News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Les 5 priorités d'une opposition responsable, au régime d'Ali Bongo.

Le site de la Liberté - Doom Le vengeur le Mardi 16 Mars 2010 à 17:09 | Lu 872 fois

Les membres du nouveaux parti de l'opposition UN, ont pu s'en rendre compte lors de leur passage à Paris
et pendant la conférence tenue par ce parti. Les gabonais de la diaspora et certainement tous les
gabonais en général, ont des doutes sur plusieurs questions cruciales dont les membres de UN, il faut
l'avouer, ont eu du mal à fournir des réponses claires.
Ces questions cruciales sont compilées ici comme les 5 priorités fondamentales d'une opposition responsable, au régime d'Ali Bongo.



Gabon : Les 5 priorités d'une opposition responsable, au régime d'Ali Bongo.

5 priorités pour avancer

1. Quelle stratégie pour rendre les élections plus transparentes et en finir avec les holp-up électoraux.

Cette question est fondamentale.

Tous les gabonais sont désormais conscients que le pouvoir en place ne laissera jamais les urnes parlées au nom du peuple.
Pour une raison évidente, le résultat serait en toute évidence en sa défaveur. Face à ce constat que propose l'opposition ?
Tel était la teneur des question posées par la diaspora à André Mba Obame et à l'opposition dans son ensemble.

L'impression générale donnée par les membres de UN, semble laisser comprendre qu'un deal avec le pouvoir est en cours.
En effet, les membres de UN semblent très confiants sur une victoire possible aux prochaines législatives. Cette confiance démesurée a suscité beaucoup d'interrogations.<br/>
L'analyse de certains compatriotes laissait entendre qu'avec la complicité de la France, des tractations officieuses étaient en cours et expliquait en outre, la présence à Paris d'André Mba Obame et l'issu en serait la victoire de l'opposition aux prochaines élections législatives et par conséquent aboutirait à une cohabitation avec le pouvoir en place et à fortiori au partage du pouvoir entre l'opposition et le pouvoir illégitime en place.

En clair, les ex membres du PDG actuellement dans l'opposition au sein de UN, rentrerons dans le rang instaurant de fait un statut-co politique et donc une certaine stabilité politique, celle-là même qui régnait à l'époque de Bongo père.

Il va s'en dire qu'une telle stratégie est à l'opposé de la vision des gabonais qui désire le changement réel dans notre pays, une paix des ex pilleurs du pays au dos des gabonais.

2. Quel type de relation avec la France ?


La Diaspora et l'ensemble des gabonais du changement dénonce avec force le rôle de la France dans le holp up électoral.
Ils s'en sont plus que convaincu après la visite du président français au Gabon. La légion d'honneur décerner à Ali Bongo par Nicolas Sarkozy pour les bons les loyaux services rendus à la France (la sauvegarde assurée de ses intérêts au Gabon). Les gabonais aimeraient
qu'un opposant, le premier d'entre-eux en particulier tienne un discours ferme à la France en cohérence avec se que pense les
gabonais. Le courage en politique est une qualité, qui révèle les grands hommes. Avoir peur de la France est en soit accepter la
défaite et la main mise permanente de la France sur notre avenir.


3. Des alliances stratégiques


Mobuto a été renversé certes, militairement grâce à l'aide du Rwanda. L'opposition ne peut être replier sur elle-même,
se contenter du seul cadre gabonais pour évoluer. Elle doit se rapprocher d'autres oppositions africaines ayant les mêmes objectifs de
démocratie et avec une vraie vision de l'Afrique future. Elle doit aussi se rapprocher d'une grande puissance, les USA par exemple,
embauchés des hobbyistes auprès du congrès américains pour orienter la politique américaine en Afrique. C'est le moment de faire ces choses.
Nous avons un président noir aux USA, il n'est pas certain qu'il veuille accueillir ou traiter avec des dictateurs africains.


4. Organiser la mise sous pression du pouvoir en place


C'est à l'opposition de préparer, d'établir une stratégie de mise sous pression du pouvoir illégitime.
Une chose m'a frappé lors de la conférence de UN. A une question posée à AMO, sur la stratégie à mettre en place pour gagner les prochaines
élections. Il a donné comme réponse : Nous attendons, de vous tous, les gabonais de bonnes volonté, d'apporter vos idées....
On arrive pas au pouvour par miracle. Ce coup-ci, AMO m'a terriblement déçu. J'aurai attendu une réponse dans le style habituel :
"Nous y travaillons, je ne peux pas m'étendre là dessus pour des raisons évidentes". Tout le monde aurait compris qu'ils y travaillent. Il est plus qu'évident que ce n'est pas leur préoccupation. D'où la thèse citée plus haut, évoquée par certains compatriotes.


