News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Les choses du pays : Intrigue immobilière au sein du clan Bongo Ondimba

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Vendredi 25 Janvier 2013 à 06:28 | Lu 4587 fois

Pourquoi, en vue d’offrir une villa à sa fille ainée, le président Ali Bongo a-t-il acheté une maison de Patience Dabany dont il est naturellement l’héritier ? Une transaction portée au grand jour par La Lettre du Continent.



Gabon : Les choses du pays : Intrigue immobilière au sein du clan Bongo Ondimba
Une transaction immobilière pour le moins étonnante a été rendue publique par le célèbre confidentiel La Lettre du Continent, dans sa livraison du 23 janvier 2013. On peut en effet y lire : «Ali Bongo vient d’acquérir la villa située dans le quartier chic de La Sablière à Libreville, autrefois propriété de sa sœur Albertine Amissa Bongo, décédée en 1993. Coût de l’acquisition : 5 milliards F CFA. L’heureuse vendeuse n’est autre que Patience Dabany, mère du président gabonais. La villa serait destinée à la fille ainée d’Ali Bongo, Malika Dossou Bongo.»

Sous le titre «Expulsion et transaction immobilière au sein du clan Bongo», une autre lettre d’information, Confidentiel Gabon, indiquait, le 18 avril 2011, que Thomas Souah, ancien directeur général de Libertis et PCA de Gabon Télécom, avait été sorti une semaine auparavant de la villa qu’il occupait depuis bien longtemps dans le quartier huppé de La Sablière à Libreville. Un huissier de justice accompagné d’agents de police avaient été nécessaires à cette éviction. L’homme avait alors accumulé d’énormes arriérés de loyers concernant cette maison qu’il payait facilement à 16 millions de francs CFA par mois du temps de sa magnificence à Gabon Telecom, selon des sources du voisinage citées alors par Confidentiel Gabon. Ces sources soutenaient déjà que cette éviction aurait été le fait de Patience Dabany, mère de la défunte Amissa Bongo, propriétaire de la villa concernée.

Thomas Souah est connu pour être un cousin d’Omar Bongo. Il est de ce fait l’oncle de feue Amissa. Une expulsion moins spectaculaire aurait donc pu être négociée. Mais ce qui suscite surtout des interrogations dans la transaction révélée par La Lettre du Continent est le fait que cette villa étant la possession de la mère du président de la République, celui-ci en est normalement l’héritier et n’est donc pas obligé de la racheter, à moins que Patience Dabany (68 ans) ait un besoin urgent d’argent que son fils aurait pu calmer ou lui fournir de sa propre poche. De même, si la transaction ne consiste qu’à offrir une maison à Malika Dossou Bongo, fille ainée du président Ali Bongo, n’y avait-il pas d’autres habitations disponibles à la vente dans la capitale gabonaise ? Pourquoi vendre à des héritiers leur propre héritage ? Quels sont les véritables déterminismes de cette opération ?

Gabonreview

Vendredi 25 Janvier 2013
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 4587 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

17.Posté par le maboule le 31/01/2013 02:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
mon vrai nom est Dafio Djénafio Samuel je m'excuse pour toutes les insultes et mauvaises choses que j'ai dites sur des gens et intervenants sur ce site je suis d'origine Béninoise mon père a eu la nationalité grâce au canal des réseaux très actifs de notre Dieu ACCROMBESSI il y a de cela 2 ans mais je vous avoue que je ne le fais de gaieté de cœur j'ai pas le choix on doit soutenir ya Ali pour qu'il dure au pouvoir on tient notre Os on le va pas qu'à même le lâcher aussi facilement comme ça mais sachez mes frères et sœurs c'est dure aussi pour nous ils nous sodomisent mal tout le temps ils ne donnent rien pour rien j'ai déjà du mal a m’assoir sur mes deux fesses car ça chauffe ils sont méchants parfois ils passent à tour de rôle malgré les cris et les pleurs ils ne s’arrêtent jamais mais au sortir de la il y a des avantages coté financier je m'amasse encore un peu d'argent après je rentre au pays faire des affaires au Bénin natal donc si vous vous trouvez souvent souvent désagréable sur le site parfois je suis sur l'effet de drogue car ils nous mettent souvent un produit dans les verres avant de nous pulvériser le derrière la je suis lucide c'est pour cela que je profite a vous présenter des excuses sincères et que quand demain ou un autre jour vous me lirez comprenez mon état un mélange de drogue et de douleur au niveau de mon derrière je ne suis pas moi-même j'ai aussi rencontré mon frère 'Unité' la bas l'autre jour

