News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Le «protocole d'accord révisé» proposé aux enseignants par le gouvernement d'Ali Bongo

Le site de la Liberté - LVDPG - Actualité en ligne 24h/24 le Vendredi 6 Novembre 2009 à 17:43 | Lu 1218 fois

C'est la base qui statuera le 7 novembre prochain sur le nouveau protocole d'accord révisé, proposé à la Convention nationale des syndicats du secteur éducation (CONASYSED) le 3 novembre dernier par le chef du gouvernement Paul Biyoghe Mba. Pour sortir de la grève, le nouvel accord propose la satisfaction des revendications restées en suspend selon un échéancier étalé sur les lois de finances 2010 et 2011.



Gabon : Le «protocole d'accord révisé» proposé aux enseignants par le gouvernement d'Ali Bongo
La réunion du 3 novembre dernier entre les leaders de la Convention nationale des syndicats du secteur éducation (CONASYSED) et le Premier ministre, Paul Biyoghe Mba, a permis de soumettre aux enseignants le nouveau protocole d'accord révisé pour mettre fin à la grève qui paralyse le système éducatif depuis la rentrée 2009.

Ce nouveau document propose la satisfaction des revendications restées en suspend selon un échéancier répartissant ces importantes dépenses sur les lois de finances 2010 et 2011.

Au terme de cette première séance de travail, les leaders syndicaux du secteur éducation ne semblaient pas convaincus des nouvelles propositions du gouvernement pour mettre fin à la grève.

Concernant les situations administratives d'abord, le gouvernement a expliqué que seuls 888 postes budgétaires seraient actuellement disponibles dans la fonction publique, qui seront prioritairement octroyés aux enseignants dès le rapport de l'audit commandité sur la Fonction publique. Le reste des postes à attribuer devrait pouvoir l'être dès l'ouverture des nouveaux postes budgétaires en 2010, a précisé le Premier ministre, en annonçant par ailleurs un mécanisme de revalorisation des présalaires.

Le protocole révisé stipule par ailleurs que les centres de gestion des ressources humaines seront installés dans chacun des départements concernés par les questions de l'éducation et de la formation dans le courant de ce mois de novembre. Sur l'intégration des 751 auxiliaires à la catégorie B2 de la Fonction publique, le protocole révisé donne son aval après l'examen du rapport d'audit sur les effectifs de la Fonction publique.

Au chapitre clé du paiement des rappels, le gouvernement a rappelé que le montant global du aux enseignants s'élevait à 21 milliards de francs CFA, dont plus de 7 milliards ont d'ores et déjà été versés et 3 milliards le seront dès janvier prochain.

Le protocole révisé propose ainsi l'échelonnement du reliquat sur la loi de finances 2010 avec 3 milliards de francs CFA versés à la fin du mois de mars ; 3 milliards fin juin ; 2 milliards fin septembre et 3 milliards fin décembre. Quand aux rappels non calculés, le document prévoit un échéancier pour les intégrer à la loi de finances 2011.

Le gouvernement conditionne enfin le paiement intégral de la Prime incitative à la fonction enseignante et des vacations à la reprise des cours sur l'étendue du territoire national. La mensualisation de la prime pourrait par ailleurs être applicable dès mai 2010, après examen de l'audit de la Fonction publique.

Si les leaders syndicaux ne semblaient pas convaincus par ces nouvelles propositions, le choix revient désormais à la base de la CONASYSED qui statuera sur ce «protocole d'accord révisé» lors de l'assemblée générale du 7 novembre prochain.

Source : Gaboneco

Vendredi 6 Novembre 2009
LVDPG - Actualité en ligne 24h/24
Vu (s) 1218 fois




1.Posté par delaudasse le 06/11/2009 19:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tout rejeter... n'accepter que les promesses de campagne faites... SMIC à 150 000 etc...
Toute acceptation est une caution à l4Usurpateur et sa clique;

2.Posté par mokoye le 06/11/2009 20:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
tout c apres les audit de la fonction publique quoi tres drole! la vérité c qu'il n'y a pas d'argent ds les caisses! ils ont utilisé ts les sous pr la campagne d'Ali dc les pauvres enseignants sont des victimes de tt ça!même s'il reprennaient les cours aujourd'hui ils ne seront tjs pas payé

3.Posté par TOUS A LA RESISTANCE le 06/11/2009 22:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
je me souviens lors d une reunion a l amphitheatre de l annexe immeuble Bercy ARAMBO, Paul Toungui alors des Finances de l epoque et son Ministre delegue Ngoma MADOUNGOU avaient fait une declaration comme quoi la dette interieur du Gabon en 2005 devrait etre payee! ainsi des echancier du meme sort avaient ete fixes notamment pour solder la question des rappels de l ensemble de la Fonction Publique dont les derniers versements ont ete fait en 2007 promettant de poursuivre par vague le paiement des rappels de tous les fonctionnaires. car le problemes il ne s agit pas seulement de nos freres et soeurs enseignants, mais de tous ceux qui ayant integre la fonction publique a partir d une periode determinee n ont pu acceder a leur salaire, faute des lenteurs et autres lourdeurs constatees dans notre administration. aujourdhui la question des enseignants n est autre que la face cachee de l iceberg!

dans tous les cas payer tous les rappels des Gabonais, ces gens qui vaquent miserablement a leur occupation, parfois a pieds clopin clopant, se rafistolant un apres midi a l arachide! pitie mon Gabon quelle malediction qu as tu commis pour qu un tel sort ne vienne s abattre contre toi mon Beau Pays.


a la base de la CONASYSED ceci est un bleuf, un trompe eoil ne vous y prenez pas! cest un piege..... alors soyez vigilant s, concerterz vous sereinement, eviter la precipitation dans les decisions, la collegialite doit primer sur tout!

courage!