5. Préparez un vrai projet d'avenir pour le Gabon


S'opposer ne suffit pas, il faut aussi proposer un projet viable et réalisable au gabonais.
Certains opposants ont déjà présenté aux gabonais leur de la campagne de décembre 2009, leur programme politique pour un Gabon nouveau.
Il faut bien avouer que certain disposition de ces programmes n'étaient pas évaluer convenablement.
C'est le moment idéal pendant que le gouvernement illégitime cafouille de préparer de un vrai programme politique.
Un programme simple, efficace, estimé et réalisable dans des temps records. Car, en cas de changement les attentes seront grandes et il faudra faire vite.

Doom.

Mardi 16 Mars 2010
Doom Le vengeur
Vu (s) 872 fois




1.Posté par AE le 16/03/2010 17:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bjr chèr(e) compatriote,
bonne analyse. Mais je suis pas du même avis que toi concernant la proposition1. Tu sais, la politique c'est une course de fond, et non de vitesse. Si l'opposition gagne les législatives, je puis t'assurer que le Gabon est libéré?
Pourquoi? Comme tu le sais, il y aura désormais une cohabitation. Mais, c'est l'opposition qui gèrera le pays, et donc pourra mettre en place sa politique économique et sociale afin de sauver l'économie gabonaise. Ce qui est plus important, c'est que c'est cette opposition qui organisera dans ce cas les prochaines élections préidentielles. Elle mettra donc en place toutes les conditions de transparance et le Gabon sera enfin un pays démocratique.
En claire, c'est soit vous suivez la voie de MENGARA ou vous supportez encore 1 ans de pouvoir illégitime. Ce que l'UN vous a demandé c'est de ne pas tomber dans le piège du PDG, c'est-à-dire "On va encore faire comment?" et rester à la maison sans combattre.
Quelque soit la durée de la nuit, le soleil apparaittra.

2.Posté par ADN le 16/03/2010 20:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je suis d'accord avec AE dans son poste n°1 au sujet la cohabitation entre la majorité présidentielle et l'opposition s'il adevnait que l'opposition remportait les prochaines législatives au Gabon.

Par contre, je n'ai pas le même point de vue que Doom quand il fait une analyse sur les propos ci-après d'AMO: "Nous attendons, de vous tous, les gabonais de bonnes volonté, d'apporter vos idées.... " (déclaration d'AMO).

Pour ma part, apporter une idée à un homme politique ne signifie pas que ce dernier n'en a pas. Pour preuve lors de la rencontre des opposants avec Nicolas Sarkozy, vous vous souviendrai qu'ils ont déroulé un chapelet de propositions pour améliorer la démocratie au Gabon au Président Français:
1. Election présidentielle à deux tours
2. Revoir le fichier électoral
3. etc.

En définitve, je pense qu'en disant ce qu'il a dit et qui a déçu l'auteur (je le compren), les membres de l'UN veulent - pour ma part - développer la démocratie participative.

3.Posté par Doom le 16/03/2010 21:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ADN,
Je suis convaincu qu'AMO a des idées et l'opposition dans son ensemble, mais la réponse à certaines questions étaient un peu limite. J'ai plutôt décelé un manque de stratégie. Bref, nous sommes prêts à participer mais il appartient à l'opposition de définir un cadre précis pour mettre en pratique, si c'est son intention, la démocratie participative. Tous les gabonais de bonne volonté, se feront un plaisir d'y participer.

4.Posté par St.Michael le 17/03/2010 04:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
D’abord un coupd de chapeau à DOOM pour cette bonne analyse mes appreciations aux bonnes interventions et commentaires qui precedent et je n’aurais rien a rajouter.

Cependant, nul n’est sans savoir que le Pays n’est pas dans une situation normale. Le pays est en état de siège. Ce n’est pas St.Micahel qui le dit mais ce sont vos yeux qui voient le pays encerclé par les mercenaries etrangers y compris l’armée française au Centre et au Nord du pays, et vos oreilles qui écoutent les echos du pays comment tout est muselé.

Celui qui ose dire 1 est aussitôt licensié (Alexis Abessolo….) ou moleste (l’Archevèque…..).

Prudence, vigilance, Solidarite, Focus sur l’axe du mal Alibetbongo/pdg-francafrique.

Et ne soyons pas naifs de deballer toutes nos strategies de defense et d’attaques sur Internet. Il y a un canal pour adresser nos strategies et tactiques à l'Opposition (Blaise et Odjouna bede e-mails).


Internet c’est bien mais Internet peut avoir le ‘Back Fire Effect’.

So we need to stick to our good code of conduct while discussing our defensive and offensive core strategies.

Your Humble Servant, St.Michael.

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...