News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Les boucs émissaires du pont de Kango

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Jeudi 8 Mars 2012 à 12:12 | Lu 1036 fois

Les auteurs de l’endommagement d’un pilier du pont de Kango, ont été récemment mis aux arrêts par la direction générale des recherches (DGR). Ils seront présentés devant le parquet de la République pour répondre de leur acte.



Gabon : Les boucs émissaires du pont de Kango
Relevant de la Compagnie des remorqueurs gabonaise (CRG), les suspects ayant causé l’accident qui aurait endommagé l’une des piles du pont de Kango se nomment Koffi Apelete, Togolais, commandant de bord du remorquer Anthony ; Mathias Mba Bibang, Équato-guinéen, matelot ; Fabrice Gagnant, Français, responsable de la Compagnie des remorqueurs gabonais.

Le quotidien L’union, indique qu’il est reproché à ces trois indélicats d’avoir pris la fuite après avoir causé la brisure de quelque pilier du pont. «Durant leur audition à la DGR, deux des trois suspects ont reconnu, sans difficulté les faits qui leur sont reprochés, tandis que le troisième à savoir, Fabrice Gagnant, l’employeur a été remis en liberté à la suite de fortes pressions venant de la représentation diplomatique», indique le quotidien qui s’appuie sur une source judicaire

Le récit des prévenus indique qu’à l’aide d’un remorqueur de faible puissance pour l’importance de la charge, ils tractaient une barge de gravier dans la nuit du 16 février dernier. «Arrivé au niveau du pont de Kango, le courant marin a entraîné la plate, vu la lourdeur du changement et la faible puissance de notre remorque, qui n’avait qu’un moteur, nous avons donc échoué sous le pont, endommageant ainsi l’un des poteaux. Nous avons essayé de pousser la plate mais le courant était si fort que nous n’avons pas pu», a déclaré Mathias Mba Bibang.

On ne saurait pour autant parler d’acte de vandalisme prémédité et la « responsabilisation » de ces trois personnes tient de la logique du bouc émissaire. Il s’agit avant tout d’un accident et cette barge ne saurait être la première à avoir heurté ces piliers, ainsi qu’on le voit assez souvent sous le pont de Lambaréné dont certaines piles sont d’ailleurs déjà endommagés.

Construit entre 1973 et 1975, le pont de Kango n’a jamais fait l’objet d’entretien. De ce fait les responsabilités doivent être partagées. Devra-t-on attendre qu’une ultime charge mette en danger le pont de Lambaréné côté Isaac, pour trouver des responsables de sa vétusté ?

M. Asséko, un ingénieur de la société de Sobea, n’a-t-il pas recommandé, il y a une semaine, devant la délégation de l’Agence nationale des grands travaux, qu’ «Il est important, aujourd’hui, de réaliser des études de sol, avant la réparation de cet ouvrage. Il faudra même étendre ces études sur le pont du fleuve Bokoué, pour prévenir un incident de cette nature». Prévenir, a indiqué l’ingénieur. Qu’a-t-on donc fait dans ce sens depuis la construction du pont ?

gabonreview

Jeudi 8 Mars 2012
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 1036 fois




1.Posté par Grand-Maître Maçon Hiram Abiff le 08/03/2012 13:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est trop facile de parler de pressions diplomatiques, au lieu de parler de la soumission servile et intéressée de ce gouvernement et d'Ojukwu Gagui à la France; pays dont est originaire Sylvia Cecescu-Valentin Bongo.

Alors que Sarkozy fait la chasse à l'immigré, au Gabon, on préfère faire la chasse à l'Africain plus qu'aux Français qui pillent notre pays déjà mis en coupe réglées par la mafia franco-libanaise. Cet arrestation cache aussi l'incompétence d'un gouvernement de voleurs, de braqueurs et de criminels rituels qui, malgré des avertissements, n'a pris aucune mesure pour prévenir l'affaiblissement structurel du pont de Kango. Heureusement que ce pont est le lieu de passage de tous ceux qui, du Nord au Sud, de l'Est à l'Ouest en passant par le Centre, veulent rallier leurs villages. Les voleurs de l'Ogooué Lolo et du Haut-Ogooué pourraient cotiser pour refaire le pont. Nzouba, Mbouran- tsouoooooh, Moundounga et Louembé pourraient à eux 4 boucler le budget nécessaire en une jounrnée.

