News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon / Le 1er Congrès de l’Union du Peuple Gabonais aura lieu du 15 au 18 octobre 2013 à Libreville et désignera une nouvelle Direction.

Le site de la Liberté - UPG GABON - CONGRES 2013 le Lundi 15 Juillet 2013 à 00:00 | Lu 508 fois

PRÉSERVATION DES ACQUIS DE L’UPG !
LE RÊVE NE DOIT PAS MOURIR !



Gabon / Le 1er Congrès de l’Union du Peuple Gabonais aura lieu du 15 au 18 octobre 2013 à Libreville et désignera une nouvelle Direction.
Mes chers compagnons de l’Union du Peuple Gabonais,
Chers membres du corps diplomatique,
Chers responsables de partis politiques, de syndicats et d’organisation non gouvernementales,
Chers membres du Conseil du Secrétariat Exécutif de l’UPG,
Chers invités,
Chers tous,

Comme vous le savez, l’UPG a été créé le 14 juillet 1989 par notre regretté Président Pierre MAMBOUNDOU pour le développement intégral de notre pays et le bien-être de tous les Gabonais. Il a sacrifié sa vie pour cela, nous devons donc préserver nos acquis et continuer le combat de notre Président fondateur décédé le 15 octobre 2011, dans des conditions toujours non élucidées.

Ce 24e anniversaire de la fondation de l’Union du Peuple Gabonais, est le second que nous célébrons en l’absence du Président feu Pierre MAMBOUNDOU. Notre parti a choisi de célébrer cet anniversaire sous le thème suivant : préservation des acquis : le rêve ne doit pas mourir !

Les souffrances de l’UPG ces deux dernières années loin d’affaiblir notre parti, nous auront rendus plus forts malgré les apparences. Toutes ces difficultés qui ont été endurées par les uns et par les autres ne l’ont pas été en vain et c’est ce que l’avenir nous montrera. Oui, c’est vrai, il y a eu la mort du Président Pierre MAMBOUNDOU en octobre 2011 et les Législatives perdues de décembre 2011 suivies des difficultés survenues à la Direction du Parti dont chacun a eu un écho plus ou moins déformé. Certains ont alors parlé de deux UPG ou d’un courant loyaliste et d’un courant légaliste.

Mais, il n’y a qu’un seul UPG, à savoir, celui que Pierre MAMBOUNDOU nous a laissé et dont la direction est ici à Awendjé et nullement ailleurs. Que nos militantes et militants ne suivent pas des chemins qui ne mènent nulle part car il n’existe ni UPG X, ni UPG Y, il n’y a que l’UPG fondé par feu Pierre MAMBOUNDOU et nul ne peut se dire héritier du Président Pierre MAMBOUNDOU en cherchant par tous les moyens à fragiliser son héritage.

Quelques querelles autour d’une table interposées n’auront jamais raison de la lutte de toute une vie et du sacrifice d’un homme pour son pays : l’œuvre du Président Pierre MAMBOUNDOU est une chance pour le Gabon et elle vivra en dépit de toutes les supputations inutiles !

Mes chers compagnons de l’Union du Peuple Gabonais,

Nous pouvons cesser de nous inquiéter en ce 24e anniversaire : l’UPG n’a pas implosé et l’UPG n’implosera jamais ! Notre rôle en tant que « gardien du temple » de l’UPG est de favoriser le renouveau nécessaire mais dans la continuité afin que l’UPG soit le 1er parti du Gabon à survivre à la disparition de son fondateur charismatique. Et c’est ce que nous essayons de faire malgré toutes les difficultés.

Oui, nous affirmons solennellement que l’UPG n’est pas à vendre et l’Union du Peuple Gabonais ne sera jamais vendu à qui que ce soit ! Pierre MAMBOUNDOU est mort pour ce parti, nombreux sont ceux qui ont souffert ou ont perdu leurs vies pour l’UPG, notre parti ne saurait donc être passé par perte et profit pour quelque raison que ce soit. Préservons nos acquis, le rêve ne doit pas mourir ! Gardons confiance car le rêve de notre fondateur va finir par se réaliser.

La mort du Président Pierre MAMBOUNDOU a plongé la Nation Gabonaise et les militants de l’Union du Peuple Gabonais dans un désarroi évident. Nous sommes alors entrés dans une période difficile mais les moments de transition dans toutes les organisations sont souvent des temps délicats, surtout dans un parti politique ayant été dirigé par une personnalité d’une envergure telle que le Président défunt de l’UPG.

Cependant, l’Union du Peuple Gabonais parait avoir été bien formaté par son fondateur : l’UPG a des bases solides, des dirigeants capables, des personnalités de grande valeur, des ressources humaines nouvelles, des militants courageux, une culture politique manifeste et surtout une histoire crédible.

