News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Le gouvernement renégocie le contrat avec la Chine en vue de l’exploitation du fer de Belinga

Le site de la Liberté - Source : AGP le Mercredi 12 Mai 2010 à 14:47 | Lu 1013 fois



Gabon :  Le gouvernement renégocie le contrat avec la Chine en vue de l’exploitation du fer de Belinga
Le ministre gabonais des Mines, Julien Nkoghé Bekalé a réuni mardi, à Libreville, la commission interministérielle, le directoire de la Compagnie minière de Belinga (COMIBEL) et les responsables de la China National Machinery et Equipement (CMEC), l’entreprise chargée d’exécuter le projet d’exploitation du gisement de fer de Belinga, en vue de réexaminer le contrat portant exploitation de ce minerai.

Cette réunion a porté sur la restitution du rapport de la commission interministérielle sur l’examen de faisabilité du projet Belinga à la partie chinoise. Celui-ci porte notamment sur certains aspects révisés de la convention, tels que la révision à la baisse de la superficie exploitable du gisement de fer, mais aussi sur la partie liée aux infrastructures.

‘’Le gouvernement de la République a lancé de nouvelles orientations sur les modifications du projet de Belinga, surtout dans la partie infrastructures. ‘’Dans ce cas-là, nous attendons la notification officielle du gouvernement, c’est-à-dire les aspects détaillés sur lesquels le projet va être modifié’’, a déclaré le vice-président de la CMEC, Jin Chunsheng à la sa sortie de la réunion.

Ce nouveau round de négociations est, dit-on, la dernière étape avant la conclusion du dossier et le début effectif des travaux. Toutefois, selon de sources proches des discussions, la partie chinoise exigerait, entre autres choses, avant le démarrage des chantiers, la ratification par le parlement gabonais de cette nouvelle convention liant les deux parties.

Le président, Ali Bongo Ondimba avait réaffirmé lors de son récent séjour à Shanghaï (Chine), l’engagement de son pays à maintenir l’accord avec la Chine en vue de l’exploitation du fer de Belinga, tout en souhaitant que certains aspects du projet soient revus et acceptés d’accord parties.

La mise en exploitation du gisement de fer prévue en 2011, accuse un retard, en raison notamment d’une polémique suscitée par les ONG avançant la réalisation de certains projets tels que la construction du barrage hydroélectrique qui provoquerait des dégâts considérables sur l’environnement.

La mise en valeur du gisement de fer de Belinga constitue, selon divers analystes, un des projet phare de développement de l’après pétrole. Il prévu pour construire 560 kilomètres de chemin de fer, un barrage hydroélectrique et un port en eau profonde, et plus de 30.000 emplois en perspective.

Les réserves du gisement de fer de Belinga sont estimées à un milliard de tonnes et d’une teneur de 60% en fer.

La partie chinoise dans le premier accord avait déjà financé le projet à hauteur de 1600 milliards de FCFA, rappelle-t-on.

Mercredi 12 Mai 2010
Source : AGP
Vu (s) 1013 fois




1.Posté par Diaz le 12/05/2010 17:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je suis de ceux qui invoquent Dieu pour que ce projet de Belinga ne soit jamais réalisé tant qu'il y aura un Bongo au pouvoir.

Voici ce qui est s gênant dans cette histoire :
(i) Le projet est donné à des chinois dont on sait que leur principal argument de négociation en Afrique est la corruption. Il suffit de voir ce qu’ils sont entrain de faire un peu partout.
(ii) Le groupe chinois à qui on a donné le marché n'a qu'une expérience douteuse en matière de métallurgie, quand on le compare à groupe brésilien dont on sait qu’il fait parti du groupe Arcelor Mittal, le leader mondial dans le domaine.
(iii) Ce contrat avec les chinois est à tous les niveaux à plus 90% au seul profit des chinois.

En somme, si le fer de Belinga est exploité il finira tout simplement comme le pétrole, c'est-à-dire pour le seul enrichissement de la famille Bongo, leur clan et leurs réseaux mafieux.

Au regard de ce qui précède, on a tout simplement envie d’invoquer ciel et terre pour que ce projet ne soit jamais réalisé. Que les ONG tiennent bon dans le combat contre ce projet. Tant que les intérêts du Gabon ne sont pas encore pleinement garantis au maximum, ne cédez pas.

