News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon: Le scandale de l’agence nationale des grands travaux: Nouvelles révélations

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Samedi 17 Mars 2012 à 12:21 | Lu 3859 fois



Gabon: Le scandale de l’agence nationale des grands travaux: Nouvelles révélations
Dans notre dernière édition, nous vous révélions cette affaire, ou plutôt le cauchemar de Franck Aliko, jeune ingénieur français d'origine ivoirienne, employé à la société Bechtel comme ingénieur principal d'interface-CAN 2012 depuis décembre 2010. Ecroué à la prison centrale de Libreville depuis le 19 décembre 2011 sur décision expresse d'un juge, Franck Aliko se voit tout refusé ; notamment, aucune communication avec sa famille qui ne comprend rien de cette histoire. Son employeur, la compagnie Bechtel, le lâche.

Approchée par la famille pour démêler l'écheveau dans cette affaire qui sent le roussi, l'Ambassade de France au Gabon reste évasive. Faits reprochés à Franck Aliko : faux et usage de faux et escroquerie de 11 millions de dollars à l'ANGT, dans une affaire de commande de 20 bus pour le COCAN Gabon qui aurait mal tournée (2 autobus exécutifs très luxueux répondant aux normes de sécurité présidentielle de 12 places; 2 autobus exécutifs luxueux de 24+1 places ; 16 autobus de type Country de 40 places).

A 3 mois du coup d'envoi de la CAN 2012, le Gabon n'avait toujours pas de bus pour le transport des équipes et autres délégations officielles. Pour rattraper le temps, Henri Ohayion, directeur général de l'Agence nationale des grands travaux (ANTG), responsable des commandes de ce genre, demande alors à Franck Aliko de lui référer rapidement à un fournisseur qui peut livrer des autobus dans les délais serrés. Et ce serait dans ces entrefaites, que le jeune ingénieur aurait fait main basse sur les fameux 11 millions de dollars US. Point à la ligne.

Sur le coup, nous soulevions un éventail de question : que gagne le gouvernement à ce que cette affaire soit tue ? De quelles preuves dispose réellement le ministère de la Justice ? Pourquoi chaque audience est-elle close ? Quel fournisseur a finalement livré les bus ayant servi au transport des délégations durant la CAN 2012 : AEB Optimum Management Ltd ou une autre compagnie ? Et à combien ont été achetés ces véhicules? Et puisque les 11 millions de dollars devant servir à l'achat des 20 bus ont été détourné, qui a alors payé l'achat des bus de la CAN 2012 et où a-t-il trouvé cet argent ? A moins que ce ne soit le gouvernement ; mais là encore, où a-t-il trouvé l'argent pour ce faire en seulement quelques semaines?

Ce questionnement nous a amené à fouiller davantage. Nous sommes finalement tombés sur de nouvelles révélations. Selon nos sources parmi lesquelles la famille de Franck Aliko, la véritable chronologie des faits est la suivante. En vue de l'acquisition des bus de la CAN 2012 Henri Ohayon demande à Franck de trouver des bus. L'ingénieur consulte ses contacts, puis présnte ses trouvailles au patron des grands travaux.

AEB Management Ltd, entreprise anglaise basée à John Street à Londres, présente la meilleure offre. Mais du fait que les délais sont si courts, car il s'agit de bus construits sur commande, Franck Aliko, tique depuis le début cette affaire, se retire ne veut pas connaître la suite du deal. Au nom de l'ANGT, Henri Ohayon exécute donc un contrat avec et AEB Optimum Management Ltd pour 6 millions de dollars. Les conditions du fournisseur sont : 50% à la commande, et 50% par lettre de crédit d'une banque européenne. Henri Ohayon, en sa qualité d'Administrateur de crédits de l'ANGT, présente une facture à l'agent comptable de $11 millions de dollars pour l'achat des bus. L'agent comptable paye les millions d'un coup, ni chose curieuse, à société « inconnue ».

Le directeur général de l'ANGT transfère $3 millions à AEB Optimum. Henri Ohayon envoie sans avertir une lettre de crédit à AEB Optimum Management Ltd, d'un montant de $3 millions de dollars émanant d'un bureau parisien d'une banque gabonaise. Selon nos informations, « Ce transfert comporte trois (3) erreurs majeures. Tout d'abord, transférer des dollars (monnaie américaine) sur un compte sterling (monnaie anglaise), est interdit en Angleterre dans ce genre de transactions.

Secundo, la lettre de crédit n'est pas valide, car elle n'a pas été générée à la demande du fournisseur et sans les documents du fournisseur (pour ceux qui ne le savent pas, c'est le fournisseur qui déclenche une lettre de crédit et dicte son contenu et pièces afférentes au client).

Troisième erreur, enfin : la lettre de crédit n'émane pas d'une banque européenne ni d’une banque reconnue par la banque anglaise d'AEB Optimum ». Faute donc de ces 3 erreurs, AEB Optimum, le fournisseur de bus, refuse la lettre de crédit de M. Ohayon et la rejette. Pour débloquer les négociations, Franck est alors remis dans le circuit. Et une fois l'affaire redémarrée, l'ingénieur est de nouveau écarté des pourparlers. Henri Ohayon renvoie une lettre de crédit, en passant cette fois par la Dutch banque. AEB Optimum refuse à nouveau l'argent et demande à sa banque de bloquer la lettre de crédit; le temps, pour eux, de régulariser ce paiement selon la bonne procédure.

