News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Le câble sous-marin de fibre-optique déjà à Libreville

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Vendredi 28 Octobre 2011 à 16:51 | Lu 646 fois

Reliant la côte ouest de l’Afrique à l’Europe, le câble sous-marin ACE pour la fibre optique est arrivé à Libreville. La cérémonie de son atterrissement s’est déroulée le 27 octobre sur une plage de la Sablière au Nord de Libreville, en présence des représentants du ministère de la Communication, de l’ANIF et de Total Gabon.



Gabon : Le câble sous-marin de fibre-optique déjà à Libreville
Lancé le 23 novembre 2010 par le ministre de la Communication, de la Poste et de l'Économie numérique, le projet de fibre optique ACE s’ancre de plus en plus dans la réalité. L’atterrissement au Gabon du câble de la fibre optique a eu lieu le 27 octobre sur la plage de la Sablière à Libreville, sous la supervision du ministère de la communication, de Total Gabon et en présence de représentants de l’Agence nationale des infrastructures numériques et des fréquences (ANIF).

Stocké sur une barge baptisée Anna B, positionnée à 900 m environ du rivage, ce câble a été tiré vers la plage par un bulldozer arrimé à un câble métallique, dénommé "messager", lui-même attaché au câble ACE pour le tracter. Trop lourd et pouvant couler tout de suite au fond, le câble ACE était soutenu par des ballons visant à le faire flotter. Une fois sur la plage, le câble ACE a été amené jusqu’à la chambre de plage à travers des conduits métalliques en vue d’y être fixé. Les ballons flottants ont ensuite été progressivement détachés afin que le câble reposer sur le fond marin. Un spectacle technologique impressionnant.

Ce câble ACE va relier le Gabon à l’ensemble des pays du continent africain mais également à l’Europe. Ce qui ouvrira de nouvelles possibilités en termes de communication et de développement des NTIC.

«La participation du Gabon à ce projet est de l’ordre de 25 millions de dollars. Ce qui est à peu près la participation moyenne des pays membres de ce projet. Un partenariat a été passé entre la République gabonaise et la compagnie pétrolière Total Gabon. Nous avons également la participation de la banque mondiale. Autrement dit, il y a trois entités qui participent à ce projet : Total Gabon, l’Etat gabonais et la Banque mondiale», a expliqué Gilbert Nzola Nzé, directeur général de la Maintenance et des Equipements au ministère de la Communication.

Le projet ACE permettra, dans un premier temps de réduire les coûts des télécommunications au Gabon, jugés excessivement chers pour le moment. Selon les projections de Gilbert Nzola Nzé, le coût des communications pourra être divisé «par 10 ou par 25». Le deuxième objectif du projet est de permettre à tous les Gabonais d’accéder facilement à l’Internet grâce au passage à un réel haut débit. «Pour prendre un exemple, le téléchargement par un étudiant d’un livre ou d’un cours en vidéo, qui pouvait prendre un ou deux jours hier, ne prendra plus que quelques secondes, vu qu’on pourra bénéficier de débits beaucoup plus importants pour communiquer», a expliqué le directeur général de la Maintenance et des Equipements.

Le projet ACE comporte plusieurs parties. L’atterrissement du câble à Libreville concerne la partie internationale. La deuxième partie consistera à la construction du "back bone" national, une sorte d’épine dorsale à laquelle viendront se connecter les embranchements de télécommunications devant s’étendre à toutes les localités du pays. Cette opération sera supervisée par l’ANIF. Le premier de ces embranchements consistera en la pose du câble sous-marin entre Libreville et Port-Gentil. Selon les estimations, cette opération sera bouclée d’ici à février 2012.

Une fois que le câble ACE parviendra à la station d’Angondjé dans le Nord de Libreville, les opérateurs économiques pourront s’y connecter pour faire face à leurs besoins de communications. Les utilisateurs pourront ainsi avoir accès aux services internet très haut débit et aux services de téléphonie 3G à très moindre coût.

Le câble sous-marin qui est arrivé à Libreville va desservir plus d’une vingtaine de pays en Afrique et trois pays de l’Europe (Espagne, Portugal et France). Il est prévu une extension jusqu'en Afrique du Sud. Le projet de câble sous-marin ACE, est un câble enfoui dans l’océan, sur une distance de 12 000 Km, dont le coût est estimé à 387,8 milliards de francs CFA. Le 22 novembre 2010 à Libreville, le gouvernement gabonais et Total Gabon ont signé une convention pour l’aboutissement de ce projet qui se matérialise de plus en plus.


Source : Gaboneco.com

Vendredi 28 Octobre 2011
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 646 fois




1.Posté par Donguila le 28/10/2011 18:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
PAS DE BIOMETRIE, PAS DE TRANSPARENCE, PAS D'ELECTIONS.

2.Posté par africa star le 29/10/2011 00:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
LE CÂBLE ON DAME PAS DE BIOMETRIE PAS DELECTION PAS DE DEMOCRATIE PAS DELECTION PAS DE LIBERTE PAS DE DÉPUTÉS PDG A L'ASSEMBLE NATIONAL

3.Posté par africa star le 29/10/2011 00:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
VOICI LE GENRE D'INFO DE GABONECO ALORS QUE D AUTRES PROJETS DE POINTE SONT ACTUALITÉS .

4.Posté par Ntsonda Le Con le 07/11/2011 08:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pas de BIOMETRIE, pas de TRANSPARENCE, pas d'ELECTIONS.

Un point c'est tout.

La lutte, à la vie, à la mort!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...