Le plus grand hommage qui puisse être rendu à M. Pierre MAMBOUNDOU est de préserver l’œuvre politique de l’opposant historique dont nous célébrons le 24e anniversaire en ce jour. Nous devons nous appuyer sur tous les acquis de notre mouvement politique pour continuer d’être une force de contradiction positive au Gabon mais aussi un groupe qui sait proposer des solutions concrètes aux problèmes des Gabonais.

Notre famille politique doit pouvoir continuer de faire rêver les Gabonais en donnant de l’espoir au Peuple et en étant une plate-forme qui porte un projet de prospérité partagé dans notre pays. L’UPG a toujours proposé une restauration de l’Etat gabonais qui favorise une nouvelle République ouverte à tous et pas seulement une République fermée au bénéfice de quelques uns. Nous continuerons d’y croire !

Sur les élections locales de 2013, l’expérience de notre participation aux dernières élections locales de 2008 pousse l’Union du Peuple Gabonais à tirer les leçons de ce scrutin pour que notre ambition demeure intacte ! En 2008, l’UPG a connu des fortunes diverses sur toute l’étendue du territoire, avec 63 listes soit 54, 24 % de présence sur le terrain.

En 2013, nous demandons à nos militants de s’inscrire massivement sur les listes électorales dans le cadre des opérations d’enrôlement des électeurs. Que nos militantes et nos militants sachent qu’ils n’auront que 45 jours pour s’inscrire au moyen, essentiellement, d’une carte d’identité en zone urbaine ou par défaut à l’aide d’un acte de naissance en zone rurale. Tirons les leçons de notre échec aux « Législatives de 2011 » et ne laissons pas nos concurrents occuper tout le terrain pendant que nous regardons ailleurs ! C’est justement le but de nos adversaires.

Dans ce pays, le pouvoir se prendra à tous les niveaux, y compris au plan local, c’est-à-dire dans les mairies ou les assemblées départementales. En 2008, 22 listes sur 33 ont atteint la barre de 10%, soit 90 conseillers élus dans 6 provinces sur 8 puisque nous n’avons pas présenté de candidat dans la province de l’Ogooué Lolo. En 2008, nous n’avons eu dans tout le pays que 4 maires et 5 maires adjoints. Ce qui n’est pas normal pour un parti aussi important que l’Union du Peuple Gabonais !

Evidemment, des facteurs exogènes ont toujours empêché notre parti d’obtenir des résultats à la hauteur de nos réelles capacités électorales :

la mauvaise application des Accords d’Arambo menés de main de maître par notre Président fondateur Pierre MAMBOUNDOU et entre autre, le non application de la Loi sur la protection des données à caractère personnel dite Loi sur la Biométrie ;
la non-fiabilité récurrente des listes électorales ;
Le transfert habituel des électeurs ;
L’achat des consciences ou l’usage de vrais-faux papiers le jour du vote ;
L’insuffisance du financement ou franc électoral et sa mise à disposition tardive aux différents partis de l’opposition gabonaise.

Mes chers compagnons de l’Union du Peuple Gabonais,

Restons vigilants ! Quand nous scandons dans nos réunions le slogan du parti : « UPG ! Pour le Peuple ! La lutte continue ! », cela a un sens très profond. Ne nous engageons pas dans les compétitions électorales uniquement pour nous-mêmes mais surtout pour servir l’intérêt du Peuple Gabonais dans son ensemble. Cela a toujours été en filigrane le combat de notre Président fondateur Pierre MAMBOUNDOU. Il a donné sa vie pour les Gabonais et non pour satisfaire ses seuls intérêts. Imitons-le toujours dans tous nos combats ! Nous avons des idéaux à défendre : préservons nos idéaux et notre éthique politique !

La question fondamentale est celle-ci : Quelle destinée allons-nous donner à notre parti après 24 ans de lutte, à l’approche de l’an 2015 avec les élections sénatoriales et l’an 2016 avec les élections présidentielles ? Poser une telle question quand on est responsable d’un des plus grands partis politique du Gabon, c’est interpeller les responsables de toute notre famille politique sur les actions à entreprendre, les stratégies à adopter, les choix à faire et les décisions à prendre. C’est aussi déterminer un « CAP 2013 – 2016 ». C’est donc une affaire sérieuse.

En effet, l’Union du Peuple Gabonais a besoin de se fixer un « CAP 2013-2016 », une nouvelle feuille de route pour nos militantes et nos militants, avec un plan d’actions clairement défini qui associe les moyens humains, les moyens matériels et les moyens financiers, pour donner à l’Union du Peuple Gabonais la capacité de préparer sereinement et efficacement les élections de 2013, de 2015 et de 2016 en toute responsabilité . Pourquoi ? Parce que le rêve ne doit pas mourir et le rêve doit enfin se transformer en succès politique.

