News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Les braqueurs de Français aux arrêts

Le site de la Liberté - LVDPG - News le Mardi 11 Janvier 2011 à 21:46 | Lu 883 fois

L’unité spéciale de la gendarmerie nationale vient d’interpeller un gang de quatre ressortissants camerounais. Ils seraient à l’origine des vols à main armée enregistrés auprès d’un certain nombre de chefs d’entreprise français résidant à Libreville. Les présumés braqueurs seront présentés le 12 janvier devant le parquet du tribunal de Libreville.



Fin de parcours pour le quatuor Mekongo Bernard, Mba François, Nyono David et Nzé Joël. Ces ressortissants camerounais ont été interpellés le 6 janvier par les forces l’Unité spéciale de la Gendarmerie nationale pour vol à main armée chez des personnes de bon niveau social résidant à Libreville, notamment trois Français parmi lesquels des chefs d’entreprise.

La série de cambriolages, perpétrée au cours des deux dernières semaines, a été relayée par la presse, faisant ainsi naître un sentiment d’insécurité dans la capitale gabonaise. Selon les éléments de l’enquête, le gang était dirigé par Nzé Joël, qui a été intercepté lors d’un braquage alors que ses compagnons avaient réussi à prendre la fuite. Ce n’est que grâce aux précieuses informations qu’il fournira aux agents de la gendarmerie que ses acolytes seront arrêtés quelques jours plus tard.

Les nombreux témoignages avaient effectivement fait état de ce qu’il y avait deux gangs dans cette série de crime et que l’un des gangs était dirigé par et composé de sujets camerounais, l’autre par des gabonais. La police assurait cependant affirmé qu’il ne s’agissait que d’une seule et même bande dont le personnel variait de temps en temps.

Le synopsis de leur méfaits était toujours le même : La première étape consistait à un repérage du domicile de leurs cible grâce à une filature ou à quelques renseignements. La seconde manche consistait à passer à l’acte à la nuit tombée. Ils s’introduisaient alors de force dans l’habitation munis d’armes à feu. Après avoir violenté les victimes et récupéré ordinateurs portables, téléphones GSM, bijoux et argent, ils prenaient la poudre d’escampette en voiture.

Le gang de Nzé Joël sera présenté le 12 janvier devant le parquet du tribunal de Libreville. Une bonne nouvelle pour les chefs d’entreprise français qui vont pouvoir dormir en toute quiétude. Prudence toutefois, au cas où il y aurait, ainsi que le prétend la rumeur, une seconde bande composée cette fois de Gabonais.


Source : Gaboneco

Mardi 11 Janvier 2011
LVDPG - News
Vu (s) 883 fois



Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...