News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Les 7 leçons de l’Union nationale dans le 2è arrondissement de Libreville

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Lundi 27 Juin 2011 à 23:20 | Lu 1778 fois

La formation politique de Zacharie Myboto, actuellement interdite, a donné un meeting au sein d’une enceinte privée à Libreville, le 25 juin dernier. Sept orateurs se sont succédés sur le podium pour décliner chacun un thème visant, pour l’essentiel, a maintenir allumée la flamme militante de ses membres et sympathisants.





Gabon : Les 7 leçons de l’Union nationale dans le 2è arrondissement de Libreville
Contrainte à la semi-clandestinité depuis sa dissolution par le ministre de l’Intérieur le 28 janvier, l’Union nationale (UN), formation politique de l’opposition emmenée par Zacharie Myboto, a tenu un meeting, le 25 juin dernier, dans une concession privée du quartier Louis dans le 2è arrondissement de Libreville. Sept intervenants se sont succédés au micro pour entretenir l’assistance de militants et sympathisants sur autant de thèmes.

Le premier d’entre eux, Gérard Ella Nguéma, secrétaire exécutif adjoint de l’UN, a axé son propos sur la comparaison et les leçons que le peuple gabonais peut tirer des récents événements survenus au Sénégal et qui démontrent, selon l’orateur, qu’il n’y a pas de président invincible, pas d’armée qui gagne contre son propre peuple ou de régime qui puisse résister indéfiniment à la détermination d’un peuple. Le secrétaire exécutif adjoint de l’UN a invité l’assistance à se mobiliser, lui demandant à «sortir des barrières et à briser la peur». Se déclarant gêné d’être contraint de donner des meetings dans des concessions privées, il a suggéré de braver désormais cette peur, de s’inspirer du Sénégal et d’aller de l’avant afin de pouvoir obtenir l’organisation, au Gabon, d’élections libres et transparentes.

Thierry Nang, ministre de l'Agriculture et de la Pêche du gouvernement alternatif de Mba Obame, a exhorté l’assistance à ne pas se contenter d’assister aux meetings et de rentrer chez soi, comme après une kermesse. Le cadre de l’UN a expliqué que la participation à ces rencontres doit permettre de s’imprégner des réalités qui devront ensuite être relayées dans les maisons, les quartiers et les milieux professionnels afin de conscientiser davantage de personnes à la possibilité du changement politique dans le pays. Thierry Nang a lui aussi évoqué les événements du Sénégal qu’il a expliqué comme un travail de fond ayant fini par payer. Mais, a-t-il précisé, ce travail ne devrait pas être l’apanage de la seule direction de l’UN, mais de tout le monde.

Radegonde Djenno, ministre de l’Environnement, du Tourisme et des Parcs nationaux, chargé du Développement durable du gouvernement parallèle d’André Mba Obame, estime pour sa part que les femmes ont toujours été à l’avant-garde des luttes sociopolitique. S’appuyant sur l’exemple de Rosa Park qui avait sonné le départ du mouvement des droits civiques aux Etats-Unis d’Amérique, elle a axé son propos sur la participation de la gent féminine dans la lutte pour les libertés démocratiques et l’alternance politique. Elle a invité cette catégorie de militants à constituer des cellules de mobilisation et de conscientisation.

La sortie du Pr John Nambo qui était ministre de l’Intérieur et de la Décentralisation dans le gouvernement en exil sus cité, a tourné autour de l’activisme du président Ali Bongo à «se faire reconnaitre sur le plan international», mais surtout sur la visite de Jean-Pierre Raffarin au Gabon. Se montrant surpris de ce que l’ancien Premier ministre français est venu faire au Gabon et des choses qu’il a dites ça et là, John Nambo a demandé à l’assistance de ne pas se laisser impressionner ou de penser que les carottes sont cuites.

Le docteur Raphaël Badega Lendoye, Premier ministre de Mba Obame, a expliqué pour sa part que ceux qui dirigent un pays doivent se montrer exemplaires en tous points de vue. Laissant entendre qu’Ali Bongo n’est pas exemplaire, il a déduit qu’il devait être disqualifié des charges qui sont les siennes au sommet de l’Etat. Il a appuyé son propos en évoquant l’acte de naissance querellé du président, sa formation controversée, etc.

