Connectez-vous S'inscrire
News & Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Les Gabonais de l'Union Nationale ne veulent plus les discours " On est fatigué "

l'info réelle 7J/7 - Info juste & Utile : News 7J/7 le Dimanche 11 Novembre 2012 à 19:37 | Lu 2377 fois



Gabon : Les Gabonais de l'Union Nationale ne veulent plus les discours " On est fatigué "
Des bagarres entre jeunes radicaux et militants plus modérés ont éclaté samedi à Libreville lors d'un meeting du parti dissous Union nationale (UN), du principal opposant André Mba Obame, qui n'est pas apparu en public depuis fin août.

Le meeting a rassemblé environ un millier de supporteurs de l'UN et de l'Union des forces du Changement (UFC, coalition articulée autour de l'UN) mais quelques minutes à peine après le début des discours, des jeunes ont commencé à critiquer les "vieux" et demandé à faire une marche pour en découdre avec les forces de l'ordre et "faire dégager" le président gabonais Ali Bongo Ondimba.

Trois bagarres au moins ont eu lieu entre des jeunes radicaux et d'autres militants cherchant à les calmer ou refusant leurs critiques. Ces échauffourées entre militants ont éclipsé les discours qui se sont déroulés dans le brouhaha.

"Ce sont toujours les mêmes discours. On est fatigué. On a quand même l'impression qu'il y a un arrangement sur notre dos (entre pouvoir et leaders de l'opposition). On était venu pour marcher", a affirmé Chimène Medza, enseignante qui n'a pas participé aux bagarres.

"On nous avait dit: +après le 30 (octobre), on demandera à Bongo de partir+ et là, ce sont des discours", a ajouté Vincent Essono, agent de sécurité qui a quitté dans le calme le siège de l'UN où se déroulait le la réunion.

"L'opposition, ce sont tous des menteurs. Ils jouent un jeu! On veut le départ d'ABO (Ali Bongo Ondimba). Pas des discours. Nous sommes prêts à mourir", a quant à lui assuré Ename Bibang, un des jeunes voulant affronter les forces de l'ordre.

Le président de l'UN Zacharie Myboto lui a répondu: "Il y a des gens qui s'énervent. Nous, nous voulons quelque chose de méthodique. A partir d'aujourd'hui s'ouvrent des actions démocratiques pour nous permettre d'atteindre les objectifs. Nous avons le devoir d'aller jusqu'au bout".

Depuis le retour au Gabon de M. Mba Obame, le 11 août, l'opposition réclame la tenue d'une "conférence nationale souveraine" qui réunirait l'opposition, le pouvoir et des représentants de la société civile - à l'image de celle qui avait donné naissance au multipartisme en 1990 - afin d'élaborer une nouvelle Constitution et d'organiser des élections.

Copyright © 2012 AFP

Dimanche 11 Novembre 2012
Info juste & Utile : News 7J/7
Vu (s) 2377 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

17.Posté par sabboum le 13/11/2012 17:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
c'est ça nos intellectueles tous des mandiants. C'est l'argent qui les interresse. Il faudrait savoir dans quel conditions ils ont leur diplôme. Le cames est un machin politique. On y nomment les gens à des grades un point c'est tout. Les autres obtiennent les grades de Prof en europe ou aux états unis, et nous les blancs nous cantonnent à un truc pour africain , a savoir si leur grades là sont reconnus ailleurs que dans les petites royauté africaines et malgache. vraiment n'inporte quoi !!!!!!

16.Posté par Mbinda le 13/11/2012 09:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Encore de la franc-maçonnerie (CAMES). Où sont les ouvrages? Pour quel Impact social ? Maçonnique !!!

