News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Les Institutions de Microfinance

Le site de la Liberté - LVDPG - Actualité en ligne 24h/24 le Mercredi 23 Décembre 2009 à 16:44 | Lu 9151 fois



Gabon : Les Institutions de Microfinance
La Caisse d’Epargne et de Crédit de l’Association des Assistants de Services Sociaux du Gabon–CECAG
La CECAG créée depuis octobre 1998 est un établissement de 1ère catégorie dont le sociétariat croît de façon satisfaisante chaque année.
Elle collecte et octroie des crédits au profit de ses membres qui résident essentiellement à Libreville, Lambaréné et Bifouna. Sa cible principale est constituée des femmes.
Cette structure a déjà bénéficié d’une ligne de crédit de FCFA 15 000 000 au près de la Banque Gabonaise de Développement – BGD

Coordonnées :
Adrienne Koutou (Gérante)
Boîte Postale 1469 Libreville
Tél./Fax: +241 72 19 81
E-mail: cecag.ass@laposte.fr

Caisse d’Epargne et de Crédit des Femmes du Moyen OGO-FEMO ou CEFEC
La Caisse d’Epargne et de Crédit des Femmes du Moyen OGO-FEMO dont l’installation date de novembre 2003 est un établissement de 1ère catégorie.
Son sociétariat est essentiellement composé de femmes et sa zone d’intervention concerne 3 localités : Libreville, Lambaréné et NGOMO. Elle est en partenariat avec la Banque Gabonaise de Développement (BGD), auprès de qui, elle a obtenu une ligne de refinancement à des conditions de durée et taux concessionnel

Coordonnées :
Cécilia Ndjave-Ndjoy (Présidente)
Boîte Postale 20 410 Libreville
Tél./Fax: +241 44 47 94
E-mail : aguienne@yahoo.fr ou cfecfemo@yahoo.fr

Financière Africaine de Micro- projets- FINAM
EMF de 2ème catégorie, elle a été Agréée le 24 octobre 2005. Après son Assemblée Générale constitutive organisée le 26 février 2006, la FINAM a lancé officiellement ses activités le 26 juin 2006.
Son réseau de distribution comprend actuellement une agence centrale et trois guichets situés dans la capitale Libreville.
Son ambition est d’atteindre le seuil de 19 500 clients d’ici à l’an 2011.
Créée sous forme de société anonyme, elle a fait adopter par son Assemblée Générale réunie en session Extraordinaire le 20 septembre 2007 un projet de restructuration (augmentation/ouverture) de son capital social pour mieux réaliser ses objectifs. Le capital qui est actuellement de 300 000 000 FCFA sera porté à 400 000 000 FCFA.

Coordonnées :
Kothor Koukou Djifanou (Président)
Yves Galtier (Directeur Général Adjoint)
Boîte Postale 22 408 Libreville
Tél./Fax: +241 76 04 50/77 39 23

Le troisième établissement de la 1ère catégorie est la CEMIC ‘’PK 68’’ qui est en restructuration.

Deux établissements de 2ème catégorie qui avaient déposé leur demande d’autorisation d’exercer ont fait l’objet de fermeture de la part des autorités de tutelle. Il s’agit de :

Crédit Mutuel ;
‘’Trésor des Nations’’
.
Cette fermeture a été justifiée par leur situation financière et a fait subir un préjudice considérable à de petits épargnants.

Actuellement, une étude est en cours de réalisation par des experts de PLANET FINANCE pour le compte du Ministère des PME /PMI. Elle concerne la création d’un EMF de 2ème catégorie sous forme de société anonyme dont le « tour de table » ou l’actionnariat comprendra des signatures de référence dans le domaine de la finance. L’EMF à créer envisage de mailler l’ensemble du pays pour faciliter davantage l’accès aux services financiers.
En même temps que l’EMF, le projet encouragera l’avènement d’un centre de formation en techniques, bonnes pratiques de micro finance et gestion financière. C’est là une ambition de combler un trou dont l’importance est capitale dans le développement de la finance de proximité au Gabon.


