News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Le PDT de l’Assemblée nationale rejette la demande d’exclusion du député Bilié By Nzé

Le site de la Liberté - LVDPG - Actualité en ligne 24h/24 le Mercredi 17 Février 2010 à 18:19 | Lu 1985 fois



Gabon : Le PDT de l’Assemblée nationale rejette la demande d’exclusion du député Bilié By Nzé
Le président de l’Assemblée nationale gabonaise, Guy Nzouba Ndama a rejeté la demande d’exclusion du député, Alain Claude Bilié By Nzé du 2ème siège du département de l’Ivindo (nord-est) introduite par son parti le Rassemblement pour le Gabon (RPG), indique une correspondance du président de la première chambre du parlement dont l’AGP a reçu copie mercredi.

‘’ L’examen approfondi de ce dossier révèle que l’élection de l’intéressé aux dernières législatives a été faite sous la bannière de l’alliance conclue entre le Rassemblement pour la démocratie et le progrès (RDP) d’une part, et le Rassemblement pour le Gabon (RPG) d’autre part. il s’en que le député concerné dépendant de l’alliance précitée et non du seul RPG’’, a écrit M. Nzouba Ndama, ajoutant qu’en d’autres termes, son exclusion de ce parti politique n’est pas suffisante pour qu’il soit mis fin à ses fonctions de député à l’Assemblée nationale.

Le RPG du père Paul Mba Abessole avait exclu Alain Claude Bilié By Nzé de ses rangs pour ‘’faute lourde’’.

Une crise avait éclaté au sein de ce parti suite à l’approbation par les 6 députés de ce parti à la déclaration de politique générale du Premier ministre, Paul Biyoghé Mba issue du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) devant la représentation du peuple en janvier dernier. Que dire de la décision de Guy Nzouba Ndama C'est l'émergence, qui vivra, verra


Mercredi 17 Février 2010
LVDPG - Actualité en ligne 24h/24
Vu (s) 1985 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

15.Posté par ADN le 19/02/2010 15:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cher frère Odjuan'a Mbédé,
Ne voyez pas dans ma réaction un manque de courtoisie, mais vous n'avez pas repondu à la question que je vous ai posé.

En outre, si vous pouvez - la prochaine fois - me donner des exemples d'hommes politiques (Africains ou Européens) qui ont marqué, à l'instar des personnages bibliques que plus d'une personnes font références dans leurs postes, cela me convaincrait davantage.

Bon, je vous quitte sans aller plus loin dans mon raisonnement.

14.Posté par Odjuan'a Mbédé le 19/02/2010 03:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cher ADN,

C'est par pure courtoisie que je vous reponds sinon je me serais contenté de vous poser la question de savoir ce que vous faites depuis que je vous lis, sur ce site.

Je commencerai par pour faire savoir qu'il n'y a jamais eu d'alliance contre nature entre le RPG et le RDP parce que tous les deux étaient en ce moment , des membres de la majorité présidentielle du fait de la signature de la charte de la maorité présidentielle par Mba abess.
Qu'en ce moment Mba ambitionnerait de regagner cette faleuse majorité avec comme dossier à faire valoir, la création de l' UMP en lieu et place de tous les partis satellites qui composent ladite majorité présidentielle.

Que Mba n'a jamais été opposant ni à Bongo père ni à paersonne d'autre que l'opposition.

A votre question de savoir s'il y a un véritable opposant au gabon, je vous dirai en suivant la logique de votre conclusion qu'il n'y en pas. Cependant, je voudrais vous dire de continuer comme les juifs qui renièrent Jésus, d'attendre le méssie qui viendra du ciel. Toutefois, souvenez vous de joseph à qui Pharaon donna tous pouvoir sur l'égypte et qui le moment venu, n'hésita pas à se retourner contre pharaon pour défendre la cause d'israèl.

De même je voudrais vous rappeler que Saul appelé Paul de Sarte qui fut le plus grand percécureur de l'église chrétienne devint le plus grand évangeliste de son temps et reçu de Dieu, les plus grandes révélations pour l'église au sujet de la nouvelle alliance. Il finit par donner sa vie pour Jésus et pour l'église qu'il avait combatu.

L'euclésiaste dit : " Tout ce qui existe a d'abord existé" il n'y a rien de sur cette terre qui n'ait jamais existé. Je voudrais vous exhoreter à demander à Dieu par le prière d'ouvrir les yeux de votre intelligence afin que vous dicernier le faux du vrai et que vous soyez de par vous même, à mesure de séparer le bon grain du mauvais. Puisse l'Eternel vous éclairer car simple créature que je suis, je ne peux oser me substituer à lui qui par sa grace abondante peux vous conduire tel un bon berger, vers les meilleurs paturages.

