News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Le Conseil d'Etat d'Ali Bongo Confirme la dissolution de l’Union Nationale

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Vendredi 29 Juillet 2011 à 09:30 | Lu 2249 fois



Gabon : Le Conseil d'Etat d'Ali Bongo  Confirme la dissolution de  l’Union Nationale
Ce que le bureau exécutif de l’ex Un craignait est finalement arrivée . Le conseil d’état vient de confirmer la dissolution du parti de Zacharie MYBOTO.

Le dispositif sécuritaire et l’ambiance plutôt tendue qui ont précédé l’implacable rendu de l’institution dans l’enceinte de la cité de la démocratie ce matin sont autant d’éléments qui laissaient croire qu’il allait se passer quelque chose de pas très bien, en tout cas pas favorable aux militants de l’union nationale désormais enterrée.

Le parti démocratique au pouvoir « PDG » et ses alliés s’offrent là une belle occasion de revenir majoritairement, à l’assemblée nationale au terme de la 11eme législature qui court jusqu’en décembre prochain.

L’union nationale à peine commençait-elle à prendre son envol qu’elle enterrée. Reste à la majorité républicaine pour l’émergence de designer ses adversaires pour le scrutin législatif à venir , les partis membres du ACR , l’UPG notamment , avec qui le pouvoir est en négociation depuis plusieurs mois sera alors présenté comme le parti de l’opposition en course contre le pouvoir .Une histoire aux allures du scénario du RPG de Mba Abessolo, au sortir des négociations post électorales de 2001 /PDG .

L’union nationale dissoute de quelle marche de manœuvre dispose ce parti pour se faire , apparemment aucune , car ayant en face des institutions acquises à la cause du nouveau régime de Libreville .

Le rêve est brisé !

Il fallait s’y attendre, la décision du gouvernement vient d’être confirmée par le conseil d’état. L’union nationale a été officiellement conduite à sa dernière demeure ce matin à la cité de la démocratie.

André Mba Obame depuis l’afrique du sud, ou il est en rééducation après son opération réussie a de quoi avoir des soucis pour ses troupes restées au pays et qui croyaient à un possible revirement de situation en leur faveur.

Hélas non ! Le système répressif mis en place par le nouveau pouvoir contre toutes véillités de résistance à sa gestion du pays est en marge. Ce système aux allures d’une dictature a finalement vaincu ses pires ennemis avant de choisir d’ici quelques jours , les opposants les moins gênants pour le scrutin législatif de cette fin d’année.

Ainsi donc, la démocratie gabonaise va sauver la face en s’attachant les services des nouveaux alliés puisés certainement dans le crue de l’alliance pour le changement et la restauration , une coalition politique à laquelle appartient l’union du peuple gabonais de Pierre Mamboundou qu’on dit être en négociation depuis de long mois avec le palais du bord de mer pour un partage des fauteuils au sein du gouvernement.

IL y’avait très peu de doute sur ce qui a été arrêté finalement comme sentence à l’encontre de l’union nationale .Très tôt le matin le siège de l’institution était quadrillé par les militaires en prévision d’éventuels débordements comme ce fut le cas lors de l’annonce des résultats de la présidentielle 2009. C’est après 4 heures de débat le parti de Zacharie myboto a été enterré conformément à la volonté du ministre de l’intérieur, jean François ndongou.

Plus que les larmes pour les militants de l’ex un qui espéraient encore beaucoup d’une institution comme le conseil d’état c'est-à-dire à l’abri de toute influence politique .

En attendant maintenant de jeter André Mba Obame en prison à son retour d’afrique du sud , la majorité républicaine pour l’émergence sable déjà le champagne , convaincue que les législatives dont la date sera connue dans quelques jours ne seront qu’un simple jeu de partage de sièges avec ses alliés d’hier et d’aujourd’hui aussi contents que le PDG d’avoir éliminé en chemin un ennemi commun l’Un.

Cruelle est la politique sous les tropiques. De quelle marge de manœuvre disposeront les cadres de l’ex un pour pouvoir s’exprimer dans une démocratie qui a décidé de les mettre hors jeu ? Affaire à suivre.


Papy, KOACI LIBREVILLE

Vendredi 29 Juillet 2011
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 2249 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

30.Posté par mapangou le 30/07/2011 21:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
On dirait une blague: comment les dirigeants de l'UN pouvaient-ils penser que le conseil d'état du pdg agirait -il autrement ??
Des fois, je me demande pour qui est-ce que tous ces gens-la nous prennent.
Pour ma part, je suis persuadé que la démocratie sera envisageable au Gabon quand les francs-macons s'y tiendront loin de la politique. Pour le moment et peut-etre pour les décennies à venir, il y a trop de zones d'ombre pour que la logique démocratique s'applique.

29.Posté par Le compartiote le 30/07/2011 17:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Sans etre specialiste de la politique, je pense que le conseil d etat a pris une mauvaise decision en pensant bien faire pour le regime. Pour la bonne marche de la democratie il faut une opposition forte et une bene oui oui. il vaut mieux pour le regime d avoir un peuple qui s exprime et non un peuple musele. la disolution de UN jette l opprobe sur notre jeune democratie. Quelle gachie!!!!!!!