Les projets et fonds spécifiques
Le Fonds de Développement et d’expansion des PME-PMI du Gabon–FODEX
Conçu en 1993, comme un instrument de l’économie gabonaise, le FODEX a été créé sur un prêt BAD d’une vingtaine de milliards de FCFA. Cet acteur s’était fixé comme objectif général d’inverser les tendances des banques primaires à ne financer que la grande industrie au détriment de la petite industrie.
De façon spécifique, il s’est fait le devoir de :

renforcer le rôle des PME-PMI,
diversifier les actions de production,
favoriser la création d’emplois,
encourager la restructuration et l’expansion des activités économiques existantes,
améliorer le financement des populations par le rapprochement des services financiers par rapport aux populations vulnérables notamment les femmes.
Dans le cadre de cette mission, le FODEX a décaissé 609 millions FCFA au profit de 200 femmes commerçantes (409 millions) et 307 artisans & agriculteurs des zones rurales (200 millions).
Malheureusement, à l’heure du bilan, les résultats initialement escomptés en termes de remboursement n’ont pas été atteints. En effet, les taux de récupération des prêts du FODEX se situent entre 67% et 70%.
Coordonnées :
Jeanne Ngoleine Ossoucahguema (Administrateur Général)
Boîte Postale 3896
Tél.: + 241 44 42 30
Fax : + 241 44 42 33
E-mail : fodex@internetgabon.com

Le Projet d’Appui au Développement du Micro Crédit au Gabon-PADMG
Initiative conjointe du PNUD et du Gouvernement gabonais, son budget total est arrêté à 300 000 000 CFA dont 100 000 000 CFA de Fonds de crédit et un fonds de développement destiné à l’appui institutionnel d’une part, au profit de la cellule du projet à Tchibanga (aménagement locaux, mobilier & matériel de bureau et de locomotion) d’autre part au profit de la Banque Gabonaise de Développement pour la création d’un département de Micro Finance.
La cible du PADMG est constituée exclusivement des associations féminines de la province de Tchibanga (sud du pays) et les activités financées sont très variées (agriculture, pêche, artisanat, commerce, etc..). Le projet envisage d’étendre ses activités dans d’autres provinces et de favoriser l’avènement d’un ou plusieurs établissements de Micro Finance fonctionnant conformément aux dispositions du règlement COBAC 01/02.

Personnes à contacter pour plus amples informations :
Mr Alexandre Obame (Chargé de Programme PNUD)
Tél.: +241 73 88 90 ou 07 39 78 05
ou
Caroline Ondo Ndong
Ministère de la Famille de la Protection de l’Enfance et de la Promotion de la Femme
Tél.: +241 0627 46 20
E-mail : caroondo@yahoo.fr


Le Programme « Appui aux Réseaux Territoriaux pour la Gouvernance Locale et le développement – ART GOLD Gabon
Il s’inscrit dans le cadre de « ART international » qui est une initiative née d’une collaboration entre l’UNESCO, l’UNIFEM, le PNUD et l’UNOPS.
Il est placé sous la tutelle du Ministère de la Planification et de la Programmation du Développement.
Le PNUD Gabon s’assure de la bonne mise en œuvre des activités et de l’utilisation de ses ressources.

Son but consiste essentiellement à contribuer à la réduction de la pauvreté à travers la promotion du développement intégré des provinces, département et villes du Gabon. Au cours de la 1ère phase (2 ans) de son exécution, ce programme se propose d’intervenir dans :

l’ESTUAIRE (6ème arrondissement de Libreville et commune de Ntoum) ;
le Haut OGOOUE (département de LEKOKO et 4ème arrondissement de Franceville) ;
l’OGOOUE MARITIME (département de ETIMBOUE et 2ème arrondissement de Port Gentil).

