News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Le Premier ministre en sursis ?

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Lundi 8 Juillet 2013 à 21:13 | Lu 1435 fois



Gabon : Le Premier ministre en sursis ?
Les relations du premier ministre gabonais Raymond Ndong Sima avec le Président de la République, chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba sont au plus mal, pour cause, certaines personnes estiment que c’est Ndong Sima lui-même qui a allumé la brève en révélant à la presse des informations confidentielles qu’il aurait du mal à digérer, dans ses relations avec les collaborateurs immédiats du chef de l’Etat à la Présidence de la République.

Et Alain Claude Billie Bi Nzé, le Porte parole de la Présidence de la République d’inviter le Premier ministre à la démission s’il est mécontent de l’action des agences rattachées à la présidence de la république parce qu’ainsi voulu par Ali Bongo Ondimba lui-même.

En réalité la chicane est bien plus ancienne sur cette question des prérogatives concurrentes entre les agences et les départements ministériels. D’où qu’il apparait bien curieux de tantôt se plaindre de ces agences seulement maintenant, ou tantôt de réagir aussi virulemment à la controverse sur cette concurrence administrative et ce par une menace de limogeage du premier ministre.

En outre, il est tout aussi ancien que le premier ministre est nommé et donc révocable. On dit alors qu’il est sur un siège éjectable. D’abord parce s’agissant de la nomination de Ndong Sima intervenue il y a plus d’un an maintenant, il s’est certainement constitué depuis lors des réactionnaires au déplacement de la primature dans la province septentrionale. Les premiers réactionnaires seraient tout naturellement les premiers ministrables fangs de l’Estuaire qui penseraient avoir perdu un privilège républicain qu’il n’hésiterait pas à reconquérir coûte que coûte.

En outre, cela fait quelques semaines que le nom de René Ndemézo un autre fang de la province septentrionale est évoqué pour succéder à Raymond Ndong sima à la primature au motif que Raymond Ndong Sima ne serait pas un stratège politique de la trempe du président de l’Union Sportive de Bitam (USB).

Ndong Sima ne serait donc pas un fin ou roublard politicien certainement parce que sa veste de technocrate et économètre lui collerait un peu trop à la peau, dans un contexte où la férule politicienne compterait aussi.

Paradoxalement, l’homme ne manque pas d’inquiéter politiquement, puisqu’en dépit de son manque de carrure politique et politicienne on lui prêterait de très sérieuses ambitions présidentialistes qui sont apparus chez plusieurs premiers ministres avant lui.

En effet, il se pose avec Ndong Sima comme pour tout premier ministre, la question de la récurrence dans le monde des ambitions présidentielles des premiers ministres. Raymond Ndong Sima serait-il l’exception à la règle ? Ou alors n’y a-t-il pas lieu de se souvenir du coup de Balladur à Chirac en France, ou encore d’observer le sillon des anciens premiers ministres africains devenus présidents de la république, au Ghana, au kényan, au Sénégal.

Pour ne pas aller si loin on pourrait même simplement rappeler qu’ à l’ élection présidentielle anticipée de 2009, on notait parmi les candidats, deux anciens premiers ministres, Casimir Oyé Mba et Jean Eyeghe Ndong.

Les soupçons d’ambition présidentialiste d’un premier ministre seraient donc très fondés, même à l’endroit de Ndong Sima qui est peut être moins à craindre qu’un vieux baroudeur de la politique hissé à ce poste de premier ministre.

Comme pour dire que virer Ndong Sima aurait certainement un sens en real politique, mais qu’en revanche, on dit souvent qu’on sait qui on perd mais pas qui on gagne.

Et puis à l’orée d’une élection, on ne voit pas trop l’intérêt de nommer un nouveau premier ministre qui partirait avec la perspective de durer plus longtemps et nourrir des ambitions lui aussi. Il serait en effet bien difficile de le virer en 2015 après les sénatoriales. On penserait à un limogeage avant qu’il y ait pu faire ses preuves ou à de l’instabilité politique au sommet de l’Etat.

Ce qui voudrait dire qu’un premier ministre qui serait nommé en mi 2013 totaliserait sa troisième année en mi 2016, trois ans à la primature ne manquerait pas non plus de le présenter comme un potentiel présidentiable qui aura eu le temps d’asseoir son emprise sur la politique nationale telle que ses prérogatives constitutionnelles le lui permettent.


Copyright Infos Gabon





Lundi 8 Juillet 2013
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 1435 fois




1.Posté par Giap Effayong le 09/07/2013 07:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Avec un tel article,je ne suis pas loin de penser que "Gabonlibre.com" n'est qu'un vivier de médiocres,en somme,de nullards.
Qui peut prendre au sérieux un tel article? Ecrit par un apprenti-analyste politique qui n'a même pas le courage d'indiquer son nom sur sa feuille de choux.Pauvre imbécile!

2.Posté par milangmissi le 09/07/2013 11:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@Giap Effayong Je reconnais comme vous, que l'auteur est un piètre et minable analyste politique mais dire qu'il n'a pas signé c'est exagéré car l'article indique bien sa provenance " http://infosgabon.com/?p=27460 " infosgabon c'est un site avec une rédaction donc la provenance existe
Mais j'admets que ce papier est minable, ça doit être Pdgiste qui l'a écrit, j'ai une idée suivez mon regard vers "l'oiseau aux épines"

3.Posté par NEM le 09/07/2013 14:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Copyright infos Gabon n'est pas un auteur de texte. Donnez votre identité.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...