Jean Eyeghe Ndong, vice-président de l’UN, est également monté sur la tribune pour appeler les gens à se mobiliser davantage. On retiendra de son propos la boutade «Quand les gens me disent Eyéghé je suis derrière toi, je leur demande mais qu’est-ce que vous faites derrière moi ? Il faut être à côté de moi ou avec moi.»

Zacharie Myboto, président de la formation semi-clandestine, a clôturé le meeting en répondant aux préoccupations de l’assistance. Notamment au sujet de l’introduction de la biométrie dans le système électoral et la réhabilitation de l’UN. Le président de l’UN est revenu sur le même crédo : «Pas de biométrie, pas d’élection», demandant aux populations de se tenir prêtes pour empêcher l'organisation de l'élection au cas où le pouvoir voudrait organiser un scrutin sans biométrie. Au sujet de l’UN, Zacharie Myboto n’entrevoit pas comment la requête introduite au Conseil d’Etat par ce parti pourrait ne pas prospérer, la dissolution de l’Union nationale s’étant faite, selon l'orateur, en violation de toutes les règles.

En attente de sa réhabilitation, l’Union nationale tient, depuis un certain temps, des meetings et causeries dans des enceintes privées pouvant accueillir du monde. Le meeting du samedi dernier a attiré plusieurs centaines de personnes.

Source : Gaboneco

Lundi 27 Juin 2011
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 1778 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

14.Posté par la pensee gabonaise le 29/06/2011 22:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ M. nietszche

Les grandes questions restent a savoir ou sont: les 5000/an, le smig a 150000 cFa, les universites a Pog, Mouila, Oyem,...promis, a part biensur les principes de bonne gouvernance et de democratie?

Nous ocmprenons cette mesure comme un flatterie a l'apporche des elections que les PDGistes veulent organiser

13.Posté par nietszche le 29/06/2011 12:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le Président de la République vient de décider de la prise en charge par la CNAMGS de tous les étudiants gabonais du territoire national qui bénéficieront désormais d'une couverture médicale gratuite au même titre que leurs alter-ego de l'étranger, qui disposent d'une assurance maladie obligatoire.Cette nouvelle mesure vise à instaurer une égalité de traitement en la matière entre tous les étudiants gabonais.

Cette décision du Chef de l'Etat a été prise en Conseil des Ministres avec effet immédiat. Toutes les autres décisions qui ont été prises de la même manière ont été soit partiellement ou totalement mises en application.


12.Posté par la pensee gabonaise le 29/06/2011 11:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ M. LeGabonais

C'est une demarche possible... Mais l'autre demarche consiste a creer une nouvelle classe d'intellectuels responsables dotes des qualites morales, d'ethique, deontologiques fiables pour etre sur de ne pas tomber dans l'immediat dans un bongoisme II.
J'ai la ferme conviction que ces gens-la, dans leur lutte pour le retour aux provileges pour certains et pour leurs obtention du royaume Gabon en heritage, nous emportant avec eux dans cette vague d'interets personnels. Notre faiblesse, ils la connaisse: nos reactions emotives quand il s'agit d'en decoudre avec le regime bongoiste.

C'est pourquoi, la nouvelle formule qu'ils (les anciens PDGistes dechus des privileges, leses,etc) viennent jouer la carte de la prise de conscience et de l'alliance au peuple! Mais ne vous est-il pas arrive de vous interroger sur les origines de cette subite prise de conscience? Si vous tentez de reflechir la dessus, vous constateriez des coincidences assez avec des denominateurs communs pour tous ceux qui ont quittes, de maniere volontaire ou pas, la barque PDGistes. Vous constateriez ainsi que:
- certains ont ete mecontents des mesures discriminatoires prises sur eux;
- d'autre n'ont pas pu atteindre leurs fins ou leurs interets personnels primaient.
Alors, ou est la prises de conscience?! Pour ceux qui sont avertis, la comprehension est nette, limpide: on ne vient pas faire l'opposition non pas parce que on s'oppose au systeme, mais parce que on veut en decoudre avec certaines personnes du systeme avec qui ont a des dents pourque enfin, on regagne le systeme pour devenir on plus des simple executants mais le ou les capitaines de celui-ci.

