News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Le come-back de Moundounga avec un bâton contre la fraude

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Vendredi 19 Avril 2013 à 08:25 | Lu 1144 fois

Très discret ces derniers mois, Séraphin Moundounga, vient d’effectuer une sortie qui a eu l’effet d’une bombe au sein des établissements scolaires. Le ministre de l’Education nationale vient d’annoncer de lourdes sanctions contre les «fraudeurs» identifiés dans le système scolaire. Rétrogradations et exclusions en masse pour les élèves et démises de fonctions pour les responsables d’établissements, sont autant de sentences évoquées dans la communication ci-après.



Gabon : Le come-back de Moundounga avec un bâton contre la fraude
«Dans le cadre de la mise en œuvre du plan stratégique Gabon émergent (PSGE) visant l’excellence et le mérite, comme étant les seuls gages d’ascension sociale, l’objectif de formation d’un capital humain national de qualité, indispensable à la mise en œuvre des trois piliers de l’émergence, a donné lieu à l’adoption par le parlement, après délibération du conseil des ministres de la loi n°0021/2011, promulguée par le président de la République, le 14 février 2012. Dans cette loi et conformément aux recommandations des états généraux de l’éducation et de la formation, il est institué, en son article 90, un numéro identifiant unique pour chaque élève, dès son entrée dans le système éducatif jusqu’à l’aboutissement de ses études.

Ce numéro identifiant unique permet une traçabilité du processus éducatif et de formation de chaque apprenant, afin d’assurer un meilleur suivi de chacun et d’organiser la mise en œuvre des mécanismes d’orientation et de réorientation scolaires et universitaires prévus par le titre VI de la loi n°0021/2011 du 14 février 2012.

Aussi, cette année 2013 constitue-t-elle la première année d’introduction progressive du numéro identifiant unique. Grâce au fichier d’identifiant mis en place par l’Education nationale, la traçabilité des candidats au baccalauréat 2013 a permis de révéler des tentatives d’inscriptions irrégulières, à cet important examen, avec des documents soit falsifiés, soit avec des faux bulletins de notes. En effet, sur 20 711 candidats au baccalauréat 2013, il a été relevé 1 576 cas d’inscriptions irrégulières dont : 816 cas dans l’Estuaire ; 240 cas dans le Haut-Ogooué, 138 cas dans le Moyen-Ogooué ; 77 cas dans la Ngounié ; 31 cas dans la Nyanga ; 53 cas dans l’Ogooué-Ivindo ; 36 cas dans l’Ogooué-Lolo ; 138 cas dans l’Ogooué-Maritime ; 124 cas dans le Woleu-Ntem.

Après une analyse approfondie des situations révélées, à Libreville et à Ntoum, il ressort que sur les 816 cas, 764 élèves qui devaient reprendre la classe de 1re cette année, au regard de leurs résultats de l’année dernière, se sont fait établir avec la complicité de certains parents, des faux bulletins de notes, avant de solliciter leur inscription dans d’autres établissements ; ignorant que le ministère disposait déjà d’un fichier retraçant tous les parcours antérieurs des élèves. 52 élèves se sont fait inscrire en classe de Tle par certains chefs d’établissements complaisants ou à la demande de certains responsables nationaux d’enseignements privé, alors même que sur les bulletins de fin d’année scolaire dernière, il est bien mentionné qu’ils devaient reprendre la classe de 1re.

Il a été décidé que tous les 52 élèves soient rétrogradés en classe de 1re.

Pour les 764 élèves ayant fait usage de faux bulletins, ils ont purement et simplement été exclus des établissements et radiés de la liste des candidats du baccalauréat 2013.

Les responsables des lycées et collèges publics dont il a été établi qu’ils sont fait preuve de complaisance dans l’inscription irrégulière des 52 élèves ayant des bulletins où il est mentionné qu’ils doivent reprendre la classe de 1re, seront relevés de leurs fonctions.

En ce qui concerne les privés confessionnels, il leur a été demandé de proposer au gouvernement, le remplacement des responsables d’établissements impliqués ou celui des responsables nationaux de leur ordre d’enseignement.

Pour les établissements privés laïcs concernés, il a été demandé aux différents fondateurs desdits établissements de relever, de leur fonction, les chefs d’établissements concernés ainsi que leurs complices éventuels. A l’intérieur du pays, les directions d’académie provinciale (DAP) ont été instruites d’identifier les cas d’inscriptions complaisantes pour de nécessaires rétrogradations des élèves et indispensables révocations des responsables déviants, par le gouvernement. Ils identifieront, en même temps, les cas d’inscriptions sur présentation de faux bulletins de notes tout en procédant à l’exclusion définitive des élèves concernés. Toutefois, s’il est prouvé que les faux bulletins de notes ont été établis par des enseignants ou par des personnels d’appui multiforme, les parents qui aideraient à identifier ces agents publics véreux participeraient à l’atténuation de la mesure d’exclusion qui frappe leurs enfants.»