2.Posté par King le 08/03/2012 14:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
[[Si le FRANÇAIS Fabrice Gagnant, a été remis en liberté suite aux pressions venant de son pays,
C'est plus la peine, il faut immédiatement libérer le Togolais et L'Équato, tous sont des étrangers! Nul n'a plus des droits que D'autres dans notre pays!
Et réfléchir à la construction d'un nouveau PONT. C'est simple!

Il est qu'a même regrettable de constater qu'une injustice dangereuse se renforce au Gabon!

Notre jeune compatriote, étudiante Cécilia, 24 ans, décédés en France, [[[et sa mère soient abandonnés par la république!]]]
Aucune pression venant des autorités pour éclaircir les causes réelles du décès de cette jeune fille, au moment où l'avenir des états passe par une jeunesse bien formée!

3.Posté par King le 08/03/2012 15:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il n'est pas souhaitable pour notre pays, d'instaurer la justice, la démocratie, le respect des droits de l'homme, et le partage, par la VIOLENCE!!!

Il est temps de comprendre que le monde Bouge, la liberté et le changement sont inévitables au Gabon ceux qui pensent que le pays leur appartient ils doivent au moins savoir que, la souveraineté appartient au peuple! la république appartient au peuple, l'État est la propriété du peuple et NON D'une Famille ou d'un Parti politique.

Nous n'allons pas nous laisser faire, le POUVOIR nous appartient.

4.Posté par MANBOUNDOU OLERI le 08/03/2012 15:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
POSTE2
YA PAS LONGTEMPS ILS VENAIENT DE SORTIR DES ARTICLES LEURS PERMETTANT DE SE DESENGAGES DES DECES DES GABONAIS EN TERRE ETRANGERES , SURTOUT EN EUROPE ,CELA PROUVRE COMBIEN CE ALI OJOUKOU S'ENFICHE DU PEUPLE GABONAIS. IL NEST PAS LA POUR NOS PBS

5.Posté par MANBOUNDOU OLERI le 08/03/2012 15:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
POSTE2
YA PAS LONGTEMPS ILS VENAIENT DE SORTIR DES ARTICLES LEURS PERMETTANT DE SE DESENGAGES DES DECES DES GABONAIS EN TERRE ETRANGERES , SURTOUT EN EUROPE ,CELA PROUVRE COMBIEN CE ALI OJOUKOU S'ENFICHE DU PEUPLE GABONAIS. IL NEST PAS LA POUR NOS PBS

6.Posté par King le 08/03/2012 15:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Poste 4 et 5
Voilà pourquoi il est nécessaire DE NOUS MOBILISER, de nous battre par tous les moyens POUR la protection, le respect de notre PEUPLE, et de notre DIGNITÉ

7.Posté par MANBOUNDOU OLERI le 08/03/2012 16:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
GABONAIS QUE NOUS SOMMES PEUREUX, JAMAIS LES GABONAIS SE SONT MOBILISER POUR DES CAUSES COMMUNES , FAIRE DES MARCHES PACIFIQUES COMME NOUS VOYONS D'AUTRES COMMUNAUTES AFRICAINE , CEST TJRS DU CHACUN POUR SOIT ,MEME SI OJOUKOU ALI ET SES ALIERS CRES UNE LOI QUI VA A L'ENCONTRE DU BIEN DES GABONAIS A L'ETRANGER ,AUCUN GABONAIS NE VA CONTESTER. AINSI VA L'EMERGENCE

8.Posté par voir voir le 09/03/2012 09:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est dommage pour nous gabonais. Les prix même augmentent parce que personne n'ose parler. Je ne sais pas ce qu'on appelle "accident". Je pense que c'est quelque chose qui nous surprend. Si on devait enfermer les gens parce qu'ils endommagent les biens publics à la suite d'accidents, avec tous les poteaux électriques que les automobilistes détruisent à longueur de journée à la suite d'accidents!!!

Vraiment, il faut le faire !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...