News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Les choses du pays : Seraige Kombile, 19 mois de combat contre un mur judiciaire

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Mardi 26 Février 2013 à 09:46 | Lu 800 fois

Face au silence que lui oppose le tribunal de Libreville, Sraige Kombile s’est installé devant le palais de justice de Libreville pour observer un sit-in et une grève de la faim en vue de demander justice.



Gabon : Les choses du pays : Seraige Kombile, 19 mois de combat contre un mur judiciaire
Après l’accident qui a causé la mort de l’étudiant Stackys Seraige Ditengou Maganga, devant le portail de l’université Omar-Bongo dans la nuit du 11 juin 2011, son frère ainé, Seraige Kombile, a décidé de demander réparation.

Les participants au conseil supérieur extraordinaire de la magistrature, convoqué par le président Ali Bongo Ondimba, qui doit se tenir se tenir ce mardi 26 février 2013 après 20 ans de routine, ne pourront ainsi plus ignorer cet homme, bien décidé à les interpeller sur la situation que vit sa famille depuis la mort de son cadet en 2011. Seul, assez clairement désemparé, il ne demande, en fin de compte, qu’une explication logique à ce qui s’est déroulé depuis 19 mois, ce que, visiblement, la justice ne se sent pas tenue de faire. Plus que de règles de droit, c’est d’humanité qu’il est question ici.

Dans cet entretien réalisé à l’initiative de Gabonreview, il explique les motivations de cette action désespérée.

Gabonreview: Seraige Kombile, pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs?

Seraige Kombile: Je m’appelle Seraige Kombile. J’ai 35 ans. Je suis le frère aîné de Stackys Seraige Ditengou Maganga, l’étudiant qui a été mortellement accidenté devant l’université Omar Bongo de Libreville dans la nuit du 11 juin 2011.

Vous êtes assis sur le sol, à quelques dizaines de mètres du tribunal de Libreville. Qu’est-ce qui justifie votre présence en ces lieux?

Après les obsèques de notre frère, nous avons été convoqués par le tribunal de Libreville pour une audience opposant le ministère public et Mlle Greta Koumba Mboussou [la personne qui conduisait le véhicule lors de l’accident - ndlr]. Nous avons eu recours au service d’un avocat qui a demandé un report d’un mois dans le but de mieux préparer le dossier. Mais malheureusement, le jour du procès, ledit avocat n’était pas présent dans la salle. Il était parti pour la France sans nous prévenir. Obligés par le tribunal, nous avons pris un autre avocat séance tenante. Celui-ci a été incapable de défendre convenablement le dossier. Aussi, nous avons remarqué que durant le mois de report, notre avocat ne nous a pas facilité l’accès au procès-verbal du constat de police que nous n’avons pu obtenir qu’après la fin du procès ; ce qui nous a notamment pénalisé.

Au vu de tout cela, nous nous sommes rendus à l’université pour rencontrer les témoins dont on nous avait dit qu’ils n’existaient pas. Ces témoins se trouvaient au portail où ils attendaient leur taxi. Ils nous ont donc raconté le déroulement exact de l’accident, ce qui concordait avec les photographies que nous avons prises sur les lieux à la suite du drame. Le tribunal n’a malheureusement pas tenu compte de ces témoignages. De plus, le monsieur que la demoiselle poursuivait en voiture n’a jamais été entendu à la barre, et Mlle Maganga elle-même n’a jamais mis les pieds dans un poste de police bien que sans permis homologué par l’administration gabonaise lors de l’accident. Elle a juste écopé de 8 mois de prison avec sursis le 24 août 2011. Mais jusqu’à ce jour, nous n’avons toujours pas reçu la décision de justice qui nous permettra d’aller vers les assurances.

Nous nous posons donc la question de savoir ce qui se passe. Qu’est-ce qui bloque le dossier depuis 19 mois?

Et qu’est-ce qui explique votre action aujourd’hui?

Je suis ici pour qu’on m’explique enfin ce qui se passe. Pourquoi le président du tribunal, qui semble prendre ce dossier comme une affaire personnelle, bloque les documents après que le verdict ait été rendu ? J’ai été voir le greffier plusieurs fois, j’ai été reçu 3 fois par le président du tribunal. J’ai écrit des correspondances au procureur, mais personne ne daigne me répondre. Le peu qu’on a pu avoir comme réparation ne nous soulage pas.