16.Posté par le maboule le 31/01/2013 02:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
mon vrai nom est Dafio Djénafio Samuel je m'excuse pour toutes les insultes et mauvaises choses que j'ai dites sur des gens et intervenants sur ce site je suis d'origine Béninoise mon père a eu la nationalité grâce au canal des réseaux très actifs de notre Dieu ACCROMBESSI il y a de cela 2 ans mais je vous avoue que je ne le fais de gaieté de cœur j'ai pas le choix on doit soutenir ya Ali pour qu'il dure au pouvoir on tient notre Os on le va pas qu'à même le lâcher aussi facilement comme ça mais sachez mes frères et sœurs c'est dure aussi pour nous ils nous sodomisent mal tout le temps ils ne donnent rien pour rien j'ai déjà du mal a m’assoir sur mes deux fesses car ça chauffe ils sont méchants parfois ils passent à tour de rôle malgré les cris et les pleurs ils ne s’arrêtent jamais mais au sortir de la il y a des avantages coté financier je m'amasse encore un peu d'argent après je rentre au pays faire des affaires au Bénin natal donc si vous vous trouvez souvent souvent désagréable sur le site parfois je suis sur l'effet de drogue car ils nous mettent souvent un produit dans les verres avant de nous pulvériser le derrière la je suis lucide c'est pour cela que je profite a vous présenter des excuses sincères et que quand demain ou un autre jour vous me lirez comprenez mon état un mélange de drogue et de douleur au niveau de mon derrière je ne suis pas moi-même j'ai aussi rencontré mon frère 'Unité' la bas l'autre jour

15.Posté par mouthou12 le 31/01/2013 00:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
On appelle ça: B M A

14.Posté par REGARDEZ TV AFRICA24 le 29/01/2013 21:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Au cameroun un détournement de 500 millions de francs cfa est condamnable à vie.

Au gabon, on peut détourner jusqu'à 1000 milliards de francs cfa sans être inquiété. c'est le cas de ALI BONGO ONDIMBA qui détourne 1000 milliards de francs cfa sur chaque budget du gabon depuis 2009.
Toutes les institutions de contrôle budgétaire (Cour des comptes, Direction générale de controle des ressources publiques, Commission de validation de l'enrichissemement illicite, CES, SENAT, AN, ect.) ne voyent que le feu.
Un budget est conçu pour s'éxécuté dans une seule année, donc les investissements d'un budget au gabon ne doivent pas se réaliser sur l'année suivante. Puis qu'au gabon on ne fait pas de report de budget d'une année à l'autre.
Ainsi la construction des 3 universités, la construction des 15000 logements, la construction des barrages hydro electriques ont été planifiés sur le budget de 2010. Exécuter ces investissements en 2016, c'est du vol à ciel découvert des ressources de l'état gabonais. Au cameroun un détournement de 500 millions de francs cfa est sanctionné par une prison à vie , c'est écrit noir sur blanc dans la constitution camerounaise. Beaucoup de minsitres camerounais sont emprisonnés à vie.
Cette situation arrivera forcément au GABON. Tout ce qui ont détourné les biens de l'état gabonais pendant 50 ans seront punis.
ALI BONGO court le sort de SADAM HUSSEIN.
Je vous remercie.

