News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon - Lambaréné : Condamné à la réclusion criminelle pour viol sur mineure

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Mercredi 20 Juin 2012 à 02:50 | Lu 888 fois




M Jean Poaty a été condamné à la réclusion à perpétuité vendredi dernier à Lambaréné, pour viol sur mineure de moins de 15 ans par ascendant.

La Cour Criminelle, lors de cette session, avait pour président Emile Membeya, pour membres Apollinaire Nziengui et Yves Duval Lafoumou ainsi que quatre assesseurs. Le ministère public était représenté par le procureur général, Patrice Kikson Kiki.

Selon le président de la Cour, Emile Membeya, les faits remontent courant Octobre 2006, quand dame Eugénie Nyingone informait de ce que sa fille nommée Valentine Chancia Bissegue était abusée sexuellement par son père Jean Poaty depuis plusieurs mois, déposant une plainte contre ce dernier à la Brigade de Ndjolé Centre.

Pour le soutien de cette plainte, était annexé un acte de naissance de l’enfant et le certificat médical faisant état de l’absence de l’hymen. Interpellé, puis entendu, M Jean Poaty reconnaissait les faits à lui reprochés, à savoir : le viol sur mineure de moins de 15 ans par ascendant. Déféré au parquet, une information judiciaire était ouverte contre lui le 11 octobre 2006 pour ces chefs d’accusation.

Inculpé, puis interrogé par le magistrat instructeur, M. Jean Poaty reconnaissait sans détours avoir eu à maintes reprises des rapports sexuels avec sa fille Valentine Chancia Bissegue, mais précisait qu’il agissait en état d’ivresse. Devant la Cour Criminelle, il réitérait ses aveux. Sur quoi la Cour, attendu que l’article 156 alinéa 2 du Code de procédure Pénal, toutes relations sexuelles entretenues avec une mineure de moins de 15 ans est constitutif de crime de viol. Au moment des faits, l’enfant était âgée de 14 ans comme l’atteste l’acte de naissance annexé au dossier.

Et que l’article 259 du Code de procédure pénal annonce que si le viol est commis par un ascendant, le coupable est puni de la réclusion criminelle à perpétuité. Avec les pièces versées au dossier, Jean Poaty a été reconnu coupable de viol sur mineure de moins de 15 ans par ascendant.

Les circonstances atténuantes plaidées par son avocat, Maître Abena Bidzo et l’argumentaire développé lors de sa plaidoirie, puisque son client était libre et avait bénéficié d’une liberté provisoire a demandé la relaxe pure et simple.

Le ministère public, représenté par le procureur général, Patrice Kikson Kiki dans son réquisitoire a demandé la réclusion criminelle à perpétuité à l’encontre de l’accusé, reconnaissant que les faits qui lui étaient reprochés étaient suffisamment graves.

Il a été suivi par la Cour, qui par ces motifs et à la majorité des voix et en dernier ressort a déclaré Jean Poaty coupable.

Et en répression, il a été condamné à la réclusion criminelle à perpétuité et aux dépends, le tout par les articles 256 et 259 du Code Pénal et dispose de trois jours francs pour se pourvoir en cassation contre le présent arrêt, passé ce délai son pourvoi ne sera pas recevable.


AGP Lambaréné


Mercredi 20 Juin 2012
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 888 fois




1.Posté par Coudou le 20/06/2012 09:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les criminels sont condamné à 2 ans ou 6 mois ici à LIBREVILLE et vous à lambaréné c'est un viol que vous condamné à la prison à vie.C'est vraiment ridicule!! Cela prouve vraiment que cette justice s'acharne sur les pauvres citoyens.Et, les riches , eux continuent de tuer des Gens paisiblement.
Combien de tueurs cette ville de lambaréné n'a pas eu? La liste est longue.Mais jamais ,une personne de leur bord n'a été inquité.Ce serait peut être interessant que notre ami procureur général, Patrice Kikson KIKI nous éclaire sur ce fait.Lui qui a tant fait des études et est victime de la dure réalité de la vie.