28.Posté par la pensee gabonaise le 30/07/2011 11:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je ne sais pas pourquoi les Unistes s''exitent tant apres la dissulution de l''UN, surtout que certain pense que c''est plus qu''un parti - c''est un concept!?

Autant que je sache, son president a un parti bien existant (UJDD), sous lequel les anciens PDGistes sans parti peuvent s''alligner?! Ou bien les EGOS des uns et des autres son encore suffisamment grands pour que l''on pense a etre sous la baniere de l''un deux parce que, l''UN assurait un partenariat mais tout en assurant l''independance, l''individualite de chacun des Egocentrismes Politiques.

Vraiment quand demagogie et cynisme vous me tenez, je n''ai plus les facultes d''etre coehent dans mes positions!

Je comprends, malgre les memes supposes interets politques et ideologiques, ont aimerait pas que ce soit l''UjDD qui soit le grand parti de l''opposition parce que, cela donnera a son fondateur trop de pouvoir qu''il n''a pas jusqu''alors meme s''il est president de la defunte UN - notons que, celui qui a le reel pouvoir dans ce parti c''est AMO qui tire les ficelle, les autres, n''etant que des executants.

27.Posté par MLUTHERKING le 30/07/2011 01:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
le pdg pense que se sera aussi facile que cela, attendons l'avenir nous le dira.

26.Posté par MLUTHERKING le 30/07/2011 01:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ Tintin et tous les autres inconscients, dans le cas du Gabon on ne éviter l'inévitable!!!! ce qui va arriver doit arriver nul ne échapper à son destin.

25.Posté par TINTIN le 30/07/2011 00:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
24.Posté par TINTIN le 29/07/2011 18:13

La révolte alias akoma mba, n'est qu'un galapiat.

Je réitère: prends les siens et allez-y au front. Espèce de mamie sans gêne!

Qui veux-tu envoyer mourir pendant que tu fais ton trottoir en France?


Veuillez lire: prends les tiens et non prends les siens.

24.Posté par TINTIN le 29/07/2011 18:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La révolte alias akoma mba, n'est qu'un galapiat.

Je réitère: prends les siens et allez-y au front. Espèce de mamie sans gêne!

Qui veux-tu envoyer mourir pendant que tu fais ton trottoir en France?

23.Posté par Neutralité le 29/07/2011 17:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Akoma Mba,s'il y a véritablement un Tintin ici,c'est bien toi.
Comment peux tu crier democratie et solliciter l'intervention des militaires?
Quand les militaires interviendront, où seras tu? Ce que tu ignores c'est qu'on connait quand ça commence mais jamais quand ça se termine. La haine n'a pas de place dans les coeurs des gabonais.
Pourquoi tu ne te joins pas au sieur Aba'a qui à mon sens est à encourager.Je suis convaincu que si d'autres concitoyens se joignent à lui et avec la même détermination,les choses vont BOUGER..

22.Posté par Nkakwamelen le 29/07/2011 17:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Voici une raison de plus pour se poser des questions sur l''etat des juridictions gabonaises ,en effet nous réalisons que ces dernières ne lisent pas le droit mais regarde surtout le visage de celui qui est en face de lui c''est très dommage je ne sais à quel niveau se situe un Etat de droit au Gabon c''est très déplorable que le Conseil d''Etat qui est la Haute juridiction administrative ne verifie pas si le droit droit est bien appliqué mais exécute la volonté d''un parti politique finalement on doit même enlever un département de droit à l''uob pour que le PDG manigance bien sa fraude au milieu des profane du droit merci mais il y a un temps pour tous ce désordre finira un jour

21.Posté par Ménélick III le 29/07/2011 16:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Par la décision du Conseil d’ Etat, nous pouvons imaginer ce qui nous reste à faire. Pour ce qui me concerne, je suis tout à fait d’ accord avec la dissolution de l’ UN parce que cela revient à confirmer que la justice gabonaise est aux ordres. La balance se penche toujours du coté du pouvoir. Ainsi va la démocratie gabonaise…
Aussi, s’ il ya avait une transparence pour les législatives à venir j’ aurais proposé aux hiérarques de l’ UN d’ adhérer dans un seul parti comme le CDJ, le MORENA , ou le FAR… Pour continuer la lutte sous un angle politique. La « justice » militarisée en a décidé autrement. C’ est pourquoi je conviens avec john Kennedy qui disait :«A vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes.». Nous savons ce qui nous reste à faire. D’ ailleurs, nous nous sommes déjà préparés. Toutes les hypothèses étaient sur la table hier, il reste un seule aujourd’hui .

Parlant des inepties de millang missi dont l’ espace cérébral n’ est rempli que de l’ air, je voudrais lui dire de ne pas se tromper à propos de l’ UN. Car ce n’ est pas l’ UN qui doit lui faire peur, mais plutôt notre détermination de briser les cornes du PDG.
Quant au petit tribaliste tintin,
qui rime avec enfantin ,
je lui dis qu’ il est proche de sa fin.

1 2 3
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...