News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Le régime se préparerait-il à entrer en guerre contre le peuple gabonais ?

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Jeudi 2 Août 2012 à 21:49 | Lu 2439 fois



Gabon : Le régime se préparerait-il à entrer en guerre contre le peuple gabonais ?
Au sortir de sa visite honteuse en France, le putschiste gabonais s’est rendu peu de temps après en Turquie.
Pourquoi la Turquie ? Tout simplement, parce que le régime entend s’approvisionner en armes de combats et qu'il est prêt à en user face à une population avide de démocratie. Cette inquiétude du régime est grandissante à voir le succès triomphant du meeting des démocrates rendant compte de leur déplacement en France et des soutiens directs et indirects reçus.

Le petit appareil militaro-policier gabonais, autour de la garde présidentielle crée par Bob Denard et les services secrets français dans les années 60, s’active à la présidence de la République gabonaise. L’objectif est d’impliquer le plus possible la base militaire française et les ressortissants étrangers. Ce sont les moyens trouvés pour justifier une répression violente des démocrates gabonais et de la population si celle-ci s’avisait à un quelconque discours ou à des manifestations en faveur du changement..

• Quelles sont les raisons de cette extrême nervosité ?

En tout premier lieu, le moins que l’on puisse dire est que la défaite de Nicolas Sarkozy n’était pas du tout dans les plans du régime, qui avait depuis longtemps, usé et abusé de généreuses mallettes auprès de membres éminents de l’ancienne majorité à tel point que l’ambassadeur du Gabon en France, Germain Ngoye Moussavou, ancien plumitif du régime dans le journal gouvernemental « l’Union » n’avait pas hésité à signer d’odieuses chroniques d’insultes à l’endroit de François Hollande alors premier secrétaire du Parti socialiste. Récemment nommé à Paris, le régime se sentait intouchable à travers ce sinistre individu qui avait pu impunément traiter ainsi celui qui était alors un des candidats à la primaire socialiste, François Hollande.

L élection de François Hollande a été vécue comme un drame pour le clan à tel point que les bouteilles de champagne ont été ouvertes au palais présidentiel de Libreville, lorsque la foudre a menacé l’avion du nouveau président de la République française en partance pour l’Allemagne et qu’il est revenu en catastrophe à Paris. Certains ont commencé à proclamer que le nouveau Président de la République n’était plus de ce monde, qu’une nouvelle élection allait avoir lieu ramenant Nicolas Sarkozy au pouvoir !

La visite récente du putschiste gabonais en France s’est déroulée dans des conditions protocolaires minimales: aucun tête-à-tête, aucune chaleur…et finalement un régime délégitimé qui n’obtient rien. Au contraire, au-delà des quelques formules, le communiqué officiel est clair sur les attentes démocratiques. Or, les Gabonais savent que le régime n’a pas du tout l’intention de se préoccuper de démocratie au Gabon qui le ferait entrer dans une culture dangereuse pour son propre avenir. Au contraire, le régime prépare la guerre civile qu’il attise régulièrement en utilisant les divisions ethniques anti-fangs


En parallèle, depuis le Gabon, le régime lance des campagnes d’insultes à l’endroit du Gouvernement français, notamment sur le ministre du développement, Pascal Canfin, indiquant par là une perte totale de maîtrise de la situation par le clan.

Le conseil exécutif du Mouvement Civique du Gabon exige l’arrêt immédiat des insultes du parti-Etat à l’endroit de la France et de son Gouvernement.

La France est le principal partenaire du Gabon et il est inacceptable que le régime illégitime se livre ainsi à des violences verbales envers un pays ami.

• La Françafrique en très grande difficulté !

Sur le continent, le départ de Sarkozy a mis en difficulté la Françafrique.

Gabon, Congo, RDC, Cameroun sont des pays sous la coupe de clans aux prises avec des trafics financiers de tout genre.

Mais, nul doute que le tour du clan Bongo arrivera. L'on connait son immense fortune accumulée dans le monde entier dont la restitution devra se faire au peuple gabonais.

La France a commencé à jouer son rôle en prenant ses distances avec les principaux acteurs des Biens mal acquis, elle doit aller plus loin en relayant certaines dictatures les plus avérées au ban des nations.

