News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Le pouvoir PDG prépare une fraude massive par la...biométrie

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Mercredi 28 Novembre 2012 à 22:23 | Lu 887 fois



Gabon : Le pouvoir PDG prépare une fraude massive par la...biométrie
On s'en doutait. Le retard accusé par le pouvoir établi pour enfin accepter l'introduction des données à caractère biométrique dans la confection des listes électorales trouve aujourd'hui une explication. Le ministre de l'intérieur - bon élève de l'UMP - cherchait sans doute une formule plus subtile permettant de perpétuer la fraude, malgré la biométrie. Il l'a eue. L'Union Nationale vient de tirer la sonnette d'alarme en publiant le communiqué ci-après :

« Depuis quelques jours, le Ministère de l’Intérieur organise, à Libreville et sur l’ensemble du territoire, un programme de formation des agents enrôleurs, c’est-à-dire les personnes devant collecter les données à caractère biométrique destinées à la confection des futures listes électorales.

Comme à leur habitude, le Ministre de l’Intérieur et le Parti démocratique gabonais refusent la transparence électorale. En effet, pour cette opération pour le moins sensible, le ministre de l’Intérieur aurait dû définir des critères objectifs pour le choix des enrôleurs. Mais on constate malheureusement qu’ils ont été recrutés sur d’autres bases et certains parmi eux seraient même des étrangers. Quelle triste conception de la République !

L’objectif visé par le pouvoir n’échappe donc à personne. Depuis le choix, sans appel d’offres, de GEMALTO, l’entreprise française chargée de mettre en œuvre la biométrie en vue de la confection des listes électorales, le Ministre de l’Intérieur continue d’agir tout seul et sans concertation avec les autres parties intéressées, comme si le Gabon était son affaire à lui. Ainsi, aucune indication n’est fournie, ni sur le cahier des charges, ni sur le programme des fichiers à mettre en place. C’est la preuve qu’une nouvelle fraude massive est en cours de préparation mais, cette fois, en utilisant de manière perverse la biométrie.

Comme on peut le constater, le pouvoir établi fait tout pour amplifier la crise politique que connaît le Gabon depuis le coup d’Etat électoral du 3 septembre 2009. C’est le lieu ici de prendre à témoin l’opinion nationale et tous les démocrates sur la persistance de manœuvres visant à fausser le résultat des élections par une fraude planifiée, organisée et prête à être exécutée. Les mêmes causes produisant inévitablement les mêmes effets, la crise politique actuelle ne pourra que s’amplifier. Le pouvoir en portera seul la responsabilité, car le peuple gabonais attend désormais que les élections soient libres, démocratiques, crédibles et transparentes. »

Avis donc à l'UNOCA et aux diplomates occidentaux en poste à Libreville, eux qui sont toujours prêts à conclure leurs télégrammes par la formule « malgré la fraude, en raison de la chose jugée, suite aux recours en annulation introduits auprès de la Cour constitutionnelle par l'opposition, il n'y a pas lieu d'envisager autre chose que d'attendre la prochaine échéance. »

C'est maintenant qu'il faut agir, en empêchant la fraude et en mettant hors-jeu la Cour constitutionnelle familiale de Mborantsuo, si l'on veut éviter les violences post-électorales et leurs conséquences !

Source : grigriinternational

Mercredi 28 Novembre 2012
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 887 fois




1.Posté par ONE REVOLUTION le 28/11/2012 22:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
GABONAIS GABONAISES IL EST TEMPS DE CHASSER LE REGIME IMPOPULAIRE ET TRICHEUR EN PLACE .

2.Posté par laurenzo lamas le 28/11/2012 22:40 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
félicitation pour l'innovation

3.Posté par Ayong le 29/11/2012 08:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ce sera à nouveau : "François andre mba obame" contre "jean françois ali bongo ondimba"

4.Posté par Grand-Maître Maçon Hiram Abiff le 29/11/2012 10:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je suis surpris que des Gabonais sérieux pensent ou croient que ce régime satanique s'en ira par la voie des urnes. La biométrie est un moyen de retarder l'échéance, car la direction générale des élection et les offices mafieux venus de Paris, sélectionnés par la ba,de à Sarkozy Bettencour, travaillent à piper les dés. L'une des armes à leur disposition est la légion étrangère (Béninois, Nigérians, Togolais, Maliens, Guinéens et Sénégalais pour l'essentiel) à laquelle des dizaines de milliers passeports gabonais sont attribués pour s'inscrire sur les listes électorales.

La seule sortie de l'ornière mafieuse qui nous étreint depuis 45 ans, c'est une révolution populaire. Ojukwu Bongo devra être contraint à s'en aller avec sa bande de voyous, de voleurs et d'assassins internationaux. Inutile d'attendre les élections de 2016. Il faut se débarrasser de l'hydre au plus vite.

5.Posté par boudiala le 29/11/2012 16:32 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Chers amis opposants.vkus perdez et divertissez les gabonais.vous etes des vaut rien.j assume vous versez juste dans la critiques mais vous n avez aucune action concrete qui fait ferait de vous des leaders alors laissez Bongo vous gerer rt taisez vou

6.Posté par Nkouloungou le 30/11/2012 11:33 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@5
Dans un pays normal,l'opposition gere la parole et le gouvernement les affaires du pays. Vous n'acceptez même plus ce role de critique? Que valez-vous alors? Rien...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...