News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Le Conseil extraordinaire de l'USTM revoit les sanctions infligées aux 43 étudiants

Le site de la Liberté - LVDPG - Actualité en ligne 24h/24 le Mardi 30 Mars 2010 à 19:45 | Lu 627 fois



Le Conseil extraordinaire de l’université des sciences et techniques de Masuku (USTM) tenu le week-end dernier a revu les sanctions infligées le 9 mars dernier aux 43 étudiants jugés coupables des exactions et autres brimades sur leurs collègues nouvellement admis à l’université.

Sur le plan académique, le Conseil a décidé du maintien des sanctions en y ajoutant un sursis pour tous les 43 étudiants.

Sur le plan social, il a été décidé de maintenir les sanctions relatives aux œuvres universitaires selon les termes du rapport final du conseil de discipline du 9 mars.

Cependant, l’inscription desdites sanctions au dossier des bourses a été purement et simplement annulée.

Le rapport final du Conseil de discipline du 9 mars dernier avait décidé de l’exclusion de 10 étudiants de l’université des sciences et techniques de Masuku (USTM) pour 2 ans francs avec inscription au dossier de bourses et perte définitive du bénéfice des œuvres universitaires, à l’exception du centre médical ; 26 l’étaient pour 60 jours avec suppression du bénéfice des œuvres universitaires pendant 2 ans et une inscription des motifs dans le dossier de la bourse et les 7 autres pour 15 jours avec inscription au dossier bourses assortie d’une interdiction stricte d’accéder au restaurant universitaire dans la même période.

Par ailleurs, pour restaurer et pérenniser un climat de sérénité au sein du campus universitaire, le Conseil a décidé d’une batterie de mesures. Parmi celles-ci, l’application rigoureuse des règlements intérieurs de différents établissements de l’USTM ; la tenue des conseils de discipline au sein des établissements en cas de nécessité ; la désignation des responsables de paliers parmi les étudiants de niveau bac+3 et plus dans les pavillons en résidence universitaire ; le respect scrupuleux par les étudiants de l’arrêté n°041/MES/USTM/VR du 3 avril 2006 portant règlement de la convocation et de la tenue des assemblées générales d’étudiants à l’USTM, etc.

Le Conseil a aussi recommandé l’aboutissement de la réflexion menée dans le cadre du comité préparatoire des états généraux de l’Education, de la recherche et de l’adéquation formation/emploi sur la mise en place d’une police universitaire et scolaire.

Du 16 au 18 mars derniers, le ministre de l’Enseignement supérieur, Séraphin Moundounga a séjourné à Franceville en vue de trouver une solution à la crise qu’ont fait naître les étudiants. Il a donc recommandé que soit tenu ce conseil afin de réexaminer les sanctions infligées aux étudiants après que ceux-ci ont reconnu les torts qui leur étaient reprochés et demandé pardon, jurant de ne plus reprendre.

Les étudiants avaient posé des barricades à l’entrée de l’université et saboté les serrures des portes qui mènent dans les salles de classes pour empêcher le déroulement des cours après que 43 d’entre eux ont été sanctionnés à l’issu du Conseil de discipline tenu le 9 mars dernier dans la même institution.

Les travaux supervisés par le professeur Bertrand Mbatchi, représentant le ministre de l’Enseignement supérieur ont été codirigés par le recteur de l’USTM, Isaac Mouaragadja et le directeur général de l’institut national supérieur d’agronomie et de biotechnologies (INSAB), le professeur Benoît Boukila et se sont tenus en présence du préfet du département de la Passa, Euloge Edouard Egnongo ; du secrétaire général de la mairie de Franceville, Egide Moutou ; de l’administration universitaire ; des chefs d’établissements ; du directeur du Centre des œuvres universitaires, des représentants des enseignants et des étudiants.



Mardi 30 Mars 2010
LVDPG - Actualité en ligne 24h/24
Vu (s) 627 fois




1.Posté par Lesaintpere le 30/03/2010 20:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Obligé de revoir les sanctions... Le k-sick est un esprit !

2.Posté par Ali7 le 01/04/2010 00:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mais si on renvoi les 43 étudiants, il n' y aurait plus grand monde la-bas à l'ustm. les autorités n'ont d'autres choix que de les reintégrer. ainsi va gabongo.

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...