« Comme le ferait toute société qui se respecte », nous fait relever notre source Internet. °Ohayon demande à au moins deux occasions de rencontrer AEB Optimum en « privé ». Demande refusée tout net par l'intéressé, qui opte plutôt pour un rendez-vous d'affaires en présence de collaborateurs. Le directeur général de l'ANGT n'en veut pas, et insiste sur le caractère « privé » que doit revêtir la rencontre. Frustré par le refus catégorique opposé par AEB Optimum Management Ltd à tout rendez-vous « privé », Henri Ohayon se fâche brise le contrat et révoque la lettre de crédit. Le fournisseur anglais entame alors une procédure à Londres contre l'ANGT pour rupture abusive de contrat pour la valeur restante du contrat ; soit $3 millions de dollars.

Franck Aliko, qui est allé en vacance entre-temps, est rappelé en grande pompe par Henri Ohayon qui l'accuse d'avoir détourné $8 millions sur un contrat de $11 millions de dollars. D'abord mis à pied par le directeur général de l'ANGT, Franck est finalement renvoyé par son employeur, la société ainéricaine Bechtel. Avant d'être, le 02 décembre 2011, soit le lendemain, arrêté puis écroué à « sans famille » où il croupit encore à ce jour, pour le vol de - finalement- 8 millions de dollars au lieu des 11 de départ.

De son côté, AEB Optimum Management Ltd accompagné de ses avocats, rencontre les conseils de l'ANGT dont un certain Georges Arama, vieil ami de Henri Ohayon, soutient-on. Pour calmer le jeu, la partie gabonaise fait une offre: la libération de Franck Aliko contre le retrait de la plainte par l'entreprise anglaise. Offre rejetée par AEB Optimum Management Ltd qui tient son engagement et livre les bus de la CAN 2012. L'ANGT doit toujours $3 millions à AEB Optimum Management Ltd pour les 20 bus livrés. Le procès entamé à Londres par l'entreprise anglaise contre la partie gabonaise, suit son cours, selon toujours nos sources. Cependant que le bouc émissaire, Frank Aliko, continue, lui, de pourrir en prison à Libreville.

Markky Edzang Zuè
(Le Temps Cote d'Ivoire)

Samedi 17 Mars 2012
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 3859 fois




1.Posté par EMVO OBAME le 18/03/2012 05:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Edzang Zue Mbolo, j'espere que tu vas bien. Je crois que vous avez bien fait d'aller voir la famille de l'interesse. Sans pour autant defendre ses voraces de l'ANGT, je me doute que la famille du frere Ouestaf et de surcroit Ivoirien, puisse te fournir une information credible. Avec le peu de connaissance que j'ai de nos freres quand ils viennent au Gabon, cela m'etonnerait qu'il ne soit pas totalement implique, les Africains qui ne sont pas gabonais ne se posent pas les questions, quand ils viennent a se faire embauche au Gabon dans un poste strategique, de savoir pourquoi pas un Gabonais lui meme. J'en connais tellement dans ce domaine qui travaillent meme hors du Gabon, je veux dire en Eurpe et en Asie(Japon). Non ils se disent que les Gabonais ne valent rien, ne connaissent rien, et qu'ils peuvent meme arriver a contourner les loups qui les embauchent pour un sale travail de detournement. Moi je dis laissons, le temps nous dira la verite dans cette affaire. 11 millions de dollars devant un Ivoirien qui voit comment on detourne le reste sans bouger un petit doigt, en plus au Gabon chez les maboules, alors qu'il a toute la latitude, cela m'etonnerais fort bien. Bien a vous

2.Posté par Ntsonda Le Con le 18/03/2012 13:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les fossoyeurs du Gabon depuis kala kala: Les BONGO. A chaque fois qu'on creuse, on retrouve toujours 1 BONGO dans les affaires louches du Gabon, jusqu'en occident. Et maraboutée qu'elle est, la population laisse faire. Les gabonais ne méritent que ce qui leur arrive. Mais la bonne nouvelle c'est que le monarque aux pleins pouvoirs OJUKWU s'en ira, naturellement ou non, et ce, plus tôt que prévu.

3.Posté par ONDIMBA OKIAS le 18/03/2012 13:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

CE QUI EST TRISTE ET HONTEUX AU GABON , C'EST QU'ON ATTRIBUE TJRS LES POSTES STRATEGIQUES AUX ETRANGERS , ET LES GABONAIS LAISSENT FAIRE . LE MABOULISME DES GABONAIS A VRAIMENT ATTEINT LE SAUMOME. JUSQU'A QUAND MON DIEU ?

4.Posté par Baisema le 19/03/2012 09:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A lire cet article je comprends qu'il n'est pas du tout fûté ce Ohayon Henry.Après un tel scandal,avec le peu de dignité qui lui reste,il aurait dû démissioner de ce poste.Cet incompétent à voulu corronpre les anglais...il pensait avoir à faire à qui,à des crèves la fin du Gabon?Non...Ohayon,franchement,tu devrais laisser la place à un autre.Mais vu qu'on est au Gabon émmergent,je suis sûr que tu garderas ce poste.

5.Posté par Gabon Nerveux le 09/08/2012 02:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Encore une fois les gabonnais se font bananer par un faut concepte de "Gabon emmergent" on est plus tot dans une Gabon immerger, et qui coule dans la bétise, où est la classe intélo de ce pays, comment laisser des étrangers decider à la place des Gabonais, comment un gouvernement peut se laisser acheter au profit de ses espèce d'agences qui ne sont q'une grosse harnaque nationale, le pays à été vendu par le Groupe Administratif des Bongo Ondimba National (GABON)!! lol!! reveillez vous mes chèrs Compatriotes, même ta maison est déjà vendu aux libanais et aux Turk.....

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...