News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon - Les choses du pays : Libreville ,on se livre à des jeux sexuels entre filles

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Vendredi 21 Mars 2014 à 11:09 | Lu 4573 fois



Aujourd’hui, les pratiques lesbiennes atteignent des proportions insoupçonnées dans notre société en pleine mutation. Ce phénomène est devenu monnaie courante dans des milieux jusque là non atteints. Même, certaines femmes mariées n’y échappent pas. Elles s’adonnent à cette pratique durant les séances de retrouvailles périodiques qu’elles organisent dans des milieux clos. le monde estudiantin voire professionnel est touché de pleins fouets par ce phénomène passé sous silence….

La quasi totalité des peuples africains et particulièrement celui du Gabon a toujours condamné cette relation entre deux personnes de même sexe, jugée contre nature et condamnée par la censure sociale. Face à cette censure, les lesbiennes se sont cachées pendant longtemps. Elles entretenaient des relations amoureuses dans la cachette et la discrétion la plus absolue. Cependant depuis un moment, nous constatons qu’elles s’affichent et exhibent leur appartenance à ce club sans honte ni vergogne mais avec une fierté inexplicable. En effet, le lesbianisme est récurrent dans notre société. Comment sont –elles arrivées là ? les raisons avancées sont diverses.

Certaines affirment ne jamais avoir été satisfaite par un homme,les femmes ne jouissant pas aussi vite que les hommes, et pour qu’une femme arrive à ce niveau de plaisir intense, il lui faut des préliminaires et autres petits câlins. Or la majorité des hommes, au cours des ébats sexuels ne prête presque pas attention aux différents détailles. Ils préfèrent passer directement à l’acte et éjaculer sans se soucier de ce que ressent leur partenaire. Seuls, la satisfaction et le plaisir libidinal le préoccupe
Nombreuses sont ces jeunes filles qui pratiquent l’homosexualité et qui ont des attirances pour des femmes malgré elles. Elles naissent, grandissent et finissent par accepter ces désirs sexuels qualifiés de contre nature.

Certaines filles sont devenues lesbiennes par curiosité. Elles voulaient essayer afin de voir ce que cela faisait et y sont restées au point que les hommes ne leur disent plus rien.

Les lesbiennes revendiquent leur liberté et le droit de s’aimer. Elles se distinguent à travers des alliances qu’elles portent au petit orteil du pied comme pour dire qu’elles sont occupées. S’embrasser en public, se promener la main dans la main à des heures tardives. Les lesbiennes ne se cachent plus cela se démontre par leurs scènes de jalousie en public. Se tabasser, se quereller, s’injurier pour une autre fille se fait maintenant au vu et au su de tous.

Gabonédito

Vendredi 21 Mars 2014
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 4573 fois




1.Posté par 3ekale le 21/03/2014 13:34 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ou va le monde? Mine de rien sinon c'est badant de voir deux nana ki s'embrassent...mais sinon les filles allés y aussi molo...jalousie balade main ds la main embrassades lieu public nn vous savez que l'afrikain vit au passé...normal kil soit TROMACHOKé...bon cool&courage

2.Posté par AbdourahmaneDavidMartin le 21/03/2014 14:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
AH!!!!!! EMERGENCE AU SENS LARGE DU MOT....

3.Posté par lepigeur le 21/03/2014 15:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Moi, il y a un côté provoc qui me gêne un peu. Peut-être ne savent-elles pas encore faire la différence entre le lard et le cochon. Mais bon, chacun est libre. C'est ça qui importe. Museveni va avoir une attaquue.

4.Posté par mack@yahoo.fr le 21/03/2014 22:20 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je n''ai rien contre les lesbiennes mais pas de pede

5.Posté par ortega le 22/03/2014 11:11 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est l'emergence des pede-giste.

6.Posté par Cyprien le 22/03/2014 12:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ post 3 Lepigeur,
Depuis que Museveni à refuser de te défoncer l'anus, tu lui en veux vraiment .......

7.Posté par Mvé le 23/03/2014 12:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Dans un récent passé, nous avons appris à travers ce site, qu'une jeune femme avait roué de coups une autre parce que celle -ci l'avait trompée en allant vers un homme. De tels actes sont inadmissibles dans notre pays et nous ne devons ne pas laisser des jeunes filles se comporter de la sorte publiquement. Il faut prendre le mal par la racine.C'est pourquoi il faut remettre absolument ces brebis égarées dans le droit chemin

8.Posté par Bizutage le 27/03/2014 18:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pédé ou Lesbiennes, nous ne vous laisserons pas traumatiser nos enfants et notre société. Par conséquent, vous serez traqué, alors là traqué par les africains dignes jusqu'à votre dernier retranchement. Vous poussez même le culot à vouloir adopter des enfants ! les africains dignes vous réservent des surprises. Et puis quoi encore !

9.Posté par forindi le 01/04/2014 06:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour, Bizutage, il ne faut pas faire comme Poutine, confondre homosexualité et pédophilie. Rien a voir

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...