News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Les Gabonais des Etats-Unis demandent à Obama de déjuger Ali Bongo

Le site de la Liberté - La Révolution LVDPG le Vendredi 16 Octobre 2009 à 18:05 | Lu 2370 fois

La diaspora gabonais aux Etats-Unis a organisé une manifestation pacifique ce 16 octobre à Atlanta, en Géorgie, pour dénoncer le «coup d'Etat constitutionnel» qui a mené à la confirmation de l'élection d'Ali Bongo le 12 octobre dernier. Les manifestants ont tenu un sit-in devant le siège de la chaîne CNN puis devant le Consulat de France pour rappelé au président américain, Barack Obama, ses promesses de défendre la démocratisation en Afrique.



Gabon : Les Gabonais des Etats-Unis demandent à Obama de déjuger Ali Bongo
Alors que Libreville sonne le clairon pour l'investiture du nouveau président, Ali Bongo, une frange de la diaspora gabonaise aux Etats-Unis s'est réunie ce 16 octobre à Atlanta, dans l'Etat de Géorgie, pour dénoncer le «coup d'Etat constitutionnel» au Gabon.

La manifestation pacifique organisée devant les locaux de la chaîne internationale CNN, puis devant le consulat de France, a rassemblé une importante foule de Gabonais et de ressortissants des communautés amies, notamment des représentants des organisations de la société civile, des étudiants et des universitaires, pour interpeller l'administration américaine sur la situation politique au Gabon.

«Nous voulons lancer un appel à la communauté internationale, en premier lieu au président Barack Obama, à la secrétaire d'État Hillary Clinton, au Congrès, et à l'ensemble du gouvernement américain, afin qu’Ali Bongo ne soit pas reconnu comme président du Gabon, parce qu'il n'a pas été élu démocratiquement par le peuple gabonais», a expliqué le coordinateur principal de la manifestation, André Bouassa.

«On a vu les Etats Unis s'exprimer récemment suite aux événements en Guinée et face au problème de bonne gouvernance au Kenya. Les Gabonais réclament aussi leur part de justice face au putsch électoral et constitutionnel ainsi que l'oppression militaire dont ils sont victimes», a renchéri Gloria Mika, la fondatrice des Anges Gardiens du Gabon, mouvement lancée pour la surveillance du déroulement des élections présidentielles du 30 août dernier.

«Après 42 années passées sous la présidence autocratique d’Omar Bongo, le peuple gabonais a voté pour tourner la page, mais nos suffrages ont été détournés par Ali Bongo», a dénoncé Gloria Mika, qui a fait le déplacement d’Europe pour participer à la manifestation.

Un mois après les manifestations organisées à Washington et New York, ce troisième mouvement de protestation de la diaspora gabonaise aux Etats-Unis entend rappeler à l’administration américaine la promesse faite par le président Barack Obama lors de son voyage au Ghana en juillet dernier, où il s'engageait à soutenir les efforts de démocratisation en Afrique.

«L'histoire est du côté des courageux Africains, et non dans le camp de ceux qui se servent de coups d'État ou qui modifient les constitutions pour rester au pouvoir. L'Afrique n'a pas besoin d'hommes forts, mais de fortes institutions», avait-il déclaré rappellent les organisateurs de la manifestation.

«Aujourd’hui une majorité écrasante de Gabonais attend des États-Unis une condamnation sans équivoque du putsch électoral au Gabon, suivie d’un refus de reconnaître le régime d’Ali Bongo», a enfin lancé André Bouassa.

Source : Gaboneco

Vendredi 16 Octobre 2009
La Révolution LVDPG
Vu (s) 2370 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

14.Posté par St.Michael le 20/10/2009 23:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Faisons attention car si l'oiseau du système n'a pas été neutralisé, il a peut-être changé de label. Mais on peut changer de label, on ne peut pas changer d’ADN (le style).
Vigilance, Prudence et Détermination pour la libération du Gabon.

13.Posté par REVOLUTION2009 le 18/10/2009 22:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
CRACHONS SUR LE FRANCAIS , MAUDISSONS LE FRANCAIS

12.Posté par REVOLUTION2009 le 18/10/2009 22:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
IL EST OU LE BLAGEURE DE L'OISEAU DU SYSTEME, JE N'AI JAMAIS CRU EN TOI . ESPECE DE PEDE

11.Posté par REVOLUTION2009 le 18/10/2009 22:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
GABONAIS , GABONAISE DIEU NE NOUS A PAS PERMIS DE FAIRE CE QUE NOUS SOMMES ENTRAIN DE FAIRE DE CE PAYS, SACHONS QU'EN TOUTE CHAUSES DIEU NOUS APPELLERA EN JUGEMENT

