News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Le CNC lève le carton jaune contre le tribalisme

Le site de la Liberté - Source : Gaboneco le Samedi 15 Mai 2010 à 16:04 | Lu 3572 fois

Le Conseil national de la Communication (CNC) a tenu une séance plénière extraordinaire le 15 mai à Libreville pour adresser une mise en garde ferme aux médias gabonais face à la recrudescence des dérapages tribalistes constatés ces dernières semaines. Le CNC a notamment averti des effets pervers de telles déclarations sur la paix et la cohésion nationale.



© gaboneco ; le conseiller membre chargé de la télévision, Godel Inanga Yendiyik’a, le 15 mai 2010 au siège du CNC à Libreville
© gaboneco ; le conseiller membre chargé de la télévision, Godel Inanga Yendiyik’a, le 15 mai 2010 au siège du CNC à Libreville
«Le Conseil National de la Communication s’est réuni en Séance Plénière extraordinaire ce jour samedi 15 mai 2010 à la salle des réunions du 5e étage de son immeuble sis avenue Général De Gaulle.

L’ordre du jour portait uniquement sur la dérive tribaliste observée dans les médias.
En effet, depuis un certain temps, le Conseil National de la Communication constate une recrudescence des dérapages dans la presse nationale audiovisuelle et écrite qui continue à se livrer à un exercice dangereux pour l’unité du pays.

Il vous souviendra que lors de sa séance plénière du 10 novembre 2009, le Conseil National de la Communication avait suspendu (8) huit titres pour les mêmes raisons.

Malheureusement, la presse nationale se caractérise, une fois de plus, par des révélations non vérifiées, des attaques calomnieuses et injustifiées, par l’amplification et l’incitation à la haine ethnique. Ce qui s’assimile à une torche que l’on agite au-dessus d’une poudrière.

Cette dérive tribaliste s’est d’abord exprimée dans la presse audiovisuelle, notamment au cours de l’émission «Pluriel» du 17 avril 2010 diffusée sur la Radiodiffusion Télévision Gabonaise chaine 1 sous le titre de «l’église Efangélique» en lieu et place de «l’Eglise Evangélique du Gabon».

Pis, le journal Orety n°172 du 21 avril 2010 intitulé : Omar BONGO serait-il mort empoissonné ?, met en cause (2) deux compatriotes sans les citer nommément, ouvrant ainsi un débat sensible dans une société multiethnique et dont le socle est encore fragile, le journal Orety s’engage de ce fait dans une surenchère préjudiciable à la concorde nationale.

Comme il fallait s’y attendre, cet article a suscité la réaction de plusieurs journaux dont Echos du Nord n°58 du jeudi 29 avril 2010, Ezombolo n°16 du vendredi 30 avril 2010, la Une n°65 du jeudi 6 mai 2010, Misamu n° 303 du lundi 10 mai 2010, la Nation n°152 du 12 mai 2010 et Gabon d’Abord n°49 du vendredi 13 mai 2010, transposant ainsi les accusations portées contre (2) deux compatriotes à l’ensemble d’une ethnie.

Pour le Conseil National de la Communication, ces dérapages à caractère tribaliste ont atteint des proportions telles que l’instance de régulation attire solennellement l’attention des pouvoirs publics, des leaders politiques, d’opinions et de l’ensemble de la presse nationale sur la nécessité de se ressaisir pendant qu’il est encore temps. Tout le monde sait le rôle joué par les médias dans les évènements douloureux qui se sont produits sous d’autres cieux.

C’est également l’occasion pour l’institution de rappeler aux journalistes qu’ils ne gagneraient en crédibilité qu’en s’attachant à la vérité des faits tout en se gardant de se faire manipuler au risque de mettre en péril leur propre liberté ainsi que celle de la presse.

Et comme l’a si bien dit le Chef de l’Etat, garant des institutions de la République, lors de la cérémonie de présentation des vœux à la presse je cite : «celui qui perd la crédibilité perdra les lecteurs, les auditeurs et les téléspectateurs».

Fort de tout ce qui précède, le Conseil National de la Communication adresse une mise en garde ferme à tous les médias qui porteraient à nouveau atteinte à la cohésion nationale aussi bien dans leurs écrits que dans leurs émissions.

Enfin, le Conseil National de la Communication invite, une fois encore, l’ensemble des professionnels de la communication à s’astreindre à l’exercice de la rigueur dans la pratique quotidienne de leur métier, afin que la presse gabonaise participe de manière efficiente à la promotion du débat démocratique dans notre pays».

Samedi 15 Mai 2010
Source : Gaboneco
Vu (s) 3572 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

34.Posté par 2010 le 19/05/2010 10:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Si vous ne me croyez pas demander a MARIE ROGER BILOA et puis il y'a une difference entre la courtoisie et le tribalisme:le gabonais est profondement TRIBALISTE mais COURTOIE un peu comme le FRANCAIS en fait ce qui mefait rire c'est que vous negligez la frustration de tt un peuple.MOI meme j'ai subi votre TRIBALISME mon cher st michael pour le bien des fangs et non fangs la separation n'est pas si mauvaise car le plan bongo france : est de mener une guerre etniq et prendre les richesses! or des deux cotés ils serai trp triste de voir hommes femmes et enfant MOURRIR! comme au rwanda! et la separation pourrai eviter de FORTE TENSION ETNIQUE.