15.Posté par MEDAILLE CAMES le 12/11/2012 23:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ALI BONGO A RECU UNE MEDAILLE DE MERITE DE LA PART DU CAMES. FRANCHEMENT C'EST UNE HONTE POUR LES MILIEUX INTELLECTUELS DE LA DIASPORA.
ALI BONGO N'A RIEN FAIT EN MATIERE D'EDUCATION AU GABON DEPUIS QU'IL EST ELU :

La bad avait financé 81 milliards pour construire 3 universités en 2010 au GABON. Cette somme avait été détournée par lui même.
ALI BONGO avait récu une délégation du vatican en décembre 2009 pour financer une université catholique au GABON. Le projet est dans ses tiroirs.
ALI BONGO avait affecté 300 milliards sur le budget 2012 de l'éducation nationale. Aucune infrastructure n'a été construite en 2012 avec cet argent. les enfants sont emprisonnés au stade d'agondjé.
ALI BONGO est un véritable fossoyeur des budgets de l'état gabonais.

LA MEDAILLE RECU DU CAMES est donc ridicule!

qui vivra verra.

14.Posté par ONE REVOLUTION le 12/11/2012 23:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ensemble nous vaincrons courage peuple libre ne tombez pas dans le piège des infiltré pédegiste qui sont là pour monté le peuple à la bagarre . Soyez zen et attentif la méthode et la stratégie des vieux auras un effet bientôt courage nous vaincrons le pouvoir des perfides sorciers en poste.

13.Posté par Saint Pierre le 12/11/2012 19:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les Gabonais doivent savoir une chose c'est que le spectre international ne permet pas à un leader Politique de lancer la foule vers la casse. ALI BONGO LE comprend, les leaders de l'oposition le comprennent aussi. La CPI lorgne tous mouvement.
C'est au peuple de comprendre la situation. Il faut que le peuple s'engage dans des actions individuelle pour déclencher une véritable action.

N'attender pas les meetings, c'est au peuple de prendre sa décision. C'est l'action de tous.

Merci.

12.Posté par MDR le 12/11/2012 14:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
UNITÉ prépare toi à avoir une crise cardiaque quand tu verras AMO en chair et en os en bon vivant.

MDR!!!!! :-)

11.Posté par UNITE le 12/11/2012 13:26 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Vous me faites rire AMO est mort depuis un mois vs devez vous en prendre a ceux qui se foute de vous,si vous etes determiner commencer a faire le sit in chez lui a barcelone meme son fantom n\'apparaitra pas,pourquoi personne na pu vs repondre samedi

10.Posté par gab le 12/11/2012 11:48 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Toi qui proclame la mort d'amo,crois tu etre imortel.nous sommes tous des mortels.et même avec ou sans amo abo va degager

9.Posté par Nkouloungou le 12/11/2012 10:54 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Quand la mort supposee d'un adversaire politique devient le projet politique du pouvoir,c'est lamentable. Puisqu'AMO n'est pas mort comme vous l'auriez souhaite,que ferez-vous quand,remis de sa maladie,remontera sur la scene? Ne fuyez surtout pas!

8.Posté par dworaczek-bendome le 12/11/2012 10:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Même si on est pas d’accord avec la démarche politique de Monsieur André Mba Obame mais écrire en longueur des commentaires qu'il serait mort, ne grandit personne. le site devrait supprimer ces commentaires. Nous restons tous des gabonais avant tout et dans la culture Gabonaise, hier comme aujourd'hui, on apprend à aucun enfant de souhaiter la mort à l'autre.

Il a des enfants, de la famille et ce n'est pas bien.

