News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Le rapport de force des héritiers Bongo, Pascaline l'héritière du coffre fort de papa

Le site de la Liberté - Source : Koaci le Mardi 24 Août 2010 à 07:34 | Lu 2873 fois



Gabon : Le rapport de force des héritiers Bongo, Pascaline l'héritière du coffre fort de papa
C’est à de véritables démonstrations de force, que se livrent les principaux héritiers de feu président gabonais Omar Bongo Ondimba, les rejetons Ali, qui telle une dynastie a ‘’hérité’’ du pouvoir politique, et l’aînée des enfants d’Albert Bernard Bongo, selon la première version de son patronyme, citons Pascaline M’ferry, qui est l’héritière du coffre fort de papa. Les deux aînés se livrent une guerre de leaderships sous fond de contrôle absolu du gâteau familial.

Déjà avant la mort de papa, ya Pascaline clamait officiellement qu’elle se voyait bien dans le rôle de première dame, une sorte d’adresse indirecte à un petit frère, qui lui également ne faisait pas mystère de ses velléités de succéder à papa. En bon manager, le jeune Albert, devenu plus tard après sa conversion à l’Islam, Omar, s’investi dans un partage de rôle visant à conserver la cohésion familiale, en vue d’une interdépendance au nom des intérêts supérieurs des Bongo.

C’est ainsi qu’il décide de confier la clé de la décision à Pascaline, et l’artifice du pouvoir politique à Ali, qui passa les trente derrières années de vie de papa en qualité de ministre, dès la sortie de ya Pascaline du gouvernement, pour gagner la tour de contrôle des intérêts stratégiques d’Omar au sein du cabinet présidentiel, en qualité d’inamovible et incontournable directeur de cabinet à vie de papa, pardon, du chef de l’Etat gabonais.

Aucun des deux enfants ne souhaitant s’effacer au profit de l’autre, s’ouvre alors une guerre de tranchées, avec pour finalité dévoilée, la course effrénée vers le trône. La stratégie d’approche est quasiment identique, c'est-à-dire, placer ses hommes de confiance à des postes de décision pour le contrôle de la machine étatique d’une part, et d’autre part du parti de papa, le parti démocratique gabonais au pouvoir, qu’à fini par contrôler Ali, qui en bonne héritier politique, ne s’est pas fait prier d’user du forceps, pour succéder à papa à la tête du pays, à l’issue de la présidentielle anticipée du 30 août 2009, organisée à la suite du décès du président Omar Bongo Ondimba.

Election contreversée qui avait finalement bénéficiée de l’onction officielle de ya Pascaline, qui a mis un terme à la trêve du rapport de force après l’entrée en fonction d’Ali, probablement en raison du non respect par la partie d’en face, des termes de l’alliance imposée par la circonstance du scrutin. La hache de guerre est depuis lors officiellement déterrée, en dépit des jeux des images utilisés pour distraire l’opinion.

La toile de fond de cette guerre de clochet, est le refus de ya Pascaline de mettre les fonds familiaux sous son contrôle, au service de la politique du chantre de l’émergence, dont de nombreux chantiers sont mis à mal en raison d’insuffisance de finances. Selon toute vraisemblance, ya Pascaline conditionnerait la mise à disposition du pognon, à un deal claire et précis, sur sa marge de manœuvre dans la dynamique de succession du pouvoir politique. Les médiations menées par la France au nom de ses intérêts avec la famille ‘’propriétaire’’ du Gabon par la magie des turpitudes de la françafrique, n’ont jusqu’ici rien donné.

Les deux parties continuent de s’observer dans une méfiance réciproque, tout en manifestant dans une prudence de tous les instants, des velléités de rapprochement. Qui vivra verra


Mardi 24 Août 2010
Source : Koaci
Vu (s) 2873 fois




1.Posté par Ho-Hi L'archer le 24/08/2010 11:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Que du bla-bla, je n'ai rien appris de nouveau sur le fond.

2.Posté par essokamouna le 24/08/2010 12:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Vraiment du bla bla bla!!!

3.Posté par Diaz le 24/08/2010 13:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Qu'ils s'entretuent, ce n'est pas notre problème. Tous ce qu'on veut, c'est qu'ils laissent notre pays tranquille et repartent en Centrafrique d'où est venu leur pygmée de père.

4.Posté par Siegfrid17 le 24/08/2010 17:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A Diaz,

tu divagues cher compatriote. retrouves la raison ,je t'en conjure.

5.Posté par Chikougounia le 25/08/2010 03:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ouaafff! ouaaff!! n'importe quoi!
Vous pensez que les Bongo vont risquer l'argent volé dans les chantiers de l"émergence"?!
Qui est fou???

6.Posté par Ho-hi larché le 25/08/2010 03:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
En effet...

7.Posté par ratzinger2010 le 26/08/2010 10:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A Segfrid17
Diaz ne divague pas il dit la vérité, ce n'est un secret ppour personne, bongo était centrafricain d'origine, il faut l'avouer c'est qu'une bande d'Etranger qui dirigent notre pays, voila pourquoi ils s'enfoutent éperdument du developpement de ce pays, c'est la triste réalité. qu'ils s'entretuent ce sera une très bonne afaire et qu'ils laissent les gabonais s'occuper les affaires de leur Gabon chéri, et que ces etrangers retournent d'où ils viennent dépuis qu'ils sont là rien n'a changé et rien ne changera tant qu'ils seront là, je sais qu'un jour nous les vaincrons et nous recuperons notre très cher pays. Amen

8.Posté par CHE2 le 26/08/2010 23:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Une famille d'assassins et de voleurs qui se prend pour les dieux du Gabon!!!!

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...