News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Le rale bole d’une Gabonaise à Libreville

Le site de la Liberté - La Révolution LVDPG le Lundi 3 Août 2009 à 06:56 | Lu 372 fois

Madame M., habitant le quartier Alibandeng, à Libreville, subit depuis cinq ans un véritable calvaire, depuis qu’un ressortissant coréen est venu lui demander en 2004 une parcelle de terrain. Après avoir versé une avance, il demande le remboursement de son argent. Lorsque madame M. veut lui rendre son argent, il refuse et réclame à nouveau sa parcelle. Mais entre temps, de nombreuses villas ont été construites sur la parcelle. Faux papiers, corruption, menaces de mort, prison, depuis 2004, madame M. subit la loi de ce ressortissant coréen.



Gabon : Le rale bole  d’une Gabonaise à Libreville
Il est 9 h 00 lorsque nous arrivons chez madame M, au quartier Alibandeng, à Libreville ce 1er août 2009. Depuis une semaine, cette mère de famille reçoit des menaces de mort au téléphone, lui assurant qu’on va venir la tuer ce 1er août à 10 h 00. Entre détresse et incompréhension, elle raconte son histoire.

«En 2004, il y a eu un Coréen, alors que maman vivait encore, qui est venu nous demander une parcelle. Soit disant qu’il voulait faire une usine. On a fait une réunion de famille et on a accepté de lui donner la place. Et maman lui avait fixé un prix de 15 millions de francs CFA. Le Coréen nous a fait une avance de 8,5 millions de francs CFA.

Quand il a amené le cadastre dans les lieux, je ne sais pas qui lui avait raconté que soi disant le terrain n’était pas à nous. Il est venu faire le tapage et il a demandé un remboursement. Moi étant malade, j’ai fais un mois hospitalisée et ce Coréen venait me menacer jusqu’au lit de l’hôpital en demandant le remboursement. Si bien que le grand frère a été obligé de faire cession à d’autres personnes pour avoir cet argent, parce qu’on l’avait déjà dépensé. Une fois qu’il a eu la somme, on a amené le coréen chez le chef de quartier pour lui remettre son argent.

A notre grande surprise, après avoir donné la somme, le Coréen a refusé de reprendre son argent et il dit qu’il veut le terrain. Mais le terrain était déjà donné à d’autres personnes qui ont déjà construit. On ne sait pas ce qui se passe, depuis 2004 jusqu’en 2009, il refuse de prendre son argent. Et les gens à qui le grand frère avait fait la cession ont déjà construit de grandes maisons.

Il a amené l’histoire là au tribunal. Nous sommes partis au tribunal en 2004, on avait pris un avocat. L’avocat avait dit tout simplement que le terrain a été déjà donné à d’autres personnes donc ce n’est plus possible qu’il reprenne le terrain. Ce qu’on veut c’est qu’il reprenne les 8,5 millions de francs CFA. Il n’a pas donné la totalité des 15 millions de francs CFA. Il a donné 8,5 millions de francs CFA et un chèque de 6 millions de francs CFA. Mais nous n’avons pas touché le deuxième chèque parce qu’il s’était déjà désisté. Et jusque-là il ne veut pas reprendre son argent et depuis 5 ans je suis perturbée, je ne dors pas.

Cela a même continué sans que je sache. Parce que depuis 2004 où nous sommes partis au tribunal, on ne m’a plus rappelé là-bas. Donc ce Coréen s’est certainement mis à donner de l’argent au tribunal là bas, je vois seulement les décisions qui viennent. En 2004 ils avaient dit qu’il y avait non lieu puisque le Coréen n’avait pas de papiers qui attestaient que le terrain est à lui. Donc on avait juste à lui rendre les 8,5 millions de francs. Mais il ne veut pas l’argent.

Et depuis 2004, il ne fait qu’amener des papiers falsifiés. Moi je pense qu’il passe tout son temps à payer les gens au tribunal. En 2006, on m’a convoqué au tribunal. Quand je suis arrivée le Coréen était déjà là-bas. Je le voyais aller de bureau en bureau. Un moment, on m’emmène dans le bureau d’un juge, on ne me donne même pas la parole. Quand je dis que je veux m’expliquer, on ne me dit pas question, on me dit de signer. Une fois que j’ai signé, les gendarmes m’ont pris et m’ont emmené en prison directement. Le même jour je suis même tombée en syncope. .Je suis rentrée en prison le 2 juin 2006 et je suis sortie le 14 septembre parce que j’avais mon grand frère derrière qui s’est battu pour qu’on me laisse au moins une liberté provisoire.

Aujourd’hui au tribunal on donne raison au Coréen qui n’avait rien fait dans les lieux, qui refuse de prendre son argent et qui veut venir casser les maisons des autres. Je ne comprends pas ce qui se passe. Nous demandons que le Coréen reprenne ses 8,5 millions francs CFA, et qu’il laisse ceux qui ont déjà construit tranquilles, puisque c’est lui-même qui avait refusé.

Moi je ne sais pas pourquoi pour 8,5 millions de francs CFA, il viendra casser des maisons qui valent des centaines de millions.

Jusqu’à présent je reçois des menaces. Il avait commencé à me dire qu’il allait me tuer. Et j’ai des appels inconnus, pour me dire «viens à telle place, tu vas voir, on t’attends». La dernière fois c’était pour me dire qu’ils voulaient me donner des millions, que soit disant ils m’attendaient à la Banque centrale. Heureusement que je suis très méfiante, je ne suis pas partie. Un appel inconnu, qui me dit de venir à la Banque centrale parce que mes millions sont déjà là. J’ai fini par comprendre que si je partais, j’allais trouver la mort là-bas. Tout le monde a entendu ces menaces. J’ai averti la PJ, ils m’ont demandé d’attendre.

Et maintenant les gens à qui nous avons fait la cession s’en prennent aussi à moi parce que le Coréen les embête. Moi je croyais que nous devions former un bloc pour s’attaquer au Coréen mais ce n’est pas ça. Il y a des menaces de mort, ils disent qu’ils vont me montrer, etc.».

Pour mettre fin à cette sombre affaire qui n’a que trop durer, il serait sûrement judicieux que le tribunal dise le droit afin de départager les parties au mieux de leurs intérêts.
Publié le 03-08-2009 Source : Gaboneco.com Auteur : Gaboneco

Lundi 3 Août 2009
La Révolution LVDPG
Vu (s) 372 fois


Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...