News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Le PDG à la reconquête du Woleu-Ntem (Parti au pouvoir par un coup d'Elat électoral)

Le site de la Liberté - Par L.P. MBADINGA) le Vendredi 29 Octobre 2010 à 20:55 | Lu 1011 fois



Gabon : Le PDG à la reconquête du Woleu-Ntem (Parti au pouvoir par un coup d'Elat électoral)
Une délégation du Parti démocratique gabonais (PDG) a entamé jeudi un périple dans le Woleu-Ntem, afin de reconquérir la province du nord Gabon, tombée aux mains de l'Opposition, lors des élections présidentielles anticipées du 30 août 2009.

Conduite par le membre du Comité permanent du bureau politique du Parti au pouvoir, le ministre de la Culture (...), René Ndemezo'Obiang, la délégation du PDG comprend non seulement des militants originaires de la province septentrionale mais aussi d'autres provinces du pays.

Le périple, qui doit durer une semaine, a commencé par le village Edoume, dans le département du Haut-Komo, à Medouneu, fief politique de l'ancien ministre de l'intérieur André Mba Obame, candidat malheureux à l'élection présidentielle anticipée du 30 août 2009, remportée par Ali Bongo Ondimba, candidat du PDG.
Ancien hiérarque du parti au pouvoir et ancien ministre de l'intérieur, Mba Obame, qui a basculé dans l'opposition, est actuellement le secrétaire administratif de l'Union nationale (UN), le dernier-né des partis de l'opposition gabonaise, dont le président n'est autre que Zacharie Myboto, également un ancien hiérarque du PDG, très influent sous le régime du président Omar Bongo Ondimba.

Au cours de la tournée dans le Woleu-Ntem, qui intervient cinq jours après la rentrée politique du PDG, la délégation du parti majoritaire doit marquer des arrêts dans les 17 sièges électifs de la province, occupés pour la plupart par ses élus qui entendent ainsi vérifier sur le terrain si leurs mandats seront renouvelés en décembre 2011, date des prochaines élections législatives.

Le positionnement actuel de M. Mba Obame, ancien apparatchik du PDG, entré en dissidence après le décès, le 8 juin 2009, du président Omar Bongo Ondimba, le fondateur du parti, le père spirituel dont il se réclame, a modifié la carte électorale de la province septentrionale du Gabon.

Lors de l'élection présidentielle anticipée du 30 août 2009, l'ancien ministre de l'intérieur s'est adjugé plus du quart de l'électorat national (25%), arrivant en troisième position, derrière Pierre Mamboundou, le leader de l'Union du peuple gabonais (UPG-opposition), classé second, et Ali Bongo ondimba, vainqueur du scrutin.

La délégation du PDG aura beau jeu de porter son front sur la ville de Medouneu devenue, au sortir des élections législatives partielles du 6 juin 2010, une forteresse de l'UN, une formation à laquelle appartiennent, en plus de M. André Mba Obame (actuel député dudit siège), d'autres dissidents du PDG: Jean Eyéghé Ndong (ancien Premier ministre), Casimir Oyé Mba (ancien Premier ministre et ancien ministre des Mines, du Pétrole et des Hydrocarbures) et Paulette Missambo (ancienne ministre de la santé).

En débutant son périple par le département du Haut-Komo, le PDG envoie à l'actuel maître des lieux un message clair et sans équivoque: l'évincer de son siège. Lors des élections législatives partielles, le ticket de l'UN, défendu par André Mba Obame a réalisé un score de 66,89%, devançant le candidat du Rassemblement pour le Gabon (RPG) allié du PDG, crédité de 33,11% des suffrages.

La tournée politique du PDG dans la Woleu-Ntem, la première du genre, intervient dans un contexte marqué par une volonté de rupture du parti au pouvoir, affichée lors de sa rentrée politique, samedi dernier à Libreville.

Après avoir fait son auto critique et dressé un bilan sans complaisance des maux qui nuisent à la cohésion du parti, gangrenée par une guerre des clans et des multiples querelles de leadership, le PDG a décidé de resserrer ses rangs et de privilégier l'intérêt du parti et du peuple, qui passe par l'instauration d'un débat démocratique, la méritocratie et la réalisation de projets concrets.