4.Posté par TOUS A LA RESISTANCE le 06/11/2009 22:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
regardez le compte rendu du conseil des ministres! que le haut ogoue dans des postes ou ils feront bon de bouffer! ils sont toujours la ou il y a l argent!!!!1 avant je doutais mais la je suis presque convaincu que ce type va faire mal aux gabonais!


le n est il peuple que des gens du haut ogoue! mon Dieu!!!!! quelle derive!

5.Posté par St. Michael le 07/11/2009 04:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est une moquerie….
•Quand on sait que les centaines de milliard ont été transportés nuitamment par la famille de bongo lors à la nonce de son décès.
•Quand on sait que les recettes journalières que dégage le pétrole, l’uranium, le manganèse, le bois peuvent régler cette affaire avec quelques semaines de nos recettes.
•Quand on sait que Pascaline bongo détient les clés de la fortune du Gabon qui peut rendre chaque citoyen gabonais Millionnaire aujourd’hui
•Quand on sait qu’AliBen vient de dépenser à la folie pour sa campagne et ses feux d’artifice et qu’ils utilisent maintenant des sommes colossales pour entretenir les mercenaires qui oppriment les enseignant et le reste du peuple.
Byoghe Mba est aussi maudit que son maitre Ojukwu…c’est insultant et vraiment méprisant.
Encore une fois les gabonais commettent une grave erreur de laisser les enseignants seuls au front. Rien ne tombera du ciel. Le Satan s’enracine au bord de mer et se tape même le luxe de faire vivre le peuple opprimé dans les faux espoirs de 2010-2011.
QUE BYOGHE MBA ET LE BIFARAIS AILLENT au DIABLE avec LEUR MOQUERIE 2010/2011.

6.Posté par St. Michael le 07/11/2009 05:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le biafrais nous a déclaré la guerre depuis la mort du diable Bongo. Ceux qui ont cru que cette guerre ne les concernait pas en sont bien convaincus aujourd'hui avec les actes indiscriminés que pose le biafrais avec par exemple la suppression de salaire à tous les enseignants y compris les non grévistes.
Eviter l’affrontement avec les mercenaires a été une stratégie sage et intelligente. Mais ne pas emboiter le pas aux enseignants et rester inactifs est une attitude INCOMPREHENSIBLE et SUICIDAIRE.
Nous devons nous rappeler de la notion de polarité basée sur le (+) et le (-) : En effet, dans la vie, il ne peut pas y avoir de (+) sans la présence le (-).
•Pour avoir la lumière et faire fonctionner nos batteries, il faut le +/-
•Pour voir le jour (+) il faut d’abord passer la nuit (-)
•Pour manger (+) il faut d’abord avoir un ventre creux (-)
•Pour gagner de l’argent (+) il faut d’abord en perdre (- : investissement)
•Pour vivre en paix/libre (+) il faut avoir connu la guerre (-)
•Même pour vivre (+) il faut d’abord mourir (-) : lors d’une opération sous anesthésie générale ou encore la passion de notre Sauveur Jésus Christ.
Oui, notre libération passera aussi par cette guerre qui nous a été imposée par l’axe du mal bongo/pdg-francafrique. Nous n’avons pas besoin des sacrifices humains (c’est réservé au biafrais et sa bande d’impurs).
Mais il existe des sacrifices acceptés par Dieu :
•La grève de la fin de Ben Bruno Moumbamba et d’AMO sont des illustrations
•La perte de salaire des enseignants est plus que tout car l’argent c’est le sang. Il y en a qui ont trahi le Chris pour quelques pièces de monnaies. Mais les enseignants ont refusé ce genre de trahison.
•Paralyser toute l’économie est un sacrifice acceptable par Dieu, car c’est de là que viendra notre liberté
Le reste des 80% opposés à la monarchie qui n’emboitent pas des enseignants commettent une Haute Trahison, car si le biafrais passe le nouvel an au bord de mer, ce sera notre faute et nos enfants et petits enfants nous diront ceci:
Parents : VOTRE MANQUE DE FOI ET DE COURAGE NOUS A ENTRAINES DANS l’ESCLAVAGE.

Is that what we want? Is that what God chose us for? Can we still look yourself on the mirror?
We’ve got to do the right thing to serve the right purpose.

May God inspire us in these tough moments.

7.Posté par Mezzah le 07/11/2009 11:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C’est un chantage psychologique.

Alors, pourquoi avoir décidé de « couper les vivres aux enseignants » avant d’entamer ce semblant de négociation.

Croyez-moi c’est de la pure moquerie. Je vois bien là les propositions venant de l’entourage de Sarkozy pour apaiser un climat on ne peut plus délétère et capable de précipiter la chute tant attendue du régime qui s’est opposé à la décision des 85% des Gabonais qui ont dit :
• Non à la monarchie
• Non à l’axe du mal bongo/pdg/franc-maçon
• Non à un étranger aussi con pour diriger notre pays
• Oui à l’avènement du vrai changement

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...