News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Les choses du pays : Sylvia Bongo Ondimba parle aux députés de l'assemblée du PDG

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Jeudi 14 Juin 2012 à 08:20 | Lu 2434 fois

La première Dame du Gabon, Sylvia Bongo Onidma, initiatrice à l’ONU de la Journée internationale de la veuve, le 23 juin, s’est rendue le mercredi 13 juin à l’Assemblée nationale pour sensibiliser les députés sur la fragilité du socle familial au Gabon. D'après l'opposition, nous assistons à une République bananière. C'est normal elle parle aux PDgistes...



Gabon : Les choses du pays : Sylvia Bongo Ondimba parle aux députés de l'assemblée du PDG
Cette présence de l’épouse du chef de l’État gabonais à l’Assemblée nationale se justifie par une invitation qui lui a été adressée par le président de cette institution, Guy Nzouba Ndama, et le Réseau National des femmes députés (RNFD). Elle s’est donc exprimée devantb une centaine de députés dans le cadre d’une audition qui a pour ambition de proposer des pistes et des solutions pour améliorer et les droits de la famille du Gabon.

Dans un dialogue avec les députés, elle a insisté sur la nécessité de réunir l’ensemble des acteurs nationaux concernés par la question de la famille pour agir efficacement face aux problèmes que se posent.

En prenant la parole après la présidente du RNFD, Denis Mekam’ne, qui a salué son action et son engagement, madame Bongo Ondimba a attiré l’attention du pouvoir législatif sur la fragilisation de la cellule familiale.


Ida Reteno Assonouet (Justice), Denise Mekam ’ne, Sylvia Bongo Ondimba, Guy Nzouba Ndama, Honorine Nze Biteghe (Famille et Affaires Sociales)

«Tous les jours, je constate, avec une peine immense, une fragilisation de la cellule familiale, au Gabon. Nous devons tout mettre en œuvre pour le respect du droit de la famille, en luttant contre l’exclusion des personnes vivant avec un handicap; l’isolement des personnes âgées ; les violences faites aux femmes et aux enfants. Mais nous devons aussi lutter contre les discriminations en tout genre; la déperdition scolaire; les grossesses précoces; la mortalité maternelle et infantile.», a-t-elle déclaré en encourageant les décision comme celle du remplacement du Conseil de famille par le Conseil successoral.

«Il s’agit de garantir les droits de tous les membres de la famille. Leurs souffrances, vous avez les moyens, le pouvoir d’y mettre fin.», a-t-elle souligné.

Sylvia Bongo Ondimba a ainsi défendu l’adoption d’une mesure permettant l’édition de l’acte de décès en trois exemplaires, une modification de la procédure civile afin que les conjoints survivants puissent être assistés par une association ou une ONG et une modification du statut du mariage coutumier.

«Aujourd’hui, il est très difficile pour le conjoint survivant d’entrer en possession de l’acte de décès dans la mesure où il est édité en un seul exemplaire et souvent récupéré par la belle famille. Or c’est ce document qui conditionne la finalisation des formalités administratives permettant d’hériter du défunt. Il faudra donc faire évoluer les dispositions du code civil. Il est tout aussi important de faire évoluer la procédure civile, pour garantir une meilleure défense des victimes de spoliation, et de tout acte d’injustice. Il faut leur donner la possibilité de se faire assister par des associations ou des organisations non gouvernementales spécialisées dans le droit de la famille.», a-t-elle précisé.

On note que trois témoignages vidéo des femmes veuves ont été diffusés pour sensibiliser l’assistance sur leurs problématiques. Ces spots seront diffusés à la télévision dans les prochains jours, à l’occasion de la célébration de la Journée internationale des veuves qui se tiendra le 23 juin prochain.

Rappelons que cette sortie de la première Dame intervient juste après le Dialogue for Action Africa qui s’est tenu à Libreville, le 11 juin dernier, une initiative des Fondation Cécilia Attias et Sylvia bongo Ondimba pour la famille, en présence de nombreuses personnalités de haut rang dans le monde de la politique, des affaires, de l’économie et du social. Qui vivra, verra au pays de ya Ali Bongo Ondimba...


Gabonreview et Gabonlibre

Jeudi 14 Juin 2012
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 2434 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

18.Posté par Mme MARIE PAUL D . le 21/11/2014 11:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
AVEZ-VOUS DES PROJETS ET LA RECHERCHE DE FINANCEMENT ET DE PRET????

Je veux vous demander votre avis, sur la façon d'investir dans votre pays?? Je représente des partenaires qui financent des projets rentables, nos
partenaires sont prêts à financer des projets aussi offre également prêt

17.Posté par FLAURA le 16/06/2012 00:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
N IMPORTE QUOI HOOO MEME LES GRAND PAYS NE FONT PAS DE BÊTISES DU GENRE HEUREUSEMENT QUE SA VA FINIR TOUT LES ÂNERIES DE LA BASSE-COUR PDG .