L’occasion lui en est donnée puisque la France exerce pendant tout le mois d’août la présidence du Conseil de sécurité des Nations Unies. Ce serait donc le moment pour elle de lancer un appel fort en faveur du changement démocratique en Afrique francophone et de poser des bases pour des transitions démocratiques dans les pays francophones. Les populations le demandent.

• Les démocrates sont mobilisés et préparent le changement !

Il est temps d'en finir avec le sous-développement du Gabon, pays dont les principales richesses sont dilapidées, le massacre écologique (voir l'affaire de la société Olam soutenue par le clan avec la complicité de milieux d'affaires de Singapour) et l'abolition des libertés publiques (les étudiants arrêtés et encore emprisonnés, jugés dans des pseudos-procès politiques).

Comme cela a été vu au cours des conclusions autour des rencontres de Paris avec André Mba Obame, Zacharie Myboto et Jean Eyeghe Ndong, les démocrates gabonais avec la société civile et les syndicats sont très mobilisés et avancés dans les propositions visant à permettre une rapide transition vers la démocratie: une Conférence nationale souveraine qui sortira le pays de la crise, et la préparation d'élections générales sous l'égide des Nations unies, de l'Union européenne et de la nouvelle Union africaine dirigée par sa présidente sud-africaine.

La conférence nationale constituante pour sortir le Gabon de la crise politique et sociale

La Conférence nationale souveraine est indispensable pour sortir le Gabon du blocage politique et social dans lequel il est plongé depuis 2009, après l’élection frauduleuse qui a conduit à la perpétuation du clan Bongo au pouvoir depuis 45 ans.


André Mba Obame, ancien candidat à l'élection présidentielle, et vainqueur de celle-ci.

La gouvernance politique totalement défaillante n’a pas encore anéanti l’économie du pays mais, sans changement rapide, il ne sera pas possible de la redresser et d’apporter à ses habitants le confort auquel ils ont droit.

Formidable succès populaire: le meeting des démocrates rendant compte à la population des rencontres de Paris


Il faut bien comprendre qu’il n’y a pas de développement possible sans démocratie.

Le conseil exécutif du Mouvement Civique du Gabon appelle les forces armées régulières à cesser de sauver le clan Bongo, à s'opposer aux violences commises par les mercenaires du clan, dite « garde républicaine », visant à terroriser la population, et à venir en soutien de la démocratie au Gabon.

Le Mouvement civique du Gabon appuie la marche citoyenne organisée pour la tenue d’une conférence nationale constituante au Gabon

Le Changement au Gabon, c’est maintenant!

Le 2 août 2012.


Mengue M'Eyaà
Présidente du Conseil éxécutif
Mouvement Civique du Gabon

http://mouvementciviquedugabon2009.unblog.fr




Jeudi 2 Août 2012
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 2439 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

21.Posté par NGOUAMOUTOU le 09/08/2012 17:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Koumba, pas de violence citoyen. Apprends à accepter tes compatriotes avec leurs tares.

20.Posté par MERCI CHABONNA le 06/08/2012 20:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
chacun de nous a sa facon d'analyser la chose mais le plus important pour nous est d'arriver au bout de notre combat qui est de virer ali.apres,on est libre de choisir qui on veut pour diriger notre pays,pas forcement AMO.ce n'est pas parce que c'est le plus fort que certains le soutiennent mais parce que il est le plus aduler du moment et capable de se mesurer au pouvoir.arretons de blablater sur cette affaire de AMO ancien pedegiste car nous savons tous(pour ceux qui le savent) qu'en matiere de strategie,le plus dangereux de tes ennemies est celui qui vit ou a vecu avec toi et donc connait tes moindres secrets.l'un de nous a souligne MACKY SALL qui fut PM de wade,avant d'etre son tombeur DEMOCRATIQUE.arretons de nous distraire avec sa.chaque revolution a besoin d'un leader et a l'heure actuelle mieux qu'AMO nous n'en avons pas.mettons nous derriere sans pourtant remettre notre avenir en ses mains car nous ne sommes pas une bandes d'aveugles et d'estropies.tout ceci signifie simplement mais en toute sagesse :LA CONFIANCE N'EXCLUT PAS LA MEFIANCE.