Pour cela, il faudrait utiliser le peuple en s'appuyant sur sa volonte de connaitre des jours meilleurs pour arriver a ses fins. Alors on ramene les bonnes vieilles methodes qui paient toujours malgre tout parce que le peuple aveugle ne voit que du feu chaque fois. Les voila qui nous servent des memes slogan creux ici et la.
Pourquoi n'etaient-ils pas UN avec nous depuis 30, 27, 15 ans? Pourquoi deviennent-ils UN avec nous qu'apres la mort de celui qui a ruine le Gabon avec leur participation, mais qu'ils venerent jusqu'alors?

Si vous repondez a toutes ses questions et que malgre tout vous leur accordez le benefice du doute, alors je vous souhaite bonne chance...



11.Posté par St.Michael le 29/06/2011 10:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
LeGabonais,

Well done and fully supported.

Libération du pays d'abord des mains des oppresseurs étrangers biafrais/béninois/libanais/marocains et seulement ensuite laver le linge sale en famille aura un sens.

Faire autrement est une preuve de manque de vision et de vampirisme africain qui n'a jamais rien produit depuis 1/2 siècle.

Vivre ½ siècle an avance de son temps c’est de voyager dans le future, aller voir son future sans les bongo, et revenir au présent partager avec les autres à quoi ressemble notre future sans les bongo.

I have been in the future and I am just back….Our Future without bongo/PDG looks Bright and Great….this is bottom line.

Amen!

10.Posté par LeGabonais le 29/06/2011 01:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Débarrassons-nous de la famille Bongo et le reste, on discutera comme des grandes personnes responsables dans la sérénité! On fera ce qu'on voudra pour remettre le pays sur les rails, incluant demander les comptes à ceux qui ont volé. Si les anciens du PDG ont décidé de finalement soutenir le peuple dans ses aspirations pour la liberté, la bonne gouvernance, la justice sociale et la démocratie, accordons leur le bénéfice du doute jusqu'à ce qu'on se soit débarrassé de la famille Bongo qui est la véritable gangrène du Gabon pour le moment...

On n'a pas de besoin de croire aux politiciens actuels, s'ils s'alignent vers le changement que le peuple veut; c'est de bonne guerre. Ce sont les Pédégistes insistants et actuels qu'il faut combattre... Il ne peut pas régler tous les problèmes reliés au passé des anciens Pédégistes avant la libération totale du Gabon de la famille Bongo!




9.Posté par la pensee gabonaise le 29/06/2011 00:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Monsieurs Myboto, AMO,..., le peuple vous a elu depute depuis longtemps, mais qu'avez-vous fait pour eux jusqu'alors pour l'amelioration de leurs conditions de vie pour que, une fois de plus, il vous accorde leur soutien?
Ou sont passes les 25 millions de francs CFa/an que vous avez recus pendant de longues dates? Qu'en avez-vous fait?
Combien de fois chaque annee vous rapprochez-vous de ceux qui vous ont elu pour savoir leurs preoccupations les plus pressantes? Quand est-ce que les populations de vos circonscriptions ont ete-t-elles contentes de vous par les actions concretes que vous posez en dehors de vos poulets et t-shirt electoraux?
De quoi vous etes-vous prouvez pour pensez que vous etes les seuls pour pouvoir garantir un avenir prosperes a vos populations? quel bilan de votre activite politique?

Qu'avez-vous fait de tous les milliards recus quand vous etiez au PDG et que vous voliez au peuple? Le peuple en a-t-il proffite? Comment et quand? Si non, pourquoi ne le redez-vous pas au peuple sous forme d'action sociale en leur faveur pour les permettre pour vous rendre plus credible e leurs yeux?