Je fais un sit-in et une grève de la faim. Je refuse de m’alimenter jusqu’à ce que j’ai enfin des explications car je me rends compte que dans notre pays, de plus en plus de procès ne le sont que de nom. Nous avons, par exemple, vu ce qu’a été celui qui a suivi l’assassinat du Sergent Mayombo à Mouila, ou la mort de la jeune demoiselle à Angondjé. Je veux bien croire que le père de la demoiselle, qui a accidentellement tué mon frère, soit une personnalité du pays, mais cela n’empêche pas que le dossier suive normalement son cours dans un pays de droit. Je resterai donc là jusqu’à ce qu’on me donne des explications cohérentes. Et je me fonde sur le discours du président de la République qui, le 5 août 2011 lors du Conseil suprême de la magistrature, avait été clair sur ses attentes par rapport aux nouveaux magistrats, même si nous sommes de nouveau aux antipodes de ses consignes. Alors, je suis en droit en de savoir ce qui se passe.

Avez-vous été ce matin au tribunal avant d’entreprendre votre action?

Je me suis rendu au greffe aujourd’hui, sans suite. Je suis allé voir des greffières, mais toujours pas de suite. Qu’on m’explique si le tribunal est incapable de rédiger une décision de justice 19 mois après le procès, si ça cache quelque chose d’autre ou si c’est tout simplement de la mauvaise foi. Que l’on m’explique !

Gabonreview

Mardi 26 Février 2013
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 800 fois




1.Posté par AKENDENGUE le 26/02/2013 13:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
bonjour!!!sa prouve a suffisance que dans ce pays il suffit d'etre l'enfant d'un baron de la société pour etre impuni alors a quoi nous sert la loi si elle n'est pas appliquer a tous, que fait la famille du disparut ils ont pleurer leur enfant c'est fini comme c'est un chien qui trainait à la route voilà pourquoi on n'a pas de respect pour le repos de son ame???? le Gabon mon pays !!!!! en justice il y' a les UNS, les AUTRES, et les ETC comme nous autres qui n'avont pas droit au DROIT

2.Posté par coudou le 26/02/2013 14:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tu as une chose à faire: va au congo et plannifie la mort mystique de celle qui a ramassé ton frère.Cette justice là ne rate jamais!!

coudou

3.Posté par OYANE ONTETE le 26/02/2013 16:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
BIENTOT CETTE FILLE CHANGERA DE NOM PUIS IRA POUR QLQ ANNÉES SOIT ÉTATS- UNIS OU LA FRANCE PUIS REVIENDRA ET SERA NOMMÉE MINISTRE OU AMBASSADRICE QLQ PART DANS LE MONDE
SI NOUS GABONAIS NE CHERCHONS PAS DES VOIES ET MOYENS DE STOPPER CETTE HÉMORRAGIE DE L’INJUSTICE , NOUS SERONS EMBRIGADER DANS NOTRE PROPRE PAYS PAR DES RICHES.
COURAGE FRÈRE QUE LA FORCE DE TON DEFUN FRÈRE TE DONNE LE COURAGE DE NE PAS BAISSER LES BRAS ET NOUS TE SOUTENONS ÉGALEMENT DANS CETTE ÉPREUVE ET QUE LE BON DIEU SOIT AVEC TOI.

4.Posté par Larévolte le 26/02/2013 17:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cette petite meurtrière prétend qu'un pseudo pasteur lui aurait prédit qu'elle avait été choisie pour perpétrer un crime rituel, mais elle ne se remet pas en cause pour son excès de vitesse et sa conduite sans permis. Sait-elle seulement qu'un véhicule n'est pas un jouet, c'est la raison pour laquelle son utilisation est sérieusement encadrée. Se mettre au volant d'un véhicule sans y avoir droit parce que sans permis de conduire, mais juste parce qu'on est la fille ou le fils de...est un crime. A mon avis, l'affaire traîne parce que cette petite sorcière n'avait pas de permis de conduire, et dans ce cas là, les assurances refusent de dédommager. Sans doute, la famille de cette petite peste ne veut pas mettre la main dans la poche pour dédommager la famille endeuillée. Et comme certains gabonais se croient intouchables et au-dessus des lois, c'est la raison pour laquelle cette affaire risque de tomber aux oubliettes.
Pour ma part, je n'arrive pas expliquer la passivité qui anime les gabonais opprimés. Au rythme où vont les choses, je ne vois pas l'utilité de la justice au Gabon et pourquoi certains gabonais s'y accrochent? Je ne vois non plus la nécessité de continuer à faire ces ridicules grèves de la faim ignorées par ceux qu'on désigne par "les puissants"? Que les gabonais se réveillent et sachent que dans un pays sans fois ni loi, il vaut mieux résoudre certains problème par la violence. Qu'attendent les familles des victimes meurtris par ces crimes impunis pour assassiner en retour les membres de ces familles responsabes de tant de deuils? Ces dévoreurs de chair humaine qui se prennent pour des dieux au Gabon ne craignent pas les représailles parce qu'ils savent qu'ils n'ont personne en face d'eux. Le jour où les gabonais commenceront à rendre coup sur coup, ces crime impunis ou rituels cesseront.