2.Posté par AS de Trefles le 12/05/2010 20:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Allez avec vos chinois à BELIGA et ils seront prisonier de la nature à jamain pire vos ma chines finirons leurs vie en un rien de temps ;quand respect de l'environement na pas de sens pour vos associers et quand vous aurez fini de vendre le pays à des gens envahissant là meme vous ne pourez plus rien faire

3.Posté par St.Michael le 12/05/2010 20:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Chers frères/soeurs gabonais de tout bord salut!,

Ce projet de Belinga est un non sens et une supercherie encore pour continuer le plan d’extermination du peuple Gabonais. En effet, je me veux factuel et mon post va reposer sur des chiffres transparents.

Hormis le manganèse, le bois, les recettes douanières et les retombées des intérêts colossaux de l’argent des Gabonais dissimules des paradis fiscaux, Le Gabon génère rien qu’avec le Pétrole une richesse suffisante qui devrait inciter l’état Gabonais à réserver le Fer pour des générations futures.

En effet : En prenant un prix du baril de 80$/bbl (très conservatif car il a touché des sommets de 140 $/bbl), et avec une production total de 300,000 bbl/jour, Le Gabon et ses multinationales génèrent 300,000 x 80 x 500 = 12 Milliards de CFA/jour. Sans rentrer dans des détails économiques et de PSC (Production Sharing Contract) et en simplifiant le model de calcul économique qui inclue les taxes et Royalties, l’État Gabonais en tire au moins 6 Milliards de CFA par jour de CASHFLOW rien que par le pétrole.

Ces dernières 10 années comme le pétrole a continué à couler, le Gabon a du générer un cumul de 22000 Milliards de CFA. (Je fais remarquer au passage que ce n’est pas loin de ce que bongo a toujours déclaré comme budget annuel de 175 – 2000 Milliards de CFA comme si par coïncidence il n’incluait jamais les recettes des autres matières premiers ???)

Questions :

1-Pourquoi, malgre cette fortune de l'or noir, bongo/pdg-francafrique a continué à emprunter pour augmenter la dette qui affecte déjà nos petits enfants ? Réponse pour continuer le plan d’extermination de bongo/pdg-francafrique.

2-Pourquoi l’axe du mal bongo/pdg-francafrique n’a pas fait en 42 ans ce que la guinée équatoriale a fait avec son pétrole en moins de 5 ans ? Réponse pour asservir les gabonais dans la pauvreté en accord avec le plan diabolique mis en place par bongo/pdg-francafrique.

3-Pourquoi Alibenbongo/pdg-francafrique ouvre le Fer de Belinga au pillage pour une population de 1.2 millions d’habitant qui aurait du être comblée par les 6 Milliards de CFA/jour ? Réponse : Pour s’assurer que les générations futures sont sacrifiées comme le sont déjà nous autres et nos enfants en phase avec le plan d’extermination du peuple gabonais.

Chers Pedegistes et amis VC-PDG (Vampireux clomniateurs au service du PDG), personne ne sera épargnée par ce plan diabolique. Mes enfants, vos enfants, mes petits enfants, vos petits enfants sont dans le même Gabon.

Doit-on faire comme JF Mouloungui/MbaAbessolo/Assele/Okemvele/Alibenbongo-PDG-Francafrique ? Je dis NON, et que dites vous ?

Doit on faire comme le réclament BBM, ZAC, PMM, AMO, Kombila, Mayila, Ogouliguende, Bengone Nsi et le Minimum de bon sens démontré par les Internautes Anti-PDG ici sur ce site? Je dis OUI sans équivoque.

Dieu nous regarde car personne ne pourrait plus dire : Je Ne Savais Pas, mon Dieu que nous étions entrain de faire du Gabon ce qui est contraire à ta volonté et tes commandements.

Your Humble, Undeterred and Fierceless Servant, St.Michael

amen.

4.Posté par Diaz le 13/05/2010 04:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@St.Michael

Yes and amen! That was excellent.
Thanks a lot for your brightness.
Keep it up!

5.Posté par yacelio le 13/05/2010 11:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
arrêtons tout simplement pas d 'exploitation de bélinga ,c'est une idée de campagne de feu omar bongo accepté par les benis oui oui de son gouvernement et parti politique .

rien qu'avec son pétrole encore abondant (on shore et offshore ) manganese ,pêche forêt avec unmillion d'habitant le gabon peut bien s'en sortir !

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...