News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Le feuilleton judiciaire des étudiants se poursuit

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Mardi 19 Juin 2012 à 09:27 | Lu 1304 fois

Les 19 étudiants de l’université Omar-Bongo (UOB), interpellés le 11 juin dernier, ont été relâchés dans la nuit du 14 au 15 juin après avoir été présentés au procureur de la République. Ils ne sont cependant pas au bout de leur peine puisqu’ils ont rendez-vous cette semaine avec le juge d’instruction.



Gabon : Le feuilleton judiciaire des étudiants se poursuit
Selon des sources concordantes, quatre étudiants ont été libérés dans la journée de 14 juin et les autres, en fin de soirée. «Nous sommes en liberté conditionnelle», a affirmé à l’AFP Firmin Ollo, un des leaders des étudiants arrêtés. Selon l’avocate des étudiants, Me Gisèle Eyue Bekalé, ils sont accusés de trouble à l’ordre public et sont convoqués chez le juge, certains ce 18 juin et d’autres le 19 et 20 juin prochain.

Pour rappel, les étudiants ont été mis aux arrêts alors qu’ils essayaient de faire cesser les cours lors d’une nouvelle manifestation. Ils revendiquent notamment la suppression de la limitation de l’âge maximum à 27 ans pour l’accès aux allocations d’études. Les conditions de détention de ces étudiants ont été dénoncées, notamment sur les réseaux sociaux par des membres de l’opposition et de la société civile.

Citant une source policière, L’union, dans sa parution du 13 juin dernier, affirmait que «ces étudiants sont manifestement manipulés par des hommes politiques». Après avoir été relâché pour raison de santé, Edvin Ballack Ondo, un des étudiants interpellés, expliquait : «La première question qu’on nous pose est de quelle ethnie es tu ? Quand tu dis Fang, les gendarmes disent qu’il y a une main noire (…) On peut garder un étudiant pendant près de 30 minutes juste pour le pousser à dire ce qui n’est pas vrai (…) en nous giflant, juste pour entendre que c’est André Mba Obame qui est derrière nous».

Lors de la présentation des étudiants au procureur de la République, plusieurs d’entre eux étaient massés aux abords du Tribunal de Libreville pour soutenir leurs condisciples. Le même mouvement devrait être reconduit. On en saura un peu plus sur leur sort à l’issue de leur «face à face» avec le juge d’instruction.


Gabonreview

Mardi 19 Juin 2012
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 1304 fois




1.Posté par King le 19/06/2012 10:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il est important de comprendre que la justice dans ce pays est pourrie et n'a aucune crédibilité de clarté.

Ces manœuvres d'intimidation n'ont que pour objectif de casser le mouvement.
Mais cette façon de faire n'est pas la bonne solution, les revendications des étudiants restent à l'ordre du jour et toujours sans solution.
Nos courageux garçons doivent comprendre qu'ils ont déjà remporté la première manche, celle qui a ébranlé ce gouvernement pourri.
Ne pas céder aux intimidations et à la corruption!
Le ministre en charge des questions scolaires et universitaires est déstabilisé comme on a affaire à un mec pourri et corrompu il se maintient par la force des choses.
Détermination!

2.Posté par romabiko le 19/06/2012 10:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le Gabon mon pays se veut un état de droit pour cela on arrête les étudiants pour trouble à l'ordre public mais ce qu'on oublie c'est que la constitution du Gabon dans les droits fondamentaux interdit tous mauvais traitement ( giffles...) même lorsqu'on est en état d'arrestation ou d'emprisonnement. Les étudiant affirment avoir été giflé, donc bientôt nous entendrons que ces agents gifleurs sont en prisons ou passent en jugements au tribunal. C'EST CELA UN ETAT DE DROIT ON ATTEND LE PROCUREUR LA DESSUS

3.Posté par Les affaires de nous memes nous memes le 19/06/2012 12:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je persiste et signe que la libération des étudiants dans la nuit de jeudi et de vendredi n'est pas une victoire car reste encore cette procédure judiciaire et la non satisfaction de l'ensemble de leurs revendications objet fondamental des évènements des ces derniers mois.

Alors pour nous l'appel à la solidarité avec nos enfants étudiants reste valable, nous ne devrions pas diluer nos engagements citoyens loin des relents tribales semés par certains ennemis de la nation au détriment de leurs intérèts égocentrique.

Alors très chers parents Gabonaises et Gabonais unissons pour la victoire du combat de nos enfants, du Gabon et de nous-memes nous-memes.