5.Posté par La Voix de la Révolution Gabonaise le 26/02/2013 17:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
NON FRERES ET SOEURS, NOTRE COMPATRIOTE N'A PLUS BESOIN DE NOS CONSEILS A L'HEURE ACTUELLE PUISQUE LA SITUATION EST GRAVE. CRIMES RITUELS, ASSASSINATS ET AUTRES DELITS IMPUNIS!!!!
TOUS LES GABONAIS QUI SE TROUVENT DANS LA MEME SITUATION QUE NOTRE FRERE SERAIGNE DOIVENT SUIVRE MAINTENANT SON EXEMPLE POUR EXIGER DES COMPTES A CETTE JUSTICE PARTIALE. CEUX QUI N'ONT JAMAIS PERDU UN PARENT DANS DES CONDITIONS IDENTIQUES, DOIVENT AUSSI SE MOBILISER ET LE REJOINDRE AU TRIBUNAL POUR LUI APPORTER NOTRE SOUTIEN. C'EST LA SEULE FACON POUR NOUS DE LUTTER CONTRE CETTE DICTATURE QUE NOUS N'AVONS JAMAIS CHOISI MAIS QUI NOUS A ETE IMPOSEE PAR DES IMPERIALISTES FRANCAIS.
TOUS AU TRIBUNAL AVEC NOTRE COMPATRIOTE POUR MANIFESTER NOTRE SOLIDARITE NATIONALE ET PROUVER QUE SON FRERE N'EST PAS MORT POUR RIEN.
LES RICHES ET LES FRANCS-MACONS DU GABON SONT UNIS POUR DEFENDRE LEURS INTERETS MAIS PAS NOUS LES PAUVRES. NOUS PENSONS EN TERME ETHNIQUE CAR CHACUN SE DIT CE N'EST PAS MON FRERE QUI EST MORT. LE DEFUNT N'EST PAS DE MON ETHNIE, NI DE MA REGION. PENDANT CE TEMPS NOUS CONTINUONS A SOUFFRIR PARCE QUE LES PAUVRES QUE NOUS SOMMES NE VEULENT PAS S'ELEVER CULTURELLEMENT ET INTELLECTUELLEMENT. EN PARLANT DE PAUVRETE JE NE PARLE PAS DE RARETE MATERIELLE MAIS D'ABSENCE DE REFLEXION APPROFONDIE SUR CE QUI NOUS NOUS ARRIVE. "PROLETAIRES DE TOUS LES PAYS, UNISSEZ-VOUS" AVAIT, A JUSTE TITRE, DIT KARL MARX. NOUS POUVONS DIRE LA MEME CHOSE S'AGISSANT DE NOTRE PAYS : "PROLETAIRES DE TOUTES LES REGIONS DU GABON, UNISSEZ-VOUS".
LA PATRIE OU LA MORT, NOUS VAINCRONS!

6.Posté par ONTETE le 26/02/2013 18:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
NOUS NE POUVONS PAS FAIRE NOTRE PROPRE JUSTICE CAR SI MOI ONTETE JE FAIT MA PROPRE JUSTICE PARCEQU'UN OMAR DENIS SASSOU NGUESO ONDIMBA PERCUTE MON FRERE ET QUE JE LE CHERCHE POUR FAIRE ŒIL POUR ŒIL DENT POUR DENT JE PENSE QU'ON ME METTRA EN PRISON A VIE OU MÊME JE SERAIS ÉGORGER CAR LA JUSTICE N'EXISTE QUE POUR CEUX QUI ONT DES NOMS AU GABON.MALGRE LA GREVE DE LA FAIM DU FRERE, JE CRAID QUE CE DERNIER N'OBTIENNE GAIN DE CAUSE COMME D'HAD CE SERA UNE AFFAIRE CLASSER POUR OMISIDE INVOLONTAIRE , OUBLIANT QUE CETTE MEURTRIÈRE A CONDUIT SANS PERMIS ET DE PLUS ROULAIT A TOMBEAU OUVERT COMME ON DIT AU QUARTIER