Qu'est ce qui vous empechaient de parler de democratie, d'elections transparentes, de biometrie, de libertes de la presse, de toiletage de la Constitution, de lutter contre la mauvaise gouvernance? Pourquoi maintenant? Etes seulement sincere? Pourquoi devons-nous vous croire maintenant?

8.Posté par la pensee gabonaise le 28/06/2011 23:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Donc les UNistes veulent aller aux elections s'il y la biometrie? Que ces gens-la sont vraiment tetus! La biometrie est donc leur strategie? Il est meme etonnant que M. St. Michael ne fasse pas de commentaire la dessus, lui qui ne considere pas la biometrie comme la condition indispensable pour une transparence electorale chez nous. Bon, je le comprends: partisanerie oblige!

Je ne vois aucune logique dans tous les discours que ces leaders de la fameuse opposition nous pompent a chaque fois. Car je pense que:

- quand on se dit president en s'autoproclamant, que l'on forme un gouvernement, on ne cherche pas a etre elu depute, a moins que la Constitution bien que chiffon ait change;
- quand considere que le chef de l'emergence est un usurpateur, on ne peut accepter d'aller a des ellections organisees sous sa presidence usurpatrice, sinon c'est tout simplement confirmer sa legitimite en tant que president;...

J'avais deja predit, qu'au moment venu, les deputes du ventre, demanderons a leur betail electoral d'aller voter pour ne pas perdre les avantages de ce statut. La musique de "sans biometrie, pas d'elections", on nous l'a deja joue plusieurs fois, et nous savons comment elle se termine... Voila la "Vraie Elite" qui nous demande d'aller a des elections organisees par les PDGistes avec le prealable de biometrie: c'est que ces vieux-la, sont serieusement atteints de rouille! C'est que le passee n'a rien enseigne a ces vieux-la qui se font rouler dans la meme farine. Faites comme Mengara, a savoir, s'ils viennent chez vous et vous demande d'aller voter a des elections organisees par les PDGistes, donnez leur une baffle et ensuite deshabillez les!

Comment en homme responsable, on peut croire que les PDGistes peuvent organiser des elections ou ils perdent?! C'est tout s'implement un non sens pour un regime qui est fonder sur le vol, le viol, le mensonge, qui sont pour lui une question de survie. Ce sont la les programmes des genies de la NASA version UN? Sincerement, vous savez quoi: vos fusees d'atteindront meme pas les 200 m de hauteur.

7.Posté par TARA le 28/06/2011 18:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ojukwu Alain Ondimba, TES PAPIERS??
Ne nous embrouille pas. Tu es allé TUER des étrangers à Bitam mais LE VRAI CLANDESTIN en réalité C'EST TOI!

Tu mérites la tôle. Toujours noyé, immergé dans les "grands" discours, toujours des paroles. ça fait + de 2 ans que tu "gères" (car en réalité tu n'as pas le contrôle de la situation), bilan: Zéro pointé!

6.Posté par Titof le 28/06/2011 18:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
IL FAUT BUTER LE BIAFRAIS . /

5.Posté par Citoyen Libre le 28/06/2011 03:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ali Ben Bongo essaie de changer l'image désastreuse qu'il a reçue lors de sa récente visite à Washington!

Il a toujours de la difficulté à donner des exemples précis de ce qu'il a fait comme réforme pour changer le pays. Ali Ben patauge et patauge... Il répète les mêmes conneries sans vraiment dire ce qu'il fait de mieux que son père Omar... Bien essayé, mais râté!

Part 1
http://youtu.be/ZW7u2u8CIMw

Part2
http://youtu.be/8QkTdsR4Abc

Part3 (Ali Ben patauge sur Kadhafi, son mentor et nous dit que Omar Bongo n'a jamais demandé à l'armée de tirer sur les gens, hummm, et les opposants qui ont périt sous Omar? Apparemment qu'il y a des hopitaux pour tous les Gabonais selon Ali Ben; Des mensonges à gogo)
http://youtu.be/hHrjjrEp7xE

Part4
http://youtu.be/hK4p3O3Nntg



1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...