33.Posté par St.Michael le 19/05/2010 04:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ 2010, salut!

Je suis d’accord avec diaz et kenedy. Je ne suis pas d’accord avec toi. En effet :

Ton exemple isolé ne peut pas faire de postula pour généraliser.

Que dirais tu de la fille punu qui se fait maltraiter par son mari punu ?
Que dirais tu de la fille fang qui se fait maltraiter par son mari fang ?
Que dirais tu de la fille teke qui se fait maltraiter par son amoureux teke ?
…………
Que dirais tu de l’américaine qui se fait maltraiter par un biafrais ?

Et pour tant ce sont des cas qui se passent devant nos yeux et ne sont pas de la science fiction.

Pour ce qui est du vote ethnique dont tu veux créer, là aussi je te désapprouve et je suis déçu. En effet :

Qui a voté le fang Mba Abessolo (Prêtre converti en traitre) en décembre 1993 (tu n’étais peut être pas encore né) ? C’étaient tous/toutes les Gabonais(es) de toutes ethnies confondues.

Qui a voté le Punu PMM en 1998 et 2005 (je suis sur que tu savais déjà mettre tes souliers sans se tromper de pieds) ? ce sont tous/toutes les gabonais(es) toutes ethnies confondues.

Qui a rejeté la monarchie bongo en 2009 à plus de 80% aux urnes ? Nord/Sud/Ouest/Est et Centre.

Le Gabonais n’est pas tribaliste, et je le confirme après avoir appris et séjourné presque dans toutes les provinces du Gabon.

Le Gabon est une famille diversifiée et cette diversité est notre don de Dieu, car c’est ce qui nous rend complémentaire et indomptable.

Soyons objectifs et réfléchissons sinon demandons aux plus sages de nous guider.

Amen.

32.Posté par 2010 le 18/05/2010 16:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
et puis DIAZ etKENNEDY si vous ne me croyez pas regader la carte des elections vous verrez que ce st des votes ETNIQ enplus au RWANDA aussi il y'avait bcp de marriage entreTUTSI et HUTU et la aussi comme vous bcpde vous onNIER!

31.Posté par 2010 le 18/05/2010 15:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
DIAZ et KENNEDY j'ai moi mm vu de mes propres yeux un mariage fang et myéne le mari myene n'hesitait pas a insulter les fangs! mes chers vous etes de bon francophone: qd la verité est dvt vousvous fuyez,au lieu de l'affronter si vous ne me croyez pas demander au BIFFOT! de mm une autre jeune filleque la belle famille nzebi a bien MALTRAITER, c'est juste commeles raciste blancvont avec des noirs:avec votre attitude de NIER on cour a la guerre civile croyez moi!

30.Posté par Diaz le 18/05/2010 07:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@2010 (#28 & 27)
Oui, il n’y a que la vérité qui blesse. Et la vérité, c’est la « géopolitique », la seule grande œuvre que l’on peut reconnaître à Omar Bongo, qui a créé le tribalisme au Gabon. Il est aujourd’hui entretenu par un groupuscule qui a peur de la force que représente l’UN.

Naturellement, le tribalisme n’a jamais existé. La preuve, ce sont les mariages comme le cite si bien Kennedy (#29). Moi qui vous parle, de père Vili, j’ai du sang Myenè, Punu et Eshira. Mon épouse, de père Fang d’Oyem, a du sang Obamba, Nzebi, et Pouvi. Si le tribalisme était naturel au Gabon, ma femme et moi ainsi que nos futurs enfants ne serions pas ces véritables mixtures ethniques que nous sommes.

Opposants et pro-Ali ainsi que pédégistes sur ce forum, nous sommes au moins d’accord sur une chose: c’est que le tribalisme est à bannir dans notre pays.

29.Posté par kennedy le 18/05/2010 03:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@2010
Mon frère ou ma sœur non le tribalisme n’existe pas au Gabon, je ne peux pas te a laisse dire sa. Nous avons dépassé ces clivages depuis des décennies. Pour essayer d’illustré mon propos je vais prendre l’exemple des mariages au Gabon, les nzebi se mariés avec les punu, les myenés avec les fang, les fang avec les obamba, les tekés avec echira …………..etc……..
Pense tu que si y’avais du tribalisme au Gabon, ces métissages pouvaient s’opéré.
Ce que tu dis : toutes les provinces devraient être développées de la même façon. C’est sont des inégalités, et même la faut pas suivre moi j’étais a Franceville je n’ais rien vus de concret (le seul coin que j’ai apprécie c’est NGOUNI chez le General NGARI).
Durant la dernière élection y’a eu des slogans tel que TSF, TSA…… et que sais je encore, tous sa c’est un ramassis de conneries. Moi je pense que le peuple Gabonais a voté pour le changement mais y a une minorité de personnes comme toujours ont trichés. Et comme d’hab on s’est laissé faire.
Dire que y’a du tribalisme au Gabon c’est être dans le faux.