7.Posté par OLOUNE le 27/02/2013 18:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
JE SUIS DU MEME AVIS QUE LA VOIX DE LA REVOLUTION GABONAISE.IL EST TEMPS QU ON SE LEVE ET QU ON PARLE D UNE MEME VOIX,TANT QU ON NE LE FERA PAS,LES CHOSES NE CHANGERONT PAS DANS CE PAYS DE MERDE.C' ESTLA PASSIVITE ET SURTOUT L INDIVIDUALISME QUI SONT DES VRAIS FREINS POUR L AVANCEMENT DE NOTRE PAYS .L' HOMME GABONNAIS AURAIT DU SE REVEILLER,REJOINDRE CE JEUNE DANS SA LUTTE POUR LA VERITE.FAIRE LA GREVE DE LA FAIM ENSEMBLE:CA AURAIT EU UN IMPACT POURQUOI PAS INTERNATIONAL.NON CHACUN EST DANS SON COIN , ATTENDANT LE MESSIE....NON, CHERS COMPATRIOTES, ,REAGISSONS,LA SITUATION EST TRES TRES GRAVE;CETTE TRAINEE NE DOIT PAS S EN SORTIR COMME CA...IL FAUT QUE JUSTICE SOIT FAITE POUR CETTE FAMILLE,POUR TOUTES LES AUTRES FAMILLES QUI SONT O NOMBREUSES DANS CETTE SITUATION .IL FAUT QUE CA CESSE

8.Posté par OLOUNE le 27/02/2013 18:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
JE SUIS DU MEME AVIS QUE LA VOIX DE LA REVOLUTION GABONAISE.IL EST TEMPS QU ON SE LEVE ET QU ON PARLE D UNE MEME VOIX,TANT QU ON NE LE FERA PAS,LES CHOSES NE CHANGERONT PAS DANS CE PAYS DE MERDE.C' ESTLA PASSIVITE ET SURTOUT L INDIVIDUALISME QUI SONT DES VRAIS FREINS POUR L AVANCEMENT DE NOTRE PAYS .L' HOMME GABONNAIS AURAIT DU SE REVEILLER,REJOINDRE CE JEUNE DANS SA LUTTE POUR LA VERITE.FAIRE LA GREVE DE LA FAIM ENSEMBLE:CA AURAIT EU UN IMPACT POURQUOI PAS INTERNATIONAL.NON CHACUN EST DANS SON COIN , ATTENDANT LE MESSIE....NON, CHERS COMPATRIOTES, ,REAGISSONS,LA SITUATION EST TRES TRES GRAVE;CETTE TRAINEE NE DOIT PAS S EN SORTIR COMME CA...IL FAUT QUE JUSTICE SOIT FAITE POUR CETTE FAMILLE,POUR TOUTES LES AUTRES FAMILLES QUI SONT O NOMBREUSES DANS CETTE SITUATION .IL FAUT QUE CA CESSE

9.Posté par OLOUNE le 27/02/2013 18:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
JE SUIS DU MEME AVIS QUE LA VOIX DE LA REVOLUTION GABONAISE.IL EST TEMPS QU ON SE LEVE ET QU ON PARLE D UNE MEME VOIX,TANT QU ON NE LE FERA PAS,LES CHOSES NE CHANGERONT PAS DANS CE PAYS DE MERDE.C' ESTLA PASSIVITE ET SURTOUT L INDIVIDUALISME QUI SONT DES VRAIS FREINS POUR L AVANCEMENT DE NOTRE PAYS .L' HOMME GABONNAIS AURAIT DU SE REVEILLER,REJOINDRE CE JEUNE DANS SA LUTTE POUR LA VERITE.FAIRE LA GREVE DE LA FAIM ENSEMBLE:CA AURAIT EU UN IMPACT POURQUOI PAS INTERNATIONAL.NON CHACUN EST DANS SON COIN , ATTENDANT LE MESSIE....NON, CHERS COMPATRIOTES, ,REAGISSONS,LA SITUATION EST TRES TRES GRAVE;CETTE TRAINEE NE DOIT PAS S EN SORTIR COMME CA...IL FAUT QUE JUSTICE SOIT FAITE POUR CETTE FAMILLE,POUR TOUTES LES AUTRES FAMILLES QUI SONT O NOMBREUSES DANS CETTE SITUATION .IL FAUT QUE CA CESSE

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...