Gabonreview

Vendredi 19 Avril 2013
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 1144 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

13.Posté par Larévolte le 21/04/2013 00:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ 8.Posté par Lola le 19/04/2013 21:00,

Je suis morte de rire à m'en casser les côtes.

12.Posté par lachipomaresque le 20/04/2013 12:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les longues explications de Moundounga-le-fraudeur, il y a quelques jours à la rtg pour tenter encore de donner du crédit à son 'doctorat blanc', n'ont convaincu personne, sauf peut-être lui-même.

C'est bien la première fois qu'au Gabon on assiste à ce genre de scène à la télévision.

On est docteur, ou on n'est pas !

11.Posté par simple regard le 20/04/2013 07:35 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
hier soir on a rigoler en suivant le débat à la rtg moudounga parle comme s''il était dans un corps d garde.. imaginé un débat entre se dernier et paulette oyane, avec gérard Ella bili bi nze en sait quelques chose(agora)

10.Posté par KIEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEE le 19/04/2013 23:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

KIEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEE A COUDOU BI BO YAAAAAAAAAAAAAAA
BIWOKA
ON ATTEND LE COMMUNIQUER OFFICIEL
LA LAME QUI RASE LES TETES LE FAIT SANS EXCEPTION ET C'EST QUI COMMENCE A ARRIVER A NOS FORCE DU DÉSORDRE. PAUVRE MILITAIRE.

9.Posté par coudou le 19/04/2013 22:02 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Urgent:le corps mutilé d''un militaire a été découvert ce matin à libreville au pk9 quartier bangos.Il doit s''agir d''un crime rituel.

8.Posté par Lola le 19/04/2013 21:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mon gar, il fallait le voir hier soir à la télé, il puait le vampire à l'écran. Mon copain qui a fait le CNAM de Paris a failli casser notre écran plat, en suivant ses déclarations. Il dit qu'il était le seul docteur au monde à avoir traité la question des relations internationales en droit. Mathieu KOUMBA qui n'a que son certificat du CUSPOD a encore bien noircir sur son fauteuil. Yves MITOUMBA qui n'a pas le bac et Patrick ZOGUE Bekale ont failli laisser tomber leurs yeux par terre. Or, il a raison. Il ya des thèses qu'on rédige en vampire et d'autre dans les facultés en France. Ce pédant doctissimo, je crois, assurera bientot les cours de toute la fac de droit à l'UOB.

7.Posté par Feu-PDGiste-A-Mort le 19/04/2013 17:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
J'ai entendu dire d'un de mes parents qui connaît ce cannibale de Séraphin Moundounga, que ce dernier a tenté en vain des veillées de bwiti et des crimes de sang pour atteindre Maixent Accrombessi, et que ça aurait bardé tout récemment ; d'où la discrétion de cette grande gueule qui, dit-on, est toujours décidé à jouer un mauvais tour au chéri du président ; d'autant plus que sa place serait sérieusement menacée ! On comprend mieux toute cette gesticulation afin d'essayer de sauver sa peau.

6.Posté par KONE le 19/04/2013 15:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il existe de bons hauts cadres et hautement diplômés dans ce Ministère de l'Education Nationale. Le Secrétaire Général dudit Ministère en est l'un de ceux-là.
Les fraudes dans la scolarité gabonaise datent depuis longtemps. Pour certains élèves il suffit d'aller chauffer les bancs durant les examens du bac pour l'avoir; question de formalités. Ne nous étonnons donc pas de l'avancée malveillante des réformes expliquées (exple récent: il faut avoir le BEPC pour passer en seconde). Tous les argentiers gabonais actuels et de la récente époque Bongo père, nommés à des hautes fonctions de l'Etat, ne l'ont pas tous eu!

5.Posté par KONE le 19/04/2013 15:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il existe de bons hauts cadres et hautement diplômés dans ce Ministère de l'Education Nationale. Le Secrétaire Général dudit Ministère en est l'un de ceux-là.
Les fraudes dans la scolarité gabonaise datent depuis longtemps. Pour certains élèves il suffit d'aller chauffer les bancs durant les examens du bac pour l'avoir; question de formalités. Ne nous étonnons donc pas de l'avancée malveillante des réformes expliquées (exple récent: il faut avoir le BEPC pour passer en seconde). Tous les argentiers gabonais actuels et de la récente époque Bongo père, nommés à des hautes fonctions de l'Etat, ne l'ont pas tous eu!

4.Posté par Kamikaz le 19/04/2013 14:26 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ah le pouvoir, quand on te tient... Comme le dit le poste de PLO, de qui se moque t-on? Moudounga tricheur, abo tricheur... Qui tracera vos parcours? Laissez les gabonais tranquile.

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...