Coudou

2.Posté par King le 20/06/2012 10:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mais ce type était envouté ou quoi!
comment comprendre qu'il a une femme, mais il préfère baisser sa fille;
et chaque fois qu'il était bourré, cela veut dire que la mère de cette petite fille ne voulait pas céder la joie au type quand il était bourré.
bon la justice a parlé il faut respecter la sentence.
Mais on attend toujours la condamnation du sénateur criminel Gabriel Ekomi Eyéghé du PDG.

3.Posté par Pitié le 20/06/2012 10:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est ça la justice d'OJUKWU Alain Bongo et de son frèrot ouestaf KIKSON KIKI, monsieur le procureur général. Une justice à plusieurs vitesses.

Il se passe exactement les choses au sommet de l'Etat, voire des choses pires, des crimes crapuleux, détournements de milliards de francs (les Bongo, les Nzouba, Acrombessi et autres) mettant en grave péril l'économie du pays, les générations futures avec le lot de dettes qu'elles auraient à gérer, mais pour ces gens "forts", il ne se passe jamais rien.

Alors, on nous sort toujours des formules creuses tirées de je ne sais quel code napoléonien pour faire croire qu'au pays des Bongo, des Dossou ,des Acrombessi, des Souleyman et autres, ça ne badine plus. De la pure comédie, de la diversion...

4.Posté par Agnos le 20/06/2012 11:38 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C est vraiment ridicule. J ai lu l union d' hier ou il y avait 10 perpet a Oyem, a mouila et Lamberene rien, alors que tt le monde connait les atrocités de Lamberene, ou on égorge même les cures. Que dire de Gamba Omboue ou le commerce de sang humain

5.Posté par pétula le 20/06/2012 14:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'EST BIEN D'AVOIR JUGER CE DERNIER MAIS NOUS VOULONS UNE JUSTICE EQUITABLE ,A QUAND LA CONDAMNATION DU PRESIDENT DE LA FEGA-BOXE MR SOSSA LE BENINOIS QUI VIOLA 2 FILLES EN TOURNEE CHEZ LUI AU BENIN ?ET LE SANATEUR CRIMINEL EKOMI GABRIEL DU PDG ? ON ATTEND

JUSTICE A DEUX VITESSES DE L'EMERGENCE

6.Posté par Perpetue le 20/06/2012 16:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Du grand n'importe quoi , la perpet pour un violeur ...Quelle sentence pour un voleur d'élection ?

7.Posté par komba le 21/06/2012 12:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mais C'est quoi cette justice de merde à lambaréné?
LAMBARENE est connu pour être l'une des plates tournantes des crimes odieux. Les noms des commenditaires et hauts dignitaires de la localité sont connus. Ils n'ont jamais fait même l'expérience d'une garde à vue. Ces députés PDGISTES qui tuent depuis des années des paisibles citoyens à LAMBARENE et qui ne sont jamais inquités. Où va le GABON ?
S'il est reconnu coupable, que la justice soit juste. On ne condamne pas une personne à perpétuté pour une affaire de moeurs, fût-elle une relation incestueuse. Les grands criminel de LAMBARENE COURENT TOUJOURS;
a QUAND LA PERPéTUITé POUR LE SENATEUR DE KANGO?

8.Posté par TCHOUGOUDJA LE FILS le 21/06/2012 17:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mr le procureur général KIKSON KIKI. C'est le nom ouestaf qu'il y a sur les grossiers faux documents du biafrais.De quelle justice parle t-on?

9.Posté par Ali9% le 21/06/2012 20:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@TCHOUGOUDJA LE FILS
Mais il peut être né d'une mère Gabonaise!

10.Posté par ASSELE AMOGHO le 22/06/2012 00:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

KIKSON KIKI , KIA KIA KIA KIA KIA SINON IL PEUT ETRE MIENE , CAR ILS AIMENT BIEN LE METISSAGE .

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...