News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Les caméras de surveillance dans les bas quartiers...

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Lundi 27 Mai 2013 à 08:09 | Lu 1233 fois

Avis aux délinquants et bandits qui écument les différents quartiers de la capitale gabonaise et des villes des provinces, le chef de l’Etat gabonais, Ali Bongi Ondimba a recommandé le renforcement des mesures de sécurité, avec notamment l’installation des caméras de surveillance jusqu’aux fins fonds des quartiers les plus reculés. L’annonce a été faite le 17 Mai 2013 par le Porte parole de la Présidence de la République, Alain Claude Bilié Bi Nze.



Gabon : Les caméras de surveillance dans les bas quartiers...
En effet, la majorité des crimes étant commis nuitamment et sans témoins oculaires, dans les coins reclus des quartiers, les caméras de surveillance viendraient sécuriser ces zones, dans lesquels il deviendrait suicidaire, si ce n’est absurde de commettre ou de tenter de commettre un crime, puisque les auteurs seraient de suite identifiés et traqués par les officier de police judiciaire.

Cette mesure serait donc préventive. Mais elle serait d’un apport plus que déterminant dans les enquêtes criminelles et la recherche des bandits, car le coupable serait connu d’avance. Il ne resterait plus que sont arrestation.

Ces cameras de surveillance qui viendraient en plus pallier les cas d’absence, menace ou intimidation de témoins, ont néanmoins un coût. Lorsqu’on sait que l’insécurité sévit dans tout le Gabon où l’on dénombre entre autres crimes, les cas de crimes de sang ou dits rituels, il y aurait donc besoin d’un grand nombre de cameras pour quadriller tous les villes et quartiers du pays. Mais le Gabon est un petit pays, c’est donc possible.

En plus d’être vraiment efficace dans les enquêtes criminelles, les cameras de surveillance ont donc en outre, un rôle de dissuasion des criminelles, qui se décourageront forcement de commettre des crimes dans certaines zones par crainte d’être filmé en plein action.

Ce d’autant plus que, pour le principe sécuritaire ces caméras de surveillance sont placés discrètement, de sorte que normalement le délinquant ne sait pas à quels endroits du quartier se trouvent les cameras. Il va donc éviter de commettre des crimes dans le quartier par la seule conscience qu’il devrait y avoir des cameras de surveillance dans les parages.

Par ailleurs, l’installation des cameras de surveillance pour raison de sécurité justifierait donc la restriction des droits individuels qu’elle induirait, comme par une sorte de motif supérieur d’ordre sécuritaire ou d’ordre public.

Le citoyen ne pourra donc pas pouvoir évoquer valablement son droit de refuser d’être filmé sachant que son image prise dans ces lieux ne saurait être exploitée à quelque fin de commerce ou d’atteinte à la vie privée. Ces caméras devant être installés dans les lieux publics.

Et même, pour des caméras de surveillance braqué ou positionné ou qui couvrirait des entrées de domicile où même des concessions de certains particuliers, ceux-ci bénéficieraient là de vidéo surveillance gratis parce qu’aux frais de l’Etat. Ce qui est toujours bon à prendre quant on sait que certains particuliers dépensent des fortunes pour se faire installer un système de vidéo surveillance à domicile.

Pourvu que l’idée du Chef de l’Etat voit le jour dans un avenir proche comme s’inscrivant aussi dans le cadre du renforcement des moyens d’investigation des forces de sécurité, notamment par la police scientifique. A l’égard de ces cameras de surveillance des rues, on peut même parler de police technologique.

En effet, il est évident qu’à défaut de collaborer avec le service ou la société en charge de la gestion de ces caméras de surveillance, les officiers de police judicaire et le parquet et donc les services de justice, de sécurité et de défense pourraient se voir confier la gestion de ces équipements de sécurisation des villes contre les crimes et délits.

Et pour la justice, les films et bandes d’enregistrement des cameras de surveillances, sont des modes de preuve recevables devant les cours et tribunaux.

On aurait ainsi des procès dont l’issue dépendrait presque totalement des enregistrements ou films des cameras de surveillance, ce qui ajouterait à la célérité de la justice, jusque là victime du temps nécessaire à la recherche des preuves et pièces à conviction.

En France, deux jeunes hommes âgés de 19 et 20 ans ont été condamnés le 22 mars dernier à quatre mois de prison ferme à Pontoise (banlieue parisienne) pour avoir volé une pochette avec son iPad et des documents du préfet du Val-d’Oise, Jean-Luc Névache, qui revenait de week-end en RER. Et pourtant, le vol s’est produit 5 jours avant l’arrestation des délinquants (le 17 mars vers 22 heures) qui ont été identifiés grâce à la vidéosurveillance.