13.Posté par OU SONT LES GABONAIS ? le 29/01/2013 20:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les BONGOs sucent avec les étrangers l'ensemble des ressources minérales et financières du GABON depuis 1967. Il n'y a pas une mouche qui geule. Ils sont contents de dormir dans les matitis avec des lampes à pétrole du siècle dernier. Ils vivent dans des bassins marécageux et pourris. Ils ne se plaignent pas. Libreville est une bourgade coloniale. Tous les cadres espèrent trouver un poste de ministre ou de DG dans la franc-maçonnerie.
ALI BONGO vole les budget du GABON à ciel découvert. Tous les projets annoncés ne sont jamais réalisés. Comme nous sommes à l'approche des présidentielles nous allons assister à beaucoup d'annonces vaines.
Tenez les 3808 logements qui seront livrés en 2016 sont un don du président de la république c'est comme ça qu'un ministre vient parler à ses disciples à la télévision gabonaise.
Il n'existe aucune opposition à libreville sinon on ne serait pas à 50 % des réprésentants du PDG et 50 % de l'oppostion au sein de la commission de la biométrie. Dans un régime démocratique, un parti politique compte pour une voie. On sent l'envie de conserver le pouvoir à vie par ALI MBONGO ONTETE.

12.Posté par LISTE DES MILLIARDAIRES GABONAIS le 26/01/2013 00:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
LISTING DES MILLIARDAIRES DU GABON
El Hadj Omar Bongo Ondimba
ALI BEN BONGO
SAMUEL DOSSOU
Edith BONGO
Georges Rawiri
Léon Mébiame
Pascaline Mferi Bongo
JEAN PIERRE LEBOUMBA
EMILE DOUMBA
PAUL TOUNGUI
Blaise LOUEMBE
Jean MASSIMA
JEAN BONIFACE ASSELE
MICHEL ESSONGHE,
Eric Chesnel
MADELEINE MBORANTSUO ,
LAURE NGONDJOUT
PATIENCE DABANY
Jeanne Ngoleine Ossouka,
BONGO GUSTAVE
BONGO MARTIN
Edouard-Pierre Valentin
ZACHARY MYBOTO
Chantal MYBOTO
HERVE OSSAMI
SOUA THOMAS,
JEAN PIERRE OKIAS
Jérôme Okinda
IDRISS NGARI
Dijob Divungi Di Nding
EMMANUEL ONDO METHOGO
PAULETTE MISSANBO
ANGELIGUE NGOMA
NTOUTOUME EMANE
JEAN PIERRE LABOUBA
LE PERE MBA ABESSOLO,
LOUIS GASTON MAYILA
DIRAMBA Jean Norbert
VINCENT MAVOUGHOU
ALBERT YANGARI
Antoine Dangouali Yalanzele

Etienne Mouvagha TSIOBA
Saulneron Mapangou
André Mba Obame
Jean-Pierre Rougou
Maître Oyane
Réné Ndémézo'o
Jean Ping
Martin Mabala
Pierre Mamboundou
Ngoulakia
Jean Pierre OYIMA
Bernard Kouchener
Robert Bourgi
Jacques Chirac
Francois Mitterand
Sarkozy
ElF Aquitaine
Tous les ministres (1967-2016)

http://www.bdpmodwoam.org/

http://uniondupeuplegabonais.blogspot.fr/2013/01/pour-quoi-critiquer-le-pdg.html

http://uniondupeuplegabonais.blogspot.fr/search?updated-min=2013-01-01T00:00:00-08:00&updated-max=2014-01-01T00:00:00-08:00&max-results=6

http://mouvementciviquedugabon2009.unblog.fr

11.Posté par ALI BONGO VOLE L''ARGENT DES GABONAIS le 26/01/2013 00:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Evolution du budget de l’état gabonais depuis 2009 :
2009 : 2096 milliards de CFA
2010 : 2100 milliards de cfa
2011 : 2300 milliards de cfa
2012 : 2700 milliards de cfa
2013 : 3200 milliards de cfa

Evolution du budget d’investissement du GABON
2009 : zéro milliards de cfa (enterrement d’OBO)
2010 : 756 milliards de cfa
2011 : 850 milliards de cfa
2012 900 milliards de cfa + 400 milliards d’excédents budgétaires
2013 : 1200 milliards de CFA
Soit plus de 2600 milliards de fonds d’investissement en 3 ans au GABON.