Demandez donc à Dieu comme fit Salomon, la sagesse et le dicernement pour déterminer vous même qui es véritablement opposant car "un oiseau ne se pose jamais sur une branche qu'on lui indique" dit un proverbe de chez nous.

Sinon, Soyons ensemble pour le Gabon pour tous.

13.Posté par ADN le 18/02/2010 19:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Chers Odjuan'a Mbédé et Critqiue Objective,

Si l'on part du principe que le mandat électif est accordé par le peuple (ce qui est vrai) et qu'il faut faire des alliances contre nature poir obtenir à tout prix la confiance du peuple, cela revient à dire, pour ma part, qu'il n'y a pas vraiment une opposition au Gabon.

Car, si les partis (majorité présidentielle et oppositions surtout) sont incapables de présenter des députés et leurs suppléants sans ce référer ou faire alliance avec le PDG pour gagner une élection au Gabon, cela revient à dire - à mon sens - que l'opposition est non seulement de façade dans notre pays, mais encore les opposants ne sont pas prêts à arracher le pouvoir aux PDGistes. Et c'est bien dommage de vivre dans ce flou politique.

Je voudrai terminer en vous posant cette question:
Connissez vous vraiment un véritable opposant au Gabon? Si oui lequel? Moi je suis actuellement septique parce que nous savons - d'après l'histoire politique du Gabon depuis l'avènement de la démocratie en 90 - que ceux qui se reclament opposants finissent par aller au BDM pour manger les miettes qui tombent de la table du Roi.

12.Posté par St.Michael le 18/02/2010 18:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ Cher amis Critique objective et frere Odjuan'a Mbédé,

Merci pour ces éléments de clarté sur ce labyrinthe de lois et de conventions non cartésiennes au Gabon. J’en ai pris note.......

Qu’il en soit ainsi car nous preferons une armée de 10 soldats purs qu’une armée de 100 soldats impurs.

En ce qui me concerne, ce frère Claude ne peut pas satisfaire à les critères de sélection, en l’occurrence mettre les intérêts du peuple opprimé au-dessus de ses petites ambitions personnelles.

This little brother is still on learning curve, It’s better letting him go than keeping him to pollute the Talented Team.

Amen.

11.Posté par Biboulou le 18/02/2010 17:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La décision de l'ethniste ou tribaliste en chef du Gabon, sieur nzouba ndama, est la preuve évidente, s'il en était encore besoin, que Bilié bi Zié est un pédé-giste pur jus. C'est normal que nzouba, qui sait mieux que quiconque que son parti trabalisant est minoritaire dans le pays, vole au secour du repris de justice.

Mais leur fin est proche.

10.Posté par Critqiue Objective le 18/02/2010 12:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
St Michael et les autres,

Notre frère Odjuan'a Mbédé a raison car effectivement, le raisonnement du Pdt de l'Assemblé National est plus que logique.

Certes en effet, ouvertement, Alain Claude est vu comme un député RPG. Mais selon les status, nous ne sommes pas en mesure d'affirmer ou d'infirmer qu'il dépend exclusivement du RPG vu que nous ne les avons pas. Conclusion: Nous ne pouvons qu'accepter la décision de Guy. Il revient plutot à Mba des bois de prouver qu'il dépend exclusivement du RPG ou alors à le supporter jusqu'à la prochaine élection.

9.Posté par Odjuan'a Mbédé le 18/02/2010 10:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Hamale
je n'aime pas du tout personnaliser les débats; la loi sur les partis politiques autorise bel et bien les listes communes aux élections législatives et locales.

Une précision; un élu est l'élu du peuple et non d'un parti. de ce fait il n'a pas un mandat de son parti mais du peuple qui l'a élu. Si le RDP avait un autre député à l'assemblée, ce dernier se serait surement retrouvé dans le groupe parlementaire RPG.

Que Mba éjecte Alain Claude de son parti, c'est son droit, mais malheureusement il n'en est pas de même pour ce qui est de l'assemblée.

Je suis donc désolé de vous decevoir! le suppléant de Bilie Bi Nzé est du RDP doit-il perdre son mandat du fait que Mr Mba ait viré son militant?
Je dis non! d'autant plus que ce dernier n'est pas militant du RPG. Si cet accord avec le RDP n'avait pas reçu l'aval de Mba et du RPG, Bilie Bi Nzé ne l'aurait pas conclu de son propre chef.

Autre chose, que vous ignorez certainement. Savez vous que l'adjoint de Mba au sénat pour le 2ième siège du 2ième arrondissement de libreville est PDGiste et qu'il était dans la liste d'EYEGHE NDONG aux locales?