Les caméras de surveillance donc une brillante idée du chef de l’Etat qui vise à moderniser les moyens d’investigations et de jugement des crimes et délits commis en République gabonaise. Encore une innovation qui colle à l’ambition d’un Gabon émergence à l’horizon 2025.


Copyright Infos Gabon

Lundi 27 Mai 2013
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 1233 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

12.Posté par compatriote le 28/05/2013 15:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
c'est du vrai n 'importe quoi!

11.Posté par N'Nsa le 28/05/2013 06:23 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il ne connait pas les realités du pays ! D'ailleurs rien d'etonnant Ali est pigeon voyageur ou encore "Magellan". Il vie dans les reves, il se dit que Libreville est devenu Dubai. Qu'il n'ya plus besoin de faire des routes, construire des ecoles et des hopitaux etc...

10.Posté par AbdourahmaneDavidMartin le 27/05/2013 20:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Connait-il les réalités de sont "pays"? Enfin....

9.Posté par Pâle Lôgè le 27/05/2013 19:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Voila une véritable comédie! des caméras de surveillance dans les quartiers!! Même dans les pays à haute technicité, trouver un assassin ou un voleur n'est pas aussi facile. Il faut toujours à d'autres moyens scientifiques d'investigation. or nos forces de sécurité n'en auraient pas. Compter sur les indics peut-être. Mais où l'état de la collaboration des chefs de quartier avec la Police sur le grand banditisme à Libreville!

8.Posté par OYANE ONTETE le 27/05/2013 19:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ET QUI VA SURVEILLER LES MINISTRES TUEURS? PUISQUE CE SONT EUX LES COMMANDITAIRES , ILS ENVOIENT LES KIDNAPPEURS VOLES NOS ENFANTS ET VONT LES ÉGORGÉS DANS LEURS LABYRINTHES DE MAISONS .PARDON CHERCHER AUTRES CHOSES POUR LUTTER CONTRE CES CRIMES RITUELS.

7.Posté par Ngone le 27/05/2013 13:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les lampadaires et le dégagement des voies d'accès à ces quartiers, en plus du passage des policiers, agents de l'état seraient déjà une bonne chose sans forcément couter cher. Mettre la charrue avant les boeufs, ça ne marche pas. Désenclaver ces quartier reste le minimum à faire si on le veut bien. L'installation de la vidéo surveillance étant très couteuse même dans les pays qui la dévéloppent, l'argent peut servir à ce que les populations aient un minimum de sensation de bien-être. Prendre un taxi, un vrai devant chez soi, ne plus patauger dans la boue en sortant de son trou, justement transformer les trous qui servent d'habitats à ces quartiers en habitations saines, pas forcément chères quand on veut bien faire. Qu'apportera la caméra à une mère gabonaise noyée dans le matiti et ne pouvant transporter son enfant agonisant à l'hopital dans les bons délais ? Les ambulances vont-elles dans ces quartiers ? comment appeler une ambulance ? un pompier ? Les gabonais se nourrissent-il normalement ? en-on -ils les moyens ? L'habitat, la santé, l'éducation, un minimum de pouvoir d'achat aux populations. Après ce petit peu, la vidéo surveillance viendra et le reste avec. Ca ne me semble pas Sorcier. Commencer par le début...

6.Posté par Priscilla le 27/05/2013 13:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
carrement quoi... krkrkrkrkr
du vrai video-gag qu'odjukwu nous joue la.
Un pays qui n'a presque pas de lampadaires dans les rues que peuvent filmer des cameras la nuit ?

Un pays ou l'electricite est encore un luxe, comment vont fonctionner des cameras publics ?
Ou seront elles diposees ? aux manguiers ou aux bananiers des mapanes?

sans compter qu'il faut un dispositif technique impressionnant pour gerer en temps reel les cameras publics.

Vraiment, labetise de cet homme devient de plus en plus inquietante

5.Posté par Moussavou le 27/05/2013 12:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ALi, le Présiadent des maquettes et des annonces. Où sont les échangeurs, la ROUTE N1 deux fois deux voies, les villas. En Guinée à côté, OBIANG a construit des HLM modèle européen pour la population et non des villas cancérogènes implortées de TURQUIE.
l'émergence reste un reve pour ALI. vivement 2016, on te fera ça encore plus duuuuuuuuuuuuuur

4.Posté par SOLANGE ANTIMI NGARI le 27/05/2013 12:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

N IMPORTE QUOI ,

3.Posté par Tresor le 27/05/2013 11:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Comme disait le petit frère de l'ami de mon grand frère:RICHE EN IDEES MAIS PAUVRE EN FAITS!!!!!!!!!!!!!!C'est cela l'émergence.BOUM, BANG BIG

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...