Dans le répertoire de ses domaines d’intervention prioritaires, il est mentionné :
la promotion de l’agriculture ;
la promotion de la pêche ;
la promotion de l’écotourisme ;
la promotion de l’artisanat ;
le développement de la micro finance.

La stratégie d’intervention par les concepteurs du projet concerne l’ouverture d’une ligne de crédit spécifique et d’un appui institutionnel pour favoriser le déploiement des EMF agrées dans les provinces d’intervention de ART GOLD Gabon.
Personnes à contacter pour plus amples informations :
Mme Bintou Djibo, Représentant Résident et Coordinateur Résident.UN
Tél.: +241 73 88 90
E-mail : binto.djibo@undp.org
Fax.: +241 73 88 91
Mme Sylvie La Belle, CTP du programme
sylvie.labelle@undp.org
M. Mezzui, Directeur National
Tél.: +241 073 598 66
Site web :

Les banques

La Banque Gabonaise de Développement (BGD)
Créée depuis 1960 sous forme de société anonyme d’intérêt national, son capital social est de 25, 2 milliards de FCFA. Elle compte actuellement 6 agences en plus du siège et assure la meilleure couverture géographique du pays.

L’essentiel de ses crédits sont destinés aux particuliers, aux entreprises et aux collectivités publiques.
Elle a déjà eu à accorder une ligne de crédit à un taux concessionnel au profit de chacune des deux EMF de 1ère catégorie (la FECEC – FEMO et la CECAG).

Avec l’appui du PNUD, elle est entrain de mettre en place un Département PME-PMI/Microfinance et sera l’opérateur financier du projet d’appui au Micro crédit au Gabon financé par le PNUD & le Ministère de la Famille, de la Protection de l’Enfance et de la Promotion de la Femme.

Coordonnées :
Rue Alfred Marche
Boîte Postale 05
Tél.: +241 76 24 29
Fax : +241 74 26 99
Email : bgd@internetgabon.com
Site Internet : www.bgd-gabon.com En dehors de la BGD (dont les actions à l’endroit de la microfinance sont encore relativement timides, les autres établissements bancaires jouent principalement le rôle de teneurs de livres ou de prestataires ponctuels (paiement/exécution d’opérations de transferts) pour la cible de la microfinance.

Les établissements financiers

La catégorie des établissements financiers comprend :

La FINATRA dont l’objet concerne essentiellement le crédit à la consommation ;
LA SOGACA spécialisée dans le crédit automobile ;
La FAGA qui en 2003 déjà avait reçu de l’Etat une dotation de 290 millions s’est fixée pour mission d’accorder aux promoteurs agrées au régime des PME/PMI des avances ou garanties auprès des banques ;

La BICI BAIL & la BGFI BAIL sont des filiales de banques primaires
Le secteur financier informel
Il est encore très dynamique dans le pays en raison de la quasi absence d’EMF et de la pratique qu’on peut qualifier « d’élitiste » des banques à l’égard des agents économique nationaux.
Il est essentiellement constitué de 119 associations de services financiers dont la cible principale concerne les femmes.

A côté des associations de services, il existe de nombreuses expériences de crédits fournisseurs aux détaillants.
Le dynamisme des « usuriers » est souvent mentionné dans la plupart de la documentation produite par les EMF

Principales interventions des bailleurs de fonds et des ONG
Pour l’heure, tous les bailleurs de fonds sont en position d’attente par rapport à l’évolution du PADMG.

Malgré leur nombre important dans le pays, les interventions des ONG sont pour l’instant, à la fois disparates et marginales en matière de micro finance. Pour corriger cette situation, certains EMF envisagent un partenariat plus raffermi avec ces associations qui peuvent contribuer à l’amélioration du maillage financier du pays.

Mercredi 23 Décembre 2009
LVDPG - Actualité en ligne 24h/24
Vu (s) 9151 fois


Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...