News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Le pouvoir législatif au Gabon, en phase d’échapper au PDG

Le site de la Liberté - Source : Koaci le Mercredi 7 Avril 2010 à 09:43 | Lu 1422 fois



Gabon : Le pouvoir législatif au Gabon, en phase d’échapper au PDG
C’est du moins le sentiment général qui se dégage d’un sondage réalisé par notre rédaction, après des enquêtes et entretiens réalisés auprès de plusieurs échantillons de la population de la capitale gabonaise, Libreville.

Le départ très remarqué de certains anciens cadres influents du parti au pouvoir , ayant tous basculé dans l’opposition, et le score impressionnant réalisé par l’opposition politique au sortir de la dernière présidentielle, sont tant d’indicateurs pour la majorité de personnes rencontrées, qui militent en faveur de leur point de vue, ce en dépit, reconnaissent elles, du caractère hétérogène de l’opposition gabonaise, qui laisse penser à la présence des oppositions, et non d’une opposition face au régime PDG.

Des données qui de l’avis de nombreuses personnes, pèseront fortement dans la balance, lors des élections législatives attendues l’année prochaine. Mais les victoires vraisemblablement acquises par l’opposition dans les sondages, sont pourtant loin de constituer une partie gagnée d’avance sur le terrain politique, ou le parti démocratique gabonais au pouvoir et alliés, devront tout mettre en œuvre, en vue de déployer ‘’le rouleau compresseur’’, allusion à tout l’arsenal de fraude, de corruption et de trafic d’influence nécessaire, afin de faire démentir les prédictions qui ne militent pas en leur faveur. Comme quoi, tous les coups étant permis en politique, seule la fin justifie les moyens.

Des partisans et sympathisants du parti au pouvoir interrogés dans notre enquête, sont loin d’entretenir tout sentiment pessimiste, et disent compter sur le action jugée pragmatique de leur leader, à travers notamment les œuvres sociales qui sortirons de terre d’ici à l’année prochaine, pour dissiper le triste souvenir du hold up électoral de la dernière présidentielle, et donner un visage, selon eux, à l’ambitieuse politique de ‘’Gabon Emergent’’, dont l’un des refrain, est ‘’l’avenir en confiance’’.

Les premiers indicateurs de cette bataille à venir qui s’annonce âpre, sont les élections législatives partielles de juin prochain, qui mettront principalement aux prises, le parti démocratique gabonais au pouvoir à ses anciens cadres, dont notamment, les anciens premiers ministres, Jean Eyéghe Ndong et Casmir Oyé Mba, et l’ancien ministre de l’intérieur, André Mba Obame, officiellement sorti pour le dernier cité, troisième lors de la présidentielle d’août dernier. Des sièges qui sont remis en jeu, après que leurs détenteurs aient quitté en cours de mandat, le parti sous les couleurs duquel ils s’avaient été élus.

Désormais tous membres de l’Union Natioale, parti qui semble incarner la puissance de la nouvelle opposition gabonaise, c’est sous les couleurs de cette formation politique, qu’ils seront opposés aux candidats proposés par leur ancien parti. Qui vivra, verra...



Mercredi 7 Avril 2010
Source : Koaci
Vu (s) 1422 fois




1.Posté par kennedy le 07/04/2010 17:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
sa c'est des conneries lol !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

2.Posté par Kaméléon le 07/04/2010 17:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je suis d'accord avec toi, le Pédégé a organisé la fraude et la triche comme il l'a toujours fait lors de la dernière élection, ali le biaffrai a pris le pays en otage avec ses mercenaires et l'armée et a fait coup d'état, nos soit-disant opposants n'ont rien pu faire et les gabonais ont vaqué à leurs occupations et à leur misère quotidienne, on va encore faire comment, comme on dit au pays...

Les mêmes causes produisant les mêmes effets, je ne vois pas ce qui va changer quoique ce soit. Et ce ne sont pas des sondages stupides faits à LBV qui vont changer la donne.

Circulons, y'a rien à voir jusqu'à au moins 20-25 ans (sinon plus) à partir de maintenant.

3.Posté par St.Michael le 07/04/2010 18:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Dear All,

Ne jouons pas des défaitistes car les vrais défaitistes comme les JF Mouloungui, Manganga Moussavou Okemvele sont bien connus de tous. Mais nous les opposants irréductibles a la secte Alibenbongo/pdg-francafrique, nous savons que le combat sera long pénible rude et parfois mortel.

Nous avons eu la sagesse de dire (Septembre 2009) que sur ce combat et sur cette lute de libération, nous serons 100% sur la ligne de départ mais peut etre 75% sur la ligne d’arrivée a cause des effets Mouloungui, des imprévus et des fatalités inévitables car l’axe du mal nous a déclaré une guerre depuis la nuit du 30/08/09 et les mercenaires du biafrais tirent à balle réelle sur une population désarmée.

Les Sages disent souvent ceci :
Chuter et tomber n’est pas ce qui est important dans la vie mais c’est la capacité de se relever une fois on fait une chute qui est l’essence d’un peuple épris de liberté et de la vérité des urnes.

Tous les atouts sont du cote opprime pour vaincre le diable…..But let’s not take anything from granted…we have to fight a good and honorable fight.

Amen.

4.Posté par Peacemaker le 07/04/2010 18:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
L´auteur de cet article est vraiment un blagueur. C est ki les cadres influents ki ont fuit le PDG? En dehors de AMO,ki parmi eux a du monde derrière?
Paulette,c n´est meme pas sur k´elle se réprésente à Lozo. Sa défaite est kasiment assurée. Pour les otres,on verra sur le terrain.
Le PDG,c´est une machine à gagner les élections pour servir une bande de soi disant illuminés. C´est pa un parti avec une idélogie concrète.

Comme l´a si bien écrit le Président du RDPG sur son site,le bluff,c´est la nouvelle spécialité des politiciens gabonais. Et votre sondage en fait parti.

5.Posté par ditengu le 08/04/2010 11:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
N'ayons pas la mémoire courte les amis! Pourquoi enseigne-t-on l'histoire? C'est évidemment pour qu'on n'oublie pas les évènements du passé afin d'être mieux armé dans le futur.

Aujourd'hui, on cite Mouloungui d'avoir trahi, je veux bien mais d'où viennent tous ceux qui incarnent aujourd'hui "la puissance de l'opposition" c'est à dire UN? La réponse est toute simple!

Certains ont fait leur choix, tout comme les nouveaux opposants ont opté enfin pour changer l'ordre du statut quo! Je ne dirai pas autant sur Mba Abessolo qui courtise sans la moindre pudeur son retour aux affaires!!!

Les hommes sont changeants, c'est un fait mais les oppositions nouvelle et ancienne doivent mettre des stratégies en oeuvre pour gagner les législatives de 2011. Ce sont une fois de plus, des élections à un tour où il faut le compromis des deux forces de l'opposition pour le choix des candidats.

Avoir le courage d'organiser des primaires entre les deux camps de l'opposition, siège par siège.Il est absolument important que l'opposition soit majoritaire pour former un gouvernement afin de préparer une élection crédible, juste et tranparente pour les présidentielles futures. Elle aura en ce moment les cartes en mains.

En ce qui concerne vos sondages, il n'y a rien de représentatif pour valider vos propos. Le choix de Libreville n'est pas aléatoir, de plus les conceptions de nos parents dans les villages doivent être guidées. Une particulièrement qui apparaît comme variable incident ou parasite est le fait que les gabonais n'ont pas de famille politique. Les opinions changent face à la corruption mise en oeuvre (rouleau compresseur). L'argent! l'argent! encore l'argent!!!.

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...