Une précision supplémentaire, je ne suis pas ce que vous croyez, Il y a dans ce site des gens qui connaissent mon parcourt politique et qui ne peuvent pas me tenir le même langage que vous.

Conseil gratuit : Un opposant irresponsable ne mérite aucun respect. alors soyons des opposants responsables et ne faisons pas de l'opposition tout azimut. En plus, vous autres nouveaux opposants, évitez d'aborder des sujets sans examiner les textes. Je suis presque certain que vous ne disposez même ni de la constitution de votre pays, ni de la loi sur les partis politiques or un bon politicien doit s'imprégner des textes de la république et non prendre des positions hors la loi et reprocher aux autres de ne pas respecter la loi. On ne peut pas vouloir un chose et son contraire.

Et je ne suis pas sure que ce soit avec des militants comme vous que l'UN ira de l'avant. L'excès de zèle qui anime des gens comme vous qui vous découvrez subitement l'ame d'opposant pour des raisons que seul vous connaissez riquera de causer beaucoup de tort à l'UN. Vous devriez commencer par vous mettre à l'école de l'opposition. Car ceux qui y ont trainé leur bosse depuis plusieurs années savent de quoi il en retourne alors que vous autres, n'êtes qu' à vos premiers pas.

Tenez le pour dit : Je ne suis ni émergeant, ni PDGiste ni Aliiste, ni Bongoïste, ni rien de ce que vous croyez et arrêtez de penser que tous ceux qui vous contredisent sont forcement des pédé-gistes.

Pardonnez moi pour le ton mais il n'est pas bon qu'une grenouille se prenne pour un boeuf.

Coordialement, pour notre Gabon pour tous !

8.Posté par ADN le 18/02/2010 02:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mba des Bois doit faire sortir le document qui atteste que le RDP et le RPG ont, conjointement, signé un accord pour que Bilié-Bi-Nzé soit le candidat des deux partis. Le peuple veut connaître la vérité.

Si Mba des Bois était resté fidèle à ses principes politiques des années 90, je crois qu'il n'aurait jamais vécu ce genre de situation. C'est vraiment une leçon importante que les dirigeants de l'UN doivent prendre en considération dans leur combat politique: "Ne pas pactiser avec le pouvoir en place et rester fidèle à ses idéaux.

Je terminerai en disant que cette histoire sent vraiment la franc-maçonnerie derrière.

7.Posté par Hamale le 18/02/2010 01:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A Odjuan'a Mbédé. J'ai une question pour toi. Est ce qu'on peut député pour deux formations politiques. est ce qu'on peut être membre de deux partis politiques. Tu trouves nzouba courageux, c'est triste car nzouba tout comme la presidente de la cour constitutionnelle ont l'art de lire les lois à l'envers.ce qui est dommage pour le Gabon et pour des gens comme toi qui n'ont plus de valeur et de logique tant que leurs intérêts sont conservés. La loi des finances a été adoptée sans amendements comme le veut la loi...Bravo Nzouba, tu es un homme courageux...quelle tristesse...

Heureusement que votre émergence est totalement à l'envers...je pense que vous IMMERGEZ au lieu d'émerger..

Oui laissez vous reculez...car c'est la triste réalité..vous avancez mais à reculons.

6.Posté par BEONI le 18/02/2010 01:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Si Alain Claude Bilie Bi Nzé, avait fait alliance avec le RDP pour prendre le poste de député, il n'en demeure pas moins que nous les compatriotes l'avons vu défendre à l'assemblée le RPG.
Son exclusion est du au fait qu'il ¸a désobéï aux consignes de son parti. Quoi de plus normal que son parti décide de l'exclusion avec ce que cela entraine comme conséquence.
La perte du mandat de l'honorable m'amène à me poser quelques questions?
Etant donné la tendance actuelle du siége de l'honorable, des partielles bien organisées donneraient logiquement la victoire à l'UNION NATIONALE d'où la panique de l'actuel pouvoir(PDG) pour empêcher celles ci. Car il ne faut surtout pas faire le lit à l'UN.
Deuxièmement, nous saqvons tous que BILIE BI NZE n' a pas fini ses études. Il n' a que le BAC comme diplôme et que seul un poste d 'élu peut lui permettre de maintenir son train de vie . le vainard, ministre , puis député sans référence universitaire.
Ce n'est que le retour de l'ascenseur si le PAN lui permet de regagner son siège au parlement.
Le Gabon devient un pays ou les lois sont interprètées à deux vitesses. On peut violer la constitution à condition que cela arrange le PDG. En revanche on est très regardant et scrupuleux pour les autres.
Cela finira bien un jour et toutes ces manigences seront inscrites dans les pages sombres de l'histoire de notre pays.
QUEL PAYS



1 2

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...