16.Posté par Gabao kool le 15/06/2012 16:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Frangin,toi qui dis que les insultes ne servent à rien,l'excipes sur quelque chose de bien fondé je l'assume bien. Cependant les insultes ont été pouvrées avoir des effects psychologiques. Tout esprit qui reçoit les insultes a plus d'inquiétudes et
cherche à debarrasser cet état.
Et cela ne peut s'avèrer que lorsqu'on une psychologie humaine qui est normale c-à-d un caractère humain. C'est ainsi que les humains chercheront à donner le meilleur de eux-même
parcequ'ils veulent eviter les
coups de marteau
psychologiques très forts. Les
sociologues conseillent de ne
pas insulter les petits
parcequ'ils savent que ça peut
lres affecter toute leur vie. Un
expl typique est Micheal
Jackson, la plus grande star, qui nous a quitté à l'age 50 ans
souffrait de low self -estime c-à-
d ,ne pas être fière de sa beauté
physique naturelle ou de lui-même en général parcequ'on l'insultait quand il était petit

15.Posté par Gabao kool le 15/06/2012 14:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
You are going to do nothing bitch, how long you have been there as a first lady? And what did you do? Is the Gabonese's family struggling your concern? How do you respond to the waste of money that you and your horrible freaky son by bitch husban Alain-Bernard ODJUKU BONGO have done for both of your sensless forum? Intead of investing those 7 bill CFA that you dicided to give away, didn't you know that people was
living crutch time and that it was obiously the
moment they need more than ever that money?Here is the thing, you are digging your own grave now. Because of your lack of leadership
ability,mental and spiritual weakness,people are
laughing at you www,and you stink. I understand
that you are wrong at the wrong place at the
wrong time. Alain-Bernard ODJUKU BONGO's
vocation is to sing and dance l' ELONE period. SO I
WILL NOT BE SURPRISE IF THE NEWS COME
STATING THAT Mr BONGO IS BEEN IN FEATURING
WITH SIMA MBOLA IN A SNAK-BAR AT ALALANGHO DERRIERE LA PRISON.

14.Posté par moutsouakéma le 15/06/2012 14:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
je sius du meme avis que mentlentume vos insultes n,avancerons jamais le gabon. plus vs les insultez, plus ils font expres de ne pas vs prendre au serieux dites leur des bonnes propositions pour faire avancer le gabon je sais que le changement que les gabonais attendent ne se faira pas tout de suite nous allons constater ce changement apres 15 ou 20 ans donc les insultes ne fairons jamais avancer changeons nos mentalités regardons tous dans la meme direction .remplacez vos insultes a des propositions constructives .ce n,est pas vs insultes qui fairons partir ALI BONGO du pouvoir pour le moment ce lui qui est PRESIDENT du GABON il faut l, accepter .

13.Posté par BONGO le 15/06/2012 00:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Nous ne comprenons pas se qui se trame dans le gouvernement de NDONG SIMA I? Comment se peut-t-il que les revandications des étudiants ne soient pas honorées par le gouvernement gabonais? Ce sont vraiment des irrespnsables qui sont au commande de notre pays. Les doléances des étudiants sont chiffrés à 1,5 milliards de francs CFA. C'est cette somme que le gouvernement refuse d'exécuter rapidement afin que les étudiants reprennent le chemin de l'ecole. Or on sait pertinamment que le budget de la république gabonaise en 2012 est estimé à 2450 milliards de francs CFA. Sur ce gros budget, ni Monsieur ALi BEN BONGO, ni NDONG SIMA ne veut sortir un sou pour débloquer la situation? que font t-il avec avec l'argent du budget régalien? Il n'y a aucun investissement au GABON en 2012 qui peut justifier l'utilisation de 2450 milliards de francs CFA! Ce budget au lieu de servir la bonne cause emprunte des voies détournées du peuple. Si j'étais le président du GABON, je prendrais les 1,5 milliards sur le budget pour résoudre le problème des étudiants.
Je demande aux gabonais de ne plus voter ALI BONGO à la prochaine présidentielle. C'est un voleur des deniers de l'etat. A lui seul il détourne 800 milliards de franc CFA par an sur le budget du GABON. Cessons de prendre des gabonais pour des ignorants les temps ont changé...
Email : bongo.albertbernard@gmail.com

12.Posté par ojokwu sylver bongo le 14/06/2012 23:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
king kong odimba finira par etre emprisonné avec sa vilaine arabe, cette lesbienne et ce pédé, on va vous emprisonner vous allez voir

11.Posté par Mlutherking le 14/06/2012 21:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
que cette salope de première dame de merde du PDG aille se faire voire!!!

10.Posté par Makiq le 14/06/2012 21:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
je te comprends Menthlentum, tu dois etre l'un de ces etrangers qui tiennent le Gabon en otage. Tu as raison de te montrer arrogant face aux vrais Gabonais mais nous sommes surs d'une chose: ca finira un jour. Effectivement Mobutu,Idia Amin dada, Bokassa, Mamadou Tandja,...n'ont jamais vu venir la vague qui a balayé leurs régimes machiavéliques. Tu peux toujours jubiler cher colonisateur.

9.Posté par Elijah le 14/06/2012 19:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ King

Si aucun Gabonais ne prends l'initiative d'inviter les députés à se pencher sur la questions de Morel & prom c'est tout simplement parce que les grands hommes des fameuses regions polluées ferment les yeux, moyennant certainement quelques francs cfa.

Ce n'est en rien la faute de Sisi l'impératrice. Chacun au Gabon fait sa comedie et joue son role comme bon lui semble. AMO le fait si bien. Vos Membres de l'UN le font si bien. Ceux de Sa Suffit Comme Ca en sont champions. Alors pourquoi SISI LIMPERATRICE ne devrait-elle pas aussi entrer dans le jeux?
Ah tiens, pourquoi BrainForest ne se penche pas sur la question`? Et qui en a la charge au fait?

Je trouve pathétique le comportement des Gabonais. Quand les memes faits viennent de leur guru, ils sont contents. Mais quand c'est du camp d'en face, c'est tout de suite des insultes... non mais !!!!

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...