28.Posté par 2010 le 17/05/2010 17:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
DIAZ il n'ya que la verite qui blesse!

27.Posté par 2010 le 17/05/2010 17:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
je ne fais pas de tribalisme je dis ce qui est! le tribalism au gabon existe depuis longtemps si le peuple gabonais etait mature il n'aurai jamais adherer a la tendance tsf .Si il etait mature trouver du travail au gabonne serait pas lier al'ethnie,si il etait mature peut etre que ttles provinces serai dvpt de tt les maniere.Si il etait mature il aurait compris que pour ces election c'etait tsp :TOUT SAUF PDG et tsb TOUT SAUF BONGO. DESOLE diaz mais c'est la verité,la separation peut permettre d'eviter une guerre!, d'eviter la violence, d'eviter la violence et ainsi peut etre que les gabonais sauront enfin ce qu'ils veulent: NATION ou PAS NATION !

26.Posté par Diaz le 17/05/2010 05:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@Sephora (#8)
Je partage les sentiments de Kennedy (#23). Cela fait vraiment de la peine de vous lire. Opposants et pro-Ali ainsi que pédégistes sur ce forum, nous sommes au moins d’accord sur une chose: c’est que le tribalisme est bannir dans notre pays.

@ADN (#9)
Je suis pleinement d’accord avec votre proposition d’une loi anti-tribaliste. Le PDG a au parlement une majorité absolue dont il se glorifie gaillardement. Cette majorité est minée par des gens comme Guy Nzouba Ndama et Rose Rogombé qui, avec la peur au ventre, sont prompts à s’incliner à chaque caprice d’Ali Bongo. Ainsi, crains-je que cette loi ne puisse jamais passée. Mais cela vaudra le coût d’essayer quand même.

@Paysan (#10)
Vos précisions en réponse à GENERATION CONSCIENTE sont d’une grande utilité et enrichissantes pour la compréhension des plus sceptiques. Votre analyse est parfaite et c’est justement ce que beaucoup d’entre nous avions dans le cœur quand nous avons rejeté l’intervention du CNC. Merci beaucoup.

@Abdallah (#11)
Merci pour cette analyse et d’avoir vu que la sortie du CNC est à but politique à l’approche des élections partielles. C’est très intelligent de votre part. Je suis d’accord avec vos point de vue et conclusion.

@Lapunu (#13)
Diboti o mbu Fumu (ne riez pas, je sais que mon punu est exécrable, je veux juste dire merci beaucoup) pour cette intervention. Beaucoup d’entre nous ici devrions suivre votre conseil : « N'en faisons pas une tribune d'enfantillage ». Que ceux qui ont des oreilles pour entendre entendent.

@Le gaboma (#14)
Vous m’avez beaucoup fait rire avec l’expression « pompiers pyromanes ». Mais, je récuse l’autre expression, « faire foutre ». Enfin, j’ai compris que vous étiez en colère. A l’avenir, prenez le temps de vous calmer avant de réagir. Cela vous évitera des expressions triviales.

@Sco (# 17)
Merci pour ces informations. On comprend donc que si on a un Godel Inanga (grand cuspodien, donc serviteur avéré du pouvoir), Pépin Mongokodji (véritable hors-la-loi) et un Ondo Methogo (champion du sommeil sans aucune autorité) au CNC, celui-ci ne fera rien pour sanctionner les journaux qui mangent dans l’assiette du pouvoir.

@Larévolte (#19)
Votre belle rédaction (que j'aime bien) ne mérite pas d’être maculée par l’expression « merde ». Prenez en garde à l’avenir. Je suppose que vous étiez en colère, car ce n’est pas dans votre habitude de faire usage de ce genre de mots. Bon, je n’ai pas envie de conclure que c’est le propre des femmes de ne pas se maîtriser quand elles sont en colère (croyez-moi, je suis ne suis ni macho ni sexiste; j'ai au contraire beaucoup d'égards envers les dames).

@LE TROGLODYTE (#24 & #25)
La monarchie constitutionnelle est de fait. Il n’y a qu’à voir comment Ali, ses compères, ses supporteurs et les institutions se comportent vis-à-vis du peuple. Tout ce que nous faisons en ce moment, c’est de combattre cette monarchie constitutionnelle de fait pour établir une véritable République et un Etat de droit.

25.Posté par LE TROGLODYTE le 16/05/2010 21:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
NOTRE PAYS LE GABON RESEMBLE DESORMAIS A UNE TOUR SANS PILLIER!

QUAND VIENDRA L'ORAGE ET L'OURAGAN DE MERS, SAURA T-IL RESITER?

QUE L' ON FERME TOUTES LES FAMEUSES INSTITUTIONS A MON AVIS QUI N' ONT PLUS LIEU D' ETRE, POUR PROCLAMER LA MONARCHIE CONSTITUTIONNELLE!

THE FREEDOM IS COMING, JUST KEEP SILENCE, GOD IS ACTING!

1 2 3 4

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...