Sur le 1er Congrès de l’Union du Peuple Gabonais tant attendu par les militantes et les militants : L’UPG va organiser ce Congrès grâce à vous, le Peuple de l’UPG. Nous pourrons faire appel à un « financement populaire » comme aux premiers âges du parti, pour garantir l’indépendance de ce moment historique si important pour l’Union du Peuple Gabonais mais aussi pour notre pays le Gabon. Pourquoi ne pas faire appel à nouveau aux « caisses rouges » par lesquels Pierre MAMBOUNDOU a animé la vie de son parti dès les origines avec l’aide du Peuple ? L’UPG n’est pas à vendre et l’UPG ne sera pas vendu en solde !

L’UPG est un mouvement pour le Peuple et avec le Peuple. L’UPG ne tient sa légitimité que du Peuple et notre 1er Congrès devrait le démontrer une fois encore, y compris pour le financement de cet événement.

Mes chers compagnons,

Savez-vous par exemple, que 5 000 militants ou amis de l’UPG qui cotiseraient 1000 f / mois rapporteraient 5 millions de francs CFA. 5 000 militants ou amis de l’UPG qui cotiseraient 2000 f / mois rapporteraient 10 millions de francs CFA. Oui, au nom du Conseil du Secrétariat exécutif, pourquoi ne mettrions – nous pas à contribution le Peuple de l’UPG mais aussi le Peuple Gabonais pour que le 1er Congrès de notre parti soit un vrai Congrès Populaire organisé avec l’argent du Peuple et pour le Peuple ? Le Peuple Gabonais et les militants qui se sentent interpellés par notre Congrès seront mis à contribution et notre parti aura les moyens populaires d’organiser de manière souveraine, son 1er Congrès, sans aucune manipulation de quelque origine que ce soit.

Dans cette perspective du Congrès, le Conseil du Secrétariat Exécutif de l’UPG vient de réexaminer ses statuts et son règlement intérieur qui doivent être amendés désormais par toutes les structures de l’Union du Peuple Gabonais dans les prochains jours. Nous demandons à toutes les fédérations du parti, d’accomplir leur devoir en la matière en toute liberté car l’UPG est un parti de liberté où règne la démocratie interne. C’est la culture politique que notre défunt Président défunt nous a léguée. C’est notre devoir, en tant que Secrétaire Exécutif de cette famille politique de garantir le renouveau de l’UPG, dans la préservation de nos acquis même s’il faut nous renouveler rapidement pour le progrès de tous les Gabonais.

Les statuts et règlement intérieur réexaminés par le Secrétariat du Conseil Exécutif vont être transmis aux Fédérations dans les plus brefs délais, ils seront ensuite revisités par une Convention nationale avant d’être adoptés par le Congrès.

Alors me direz-vous, « quand aura t-il lieu notre 1er Congrès ? N’est-ce pas la question que chacun se pose ? Après une longue réflexion, le Conseil du Secrétariat Exécutif a décidé que ce Congrès populaire et historique débuterait le 15 Octobre 2013 et se terminerait le 17 Octobre 2013. Il durerait donc 3 jours.

Notre 1er Congrès aurait pour mission le renouveau de la direction du parti d’une part ; et d’autre part notre famille politique se donnerait un Nouveau CAP tout en préservant les acquis de l’Union du Peuple Gabonais.

Vous l’aurez tous compris : le 1er Congrès de l’UPG aura lieu du 15 au 18 Octobre 2013 pour l’honneur du Peuple Gabonais et la mémoire de Pierre MAMBOUNDOU rappelé à Dieu le 15 octobre 2011.

Mes chers compagnons de l’Union du Peuple Gabonais,

Qu’il soit dit et qu’il soit écrit pour l’éternité qu’en ce 14 juillet 2013, date commémorative du 24e anniversaire de l’œuvre de Pierre MAMBOUNDOU, l’UPG s’est donné les moyens d’un Nouvel Espoir ! L’espoir de voir surgir au Gabon une restauration de l’Etat véritable et une nouvelle République fraternelle !

Ceci ayant été dit, il ne nous reste plus qu’à nous souhaiter à toutes et à tous un « Joyeux Anniversaire » ! Joyeux anniversaire, Peuple de l’UPG. Que le Très-Haut nous permette de voir l’accomplissement de tous nos vœux de militants.

Que Dieu bénisse l’Union du Peuple Gabonais !
Et que Dieu bénisse le Gabon !

Je vous remercie !

Fait à Libreville le 14 juillet 2013

Le Secrétariat exécutif

Mathieu MBOUMBA NZIENGUI

Lundi 15 Juillet 2013
UPG GABON - CONGRES 2013
Vu (s) 508 fois



Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...