci pour l'avenir du Gabon; quand seront ils rassasiés?

9.Posté par NYANGO le 21/02/2011 00:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
NE GASPILLON PLUS D EHERGIE POUR UNE SALOPE COMME CELLE LA. LE JOUR DE GLOIRE POUR NOUS EST ARRIVE. C EST AU PDGISTES DE FUIR A PARTIR DE TOUT A LHEURE. VIVE LE PEUPLE GABONAIS . LE VRAI

10.Posté par cheikhou ousmane thiam le 05/11/2014 13:51 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
je suis senegalais,je cherche un emploi dans l''enseignement pre-primaire.merci

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...