News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Les choses du pays : Elle meurt par avortement et son faux médecin s’évade de la DGR

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Samedi 25 Mai 2013 à 06:46 | Lu 1651 fois

Sylviane Ngongo, 27 ans, Gabonaise, enceinte depuis trois mois, a tenté avec l’aide d’un faux médecin, Tungui-Mavuba, 31 ans, originaire de la RDC, de se faire avorter en fin de semaine dernière. L’opération ayant mal tourné, elle a rendu l’âme avant que la famille ne porte plainte contre la clinique où exerçait. Le faux praticien devait être présenté, ce vendredi 24 mai 2013, devant le parquet de la République.



Femme en plein travail (illustration). ©D.R.
Femme en plein travail (illustration). ©D.R.
Or, selon une indication du journaliste Jonas Moulenda du quotidien L’union, sieur Tungui-Mavuba s’est évadé de la Direction générale des recherches (DGR) où il était gardé à vue. Que s’est-il passé avant d’en arriver là ?

L’histoire remonte à la fin de la semaine écoulée. La jeune Sylviane Ngongo ne voulant pas d’un quatrième enfant dont le père n’est pas celui de ses trois premiers, a décidé unilatéralement d’interrompre la grossesse de trois mois qu’elle portait. Ce, contre la volonté de Bertrand M., son concubin. Elle s’est donc rendue dans une clinique de proximité à Akournam, dans la commune d’Owendo, pour se faire extraire le fœtus. A la clinique Sainte-Rebecca, elle a été prise en charge par le faux médecin, Tungui-Mavuba, devant pratiquer l’interruption volontaire de grossesse (IVG), rapporte le quotidien L’union, le 24 mai 2013, citant des sources judiciaires.

Sylviane Ngongo aurait négocié ce travail à 250 000 francs CFA. 120.000 francs ont été avancés en attendant la fin de l’opération. Sieur Tungui-Mavuba lui aurait donc administré des produits pharmaceutiques censés provoquer l’expulsion du fœtus. Sur indication du faux médecin, une infirmière lui a injecté un second produit pour accélérer le processus. Voyant que les premiers produits n’avaient pas d’effets escomptés, Tungui-Mavuba a entrepris d’ajouter une troisième dose, en vain. En début de semaine, en voyant que sa patiente commençait à souffrir, il aurait résolu de la transporter au Centre hospitalier universitaire de Libreville (CHUL) pour une échographie. Elle rendra l’âme sans avoir atteint son objectif.

Déclarant le décès aux parents de la jeune femme, le faux médecin dira plutôt qu’il s’agit d’une mort accidentelle, essayant de soudoyer la famille avec une somme de 250.000 francs CFA afin qu’elle taise cette affaire. Intriguée, la famille a& fini par le dénoncer et porter plainte contre la clinique Sainte-Claire d’Akournam. Alors qu’il se trouvait en déplacement à Ntoum, à une cinquantaine de kilomètres de Libreville, le concubin, quant à lui, n’a été que surpris de la tournure prise par les événements.

Interpellé et gardé à vue, selon une source judiciaire, le mis en cause aurait pris la clé des champs, dans la nuit de mercredi 22 mai au jeudi 23 mai 2013. Tungui-Mavuba aurait, peu avant, joué au faux malade dans les geôles de cette entité. Conduit nuitamment au Centre hospitalier universitaire (CHU) de Libreville et après consultation, une ordonnance lui a été délivrée par le médecin traitant de CHUL. De retour dans les locaux de la DGR, il aurait été abandonné au couloir. D’après la source, l’agent qui montait la garde cette nuit-là a fermé la porte et les grilles à clé. Mais le gardé à vue se serait tout de même volatilisé dans la nature. Aurait-il été délibérément laissé en liberté après avoir soudoyé un agent ? Rien n’est moins sûr, rétorque notre confrère.

Gabonreview

Samedi 25 Mai 2013
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 1651 fois




1.Posté par coudou le 25/05/2013 21:01 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Enlever un enfant de 3 mois, cè un crime.pkoi ne pas l''avoir fait à 1 mois?

Coudou

2.Posté par YOUMAN le 25/05/2013 23:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
LA pauvreté est la base des soufrances des populations et frenchement les agents de la DGR vraiment c pas normal,,,,,,,,

De retour dans les locaux de la DGR, il aurait été abandonné au couloir. D’après la source, l’agent qui montait la garde cette nuit-là a fermé la porte et les grilles à clé. Mais le gardé à vue se serait tout de même volatilisé dans la nature.

3.Posté par YOUMAN le 25/05/2013 23:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Trop fort pour la torture des opposants et pas capable de garder un faux medecin tueur de Gabonais et Gabonaises sur que c pas la premiere tentative du docteur Mabuse?

4.Posté par bibi le 26/05/2013 02:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
je pense que là il ya de l'abus comment une femme qui a déja eu trois enfants se comporte encore comme une gamine pourquoi ne pas se préserver avant c'est une mort bête excusez-moi ne mettons pas aussi la pauvrété partout pauvreté il ya certes raison de plus de s'appauvrir aussi en dessous du nombril donc fermer les cuisses quand on ne peux pas prendre une contraception quand même voilà le résultat des orphélins à la charge des pauvres parents et des cotisations pour les obséques, n'en parlons plus du fameux chien de faux médecin congolais, il est tranquille où il s'est réfugié sans inquiéter et la vie continue de plus belle pour lui, c'est écoeurant pour moi de raisonner ainsi la désolation

5.Posté par Priscilla le 27/05/2013 08:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Dans un vrai pays cette clinique aurait ete mise sous-scellee et les reponsables de la structure tous envoyes devant les tribunaux. Qui sait combien d'autres faux medecins, infirmieres et autres professionnels de la sante ont ete embauches dans ce mourroir appeles clinique. Une infirmiere qualifiee aurait dû avoir des soupcons quant aux comptentences de ce faux-medecin car une IVG qui dure plusieurs jours est tout sauf normale, surtout avec une patiente dont l'etat ne cesse de se degrader dû aux 'soins' formuler par le medecin. Et combien d'autres victimes silencieuses ils ont laisses sur le tapis avec de telle pratiquent... Bref, les histoires comme celle-ci il y'en a a la pelle sous nos cieux ou prosperent l'impunite. Avoir les long bras et bcp l'argent permet de se procurez le laissez-passer pour les crimes a bongoland.

6.Posté par Priscilla le 27/05/2013 08:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ coudou
avorter a 1 mois ou a 3 mois du pareil au meme: c'est un foetus qui est tue, cad la vie qui est otee. L'avortement est un crime legalisee et banalisee dans les societes dites modernes.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...