10.Posté par REVOLUTION2009 le 18/10/2009 22:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cher frères et soeurs du gabon, nous avons dejà presque tout dit sur notre situation et ce que nous avons à faire, la franceafrique à montré son vrai visage, depuis les années 60, jamais nous n'aurions vu ce que nous voyons en 2009, que les français se souviennent de leur histoire qui entrainné " b[REVOLUTION FRANCAISE]b" qu'ils sache que cela va arrivé au gabon et que tot ou tard, ils ne trouverons plus une terre pour leur donné du lait et miel, parceque tout français sera traqué en ce moment là ou l'heure de la revolution gabonaise commencera.
Evedemment je suis d'accord avec le frère qui a dit qu'ils faut que les gabonais abandonne le français comme langue, lançons nos enfants dans la langue de schakespear, pour que notre revolution commence par cette langue afin de craché sur le français qui ne nous a apporté que le malheure et la désolation. Maudissons les français pour que leur économie sombre, que toute les puissances du gabon profond s'élève pour sauver le pays de cette malédiction qui nous poursuit de la fausse indépendance que ces chiens de français nous ont soit disant donné , le jour j'enttendrais qu'un français a été tué au gabon je vais dansé et boire. C'est mon ral bol de ces pédé de la franceafrique.

9.Posté par espoir le 17/10/2009 22:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
letrente aout09.la france mari mado sont petits devant la communauté internationale et la CPI ki eux ne disent jamais rien ken sa les arrange c tous des cons .nous devont today prendre exemple sur le rwanda et la cote d'ivoire cela ki on chassez les francais de chez eux .now au rwanda on ne parle plus le francais mais l'anglais a nous de suivre

8.Posté par Letrenteaout09 le 16/10/2009 21:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A mon frere Eboulou, a l'allure ou vont les choses, Bourgi sera premier ministre du Gabon a defaut de pouvoir l'etre au Liban. Et vous verrez que ni la france, ni Marie Mado de la CC n'y trouveront rien a redire

7.Posté par EBOULOU le 16/10/2009 20:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
N'attendons plus rien de qui que ce soit , peut-être qu' OBAMA ne s' intéresse qu' aux peuples anglophones,le peuple gabonais est seul aujourd'hui face à l' adversité . Sans relâche et avec nos moyens crions encore plus fort ,hurlons notre dégôut pour toutes les injustices causées par l' axe du mal france sarkozienne-obi ojukwu-pédé.g. Comment expliquer ce black-out de la part des autorités USA face à la détresse du peuple gabonais ,elles qui sont souvent promptes à réagir ? Aux Guéant,Bourgi,Johandet et toute la bande à Sarko dont les cris de douleurs des enfants du GABON "AMUSENT" vous le paierez un jour.DIEU ne restera guère insensible aux pleurs de ce peuple dont ses seuls crimes sont la richesse de son sol et le fait de considérer la guerre sur sa terre comme une abomination .Peut-être aussi que les USA se taisent par solidarité pour la France au nom du club des 7 grandes puissantes.Ce n'est pas grave, le salut du Gabon ne viendra que de ses propres enfants, tous ensemble il faut aller jusqu'au bout, à la libération totale . Pas de répit pour l'axe du mal, dénonçons partout toutes les injustices dont nous sommes les victimes en indexant le bras séculier. Bourgi est incapable d'aller s'occuper de la politique au Liban. Je suis sûre qu'il rampait par terre jusqu' appeler OBO PAPA, quelle honte à son âge ,Bourgi l'ignoble convoiteux. Le LIban a besoin d'un premier ministre, il doit postuler.Il n'a rien à faire chez nous.

6.Posté par PASTEUR MAKATA le 16/10/2009 19:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
JE VOUS TIR MON CHAPEAU FELICITATION CHER(es) COMPATRIOTES RESPECT POUR VOTRE DETERMINATION NOUS POUVONS REELEMENT COMPTER SUR VOUS BRAVO MES FRERES ET SOEURS AU USA COURAGE ET DETERMINATION MERCI A VOUS

5.Posté par Zabel le 16/10/2009 18:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Félicitation à la communauté gabonais des Etats Unis de n'avoir pas baissé les bras. J'interpelle celle de la France notamment de Paris qui semble se démobiliser. Le combat ne fait que commencé, c'est avec des jugements du genre "on va encore faire comment" que vous allez laisser ce régime criminel diriger tranquillement le pays pour un demi sciècle supplémentaire. Ressaisissons nous, restons mobilisés, la jeunesse Gabonaise doit relever ce défi qui se lève devant nous. C'est à nous de reprendre le flambeau et de se battre pour que le Gabon ne disparaisse pas et ne change pas demain de nom du genre "bienvenu au royaume de Bongo". A force de laisser faire, dans cinq ans ils iront même jusqu'à nous imposer ça et ce sera de notre propre faute, de notre propre lacheté, de notre propre faiblesse d'esprit. Alors reprenons courage, renouons avec Dieu et nos ancêtres, qu'ils nous insufflent la force de continuer à nous battre. Ca a l'air d'être le combat de David contre Goliath mais avec de l'intelligence et de la persévérance, nous saurons demain changer le cours des choses.

1 2

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...