News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Le pillage des deniers publics dans les établissements d'enseignement supérieur public inquiète l'opinion.

Le site de la Liberté - D'AKOK le Lundi 4 Février 2013 à 09:17 | Lu 1101 fois

Alors que le gouvernement s'attèle à lutter contre la corruption et à assainir la gestion des fonds publics, les établissements supérieur public sont devenus des remparts où règnent corruption et traffic d'influence. Enquête.



Gabon : Le pillage des deniers publics dans les établissements d'enseignement supérieur public inquiète l'opinion.
Les états généraux de l'éducation tenus au Gabon en 2011 ont mis en évidence les difficultés que rencontrent les acteurs du système éducatif. Les conclusions de ces états généraux ont fait l'objet de plusieurs articles dans la presse locale et internationale. La mise en oeuvre des recommandations de ces états généraux certes timide se concrétise graduellement. Le parlement gabonais a voté courant 2011, la loi d'orientation sur l'éducation.

Si le secteur éducation rencontre des difficultés au Gabon, les responsabilités sont souvent imputés à l'Etat, qui, d'après l'opinion, ne respecte jamais ses engagements. Mais pour ce qui est du climat qui prévaut actuellement au sein des grandes écoles du Gabon, la responsabilité des acteurs est engagée. En effet, le Ministère du budget, en application des recommandations du parlement a procédé au nécessaire réagistement des budgets des grandes écoles. C'est ainsi que les budgets de fonctionnement ont été revus à la hausse. Le personnel ATOS a été reversé au Trésor public qui assure les réagistements des salaires conformément à la mesure du président de la République de ramener les salaires des ouvriers et personnels assimiliés à 150.000 f CFA par mois.

Cependant, les chefs d'établissements ont érigé ces établissements publics dotés d'une autonomie de gestion en véritables entreprises privées. Hormis, la dotation budgétaire de l'Etat, ces établissements ont développé en leur sein des formations professionnelles continues générant des énormes revenus.

A L'Institut national des sciences de gestion par exemple, au delà de son budget versé par l'Etat (environ 500 millions de Francs CFA) les fonds propres générés par la formation continue sélèveraient à près de 400 millions de Francs CFA.

A l'Institut Supérieur de sécrétariat, la Directrice, qui règne en véritable chef d'entreprise familiale,(ainsi que la décrivent les personnes intérrogées) gérérait près de 600 millions de francs CFA par an dont une subvention d'environ 250 millions de francs CFA et des fonds propres estimés à près de 350 millions de Francs.

En terme d'investissement, rien n'est fait. les étudiants terrorisés, manquent de salle de lecture, pas de bibliothèque, de foyer, de salle informatique avec connexion internet, de toilettes etc. le personnel serait traité comme des manoeuvres. bref, rien ne correspond à une gestion digne de celle que l'on peut attendre des professionnels du milieu universitaire. Entre traffic d'influence et corruption, les fonds de l'Etat disparaissent chaque année sans que les objectifs visés soient atteints. Une gestion surannée.

A l'Institut Supérieur de Technologie, les fonds propres générés par les licences professionnelles en formation continues, dépasseraient la dotation de l'Etat. En en effet, un étudiant verserait par an près d'un million de Francs CFA. mais le Directeur attendrait indéfiniment que l'etat délocalise cet établissement de l'enceinte du centre ONDIMBA.


Les grandes écoles doivent aujourd'hui, selon l'administration centrale du ministère de l'Education nationale, être des acteurs indispensables du développement, par la formation des ressources humaines.

La mise en oeuvre du système LMD au Gabon rend flexible les offres de formations qui doivent désormais répondre à la demande concrète des chefs d'entreprises et du marché du travail.

Malheureusement, avec la manne d'argent reversée aux établissements publics, les dirigeants se contentent de satisfaire les besoins éloignés de ceux fixés par les pouvoirs publics. Un point sur lequel l'Etat une fois encore reste laxiste.

Lundi 4 Février 2013
D'AKOK
Vu (s) 1101 fois




1.Posté par King le 04/02/2013 11:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
d'abord les salaires des enseignants chargés à dispenser les cours en formation continue sont réglés par qui ? si c'est par l'État, il faudrait peut-être instauré une nouvelle méthode de paiement de frais de scolarité; au lieu de payer directement dans ces institutions de formations supérieures, les étudiants doivent aller directement payer les frais de formation au trésor public, et un agent de contrôle doit être délégué par le trésor pour vérifier si chaque étudiant en formation continue est en règle.

2- pour la gestion des fonds annuels alloués par l'État, au fonctionnement de ces établissements supérieurs certains vont finalement donner raison à Mr Ali Bongo dans sa logique de création d'agences, pour la gestion et le contrôle de tous ces fonds brefs.

2.Posté par zambaotoungamba le 04/02/2013 13:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
tout ceci est la suite des pillages qui sont orchestrés au plus haut sommet de l’État Jusqu'à quand allez vous comprendre poste 1 que si la tête est malade, le corps ne peut fonctionner correctement.

3.Posté par pierre kiroule le 04/02/2013 16:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
il n'y a pas que les grandes écoles où il y a de telles mafias, également les universités où les recteurs règnent en parrains! ras le bol de tout ça. la grève des enseignants est massivement suivie par toutes les universités du pays et toutes les écoles!

4.Posté par pierre kiroule le 04/02/2013 16:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
il n'y a pas que les grandes écoles où il y a de telles mafias, également les universités où les recteurs règnent en parrains! ras le bol de tout ça. la grève des enseignants est massivement suivie par toutes les universités du pays et toutes les écoles!

5.Posté par mayumba le 05/02/2013 01:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
https://www.youtube.com/watch?v=YFG81bNPCTo

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...