News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Le général Ntumpa Lebani libéré de prison

Le site de la Liberté - Ulrys BROITIE le Samedi 20 Octobre 2012 à 08:07 | Lu 1347 fois

Ntumpa Lebani, général de la Garde républicaine, qui a été condamné à 5 ans de prison ferme, en mars 2011, pour avoir projeté un coup d’État, a bénéficié de la grâce présidentielle et recouvré sa liberté.





Gabon : Le général Ntumpa Lebani libéré de prison

La liberté

Le général Jean-Philippe Ntumpa Lebani, incarcéré en septembre 2009, jugé et condamné le 11 mars 2011, a été libéré le 19 octobre 2012. Condamné à 7 ans de prison dont 2 avec sursis, il a bénéficié d’un décret présidentiel daté du 25 septembre 2012 et portant remise gracieuse de peine, en application de l’article 23 de la Constitution gabonaise. L’article 1er dudit décret indique qu’il s’agit d’une «mesure générale de grâce» accordée à «l’ensemble des condamnés n’ayant subi aucune sanction disciplinaire durant leur détention». Le décret fixe également les types de condamnations ne pouvant bénéficier de cette faveur présidentielle.

Se situant parfaitement dans les cordes de ce texte bénéficiant à 279 prisonniers en tout, le général de Brigade de la Garde républicaine, ex-dirigeant du Conseil national de sécurité (CNS), a été acclamé par les soldats de la sécurité pénitentiaire qui prenaient par à la cérémonie solennelle de remise de peine. Dans une allocution de circonstance, Sidonie Flore Ouwé, procureur de la République, qui prenait part à cette cérémonie aux côtes du gouverneur de l’Estuaire, du maire du 1er arrondissement de Libreville et du substitut du procureur entre autres, a laissé comprendre que «l’action de grâce du président a quelque chose du droit divin, comme un seigneur hautain mais magnanime qui gracie la plèbe coupable dans la fange, la grâce présidentielle surpasse la justice en octroyant une concession à la dureté des peines. Le président de la République a la prérogative de pardonner comme au monarque, l’indulgence présidentielle dépasse le tribunal et impose sa miséricorde».

À ceux des journalistes qui l’ont suivi hors de la prison centrale de Libreville pour lui arracher quelque déclaration, l’ex-numéro deux de la Garde présidentielle, visiblement devenu très spirituel, s’est contenté de laisser entendre qu’il remercie le chef de l’État, rend grâce à Dieu, pardonne les conspirateurs de son emprisonnement injuste et reste à la disposition de son pays et du chef suprême des armées du Gabon.

Incarcéré depuis le 3 septembre 2009, Ntumpa Lebani, initialement accusé de «tentative d’atteinte à la sûreté de l’État» avec cinq co-prévenus, a été jugé du 21 février au 11 mars 2011, pour «complot» pendant la transition qui a suivi la mort du président Omar Bongo Ondimba en juin 2009. Ce «complot», élaboré à l’insu de son bénéficiaire pressenti, aurait visé à placer Ali Bongo Ondimba au pouvoir.

Lors de son procès, Jean-Philippe Ntumpa Lebani a révélé que le président Omar Bongo avait choisi d’être remplacé à la tête de l’État par son fils Ali Bongo. Voyant que Rose Francine Rogombé, présidente de la République par intérim, pouvait fausser cette volonté et que les sondages commandés par le pouvoir n’étaient pas en faveur d’Ali Bongo, le général avait envisagé un scénario «à la togolaise» mais, ayant tout le mal du monde à rencontrer Ali Bongo, il en serait resté au stade de l’idée. Il a ensuite clamé son innocence lors d’une audience de plus de deux heures devant la Cour.

«Tout ce qui m’est reproché, je ne le reconnais pas. Je n’ai jamais fomenté un complot [...] Je n’ai jamais fomenté un coup d’État». Son avocat, Me Ruphin Nkoulou-Ondo, avait alors déclaré «Cette accusation est (…) rocambolesque, je veux dire les faits qui lui sont reprochés relèvent d’un mythe, d’une chimère, crées et orchestrés par ses frères d’armes, dont certains ont savamment manipulé les pseudos informations sur les activités professionnelles qui étaient les siennes.»