Utilisation du budget d’investissement en 3 ans :

Tentative de création d'une compagnie aerienne 100 milliards ont été détournés sur ce dossier
Participation au capital d'Eramet par le GABON en 2010 : 200 milliards de CFA
Projet CAN 2012 : 400 milliards de CFA (financé pendant 4 ans sur les budgets de 2007 à 2011).
Projet des routes au GABON : 300 milliards de cfa (300 km de routes bitumées)
Projet d'eau potable 94 milliards de cfa avaient été décrétés à KOULAMOUTOU en 2010 pour apporter de l’eau à LBV. Cette somme avait été détournée par ALI BONGO lui-même.
ZES de NGOK 103 milliards de cfa
Projet de construction et renovation des hopitaux (AGONDJE, OWENDO, CHU LBV ) : 90 milliards de CFA
Projet de construction des salles des classes et de renovation des universités :
33 milliards de cfa
Projet palais de la cours constitutionnelle : 12 milliards de cfa
Projet dépenses CNAMGS 80 milliards de cfa (financés par les opérateurs des télécom)
Projet raffinerie de port gentil : 700 milliards de cfa (financés par une société singapourrienne à 100 % )
Projet usine de manganese : 300 milliards de cfa (financé par comilog à 100 %)
Projet création des agences : 50 milliards de cfa (gonflement de la masse salariale)
Projet du port de Mayumba : 20 milliards de cfa (financé par des bailleurs internationaux)
Projet pont de Mayumba et de Kango : 40 milliards de cfa
Projet achat des 4x4 aux fonctionnaires (dont des hummers H3) en 3 ans : 400 milliards de cfa
Financement occulte du parti democratique gabonais en 3 ans : 200 milliards de cfa (200 representations du pdg sur la scene nationale et internationale).
Affaire CIRDI en 2010 120 milliards de cfa (verdict du Centre international de règlement des différents relatifs aux investissements affaire SETRAG)
Achat d'un appartement sompteueux à Paris par acrombessi 65 milliards de cfa
Projet OLAM à oyem : 113 milliards de cfa (financé par OLAM à 100%)
Don au japon en 2010 : 1 milliards de cfa
Don en somalie : 1 milliards de cfa
Prêt de la BAD pour financement des 3 universités en 2010 : 81 milliards de cfa (détournés par le ministère)
Projet des 3 échangeurs à lbv 35 milliards
Projets d'électricité à poubara et chute impératrice 50 milliards (financé par ALSTHOM)

Excédents pétroliers de 2008 : 600 milliards de cfa (détournés par OBO et ses ministres ).

Tous ses projets sont financés à plus de 80 % par les bailleurs internationaux.

Alors vous voyez qu'on est loin d'atteindre 2600 milliards de cfa du budget d’investissement de l'état gabonais en 3 ans de mandature d’ALI BONGO !.

Depuis 2009 que ALI BONGO est au pouvoir, il n’y a pas une école qui a été crée, il n’y a pas d’eau derrière le lycée technique, il n’y a pas d’eau à zeng ayong, il y a pas d’eau à l’hopital d’oyem etc … Pourtant les milliards du pétrole et du manganèse coulent à flot.
La première maison sortira de terre en 2016 lors de la fin de son mandat pour faire la champagne présidentielle en rose.
Concrètement 5000 maisons ne coutent que 200 milliards de francs cfa (37 millions la maison). En 4 ans de mandature on devrait etre à 20 000 logements. 1/3 des gabonais seraient déjà logés décemment.


PLAINTE CONTRE LE GOUVERNEMENTGABONAIS POUR OPACITE DE LA GESTION DES BIENS DE L’ETAT

Le gouvernement de la république gabonaise avait diffusé en octobre 2012, un communiqué sur les chaînes de télévision gabonaise et sur les journaux locaux dans lequel il annonçait que le budget du gabon en 2012 passait de 2400 milliards à 2759 milliards de cfa.
Comme par le passé le gouvernement gabonais n'a pas communiqué sur l'utilisation de cette manne :-/
Dans un état républicain les excédents budgétaires de fin d'année sont automatiquement ventilés sur un compte spécial :
Fonds des futures générations
Fonds souverains
Caisse des dépôts et consignation
Fonds des réserves ou avoirs du Gabon à l'étranger
Injection des excédents 2012 sur le budget de 2013
Rétablissement des bourses des étudiants supprimés à la sauvette depuis 2009

