News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Le Rectorat de l’UOB saccagé

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Samedi 17 Mars 2012 à 01:25 | Lu 850 fois



Plus d’une centaine d’étudiants ont saccagé, hier matin, le rectorat de l’Université Omar Bongo(UOB), faisant au passage plusieurs dégâts matériels, trois blessés et quelques interpellations d’étudiants. Cette réaction fait suite à la décision de suspension de cours de neuf des leurs.

Rien ne présageait ce théâtre violent à l’Université Omar Bongo qui avait apparemment, repris sereinement ses activités après le mouvement d’humeur observé en début de semaine par les étudiants. En effet, plusieurs étudiants ont pris d’assaut, hier matin, le rectorat de l’UOB, dans lequel se trouvaient le recteur et l’ensemble de ses collaborateurs, pour réclamer l’annulation de la décision d’exclusion de neuf de leurs condisciples.

Une décision prise et publiée lundi dernier par le recteur de l’UOB, le Pr. Pierre Nzinzi. Vraisemblablement, la situation a débuté hier matin à 8 heures, quand les étudiants ont tenu l’assemblée générale (AG) à la place mythique ‘’l’arbre à palabre’’. Et tout porte à croire que la lecture faite par les étudiants de cette situation d’exclusion est aux antipodes de celle des autorités rectorales. Les étudiants estimeraient, selon les mots de la lettre ouverte N°6 que la décision du recteur serait inappropriée et injuste.

’’ Cher étudiant, toi qui lis cette lettre, saches qu’il est temps de te décider afin que l’on ne te prenne plus pour un moins que rien. (…) le lundi 12 et mardi 13 mars derniers, grâce à ton mécontentement la bourse que tu revendiquais est tombée ce mercredi 14 à minuit. Pour répondre à ce geste, le Recteur vient de prendre une mesure selon laquelle, tes représentants sont suspendus de toute activité pédagogique et sont activement recherchés par la DGR(…) Ainsi, levons-nous comme un seul homme pour dire : excluez un, puis excluez-nous tous’’, pouvait-on lire sur cette lettre ouverte. C’est fort de cette mobilisation massive et solidaire que ces étudiants se seraient rendus nombreux devant l’entrée principale du rectorat, sommant sans délais, le recteur de descendre de son bureau afin d’annuler publiquement et cela, devant les étudiants et les médias, cette mesure d’exclusion. Une demande qui sera réfutée par le patron de l’UOB.

A contrario, pour répondre aux étudiants, le professeur Nzinzi aurait, selon une source rectorale, demandé à ce que ces derniers constituent un groupe de huit personnes, pouvant s’entretenir avec lui. Une chose que n’acquiesceront pas les étudiants qui souhaitaient entendre de vive voix, la position définitive du recteur. Et une autre source, cette fois du Commandant de gendarmerie, des troupes venues sécuriser les lieux a indiqué que le ministre de l’Enseignement Supérieur aurait proposé une médiation entre les autorités rectorales et les étudiants, d’une part, et une médiation avec le ministre en personne, d’autre part. Au refus du recteur, les étudiants auraient répondu par la violence.

Projectiles à la main, ils ont saccagé les différents bureaux que compte ce bâtiment administratif. Vu la gradation vertigineuse de leur colère nous a confié la même source rectorale, le recteur aurait fait intervenir les forces de l’ordre. Après un long échange de persuasion, une véritable altercation s’en est suivie entre étudiants et forces de l’ordre, venues protéger les responsables rectorales.

On note dans l’affaire, trois blessés légers dont deux policiers et une dame des relations publiques internationales ; le bâtiment rectoral saccagé avec d’importants dégâts matériels et plusieurs interpellations des étudiants. Reste donc que les autorités compétentes s’y intéressent afin de ramener la sérénité dans ce temple du savoir qui a pris une autre tournure avec l’annonce de la grève des enseignants membres du Syndicat national des enseignants et chercheurs (SNEC).

Gladice Moutongo

AGP

Samedi 17 Mars 2012
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 850 fois




1.Posté par King le 17/03/2012 21:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le rectorat de l’UOB saccagé
C'est trop faible! mais c'est un début

2.Posté par King le 17/03/2012 21:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le rectorat de l’UOB saccagé
C'est trop faible! mais c'est un début!!!!!

3.Posté par kouzima d''Oyo le 18/03/2012 10:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les gabonais maboules??? Je pense qu'on sous estime la colère lorsque des gens sont poussés à bout.

4.Posté par Baisema le 19/03/2012 11:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Beuuuuh ce recteur là il sort d'où?Il croit qu'il viendras exclure et emprisonner des jeunes étudiants comme ça sans attiser une quelconque colère!Non...mais...sérieux,faut d'abord commencer à emprisonner les pilleurs du pays pour montrer l'exemple:faut laisser les petits menner leur grêves quand les bourses sont payées en retard parceque quelqu'un aurait détourner cet l'argent.Ce recteur là,il à due agire ainsi pour faire plaisire à ya Ali,le grand émmergent,mais c'est raté,raté,raté...faut agire par conviction et non pour faire plaisir à ya Ali.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...