Par L.P. MBADINGA)

Vendredi 29 Octobre 2010
Par L.P. MBADINGA)
Vu (s) 1011 fois




1.Posté par Ngwala le 30/10/2010 02:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le PDG n'est pas un parti du grand Nord mais de Gabongo ( Haut-Ogooué et Ogooué-Lolo) où ils font tous ce qu'ils veulent. Le fait de commencer par le Haut-Komo fait partir de la guerre psychologique et rien de plus. Et Réné , le sidéen de Bitam est condamné à une mort certaine. il vient par ailleurs de détourner et de voler l'argent de la Can. c'est vraiment ça le PDG.

2.Posté par Diaz le 30/10/2010 10:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mr. MBADINGA,

S'il vous plait ne nous pondez plus des articles d'une si grande nulleté. Comment pouvez-vous faire un artcile dans lequel la même idée se repète dans 3 ou 4 paragraphes différents? Il n'y a même pas une suite logique entre la tournée du PDG et les pamphlets impropres que vous faites à AMO et autres dissidents du PDG. Pour votre gouverne, pensez-vous que les seuls dissidents du PDG sont seulement à l'UN? Que dites de Pendy Bouyiki qui a créé son propre parti (quoique soutenant Ali) en emportant sa clique de pédégistes suivistes? N'est-ce pas là une forme de dissidence? Jean Boniface Assélé n'est-il pas un dissident du PDG en formant le CLR aux débuts des années 1990? Pourquoi cette tendance à rabacher que l'UN est un conglomérat des dissidents du PDG? Bruno Ben Moubamba en est-il un aussi?

Dernière question: Qu'est-ce que vous nous apprenez de plus en rabachant à chaque paragraphe que le vainqueur de votre pseudo élection de 2009 est votre biafrais de président?

Vous devriez jeter votre diplôme de journaliste (si vous en avez un) et portez plainte à l'école qui a affirmé vous avoir donné une formation de journaliste. Car vous êtes trop nul, et vous êtes tous sauf un journaliste.


3.Posté par Bernard N I le 30/10/2010 11:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour,

Ce ne sont pas des journalistes, mais des griots qui ont pour but unique de véhiculer non pas des informations mais la bêtise dans laquelle ils s'encrassent consciencieusement.

4.Posté par Mezzah le 30/10/2010 13:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Monsieur MBADINGA,

Vos propos vous rendent responsable d'une situation de guerre civile qui pourrait arriver au Gabon. Vous avez écrit, et tous ceux qui comme vous ont écrit des torchons pour dresser les Gabonais les uns contre les autres sont identifiés et seront traduits devant le TPI. Tout ce que vous écrivez est enregistré et sauvegardé quelque part.

Vous êtes de ceux-là que les autres africains traitaient de "bête comme un Gabonais".

Vous allez fuir et disparaître quand le pouvoir reviendra au peuple.

5.Posté par nietsche le 30/10/2010 14:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ Diaz


L humilité et le respect sont des vertus, jeune homme, qu’une bonne éducation familiale nous transmet.

Le terme de « dissident » est ainsi utilisé pour qualifier une personne qui conteste de façon plus ou moins radicale le système politique du pays dont elle est résidente.

Le terme « dissident » est assez ancien. Le mot vient du latin dis-sedere (« se séparer de » et « être assis »), d'où le sens « celui qui est séparé, éloigné ».

En se rapprochant de la majorité présidentielle , donc du PDG :

ils ne sont plus "en dissidence", puisque non contestataire , ayant retrouvé des points de reconciliation ou de cooperation ,et n observant plus une distance manifeste ou ideolique avec le pouvoir ou l autorité politique .


Entre vous et ce journaliste c est deux visions du monde au travers de 2 prismes qui s affrontent . Lequel est dans le faux ? Posez vous la question !

Concernant sa capacité à cerner le mot " dissident " via sa formation et son background : Je vous renvoie pour lui au Robert ( ou au Larousse illustré ) , en vous avisant qu’ il y en a qui en vous lisant se disent tout autant :

" L arrogante instruction de Diaz fait apparemment parti de celles à lacunes ! "

Humblement votre !


6.Posté par medang le 30/10/2010 14:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
En dehors des griots qu' ils sont , on peut également les considérer comme de bons propagandistes. ou simplement des individus qui souffrent de leur sous formation. c' est ça le journaliste du pédégé.
c'est à dire venir , accoucher des bétises , intoxiquer le peuple avec, meme sous la forme la plus ordurière .
UN CONSEIL DE FRERE A Mr MBADINGA : le terrain de la communication est fécond. en conséquence, si vous n' avez rien de sérieux à dire utilisez votre temps à votre avantage en vous cultivant davantage. vous pouvez allez consulter de temps en temps consulter certains manuels au CCF par exemple.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...