News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Les commerçantes « nues » finalement condamnées à 3 mois de prison avec sursis

Le site de la Liberté - gabonactu le Lundi 2 Novembre 2015 à 06:35 | Lu 2323 fois

Les commerçantes qui avaient manifestées nues pour dénoncer les violences policières dans les marchés de Libreville ont finalement été condamnées à 3 mois de prison avec sursis et une amende de 50 000 FCFA, selon une décision de justice rendue hier tribunal de Libreville.



Les commerçantes, quatre au total, étaient poursuivies pour atteinte aux bonnes mœurs, attentat à la pudeur et trouble à l’ordre public. Des accusations graves pour lesquelles elles risquaient la perpétuité.

Le 20 octobre dernier, ces femmes, désormais célèbres pour leur acte de bravoure, ont été jugées. Dans sa plaidoirie, le procureur de la République a requis contre 2 des 4 prévenues, 6 mois de prison dont 4 mois fermes, 2 avec sursis et une amende de 500 000 FCFA à chacune. Deux autres femmes qui avaient manifestées en sous-vêtement étaient remises en liberté provisoire.

Finalement, le juge a été plus clément que le procureur. La peine de prison sera de 3 mois avec sursis doublée d’une amende plus clémente de 50 000 FCFA au lieu de 500 000 FCFA.


Ces deux femmes en maillot de plage avaient déjà été relaxées le 20 octobre mais vivaient sous le régime de liberté provisoire @ DR
Ces deux femmes en maillot de plage avaient déjà été relaxées le 20 octobre mais vivaient sous le régime de liberté provisoire @ DR
La colère monte d’un cran. Les commerçantes manifestent contre les forces de l’ordre. Quatre d’entre elles, lassées, baissent la jupe, hottent les vêtements et les voici en tenue d’Adam. La scène choque. Les badauds sortent leurs téléphones portables et immortalisent les honteuses images.

La police ne se laisse pas plier. Elle interpelle les mamans pudiques. Elles sont dans un premier temps enfermées au commissariat de Nkembo dans le 2ème arrondissement. Le pasteur Georges Bruno Ngoussi, ancien candidat à l’élection présidentielle de 2009 tente une médiation mais en vain.

Le 20 octobre dernier, elles sont présentées devant le Procureur de la République. La sentence est sévère : deux d’entre elles sont expédiées en prison pour attentat aux bonnes mœurs. Deux autres sont en liberté provisoire.
Les commerçantes manifestaient aussi pour dénoncer les rackets dont elles étaient quotidiennement victimes. Elles soutiennent aussi que la police serait plus dure contre les gabonaises alors que les expatriés qui exerçaient sur le même espace ont été laissées tranquilles.

Au Gabon, une femme qui se dénude en public suite à un conflit est un signe de grave malédiction.

Martin Safou

Lundi 2 Novembre 2015
gabonactu
Vu (s) 2323 fois



Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...