19.Posté par cedarsanghor le 04/08/2012 15:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
post1...tu ne sais pas qu'un homme peut arrêté de faire du mal et repartir sur de nouvelles base? c'est ce qu'on appel se ressaisir.
Ali tu ne t'en sortira pas, moi-même je te collerai ma main au visage avec appui et détermination...

18.Posté par LEBANGADODUPIVO le 04/08/2012 15:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Poste 11 moi je suis calé avec toi.Moise à woké avec Phara. Après le même boy a décidé de barré pour revenir lui faire ça dure.
AMO a refusé de continué dans cette voie c'est pourquoi il à barré le NKAMA du PDG. Si les autre sont resté c'est parcequ'il veulent continué à bêlai le Gain du gaboma.

17.Posté par FLAURA le 04/08/2012 01:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
SOYEZ VIGILANTS ET FIER , ÉPRIS DE DEMOCRATIE ET DE LIBERTE DU PAYS CONTRE LA DICTATURE .

16.Posté par FLAURA le 04/08/2012 01:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ENSEMBLE NOUS VAINCRONS L'IMPOSTEUR EN PLACE ET SA BANDE DE ZOZO .

15.Posté par gabao le 03/08/2012 16:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
pour moi ce que je veux c'est le changement,mais ont doit comprendre une chose que le faite les anciens du pdg aujourd'hui ont la conscience que hier le pays etait mal géré donc c'est le contraire aux gouvernement qui n'accepte pas les critique.le pays va mal,donc je prefere soutenir les anciens(opposants).qui reconnait que le systeme est pourrie .

14.Posté par Le Gabonais le 03/08/2012 16:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ Poste 10 SAGESSE GABAO

La minorité n'a jamais eu raison de la majorité si ce n'est par la fraude, le mensonge ou la force de la baïonnette.
Si la majorité a voté pour Mba Obame en 2009, c'est que vous avez tout faux, car il aurai été "MOINS CRÉDIBLE" au lendemain de sa démission du pédégé qu'aujourd'hui.
Les actes qu'AMO et ses amis de l'UN posent et qui donnent de l’insomnie au pouvoir (lequel pouvoir n'a jusqu'à présent donné aucune preuve de sa capacité à gérer notre cité) suffisent pour convaincre qu'il y a des gabonais de l'ORDRE ANCIEN qui refusent la médiocrité et l'imposture;
J e crois en la capacité de l'homme gabonais à transcender certaines barrières pour privilégier l’intérêt général, c'est là une des valeurs cartésiennes des familles gabonaises.

JE CONNAIS MES ORIGINES, JE RESPECTE ET APPLIQUE CE QUI NOUS EST TRANSMIS DE GÉNÉRATION EN GÉNÉRATION.

Nous n'avons rien de commun avec les Ibo, pour qui la vie d'un autre n"a de valeur que si elle te profite, sinon l'éliminer







13.Posté par Mlutherking le 03/08/2012 15:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ 12 ali bongo n'a jamais été fort quelque soit le domaine, ne confond pas entre tricheur , bidouilleur , assassin , mafieux usurpateur du pouvoir qui sont les mots qui qualifient ton soit disant président. tout cela va bientôt finir et cela finir que vous le vouliez ou pas. vous les pdegistes vous avez transformé le pays en un sanctuaire de pauvreté et de misère, où le mensonge devient la vérité, la vérité devient mensonge, ou le dernier est le premier, le premier est le dernier. un mot le Gabon est un pays en envers. petit rappel: le voleur a 99 jours mais le propriétaire en a qu' un seul. ce qui a été volé doit être rendu et se sera rendu d'une manière ou d'une autre.

12.Posté par EBOLA le 03/08/2012 14:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mon cher ton analyse a ete faussee au moment ou tu as prononce le nom de ANdre Mba OBAME. Les mecs arreter.... je vous assure que c'est ce qui fera le point fort de ABO. Je vous assure que le point fort de ALI c'est AMO. Des que vous credibiliser MAB OBAME dans n'importe quelle analyse Ya LAI devient tres tres fort. AMO n'a rien fait pour ce pays... Rien. et aujourdhui vous voulez donner le pays a ce type la jamais sa je dis jamais j n pourrai pas le concevoir...

1 2 3
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...