News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Le point de presse de Claude Bilie Bi Nzé (Porte parole de la Présidence)

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Mardi 7 Mai 2013 à 10:27 | Lu 1321 fois

Comme c’est le cas chaque semaine, de Alain Claude Bilie Bi Nzé, était vendredi face aux journalistes au Palais présidentiel. Au cours de cette rencontre plusieurs points ont été abordés, en l’occurrence le report des élections locales, la journée nationale de la liberté de la presse, mais aussi la décision du ministre de l’éducation nationale d’exclure plus de 1000 élèves candidats à l’examen du baccalauréat cette année.



Gabon : Le point de presse de Claude Bilie Bi Nzé (Porte parole de la Présidence)
Au cours de ce traditionnel rendez-vous avec les médias, le Pore parole de la présidence gabonaise est revenu sur la lettre ouverte de Reporters sans frontières (RSF) au gouvernement gabonais pour assainir le paysage médiatique national.

Sur ce point, Alain Claude Bilie Bi Nzé a fait savoir, l’appel de l’organisation est peu tardif car les autorités gabonaises ont initié depuis près d’un an sinon plus, à une révision profonde du code de la communication au Gabon. Cette révision est notamment marquée par les réformes engagées au sein des médias d’Etat.

S’agissant du report des élections locales au mois de novembre 2013, Alain Claude Bilie Bi Nzé a fait savoir que les dispositions règlementaires qui ont conduit la Cour constitutionnelle à prononcer un tel report sont fonctions de l’article 83 de la constitution qui stipule en ce sens que « la Cour constitutionnelle est la plus haute juridiction de l’Etat en matière constitutionnelle. Elle est juge de la constitutionnalité des lois et de la régularité des élections. Elle garantit les droits fondamentaux de la personne humaine et les libertés publiques. Elle est l’organe régulateur du fonctionnement des institutions et de l’activité des pouvoirs publics ».

Quant à la décision du ministre de l’éducation nationale, Séraphin Moundounga, d’exclure plus de 1000 élèves candidats au baccalauréat de cette année, le porte parole de la présidence de la République a fait savoir que celle-ci a été soutenue par le Chef de l’Etat lui-même. Bien que prise tardivement, Alain Claude Bilie Bi Nze dira que cette décision fait appel à la stricte application des règles en vigueur sur le territoire national.

A cette fin, il a précisé que pour bâtir un capital humain « il faut faire appliquer la règle ». Car, l’idée étant de mettre un terme aux manœuvres qui ont largement contribuer à la baisse du niveau d’étude des élèves au Gabon depuis de longues années.

Il est à noter qu’à la suite de cela, des élèves ont été interpellés puis entendus sur Procès verbal (PV) jeudi dernier à la préfecture de police à Libreville, au moment où ces derniers s’apprêtaient à barricader les bureaux du Ministre de l’Education nationale pour réclamer une mesure d’indulgence au regard des sacrifices effectués par ceux-ci et leurs parents depuis le début de l’année.



Copyright Infos Gabon

Mardi 7 Mai 2013
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 1321 fois




1.Posté par Grand-Maître Maçon Hiram Abiff le 07/05/2013 10:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Commençons par appliquer la règle à Alain Claude Bilé bi Nzé, le bourreau de Ona Ondo; lui qui n'a jamais terminé ses études à cause de ses activités de bandit de grand chemin. Quant à son maître de criminel pédé Ojukwu Bongo, il devra être à Gros Bouquet; lui qui est à la présidence de la République suite à un braquage organisé avec la complicité de Mbourantsouo, Ndongou et consorts.

Il est temps que les parents et membres des familles de ces jeunes Gabonais se lèvent pour réclamer justice. Ojukwu, un voleur, pédé, assassin et violeur héréditaire qui parle de respect de la règle de droit. L'hôpital qui se moque de la charité en quelque sorte.

2.Posté par un autre gabon le 07/05/2013 14:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
on applique les regl;e ok...bon ou son les 5milles logemnt promis en 2009 quand n'est il de le declaration des bien du grand gay ali bongo et ces petits mignons ministres.....quand n'est il des 130 morts de port gentil et parlons de tes pilier gabon indistruel des services et vert tous ca juste des mots pour venir berner la population que vous ne voulais pas eduquer rien de ce que ta dit en 2009 n'est palpable tous est toujour en gestation peu etre meme pas....les gabonais savent la verite ils savent qu'il ta fallu fair un coup electoral pour etre la ou tu est.....mais meme apres 30 ans ou peu importe ta duree aux affaires nous te le feron payer tes crimes.......

3.Posté par @SNIPER le 08/05/2013 00:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Trop parler pour dire TOUJOURS les mêmes choses et les mêmes conneries, devient à la fin énervant.
OUI, Vous devenez vraiment énervant ; vous, qui racontez toujours les mêmes bêtises sur ce blog à chaque post.

Combien de fois FAUT-IL VOUS DIRE que

LA SEULE MANIERE DE LIBERER NOTRE PAYS DES MAINS DES ETRANGERS QUI LE MAINTIENNENT EN OTAGE, C'EST DE TIRER UNE BALLE DE CALIBRE 12 DANS LA TETE D'ALI BONGO, LE PREMIER D'ENTRE EUX.

C'est la SEULE ET UNIQUE VOIE DE SORTIE.

TOUT LE RESTE DE BAVARDAGE Là N'EST QUE VERBIAGE INUTILE ET SANS FIN.

SANS L'ATTEINTE DE CET OBJECTIF, TOUTES vos prouesses grammaticales de docteur es science, phD, agrégé et je ne sais quoi d'autre, ne sont que cacas dans un wc de brousse.

Le GABON vous reclamme son DROIT de sol. REAGISSEZ !

En tout cas NOUS, on y travaille.
Et dans bientôt, vous aurez de nos nouvelles.

Ali Bongo
Marie Mborantsuo
Maixent Accrombessi
Liban Souleyman
Guy Nzouba Ndama
Léon Nzouba
Séraphin Moudounga
Et Jean-François Ndoungou
....

Voilà nos PREMIERES TETES.

4.Posté par N'Nsa le 08/05/2013 06:51 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ Sniper
Desole de vous contredire, mais je ne crois pas à vos paroles. Je crois par contre que vous etes plus proche d''Ali Bongo que vous vouliez nous le faire croire. Vous devez être surement un agent de renseignement travaillant à la presidence dans une sorte de brigade virtuelle pour surveiller les anti-bongo du web et surtout vous créez cette sorte d''illusion dans le but que nous laissons tomber le combat des idées et attendre qu''un miracle se produise, une providence (l''élimination d''Ali bongo) qui ne viendra jamais. Et pendant ce temps, il dormira bien sur ses deux oreilles.
Connaissant (theoriquement) ce qu''est un sniper, vous vous etes là pour distraire les gens.
Si vous etes serieux dans vos histoires alors faite-le. De grâce, ne venez pas nous raconter vos rêve en couleur. Ca fait aussi des mois sinon des années que vous tenez le même discours sans le moindre acte.
Une fois encore, je vous dis, de grâce, passez votre chemin.

5.Posté par MANBOUNDOU MOUNBAMBA le 08/05/2013 09:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

SNIPER JE SUIS AVEC TOI POUR VU QUE CE NE SOIT PAS LES PAROLES DANS L'AIR NOUS VOULONS JUSTE UN MOTIVATEUR, UN COURAGEUX ET LE TOUR EST JOUER.

6.Posté par Lola le 08/05/2013 11:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
On attend le passage à l'acte. En même temps bute aussi au passage le Grand Ben s'il te plait. Il nous gaz.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...