merci

7.Posté par moi makaya le 12/11/2012 09:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
c'est facile de dire liberté ou mourir. il y a plusieurs facteurs qui rentrent en jeux lors d'une révolution.
1- il faut un élément déclencheur (intervention de forces de l'ordre ou empêchement de la tenu d'un meeting)
2- la détermination du peuple en un seul homme et non par quelques uns.
3- l'endurence dans le mouvement (siting dans un lieu stratégique pendant plusieurs jours d'affilés sans aller travailler) exemple place tarhir, Egypte
il ne suffit pas d'envoyer des hommes et des femmes d'autruis à la mort pour se dégonfler en suite comme d'habitude. je rappel qu'aucune révolution dans ce pays n'a jamais enlevé un leader tel qu'il soit par la rue et de manière directe. M. MYBOTO dit: "Il y a des gens qui s'énervent. Nous, nous voulons quelque chose de méthodique. A partir d'aujourd'hui s'ouvrent des actions démocratiques pour nous permettre d'atteindre les objectifs. Nous avons le devoir d'aller jusqu'au bout". il s'agit bien là de la biométrie, en d'autres termes, nous devons aller jusqu'au bout c'est à dire jusqu'à la tenue des prochaines échéances pour voir et attester de la véracité du bon fonctionnement de la biométrie. voilà ce qu'il appel "methodique". quit maintenant à chacun de nous de déterminer dans quel camp il se trouve. est ce qu'il faut amorcer la révolution sous la banière de l'ex UN ou de l'UFC? ou sous sa propre banière de gabonais frustré et en colère. dans ce cas que chacun prenne sa responsabilité et n'accuse pas l'opposition après en disans que c'est par vous et à cause de vous que nous sommes allé mourir alors que le mot d'ordre était autre à savoir "méthodique"

6.Posté par passons aux actes. le 12/11/2012 09:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
chassons ces sorciers.opposition zero,pouvoir incompetent,suicidaire.

5.Posté par LE NEGUS le 12/11/2012 03:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Myboto parle d'actions methodiques avec la pouvoir en place,mon oeuil il negocie pour lui meme sur le dos du peuple.le peuple a raison y a plus de negociation ,la liberte ou mourir.

4.Posté par LA COURS DES COMPTES BIENTÔT AUX MAINS DE L'OPPOSITION le 11/11/2012 23:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Une rumeur circule dans les hémicycles du GABON, bientôt la cour des comptes va être présidée par un candidat de l'opposition comme ça se passe en France.

Ya ALI veut désormais mettre fin à l'impunité et aux détournements des deniers publiques sur le territoire gabonais.
Histoire à suivre!

3.Posté par mouthou12 le 11/11/2012 23:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pourquoi se facher contre les dirigeants de l'UN notre partie. Non mes frères, nous n'avons pas de raison de le faire, au contriare nous devons les supporter et rester toujours à leurs côtés.
Il faut que nous sachions que lors des mouvements qui ont entrainé le printemps arabe, les populations de Tunisie, D'Egypte et de Lybie n'ont nullement attendu un mot d'ordre des leaders de leur opposition. Donc, au lieu de se facher contre le père Myboto, nous devons simplement nous regarder en face en nous demander si nous avons des couilles.
Les Mybotos, Oye Mba et les autres viendront après, c'est à nous qu'incombe de devoir de lancer la machine. C'est notre devoir souverain.

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

NOUVEAU ! NOUVEAU ! Petit moteur de recherche de produit sur chaque mot souligné de nos articles, faites un test c'est gratuit !

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 17 Novembre 2017 - 04:32 Gabon - Jeûne national : L’appel de Ben Moubamba

Flash Info Résistance | Politique | Société | Economie | Art Sponsorisés | Scandale | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Société Civile | CAPPO | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Infos Plus | Education Nationale | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Estuaire | Woleu Ntem | Ogooué Maritime | Haut Ogooué | Ngounié | Moyen Ogooué | Ogooué Lolo | Ogooué Ivindo | Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame


Flash Info
20/11/2017 07:51

Flash info : Notre version mobile, plus rapide

Nous venons de rendre notre version mobile et tablette plus rapide, après plusieurs mois de travail, en vous informons aussi que votre site est rentré dans le club des meilleurs sites francophones...
Info juste & Utile : News 7J/7







Sport... !

Les Articles les plus lus

Démangeaisons : qu'est-ce que ça cache ?

0 Commentaire - 13/08/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

Pourquoi la bière fait - il tant uriner ?

0 Commentaire - 24/08/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

»Le destin m’a condamné à la stérilité »

0 Commentaire - 04/06/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

» Notre histoire d`amour qui a bouleversé ma vie”

0 Commentaire - 27/09/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

Cet accessoire qui peut vous aider à dormir plus vite

0 Commentaire - 10/07/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

Savoir Bien Vivre...

La Femme Emancipée

Incroyable !