News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : La vraie/fausse démission du maire de Lambarené ?

Le site de la Liberté - LVDPG - News le Mardi 11 Janvier 2011 à 08:03 | Lu 1029 fois



Qui a dit que le maire de la ville de Lambarené, avait rendu son tablier? C’est par cette question que répondent les associations dont le gros des troupes serait vraisemblablement issu de l’ethnie Fang de cette ville de centre du Gabon. Des associations qui volent au secours de leur proche, linguistiquement parlant, face à ce qu’elles qualifient de dérive et d’autoritarisme des membres de la communauté Galwa, dans la bataille vieille de cinq mois entre communautés Fang et Galwa, pour le contrôle de la mairie de cette ville.

Les associations en question qui ont récemment organisé une conférence de presse à la chambre de commerce de Libreville, parlent de simple proposition de démission faite par le Docteur Séraphin Davain Akuré. C’est dire que l’intention manifestée par le maire Davain Akuré dans le sens de sa démission, à travers une cérémonie publique de restitution de l’écharpe d’édile de la commune, serait nulle. Nullité justifiée par l’absence d’acte administratif y relatif. En d’autres termes, le ministre de l’intérieur n’a pas été saisi via le gouverneur de province par lettre interposée. L’administration étant écrite, il ne saurait donc y avoir de démission formelle sans lettre de démission, martèlent les associations ‘’de défense’’.

N’allons donc pas par quatre chemins, pour comprendre par la voix des portes paroles de circonstance, que le maire ‘’oppressé’’ de la ville de Lambarené, n’entend plus aller au bout de sa logique. Résultat des courses, l’acte de restitution solennelle de l’écharpe d’édile pourrait être sans conséquences.

Et pour parler en français facile comme dirait l’autre, Docteur Séraphin Davain Akuré pourrait rester aux commandes de la commune de Lambaréné jusqu’à la fin de son mandat.

Voici qui pourrait renforcer la colère des Galwa qui pensaient être parvenu à pousser le maire ‘’indésirable’’ hors de la présidence du conseil municipal de cette commune du centre du pays. Des cérémonies ‘’ d’Okouyi’’ rituel traditionnel et ésotérique propre au groupe linguistique Omiéné, sous fond d’imprécations, avaient même déjà été organisées à l’encontre du Docteur Séraphin Davain Akuré. Objectif, obtenir son départ par tous les moyens.

Le contrôle du conseil municipal, est la toile de fond de cette bataille rangée entre membres d’ethnies Fang et Galwa, les second accusant les premiers de venir prendre leurs postes administratifs et politiques dans une localité dont ils sont autochtones.

Ce conflit politico ethnique et désormais mystique, est né d’une affaire de masque Galwa offert par l’édile sur la sellette et d’ethnie Fang, aux autorités de la ville de Shanghai en vue d’un jumelage. Les Galwa y ont vu un acte de profanation, avant de demander et d’obtenir le retour du masque en question, puis, de demander en vain une somme de 3 millions de francs cfa pour l’organisation d’un rituel de restauration des vertus sacrées du masque, perdues lors de son séjour en pays profane.

Le refus du maire de s’exécuter à suscité l’accélération des pressions contre sa personne, qui ont eu pour point d’orgue, la cérémonie solennelle de restitution de l’écharpe d’édile, et dont l’horizon reste obscurci, face à la volonté tacite du Docteur Davain Akuré de faire machine arrière. Son acte de restitution solennelle de l’écharpe de l’édile n’aurait-il pas d’incidences juridiques qui parleraient contre lui ? Aux juristes de se prononcer, si un compromis politique n’était pas trouvé entre Fang et Galwa, en cas d’incidence fâcheuse.

Sans vouloir verser dans des conflits tribaux, disons que les Fang, par notamment Docteur Séraphin Davain Akuré, pourraient encore avoir pour un temps, les rênes de la ville de Lambarené,


Source : www.mazleck.info


Mardi 11 Janvier 2011
LVDPG - News
Vu (s) 1029 fois




1.Posté par nietszche le 11/01/2011 09:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
une affaire religieuse et de profanation de reliques s interptrete sous l angle d un conflit communautaire . C est fort possible que je sois le seul qui ne comprenne pas comment fonctionne mon pays.

Que le maire trouve un arrangement à l amiable pour la reparation du prejudice morale, s il y en a eu un et que les quidams autour ne transferent pas l incident sur un autre terrain !

2.Posté par DAFRIKA le 11/01/2011 10:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les Galaw seront laminés. Combien sont-ils à Lamberené pour prétendre être les seuls autochtones de la ville ?

C'est un conflit d'un autre âge. le masque a été restitué et les 3 millions qu'ils demandent, ils n'ont qu'à se retourner vers la présidente du Sénat qui orchestre tout en silence avec la complicité d'Ali.

On croyait que les fang de lambarené était silencieux mais voilà qu'on les retrouve remonté.

Qui vivra verra.

3.Posté par la pensee gabonaise le 11/01/2011 17:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ Monsieur DAFRIKA

Ne ramenez pas tout sur une action politique de destabilisation des fangs! Nous savons tous que nos populations, malgre la soit-disant unite nationale, ont du mal a reellement vivre ensemble parce que, de l'heritage ancestrale et les relations qui liaient les differentes ethnies, nos populations acceptent le fait de vivre chacun dans son "village" mais en ayant des relations ephemeres d'echanges economiques: entre differentes ethnies, on accepte vivre dans le meme espace territorial ( le Gabon), mais tout en gardant des distances regionalees et en ayant l'exclusivite sur tout dans l'espace territoriel ou on se croit autochtone! Voici la realite!

Donc, laissez nous votre theorie anti-fang que vous ( vous et d'autres) nous servez au menu des qu'il y' a une ouverture comme celle-ci de l'exprimer! On croyant dire un complot de toutes les autres ethnies contre les fangs...

Je puis vous dire que, par l'experience que m'a donne la possivilite d'avoir vecu avec des familles de plusieurs ethnies, dans chacune de nos ethnies, on trouve bien des marques de tribalisme, mais qui est je le pense n'est qu'un fait des prejuges acquises sur les autres aucours de l'histoire commune. Donc, soyez tranquille, si on devrait declarer qu'une ethnie est tribaliste chez-nous, cela voudrait dire que toutes les autres le sont aussi! Qu'auriez-vous dit alors si cela etait arrive dans le woleu-ntem avec une autre ethnie autre que celle fang? Auriez-vous dit que les fans sont tribalistes et que le PDG y est encore pour quelque chose?

Je suis bien d'accord que le system PDG est responsable de beaucoup de maux, mais ne pensez-vous pas que la population avec sa mentalite est, a un certain degre, elle-meme responsable de ce qui l'arrive si dans son ensemble elle aurait pense sincerement a l'idee de "GABON D'ABORD" sans la pensee premierement repliee sur les relations familio-ethniques? C'est le veritable mal de nos pays africains et Gabon en particulier.

Reveillez vous bon sang, nous sommes deja au XXIe siecle!!! Fini les clans, les ethnies, seul l'interet supreme de notre NATION doit primer sur tous les autres!!! Et dire que vous etes parmi les memes personnes qui veulent le changement?! Finalement, de quel changement, nous faisons allusions sur ce forum?! Je me ds que nous ne sommes pas encore prets pour cela!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...