Dire la vérité n'est pas un acte d'incivisme ou une injure portée à l'endroit de quelqu'un, mais les insultes et le manqué de respect aux autres concitoyens d'avis contraire au sien est la simple traduction ou l'expression des valeurs profondes qui sont l'essence et la représentation de l'ètre de l'auteur d'offenses.

POUR GABON D'ABORD et NON PLUS "je suis plus gabonais que toi !"

UNIS NOUS VAINCRONS LA DICTATURE MONARCHIQUE AU GABON.

4.Posté par MBA OBAME L'EQUATO le 19/06/2012 15:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
nous sommes dans un pays de droit et le desordre ne saurait etre toleré nul part!!!la procedure suit son cours et je suis d'accord avec le fait que si ces etudiants ont troublés l'ordre public à l'uob ils doivent subir les foudres de la justice!!!car l'uob n'appartient pas aux ollo,minto,engonga,barack ondo(qui nous raconte des conneries téléguidés à rfi),on est tous et on a tété des etudiants!!!!que ces gars ne viennent pas nous raconter des choses qui n'ont pas de sens à cause d'un ali qui serait au pouvoir!!!car s'ils pensent qu'ils peuvent avoir le doctorat à 50 ans tout en habitant au campus où chez les parents c'est bon ppour eux par nous!!!

5.Posté par FLAURA le 19/06/2012 18:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
POSTE 4 C'EST TRÈS DOMMAGE POUR TOUR TOI CAR SI TU ES INTÈGRE ET JUSTE POURQUOI TE CACHE TU DERRIÈRE LE NOM QUE TU AS CHOISIS PAUVRE PEDEGISTE ÉGARER VA .
JE COMPREND POURQUOI LE RÉGIME EN PLACE DURE CAR AVEC DES APPRENTIS SORCIER COMME TOI SA DÉMONTRE QUE VOUS ETES PARTISANS ESCLAVE DU SYSTEM PDG .

PETIT COLLABO VA

6.Posté par BIBI BEN MOUNBAMBA le 19/06/2012 19:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pays ou le droit ne s'applique qu'à une certaine catégorie de personne ,mais sa finira un jour car Dieu ne dort pas et ceux qui sont là à prendre le parti d'Ojoukou Ali Ondimba ,je crois qu'ils vont se pendre car ,on a l'impression que pour eux le regne des Bongo n'aura pas de fin ,mais je vous rappel à vous pdgistes repentez vous ,la justice de Dieu ne vous épargnera pas ,et sa va faire tres tres mal ,les bongo qui tiennent le gabon depuis 43ans en mettant au pouvoir un nigerian ali obi ondimba ,croyez vs que c'est juste ? ne mérite t'il pas d'etre traduit en justice pour vol, tuérie, fausse identitèe ,coup d'etat électoral ,bien mal aquis ? Le gabon qui est un pays de justice ou de droit ne juge que les opprimés .
QUI VIVRA VERRA .

7.Posté par BONGO le 19/06/2012 20:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Nous ne comprenons pas ce qui se trame au gouvernement et à la présidence de la république. ça fait trois mois que la grève des étudiants dure. Les négociations sont vaines. Le gouvernement ne veut pas céder. Au fond les étudiants réclament la suppression du critère d'age pour l'obtention de la bourse de 65 000 francs cfa par étudiant. Soit une enveloppe globale de 1,5 milliards de francs CFA par an.
Cette somme peux aisement être débloquée par le gouvernement car notre budget 2012 est estimé à 2450 milliards de francs CFA. ALi BONGO préfère envoyer des milliards au JAPON, au CONGO en ethiopie et réfuse débloquer la situation. Quelle est l'utilisation qu'il fait de notre budget? Comment se peut -t-il qu'à lui tout seul il arrive à détourner 800 milliards de francs CFA sur le budget républicain? Que font les députés, les sénateurs, la cour des comptes sur ces énormes détournements des fonds régaliens?
Pour quoi le budget d'investissement de 800 milliards n'est pas éxécuté entierement depuis que ALI a pris le pouvoir? où sont les fonds? devons nous croiser les bras devant ces détournements? Pour quoi ALI BEN BONGO ne remet pas les 800 milliards du budget d'investissement à l'agence des grands travaux?
Gabonais et gabonais, mettons nous débout pour chasser ALI BONGO et acrombesssi à la présidence de la république. Ce sont les pires ennemis du GABON.
bongo.albertbernard@gmail.com

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...