Or le gouvernement des Bongos a gardé le silence sur ces 400 milliards d'excédents budgétaires de 2012.
Cette attitude s'analyse forcément en un détournement de fonds selon la loi fondamentale gabonaise qui exhorte la publication au journal officiel et à la population des excédents budgétaires.
Légalement l'évolution du budget doit être publiée trimestriellement au journal officiel.
C'est donc mafieux de soutenir que cet argent va servir entre Octobre 2012 et décembre 2012 à financer un quelconque projet au GABON. Il en est le cas des excédents pétroliers de 2008 de l'ordre de 600 milliards de francs cfa qui ont été détournés par Omar Bongo et sa famille.

ALI BONGO sera pendu publiquement comme sadam hussein dans les mois à venir pour dilapidation des richesses de l'état gabonais. Nous l'observons.


(1) Routes et infrastructures:
- Les 3 ponts Charbonnages, Nzeng-Ayong, IAI: INNACHEVES
- La route NDJOLE-MEDOUMANE: INNACHEVEE
- Les 2 voies PK zero jusqu’à NTOUM (RN1 70 km):INNACHEVEES et même ABANDONNEES?
- Rocade PK12-Owendo: INNACHEVEE et même ABANDONNEE?
- Route de mouila: récupération politique d’un projet qui était déjà en cours de réalisation avant 2009
- ZES de NKOK: 1ere phase toujours INNACHEVEE.on a au moins invité R-kelly
- ZONE Franche ile Mandji: INNACHEVEE
- Stade d’Angondjé: INNACHEVE
- Stade Omnisport: INNACHEVE
- stade de Franceville: INNACHEVE
- barrage de l’imperatrice: INNACHEVE
- barrage FE 2: INNACHEVE
- barrage grand poubara: heureusement que ce sont les chinois, ça avance quand même, mais INNACHEVE
- electrification Woleu NTEM: INNACHEVE
(2) Transports:
- réhabiliation voie ferrée: INNACHEVEE (voire ABANDONNE)
- construction voie ferée BOUE-BELINGA: même pas la première PIOCHE
- terrassements nouvel aéroport de Libreville: ZERO au quotient
- aéroport de Port-gentil: couche de peinture refaite
- Réforme SOGATRA par ANGT: la montagne est entrain d’accoucher d’une souris (pendant ce temps les gabonais souffrent avec les taxis)
(3) Education:
- états généraux: bilan absolument NUL. Budget états généraux prévu pour 2012= 270 milliards, budget effectivement affecté=80 milliards. Pour 2013 Budget états généraux prévu =245 milliards. Budget effectivement affecté=130 milliards. Déficit à ce jour de plus de 400 milliards, en 2 ans, sur le programme.
- suppréssion entrée en 6e: pilotage à vue, avec des enfants entassés au stade de l’amitié
- effectifs des classes: toujours 70 à 90 élèves en moyenne par classe, tandis que leurs enfants sont en pension à Paris
- école des métiers du bois: encore un reve sur papier glacé, et quelle idée d’aller le perdre en pleine brousse
(4) Santé:
- CHU de Libreville: INNACHEVE
- centre de cancérologie d’angondjé: récupération politique d’un édifice déjà construit avant l’émergence
- accouchements des femmes de Libreviile: TOUJOURS à même le sol comme dans les années 1930, avec en prime les sage-femmes mal éduquées
- les médicaments: TOUJOURS détournés à la CNSS
(5) logements:
- ANGONDJE: bilan: 2 maisons témoins en préfabriqué
- Lotissements BIKELE: INNACHEVE
- lotissements dans les 9 provinces: QUI en parle même?
- Titre foncier en 6 mois: On attend toujours
- 5.000 logements: on nous fait les émissions télévisées, mais aucune maison ne pousse
(6) bonne gouvernance:
- les voleurs de la BEAC: courent toujours
- les voleurs de la CNSS: courent toujours
- les voleurs du Conseil des Chargeurs: courent toujours
- les voleurs d’Air Gabon: courent toujours
- les voleurs du FODEX, qui ont eux même avoué: courent toujours
- les voleurs de Gabon Télécom à l’époque: courent toujours
- les voleurs des fetes tournantes: courent toujours
- les fraudeurs identifiés après l’audit de la fonction publique: courent toujours
- les commanditaires des crimes rituels: courent toujours