Au moment où il recouvre sa liberté, Jean-Philippe Ntumpa Lebani a déjà totalisé trois ans et un mois d’incarcération. Il lui restait donc onze mois de prison à purger. S’il s’en est remis à la volonté du chef suprême des armées, on ne peut cependant penser qu’il va être remis en service dans une unité militaire du pays. Ancien attaché militaire à l’ambassade du Gabon à Paris, il a longtemps vécu à l’étranger. Notamment au Maroc et aux États-Unis, où il a été formé avant d’atterrir à l’École de guerre de Paris. On le voit bien repartir dans une ambassade éloignée.




Samedi 20 Octobre 2012
Ulrys BROITIE
Vu (s) 1347 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

12.Posté par Dictator le 21/10/2012 01:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ntumpa c'est un chien que les services secrets français au Gabon avaient approché. Ils lui ont demandé s'il acceptait de faire un coup d'état en son propre nom pour diriger le Gabon si Ali Bongo ne passait pas ... Ne pensez pas que ce qui est dit est vrai ! Il n'a jamais voulu faire un coup pour Ali mais pour lui-même à la demande des Français.

11.Posté par mèrethéréza le 20/10/2012 20:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C ÉTAIT UN JEU DES FRATERES, ET UNE PRÉPARATION A LA RESCOUSSE, C EST VOUS QUI NE COMPRENEZ PAS LEUR STRATÉGIE, INUTILE DE COMMENTER QUI VIVRA VERRA .

10.Posté par Alerte Info le 20/10/2012 19:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
dans le cadre de l'exigence de l'organisation d'une conférence Nationale souveraine le pr André KOMBILA-KOUMBA, Me Paulette OYANE-ONDO séjourne à Paris.

9.Posté par King le 20/10/2012 17:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Vous avez du temps à perdre avec ce général à 2 balles qui voulait faire un faux vrai coup d'État! pour la cause d'1 biafra!
et le biafra l'emprisonne c'est peu bizarre ce truc.

8.Posté par math le 20/10/2012 17:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
je voulais dire bongo pere

7.Posté par math le 20/10/2012 17:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
EXCUSEZ moi mais je ne sais en quoi cet homme est valeureux ecoutez bien se qu il dit au tribunal bongo perd souhaitant que son fils ali prenne le pouvoir vu que la presidente par interim pouvait faussé la partie en mettant une autre personne que bongo ali et voyant que les sondanges ne donnait pas ali favorable lui a penser (ntoumpa) faire un coup etat militaire à la togolaise en portant bongo ali au pouvoir donc franchement en quoi cet homme aurait liberer le peuple gabonais donc dire que ce monsieur est valeureux franchement moi je ne partage pas cet avis ce probleme se passait entre eux memes freres du haut ogoué jalousie qui devrait devenir quoi et faire quoi sans s attardé au peuple donc sorti de prison ou resté le peuple ne gagnera rien dans sa sorti dailleurs lui meme le dit je reste à la disposition du chef de l etat sa veut tout dire bonjour la soupe

6.Posté par harymefane le 20/10/2012 15:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
je suis ravi d'apprendre cette nouvellle car le general ne meritais d aller en prison.

CONTENT DE REVOIR DES HOMMES AUSSI VALEUREUX EN LIBERTé

5.Posté par Mezzah le 20/10/2012 12:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ Poste 1 Steeve,

Vous sortez des énormités et après vous allez dire au monde entier qu'on ne vous aime pas.

Si c'est l'analyse que vous faites de la décision de l'usurpateur/dictateur à l'égard de M. Ntumpa Lebani, c'est que vous êtes un idiot. Je pourrai en dire plus mais je vous laisse à votre bêtise.

4.Posté par Le Gabonais le 20/10/2012 11:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


Poste 1 par steeve

Pour vous Ali est un homme lors que des Gabonais le considère comme la femelle d'Accro.

Pour nous, le Gabon a besoin de ses valeureux fils qui savent faire la différence en s'opposant à la forfaiture, des hommes comme le Gle NTUMPA LEBANI


3.Posté par Le Gabonais le 20/10/2012 11:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Poste 1 par steeve

Soyez heureux d'être lu et je ne serai pas étonné d'apprendre qu'il vous chevauche.

Il faut des femmes comme vous pour défendre leurs "monteurs"

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...