News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Les Douanes se mirent en grève illimitée

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Mercredi 19 Février 2014 à 08:11 | Lu 1627 fois

A l’issue d’une assemblée générale tenue le mardi 18 février 2014, les agents des Douanes gabonaises, réunis pour la plupart au sein du SNAD, ont décidé de rentrer en grève illimitée dès ce mercredi 19 février. Soit deux années après l’échec de leur premier mouvement d’humeur, lancé en février 2012.



Indiquant qu’un préavis de grève de leur part avait été adressé à la Direction générale des douanes et des droits indirects (DGDDI) il y a plusieurs jours, sans qu’aucune garantie ne leur ait été donnée par la hiérarchie, les membres du Syndicat national des agents des douanes (SNAD) ont décidé de rentrer en grève à compter de ce mercredi 19 février 2014. Ce, jusqu’au rétablissement complet de leur situation professionnelle.

Entre autres revendications, les douaniers Gabonais font valoir la non-prise en compte des principaux points contenus dans le cahier des charges déjà soumis au gouvernement et à la Direction générale des douanes et droits indirects (DGDDI). Des réclamations qui tiennent notamment sur l’application de certains textes juridiques parmi lesquels le décret 152 portant organisation de l’institution en zone Cemac et notamment des articles 134 et 137 du Code des douanes.

Pour Jean Didier Mbatchi Bayonne, le secrétaire général du mouvement intersyndical des douanes gabonaises, «le Code des douanes est supranational. Il est établit selon les normes en vigueur dans l’espace sous-régional, il ne saurait de ce fait être appliqué au Gabon d’une autre manière que celle souhaitée par la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale.»

Si, à en croire les interventions des différents membres du SNAD, des garanties d’une application dudit Code ont été données pour s’effectuer dès le 1er mars 2014, il n’en est rien pour d’autres points de revendications évoqués par les douaniers. Les questions relatives au plan de carrière de ces derniers, l’adoption du statut particulier du corps des douanes, le règlement de la plus-value des recettes douanières, l’amélioration des conditions de travail des agents, le paiement des primes diverses et la construction de logements ou de casernes des douaniers sont autant de points qui, depuis deux ans n’ont pas trouvé un écho favorable auprès de la tutelle. Et depuis, d’autres revendications se sont greffées aux premières, à l’instar du «fonds commun» que les agents douaniers gabonais réclament désormais aux autorités.

Pour Jean Didier Mbatchi Bayonne, à l’exemple de la Caisse d’avance et du Compte de la veuve et de l’orphelin qui n’existent plus au sein de l’institution, les fonds communs, qui sont loin d’être la principale raison du lancement du mouvement d’humeur, devrait venir en aide aux agents ainsi qu’à leur famille. «Le douanier meurt de plus en plus vite, et de plus en plus d’agents s’en vont laissant derrière eux des femmes et des enfants le plus souvent contraints de payer leurs dettes.

Au lieu de penser à nous, ces caisses peuvent aider nos familles. Et la mystérieuse disparition de la Caisse d’avance nous contraint à rentrer dans un cercle vicieux de l’endettement», a expliqué le leader syndical avant de demander le sentiment de l’assemblée qui s’est prononcée pour une grève illimité, tout en concédant un service minimum comme le prévoit la loi.

Gabonreview

Mercredi 19 Février 2014
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 1627 fois




1.Posté par NGUEMA NDONG le 19/02/2014 11:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour a tous

Allez mes chers collègues des douanes, des impôts et du trésor, c'est grave, le pays est en danger.
Il n'est pas tolérable qu'est chef de l’état se lève un matin pour suspendre des droits acquis depuis des années sans un préavis.Nous avons des charges, des enfants a l’étranger, des parents à nourrir. bref il a commis les ministres pour trouver des solutions par rapport à la nouvelle grille indiciaire, mais en quoi sa nous regarde, somme nous devenu ministres? pourquoi le président ne puni pas ces ministres qui n'ont pas fait leur travail. Mr le Président s'il ya un gabonais qui vous supporte je suis parmi mais la vous avez frappé fort. que va devenir mon dernier fils de trois ans qui vous appel ya Ali quand il vous voit a la télé, son père n'a plus de salaire car de son salaire du 25 il ne reçoit que 10.000f car il a pris des crédits pour la construction. ce qui est normal car depuis votre arrivé à la tête de ce pays, nous n'avons pas de maison pour habiter. Mr le président commencer par supprimer la Trésorerie spéciale de la Présidence et des Armées, commencer par revoir les salaires des hauts fonctionnaires de la présidence de la république, commencer par réguler vos déplacements anarchiques qui coute cher a l’état gabonais, commencer par faire renter de façon honnête tous l'argent des cartes de séjours dans les caisses de l’état, commencer par choisir les investissements appropries pour le Gabon et les gabonais car ce que vous construisez au bord de mer ne nous intéresse pas pour le moment, nous voulons des logements....bref, bref, bref demain nous donnera raison. Mais en 2016 je ne voterai plus pour vous ni pour le PDG dont je suis issu.

2.Posté par Jeanine MIKALA le 19/02/2014 13:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Et nous qui sommes payer avec des salaires de misères ,nous n'avons pas des enfants alors ?
Qd on dépèce le canard la poule regarde en disant ,un jour mon tour arrivera,mais les agents de font communs ont cru qu'ils vont continuer à brasser l'argent de tout les gabonais comme sils bossaient plus que les autres,en dehors de ces fond communs ,ces derniers se permettaient de faire les business
,à la douane comme à la solde ,pour ne siter que ceux là.il faut équilibrer les salaires un point c'est tout. Qd les pts fctionnaires grevaient les douaniers ne savaient pas quils allaient en arriver là ,d'ou l'occasion de faire une gréve générale illimité.

3.Posté par Libreville le 19/02/2014 23:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ne vous trompez pas d'adversaire svp.
Oui à la greve générale illimité si vous voulez mais dans quel but? reetablir les fonds communs? ou l'etendre a tous car c'est vers là que vous devez tous aller.
En effet, les fonds commun c'est l'argent du contribuable, c'est notre argent et on doit le distribuer à tous. Demander à ce que tous les fonctionnaires entrent dans cette logique.

Ce qui me blesse c'est de savoir que certains ont des engagements la dessus et vla, du jour au lendemain tout est coupé sans préavis. On ne supprime pas un avantage social du jour au lendemain.

Bref quoi,

4.Posté par OKONDJA le 20/02/2014 10:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

AVEC YA ALI ODJUKU ATTENDONS NOUS TOUJOURS AU PIRE ET SURTOUT QUE SON SLOGAN EST " JE FAIS CE QUE JE DIS , ET JE DIS CE QUE JE FAIS " ALORS NE NOUS ÉTONNONS PLUS JUSTE RÉCLAMONS UNE CNS , SINON IL NE NOUS RESTERA PLUS QUE NOS YEUX POUR PLEURER
VIVRA VERRA

5.Posté par bibi le 20/02/2014 14:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
c'est bien fait pour eux c'était bien les fonds communs mais vous n'avez pas penser à la basse classe,les pauvres chômeurs maintenant on saura qui est qui (kiakiakiakia) et ce que les fonds communs faisaient,à vos propres salaires (bonne gérance) et les enfants des pauvres? bandes d'égoîstes que vous étes

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...