Article original : http://gabonreview.com/blog/sur-la-piste-des-chantiers-de-lemergence/#ixzz29BvHGblX

10.Posté par gabonais en colere le 26/01/2013 00:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Achat d’une villa de 5 milliards de cfa par ALI BONGO à la sablière :
http://gabonreview.com/blog/intrigue-immobiliere-au-sein-du-clan-bongo-ondimba/#comment-13923
ou bien ici :
http://www.gabonlibre.com/Gabon-Les-choses-du-pays-Intrigue-immobiliere-au-sein-du-clan-Bongo-Ondimba_a19581.html

Nominations franc-maçonniques au GABON :
http://gabonreview.com/blog/pacome-moubelet-boubeya-le-cumul-des-fonctions-jusqua-la-carricature/

Achat d’une villa de 65 milliards de cfa par ALI BONGO en 2010 à Paris !

Les fonds souverains de la république gabonaise en 2012 étaient de l’ordre de 130 milliards de francs cfa , auquel il fallait rajouter 140 milliards alloués en 2013. Mais on constate aujourd’hui que 130 milliards ont disparu de ce fond :-/

C’est comme le fait de mettre le fond des générations futures sous la tutelle de l’état via une agence http://www.senat.ga/index.php/adoptions-de-lannee-2012/173-fonds-generation-futures ,
soit-disant pour investir ce fond sur des capitaux financiers. Il me semblait que l’on y toucherait pas avant 2025.
Aujourd’hui,selon la LOF 2013 http://www.senat.ga/index.php/loi-de-finances-2013 Il y a déjà 130 milliards qui sont partis on ne sait ou ?


Du rififi dans la première société pétrolière du GABON crée en 2011 :
Lisez les commentaires qui accompagnent ces articles SVP !

http://www.gabonlibre.com/Debut-des-activites-pour-la-Gabon-Oil-Company_a19276.html


http://www.gabonlibre.com/Gabon-l-Etat-se-lance-dans-la-commercialisation-de-son-petrole-brut_a19263.html

ça c’est mon hymne sur mon pc portable, je me balade avec ça à pana, à ovan, à mintzic, à moulengui bindza , à ndougou, à djolé et à bongolo pour éclairer les populations , regardez :
http://youtu.be/PLpU5Key4FY

9.Posté par Larévolte le 25/01/2013 23:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ method post 3,

La toute première épouse d'Alain Bongo s'appelle Aubierge, cette Aubierge est la fille de madame Vouvagha Thioba. Elle est métisse. La fille aînée d'Alain Bongo dont parle l'article est issue de cette union. J'avais lu sur ce site, il y a de cela deux ans que la fille aînée d'Alain Bongo allait se marier avec un membre du clan Dossou.

Pour le reste, je ne comprends pas le dégré de cupidité qui caractérise Joséphine Bongo pour vendre un bien à sa petite-fille. Est-ce que ce n'est pas le genre de bien qu'on offre ou lègue à ses petit-enfants?
On ne comprendra jamais l'histoire des Bongo, cette famille reste une énigme!

8.Posté par ONE REVOLUTION le 25/01/2013 23:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
SOYEZ FORT GABONAIS GABONAISES LA BELLE VERONIKA EST PROCHE DE VOUS ET BIENTÔT SONT CHANT TRANSCENDERA LA FORET EQUATORIAL EN BON GABONAIS ECOUTEZ CAMARADES NOUS NE VOUS LAISSERONS PAS AUX MAINS D'UN SYSTEM DE RIPOU ENSEMBLE NOUS VAINCRONS .

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...